Les Jolies Choses #21 [+ Concours Terminé]

Les jolies choses 12 octobre 2017 Laisser un commentaire

Cette rubrique, « Les Jolies Choses » est presque saisonnière tant ma régularité laisse à désirer… mais l’heure n’est pas aux éternelles lamentations quant au temps qui passe (trop vite), mais plutôt à la présentation de ces choses que je tenais à partager avec vous. Petites choses découvertes au fil des semaines passées, qu’on me les ait envoyées ou non…

Et comme le végétal a toujours une grande place au sein de cette rubrique, on commence avec un aperçu de mon bouquet d’automne, petit plaisir égoïste que je me suis offert il y a quelques jours (et que vous aviez peut-être déjà aperçu sur Instagram).

Je m’offre assez peu souvent des fleurs, notamment à cause de mon chat auquel je ne fais pas confiance (et à raison, elle grignote (presque) toutes les plantes qui passent sous son museau, même mes hortensias qui la rendent pourtant malade) et pourtant, à chaque fois que je le fais, c’est un vrai plaisir que de donner un supplément de vie à mon petit studio

Et vous, vous vous offrez souvent des fleurs?

À savoir que ce joli bouquet vient de chez Olivier, joli fleuriste du 9e arrondissement, et à deux pas du boulot!

Dans la box Emma & Chloé du mois d’octobre, un joli bijou* graphique et géométrique de la créatrice Les Tatillonnes.

Est-ce qu’il vous plaît?

J’ai regardé ce Ted Talk ce week-end, entre deux autres choses, et je l’ai trouvé pas mal pour glaner des astuces pour s’entraîner à agir, quand (comme moi je crois) on est plutôt un rêveur qui a parfois du mal à mettre ses rêves en pratique…

Les idées évoquées ici ont un petit quelque chose de très américain (les États-Unis sont, après tout, la nation du you can do it) qui peut faire sourire et peut être chatouiller le cynisme français, mais il n’y a pas de mal à se montrer plus confiant et à s’entraîner à « faire » parfois.

Qu’en pensez-vous?

Il y a quelque temps, j’ai eu le plaisir de recevoir de la part de l’éditeur, Hachette Cuisine, le livre de Jenny Chatenet, Good Food, Good Mood*, un livre de recettes qui part du principe que ce que nous mettons dans notre assiette est notre principal allié pour une bonne santé… et une bonne humeur!

On y retrouve donc une cinquantaine de recettes classées selon les maux qu’elles sont censées calmer (coup de froid, tristesse, règles douloureuses, etc…) et aussi bien des smoothies que des recettes de plats un peu plus élaborés, des sauces, des boissons chaudes et j’en passe.

J’ai été très agréablement surprise par le contenu de ce livre au design graphique vraiment très chouette (et ça change des livres de cuisine classiques) et aux recettes très veggie-friendly, voire même en grande partie véganes (si je me souviens bien je ne suis tombée sur aucune recette qui utilise viande ou poisson!) et plutôt simples à réaliser à première vue.

Pour tout vous dire, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester de recettes issues du livre (parce que j’ai eu plein de nouveaux livres de recettes dernièrement et je n’ai qu’un seul estomac à nourrir!) mais je vais tâcher d’y remédier, peut-être la prochaine fois que j’aurai un mal de crâne par exemple…! (Même si j’imagine qu’une recette n’y fera peut-être pas grand chose immédiatement.)

Qu’en pensez-vous? Je vous invite en tout cas à découvrir ce chouette livre et à le parcourir si jamais vous tombez dessus en librairie!

Avec Bureau Patio, l’autre soir, j’ai pu réaliser mon propre mini-terrarium qui orne désormais l’une de mes étagères de bouquins et j’en suis ravie! (#passionsucculentes)

C’était aussi l’occasion de découvrir la marque et son concept, qui plaira sans doute à tous ceux qui aiment les plantes et les lignes graphiques.

En effet, Bureau Patio propose de jolies plantes, dans de jolis pots de toutes tailles et couleurs (ou presque!) et sur leur site vous pouvez choisir votre combinaison préférée à des prix plutôt abordables dans l’ensemble – parfait pour un cadeau par exemple!

