Links I Love #127

Links I Love 16 janvier 2017 Laisser un commentaire

Links I Love #127

Vous avaient-ils manqués? Voici les premiers « Links I Love » de l’année! 

Je suis restée assez loin de mes blogs favoris pendant mes vacances, puis quand je suis retournée à Paris j’ai préféré me plonger dans un livre plutôt que dans mon écran… mais ici et là, j’ai quand même pris le temps de découvrir de jolis articles, de belles photos, des recettes appétissantes (même si j’ai un sacré retard de lecture, encore maintenant!).

Je vous le disais dans mon dernier article, je vais tâcher d’être moins exigeante avec moi-même sur certains points et cesser de m’en vouloir si je n’arrive pas à être à la hauteur de mes espérances les plus folles (le perfectionnisme, ce fléau) – et ne pas arriver à faire les mille choses que j’aimerais faire tenir dans mes longues semaines, au fond, ce n’est pas grave.

D’autant qu’en réalité, je suis bien loin de me tourner les pouces et que ma vie est joliment remplie, semaine après semaine. (Je suis juste atteinte de FOMO aigu.)

En revanche, si je dois lâcher du lest dans certains domaines, il s’agit aussi de remettre le pied à l’étrier et de reprendre de bonnes habitudes qu’il est si facile d’oublier parfois. J’ai, par exemple, envie de me remettre à la pratique de la méditation au quotidien, une chose que j’ai laissée tomber sans véritable raison quelque part l’été dernier. (Après plus d’un an de pratique quotidienne! Allez comprendre…)

Il est aussi temps de remettre du frais dans mon assiette et de raisonner ma consommation de chocolat (merci Noël). Bref, vous voyez l’idée.

Peut-être que vos « bonnes résolutions » ressemblent un peu aux miennes..? Sur ce, je vous laisse avec ma sélection de la semaine:

  1. Si la Fête des Rois est officiellement derrière nous, rien ne nous empêche de manger des galettes (et ici véganes) pendant tout le mois de janvier! (auvertaveclili.fr)
  2. Ah, le mariage de Carrie et Miguel, tellement beau, tellement magique et sophistiqué. Et puis cette robe… (en anglais) (wishwishwish.net)
  3. Parmi la flopée de bonnes adresses distillées par Estelle sur son blog, j’ai noté Popine, un restaurant italien qui a l’air chouette comme tout. (le-polyedre.com)
  4. Et si, au lieu de s’excuser à tout va, on disait plutôt merci? À méditer. (en anglais) (brightside.me)
  5. Un bon plat de pâtes, en attendant l’été, ça vous dit? (emiliemurmure.com)
  6. Les belles photos de Camille m’ont encore plus donné envie de me promener sur les pavés de Bruges. (daysofcamille.com)
  7. Devenir maman, une réalité qui m’est bien étrangère (et encore pour un petit moment je pense) mais cet article d’Anouchka est touchant juste ce qu’il faut et a piqué ma curiosité de nullipare..  (biobeaubon.com)
  8. Parmi la flopée d’articles faisant le bilan de l’année passée, celui de Garance Doré m’a particulièrement plu et ses propos ont fait écho en moi.. (garancedore.com)
  9. En voilà un autre, de bilan, lumineux et doux, à l’image des écrits de Céline, qui m’enchantent toujours. (lesmotsailes.fr)
  10. Une linzer torte, ça n’est pas que pour la période festive de Noël! (ophelieskitchenbook.com)
  11. Comment comprendre la nutrition quand on n’y connaît rien? Voici des pistes de lecture et de réflexion (et c’est très intéressant). (green-me-up.com)
  12. À défaut d’avoir déjà été à New York, je voyage par procuration avec Laëtitia! (eleusis-megara.fr)
  13. Cette recette, à mi-chemin entre la crêpe et le crumpet, le tout saupoudré d’épices, m’intrigue – il faut que j’essaie! (en anglais) (mynameisyeh.com)

Je vous laisse avec tout ça pour l’instant.. et peut-être aurais-je rattrapé mon retard de lecture la semaine prochaine! 

Est-ce que cette sélection vous a plu?

De mon côté, cette semaine sera placée sous le signe du cinéma! Je vais voir deux films que j’ai très hâte de voir, en avant-première, alors je suis très, très contente – il s’agit de Live by Night tout d’abord, puis La La Land. Évidemment, comptez sur moi pour vous en parler (sauf s’il s’agit de déceptions, mais j’en doute un peu) dès que possible.

D’ici là, je vous souhaite une belle journée!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

14

Vous aimerez aussi

Happy New Year

Journal de Bord 13 janvier 2017 Laisser un commentaire

Happy New Year

Un Happy New Year un peu tardif, je vous l’accorde, mais néanmoins sincère – je ne savais pas trop comment parler de 2016, ni de mes souhaits pour 2017, surtout après une fin d’année aussi dépaysante que fatigante…

Décembre s’est bien évidemment terminé avec la tristesse d’un Noël déjà passé, mais avec la douceur de quelques jours passés en famille qu’on aurait voulu faire durer encore plus longtemps. Et puis je me suis envolée à Glasgow entre copines, on a flâné, testé plein de petits cafés, visité les Highlands le temps d’une journée et fêté 2017 à l’écossaise. C’était chouette et je vous en reparlerai (mais je ne sais pas bien quand, vu que je ne vous ai toujours pas raconté Lisbonne…).