Ah, et j’ai failli oublier un point essentiel, à savoir que leurs créations sont souvent faites à partir de matériaux bruts, recyclés ou naturels et du coup c’est artisanal et principalement fait-main.

Plutôt chouettes, ces petits pots de succulentes, non?

La petite dernière parmi ma collection de montres est ce joli modèle* de la marque Grayton, que je trouve à la fois élégante et un peu plus sophistiquée que mes modèles à bracelets en tissu (que j’aime pourtant beaucoup aussi!).

Ce qui m’a également séduit avec cette montre est son mécanisme automatique, ce qui veut dire qu’elle ne nécessite pas de piles – il suffit de la porter régulièrement (ou a défaut de remonter manuellement le mécanisme) et le mouvement naturel de notre poignet alimente en énergie la montre. C’est presque un peu magique!

Alors certes, il faut donc penser à la porter régulièrement ou a remonter son mécanisme de temps à autres (son autonomie est de 41h à priori) mais je suis plutôt en faveur de ce type de mécanisme qui n’a pas le même impact environnemental qu’une montre à piles et qui entretient par ailleurs une certaine tradition et un savoir-faire horloger qui me fascine assez…

Est-ce que les montres automatiques Grayton vous plaisent aussi?

Si c’est le cas, j’ai le plaisir de vous offrir une réduction de 15% pour toute commande sur leur site internet, sans limite de date d’utilisation, avec le code suivant (attention, il est long, le copier/coller est votre ami!) -> CS3-Fr-Grayton15%-Laurelas

Après tout, Noël approche à grands pas…!

Hommage à un grand homme qui vient de nous quitter et qui n’aura jamais aussi bien raconté Madame Bovary, de Gustave Flaubert (un livre que j’ai beaucoup aimé par ailleurs)(je le précise, car je dois être une des rares!).

Retrouvez d’autres œuvres de la littérature racontées par Jean Rochefort, juste ici.

Sans transition, laissez-moi vous parler de… fromage!

Cette année, j’ai le plaisir de pouvoir déguster à chaque saison un délicieux reblochon de savoie* qu’on m’offre gracieusement afin de prouver que c’est un fromage qui se déguste pas seulement l’hiver et pas non plus uniquement en gratin avec des pommes de terre.

En ce moment j’aime bien le grignoter avec du raisin (parce que c’est vraiment très bon quand même l’association raisin + fromage) mais cet été je l’ai associé à de la courgette pour des gratins qui changeaient un peu de la traditionnelle reblochonade!

Et vous, le reblochon toute l’année, ça vous tente?

Pour donner un peu de couleur et de gaieté à mon rebord de fenêtre, je me suis offert il y a quelques jours un petit pot de bruyère que j’ai hâte de voir fleurir pour-de-vrai, aux côtés de mon petit pot de trèfle (rapporté de la campagne, c’est champêtre et mignon!) et de ma vaillante menthe qui a survécu à toutes mes négligences passées…

Il y a quelques semaines j’ai eu le plaisir d’avoir été contactée par Treez, une belle marque de bijoux écologiques qui ont du sens – pour chaque bijou Treez acheté, un arbre est planté quelque part dans le monde. Si ça vous intéresse, vous pouvez en savoir plus sur leur engagement et leur concept juste ici.

Mais aujourd’hui, je voulais surtout vous parler des abeilles (et ça s’accorde pas mal avec le thème de mon blog)(l’abeille est un peu mon animal totem si vous l’ignoriez!) car vous n’êtes pas sans savoir que les abeilles sont aujourd’hui en grand danger et que près de 30% des abeilles disparaissent chaque année à cause de notre utilisation de pesticides notamment.

Pour cette édition limitée, Treez s’est donc associé à Un Toit pour les Abeilles, afin de parrainer ces dernières et enrayer leur disparition du mieux possible. Pour chaque bracelet acheté*, vous parrainez 100 abeilles, et vous pourrez même les géo-localiser grâce à un petit code qui accompagne votre bracelet, pour savoir où exactement se trouvent « vos » abeilles. (Et ne perdez pas ce petit code comme moi…)

Je ne sais pas vous, mais moi des bracelets comme ça, qui permettent de planter des arbres ou sauver des abeilles, ça me plaît énormément.

Du coup, je m’associe à Treez pour vous faire gagner un bracelet de votre choix parmi leurs éditions limitées (il n’y aura bientôt plus de bracelets abeilles!) et parmi leur collection London Calling, pour les amatrices de tissus liberty.

Pour participer, rien de plus simple: laissez moi un commentaire ci-dessous, me disant quel bracelet vous aimeriez gagner, et si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi suivre Treez sur leur page Facebook pour soutenir leurs initiatives et suivre leurs actualités. (Mais ce n’est pas une obligation.) Le concours est ouvert jusqu’à mardi 17 octobre, 20h00! 

EDIT: Concours terminé! Après tirage au sort, c’est Irene qui remporte le bracelet – bravo!

Par ailleurs, si vous souhaitez offrir (ou vous offrir!) un bracelet dès aujourd’hui, je vous propose un code de réduction de 10% à utiliser sur leur site internet: WHATEVERTREEZ (code valable jusqu’au 12/11).

Est-ce que ce beau concept vous plaît? Bonne chance à tous pour vos participations!

J’espère que cet article ne vous aura pas paru trop long, et qu’il vous aura éventuellement permis de faire de belles découvertes…

De mon côté, comme je vous l’ai dit en début de semaine, je passe le week-end au vert cette semaine, et ça va me faire un bien fou de passer du bon temps en famille et de profiter du calme de la campagne, entourée de mes chats et chiens, à ramasser des feuilles mortes avant de rentrer bien au chaud à la maison… J’espère que votre week-end sera doux aussi, et je vous retrouve la semaine prochaine!

Belle journée à tous ♡


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

*Les articles marqués par une astérisque m’ont été offerts par la marque.

16

Vous aimerez aussi

Links I Love #154

Links I Love 10 octobre 2017 Laisser un commentaire

Moi qui étais sûre de trouver le temps de vous écrire un peu la semaine dernière, me voici de nouveau, juste avec mes « Links I Love » – pas terriblement nombreux par ailleurs.

Comme souvent, la semaine passée a été un mélange de sourires et de soupirs, de moments d’insouciance et d’angoisses sourdes et ma seule certitude était l’inconstance de mes humeurs. Pourtant, je ne m’en tiens pas rigueur, j’apprends à accepter ces variations plus ou moins heureuses, certaine de leur caractère fugace (même si souvent, par exemple, la mélancolie tente de nous faire croire que jamais elle ne nous quittera).

Parfois je me sens tout de même bien seule, un peu triste de ne pas partager ces choses qui me tiennent à cœur – comme mon indignation face à l’indifférence de nos semblables face à des questions environnementales ou d’exploitation animale, ou encore ces choses qui me rendent heureuse, ces petits plaisirs simples qui n’appartiennent qu’à moi.

Comme écouter du très vieux jazz et m’imaginer vivre dans les décors de Midnight in Paris, lire Harry Potter le dimanche matin, bien au chaud sous la couette, partager ce petit plat fait maison, réussi alors que c’était peut-être la première fois que je le préparais et me promener à Paris à la nuit tombante, le nez en l’air face à la splendeur de la ville qui s’illumine doucement. 

Ce n’est pas évident pour moi d’écrire ça noir sur blanc – appelez cela comme vous voudrez, de la pudeur, de la fierté, de la superstition… Mais j’ai parfois très peur de ne jamais trouver cette personne qui aimera peut-être autant que moi s’imaginer vivre dans un film en noir et blanc, cette personne qui partagera mes valeurs et ma sensibilité, qui m’emmènera dans de vieux jazz-clubs et avec laquelle je me sentirai juste bien, en toute simplicité.

Et puis je finis par oublier, mettre de côté cette peur que je finis par trouver ridicule, car après tout, je ne suis pas si seule que ça, évidemment, et quand bien même la solitude domine, je la préfère toujours mille fois à de la compagnie médiocre.

Quoi qu’il en soit, ce dont j’ai réellement besoin en ce moment c’est de la tranquillité d’esprit. Je suis fatiguée, pas physiquement, mais mentalement, nerveusement et ne me suis jamais autant emportée que ces derniers temps – j’ai beau m’être affirmée avec les années, ça ne me ressemble pas de trembler de colère (et pour quoi, en réalité?) et de perdre patience si rapidement (bien que la patience n’ait jamais été mon fort…).

Cette fin de semaine je retourne quelques jours au vert, avec un livre ou deux, peut-être avec mon ordinateur sous le bras pour avancer sur de futurs articles, mais je n’en suis pas encore sûre. Je compte bien profiter du calme de la campagne, des cafés partagés avec ma sœur, des repas en famille qui s’éternisent… Peut-être y retrouverai-je un peu de sérénité.

Assez parlé de moi, place maintenant à la sélection de la semaine:

  1. J’ai été très touchée par ce récit de Catriona Balfe (qui joue Claire dans Outlander par ailleurs) qui nous parle de son premier amour (que je partage avec elle): Paris. (en anglais) (nytimes.com)
  2. Encore un article qui touche à ma fibre nostalgique, avec ses costumes de l’Opéra de Paris et un peu de magie classique… (misspandora.fr)
  3. Un petit texte court, sucré et doux, lui aussi empreint de nostalgie qui se déguste comme un petit pain au lait tout chaud. (uninvincibleete.com)
  4. Les dix regrets qu’on peut éviter d’avoir dans dix ans, histoire de se remettre sur le bon chemin, en quelque sorte. (en anglais) (marcandangel.com)
  5. Une recette d’automne qui titille ma gourmandise: des pumpkin spice latte rolls. (en anglais) (thekitchykitchen.com)
  6. Quelques images d’un joli mariage doux et féerique… (unbeaujour.fr)
  7. Se comparer aux autres est inévitable de nos jours, mais on peut éviter le désespoir qui s’en suit, oui, oui. (en anglais) (headspace.com)
  8. Parce qu’il fallait bien une recette salée plutôt réconfortante, voici un plat de pâtes au brocolis et sauce crémeuse aux haricots blancs. Miam! (en anglais) (loveandlemons.com)

J’espère que vous ne m’en voudrez pas pour la multitude de liens en anglais cette fois-ci – ce n’est vraiment pas fait exprès!

Si tout va bien, je vous publierai une nouvelle édition des « Jolies Choses » dans le courant de la semaine, avant de partir au vert, et mon petit doigt me dit qu’il y aura un petit concours à y découvrir! (Ce mois d’octobre sera essaimé de plusieurs concours, entre ici et mon compte Instagram, alors ouvrez l’œil…)

Et je me pose parfois la question d’un « Links I Love » qui serait bi-mensuel plutôt qu’hebdomadaire, pour éventuellement me laisser davantage de temps pour préparer d’autres articles par exemple, mais c’est aussi un rendez-vous bien ancré dans mes habitudes depuis toutes ces années… Qu’en pensez-vous?

Je vous souhaite une belle semaine ♡


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

18

Vous aimerez aussi

Links I Love #153

Links I Love 3 octobre 2017 Laisser un commentaire

Voilà déjà octobre, ma première édition de « Links I Love » du mois… et déjà plus de deux semaines que je n’ai pas eu le temps de vous préparer autre chose que ces articles qui me permettent au moins de partager quelques pensées et articles intéressants à découvrir.

Sinon, je me demande, comment font les autres..? C’est toujours un petit peu la même rengaine par ici, mais je ne cesse de courir après ce temps qui me manque pour aller au cinéma aussi souvent qu’avant, pour écouter les dizaines (centaines?) d’émissions en podcast qui attendent leur tour sur mon téléphone, regarder émissions et séries, tester ce nouveau restaurant qui m’a tapé dans l’œil sur Instagram, aller voir cette expo… etc.

J’ai souvent l’impression qu’une de mes plus grandes qualités, la curiosité, peut aussi être un sacré fardeau – je me prends de passion pour quelque chose de nouveau tous les quatre matins, je collectionne les livres, je tiens des listes de choses « à faire » et « à regarder », mais il n’y a toujours que 24h dans une journée.

À l’inverse, je tâche de dompter ma passion en lâchant prise, me disant que ce n’était pas bien grave après tout de ne pas réussir à tout faire (comme je vous le disais la semaine dernière en fait). Peut-être que je devrais reprendre sérieusement la méditation? (Sûrement.)

Ce mois de septembre aura été plus fatigant et stressant que je ne l’imaginais, et je crois même que je ne m’en suis pas tout de suite rendue compte. Mais mon corps fourbu et mes nerfs qui lâchent sans crier gare me l’ont bien fait comprendre…

Alors j’aimerais qu’octobre soit une parenthèse de douceur et de lâcher-prise, un mois tranquille et réconfortant, avant une période de Noël qui sera, quoi qu’il arrive, beaucoup trop remplie. Et puis aussi un mois aux plats chaleureux, aux lectures qui font un peu frissonner et aux écharpes qui s’épaississent doucement.

Et vous, comment est-ce que vous rêvez votre mois d’octobre?

Je vous laisse maintenant découvrir les articles que j’ai sélectionnés pour cette édition – bonne lecture!

  1. Un pudding aux graines de chia et saveurs automnales – ça doit être si bon! (en anglais) (theroastedroot.net)
  2. Voici un article plein de bonnes idées pour gérer son stress. Il y aura forcément quelque chose qui marchera pour vous! (atelierdore.com)
  3. Un peu d’évasion maintenant avec Camille qui nous emmène au Château du Clos Lucé et au Château d’Amboise. (daysofcamille.com)
  4. Un article intéressant sur le sucre (et la suppression de ce dernier de son alimentation) qui tombe à pic dans une période où je songe à y faire davantage attention. À découvrir! (mynyma.wordpress.com)
  5. Une recette simple et délicieuse + une réflexion sur l’avenir du monde des blogs, ça fait un article qu’il faut absolument lire! (christelleisflabbergasting.com)
  6. Sur le blog de Noémi, on découvre huit outils pour travailler sereinement, que l’on soit à son compte ou non. (trendymood.com)
  7. Petite recette de gratin de chou-fleur, testée et approuvée! Un plat simple et parfait pour les soirées au chaud chez soi… (friendly-beauty.com)
  8. Cette belle sélection pour le Hallowctober, riche en recommandations culturelles, me fait bien regretter de n’avoir davantage de temps… Oups! (mangoandsalt.com)
  9. Et pour aller à contre-courant de mon agitation et envie de trop faire, cet éloge de la lenteur devrait m’inspirer à arrêter de courir… peut-être vous aussi? (vie-de-miettes.fr)

Est-ce que ces lectures vous ont plu? N’hésitez pas à me faire part de vos impressions, ou de vos propres découvertes!

Il est peut-être temps cette semaine que je retourne au cinéma, mais une chose est (quasiment) certaine: vous me trouverez samedi à la Veggie Pride à Paris, et ce sera sûrement chouette. (Vous y serez?)

J’ai aussi décidé de relire Harry Potter, parce que ça fait vraiment longtemps et que la saison s’y prête bien je trouve, tandis que je continue de regarder The Big Bang Theory (ça se regarde si facilement aussi). Oh, et je me suis offert un joli bouquet d’automne en me disant que je devrais m’offrir des fleurs plus souvent…

Le vie suit son cours, même si mon impatience n’est jamais très loin comme l’atteste une grande partie de cet article. J’espère que vous allez bien ♡

À bientôt!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

15

Vous aimerez aussi

Links I Love #152

Links I Love 26 septembre 2017 Laisser un commentaire

Je vous retrouve de nouveau en ce début de semaine, fidèle au poste, pour vous présenter les « Links I Love » qui ont fait battre mon cœur ces derniers jours.

La semaine passée aura été riche en émotions – enrhumée, j’ai manqué de sommeil mais passé des soirées au chaud avec ma petite sœur, à cuisiner des plats véganes simples et savoureux, qu’on a mangé en regardant The Big Bang Theory (encore et toujours, oui et il me reste cinq saisons à regarder, alors vous n’avez pas fini d’en entendre parler).

Il y a aussi eu ces deux jours de blogtrip à Granville, invitée par la SNCF avec quatre autres blogueurs à découvrir cette charmante et accueillante ville normande (mais peut-être aviez vous suivi mes aventures sur Instagram Stories?). C’était vraiment une jolie parenthèse, riche en découvertes, belles rencontres et bonne humeur et j’ai bien hâte de vous raconter tout ça!

Et c’est en ce moment, alors que je n’ai pas vraiment pu me reposer toute une journée depuis plus d’une semaine, que je fourmille d’idées et d’envies… enfin quand je ne rêve pas de dormir dix heures d’affilée!

Ce fichu paradoxe m’agace autant qu’il me fascine, et j’aimerais en garder l’essence principale, celle qui pousse à vouloir faire mille choses diverses, pour les jours où par miracle j’ai du temps devant moi, mais où mes milles envies se sont envolées presque comme par magie.

Peut-être qu’il me faudrait simplement quelques instants pour coucher sur le papier ces envies, aussi fugaces, peut-être même irréalisables qu’elles soient à l’heure actuelle. Que je prenne le temps de planifier un peu plus, pour ne pas oublier non plus…

Mais il y a aussi une part de moi-même qui tente de calmer mes ardeurs et mon agitation en tâchant de me rappeler que non, ce n’est pas grave si je n’arrive pas à tout faire. À lire, aller au cinéma, aller davantage au musée, parce que quand même vivre à Paris et n’y aller que tous les six mois c’est un peu dommage, puis appeler ses vieux amis et aussi s’en faire de nouveaux, parce que c’est chouette, passer du temps sur Instagram et essayer une nouvelle recette… etc. (Ceci n’est qu’une petite partie de mon FOMO*)

Rassurez-moi, je ne suis pas la seule à osciller entre apathie (toute relative) et un trop-plein d’envies? (Je n’y peux trop rien, trop de choses m’intéressent.)

Sur ce, je vous laisse découvrir ma sélection de la semaine, elle aussi très riche!

  1. J’ai beaucoup aimé lire et découvrir en images le road-trip solitaire de Juliette à travers les highlands écossais, c’était touchant et beau, dans tous les sens du terme. (jenesaispaschoisir.com)
  2. Les recommandations littéraires de Pauline, orientées sur le thème des femmes et du féminisme, m’ont inspirée et quelques titres ont rejoint ma PAL! (uninvincibleete.com)
  3. S’il vous reste des myrtilles, essayez donc ces muffins gourmands et véganes de surcroît. (aime-mange.com)
  4. Petits conseils avisés aux citadins désireux de se mettre au vélo dans leurs déplacements quotidiens – à lire! (trendymood.com)
  5. Un bol déjeuner simple et respectueux pour la digestion, ça vous dit? Je suis assez d’accord avec les recommandations de simplicité et de bon sens de Mély. (chaudron-pastel.fr)
  6. Avant que je vous en parle à mon tour (un jour), allez donc découvrir Gand à travers les belles photos de Laëtitia, je vous assure que ça vous donnera envie (comme moi cet été) d’y aller fissa! (eleusis-megara.fr)
  7. Maintenant que c’est officiellement l’automne, et si on se faisait des réserves de beurre de potimarron? (mangoandsalt.com)
  8. Les trois grandes leçons à tirer d’une pratique régulière de la méditation. D’ailleurs il faudrait vraiment que je m’y remette… (en anglais) (cupcakesandcashmere.com)
  9. Miam, ces petites frittatas tomate cerise-kale-aneth me donnent drôlement faim! (en anglais) (loveandlemons.com)
  10. Je ne sais pas si je vous ai déjà dit combien j’adorais la chaîne Youtube d’Axel Lattuada, mais je vous invite à regarder sa dernière vidéo, sur le sable… Nul doute que vous en apprendrez beaucoup et tomberez un peu de votre chaise!
  11. Julie m’a donné envie d’aller me chercher du sarrasin la prochaine fois que j’irai faire un tour à la biocoop pour me faire des infusions de sobacha, pas vous? (friendly-beauty.com)

J’espère que parmi cette longue liste de choses à découvrir vous aurez trouvé votre bonheur!

Comme je l’évoquais plus haut, j’ai envie de vous parler de plein de choses (comme d’habitude) alors je vais tâcher de me mettre au travail et de vous préparer quelques articles… mais d’abord laissez moi me remettre de cette semaine bien remplie!

Oh et j’ai (tout juste en vous écrivant cet article) découvert Arcane Roots, un groupe dont les chansons (jusqu’ici) me semblent mêler électro et passages métal intenses et presque symphoniques. C’est un drôle de mélange nerveux qui ne me déplaît pas! (Les amateurs seront ravis d’apprendre qu’ils ont tourné à la fois avec Biffy Clyro et MUSE, si ça peut vous donner des indices quant à leur style.)

Passez une belle semaine & à très vite!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

*Fear of missing out

12

Vous aimerez aussi

Links I Love #151

Links I Love 19 septembre 2017 Laisser un commentaire

Les semaines passent… et ne ressemblent pas à l’idée qu’on s’en fait! (Mais je reste fidèle au rendez-vous de mes « Links I Love », envers et contre toute fatigue.)

Je ne sais pas comment s’est passé votre semaine, mais de mon côté la légèreté n’a pas fait long feu et une migraine m’a assaillie pendant de longues journées, par intermittence ou en continu – un vrai bonheur, comme vous vous en doutez… Ajoutez à cela des journées de boulot intenses à regarder un écran d’ordinateur jusqu’à en avoir mal aux yeux, saupoudrez le tout de grisaille et de pluie bien fraîche et vous aurez un bel aperçu d’une semaine bien différente de ce à quoi je m’attendais.

Ah soit! Je me suis laissé entraîner (tant bien que mal) par ces vagues d’humeurs changeantes, accepté ma fatigue et en ai profité pour passer des soirées en tête à tête avec moi-même (et avec Sheldon, parce que je continue à regarder The Big Bang Theory à une vitesse folle… à l’heure où je vous écris j’ai entamé la cinquième saison).

Quand les écrans aggravaient ma migraine, je me suis tournée vers les livres et ai terminé deux chouettes ouvrages: Le Grand Mystère des Règles, de Jack Parker et L’Homme au Ventre de Plomb de JF Parot, deuxième opus des enquêtes de Nicolas Le Floch. Un bonheur que de plonger dans des livres passionnants!

Comme vous l’avez peut-être déjà vu, je suis aussi allée me changer les idées au cinéma, devant Mary qui était un film parfait pour un samedi tout gris et frais… avant d’aller manger de bonne choses véganes chez Season Square. (Un restaurant que je vous conseille chaudement!)

Et cette semaine? Je crains n’y trouver davantage de tranquillité, bien que j’ose espérer des journées sans migraine (je touche du bois!) – ma petite sœur est à Paris et en fin de semaine j’ai été invitée par la SNCF à visiter Granville et mon petit doigt me dit que ce ne sera pas de tout repos non plus!

Excusez mon manque d’inspiration cette fois-ci, mais nul doute que vous en trouverez davantage à travers les quelques articles qui ont retenu mon attention ces derniers jours…

  1. Notamment à travers les mots toujours aussi doux de Céline qui nous parle avec poésie de quelques unes de ses envies du moment.. (lesmotsailes.fr)
  2. Et on reste dans la douceur avec un DIY simplissime et qui fait pourtant son petit effet je trouve. (missblemish.fr)
  3. Une recette toute simple, rapide à préparer et sûrement savoureuse – vite avant qu’il n’y ait plus de courgettes et de tomates sur les étals! (en anglais)(joanne-eatswellwithothers.com)
  4. Daphné nous donne quelques conseils pour mieux s’organiser et gérer son temps. Plutôt utile en ces temps de rentrée… (modeandthecity.net)
  5. Cette recette de pâtes citronnées + pois chiches + brocolis me fait drôlement envie! #passionpoischiches (en anglais) (makingthymeforhealth.com)
  6. Un article intéressant à lire pour tous ceux qui ont une propension à l’auto-sabotage… (en anglais) (headspace.com)
  7. Si vous souffrez de crampes menstruelles, voici sept remèdes naturels à essayer – sait-on jamais – si jamais vous êtes à court d’idées pour soulager la douleur. (en anglais) (belikefamily.com)

Est-ce que ces articles vous ont plu? N’hésitez pas à me faire part de vos propres trouvailles!

Il n’est pas certain que je trouve le temps de vous écrire avant la semaine prochaine, je vous souhaite donc un joli début (officiel!) d’automne et de sereines journées bien au chaud…

À très vite!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

17

Vous aimerez aussi