Le retour à Paris, les jambes douloureuses d’avoir tant marché, aura été un peu irréel. De nouveau dans mon quotidien, je n’étais pas tout à fait sûre d’avoir bel et bien vécu cette dernière semaine de décembre, et je ne réalisais pas tout à fait que nous étions en 2017. Au fond, rien ne change vraiment, évidemment, mais janvier est toujours l’occasion de recommencer à zéro, de réajuster des détails, de voir les choses différemment…

De mon côté, 2016 aura apporté son lot de petits bonheurs, de frustrations, de découvertes et de changement. Quelque part en milieu d’année, je crois que j’ai décidé d’arrêter de tourner en rond, j’ai commencé à voir une psy et j’ai pris des petites décisions, par-ci, par-là. One step at the time. 

En 2016 j’ai beaucoup lu, beaucoup plus sans doute que les années précédentes réunies, et c’était un bonheur de se perdre de nouveau dans des histoires toutes plus différentes les unes que les autres. Quant à mon livre favori de l’année, je crois bien qu’il s’agit de Jonathan Strange & Mr Norrell, dévoré en quelques jours à l’ombre d’un arbre à la fin d’un mois d’août caniculaire.

Je suis toujours beaucoup allée au cinéma, à peu près 35 fois, mais ne me demandez pas quel est le film que j’ai préféré, ce serait sans doute trop compliqué (mais j’ai beaucoup aimé The Danish Girl, Genius, Brooklyn, A Bigger Splash, Steve Jobs… et j’en passe).

Quand je n’étais pas plongée dans un livre, au cinéma ou à la brasserie 2e Art avec mes amis (ça aussi ça m’arrive, et d’ailleurs ce restaurant (vegan!) est vraiment celui où j’aurai passé le plus de temps cette année) j’ai aussi regardé beaucoup de séries – avec une mention toute particulière à Jane the Virgin, Dix Pour Cent et Gilmore Girls (que je suis toujours en train de terminer).

2016 aura aussi été l’année où j’aurai le plus voyagé, jamais très loin, mais là n’est pas la question! Je suis allée à Lisbonne en mai, et c’était chaleureux, à Londres en avril (c’était pluvieux), j’ai aussi fait un saut de puce en Allemagne avec Weleda en juillet (il faudra que je vous en reparle aussi), un autre saut de puce à Lille en août et enfin, l’Écosse en décembre.

Je crois que je pourrais encore en dire long sur 2016, parce qu’en y repensant, j’ai oublié plein de petites (ou de grandes) choses qui me reviennent doucement, des choses qui parfois me font sourire, parfois non. Le temps, celui dont je ne cesse de souligner le manque, celui après tout le monde court plus ou moins, a au moins une qualité indéniable: celle de nous laisser oublier les moment où vraiment, l’angoisse prenait toute la place.

Alors maintenant que l’on ne se souvient presque plus que des bons moments de l’année passée, qu’en est-il de l’année qui arrive? 

À la même époque, l’an dernier, j’avais formulé l’envie de faire preuve de gratitude et de bienveillance, notamment envers moi-même, et à vrai dire, je crois que mes envies, à l’aube de 2017, restent similaires.

J’ai vraiment très envie de ne pas me mettre la pression par exemple, et d’accepter de faire les choses de la vie à mon rythme. Je crois que ça implique notamment de s’affranchir des autres et de davantage s’écouter, et de prendre des décisions qui sont en accord avec soi-même (et non pas avec les envies de ses proches ou de la société). C’est le travail d’une vie en réalité, mais je me sens plus sereine aujourd’hui qu’il y a quelques mois…

Et vous, quelles sont vos envies pour 2017?

Je suis assez contente de voir que mes souhaits plus pragmatiques pour 2016 se sont presque tous réalisés, alors voici ceux de 2017:

  • Lire était déjà un de mes souhaits de l’an passé, alors j’aimerais tout simplement continuer sur cette lancée, et me suis lancé le défi de lire 30 livres cette année. Plus précisément, j’aimerais aussi lire autre chose que de la fiction – une autobiographie ou deux, davantage de BDs…
  • Continuer à voyager un peu, et en Europe j’aimerais notamment aller à Bruges, peut-être en Allemagne, retourner à Amsterdam… À suivre!
  • Réfléchir davantage au veganisme et à mon engagement pour la cause animale. Je ne me sens pas tout à fait prête à être 100% vegan aujourd’hui, mais j’y pense de plus en plus. J’aimerais lire des livres sur la question et peut-être m’engager davantage auprès de L214 par exemple. À méditer.
  • Cuisiner davantage, ou plutôt, autre chose que mes sempiternelles soupes et potées de lentilles (et salades l’été). Peut-être apprendre une recette qui change un peu, chaque mois?
  • Faire le tri. Dans ma penderie, dans ma cuisine, sur mon ordinateur, partout.

J’ai l’impression que 2017 n’est qu’une suite logique de l’année précédente, et cela ne tient qu’à moi de dompter mes impatiences, mes incertitudes et mon indécision pour garder l’équilibre et être heureuse, tout simplement (c’est un peu cheesy, je vous l’accorde – mais c’est vrai).

Quant à vous, je vous souhaite tout autant de trouver votre équilibre, de vivre de belles choses, de faire de belles découvertes, d’être entourés de personnes que vous aimez et de vous lover dans la douceur. En 2017 et au delà. 


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

21

Vous aimerez aussi

Links I Love #126

Links I Love 20 décembre 2016 Laisser un commentaire

Links I Love #126

It’s beginning to look a lot like Christmas… Et que voilà les derniers « Links I Love » de l’année!

Plus que quelques jours avant de fêter Noël, de partager des moments tous doux en famille, de se rassembler autour du sapin et de s’échanger quelques cadeaux minutieusement choisis pendant qu’en fond sonore s’alternent Frank Sinatra et Dean Martin… J’ai hâte, j’ai hâte!

Tous mes cadeaux (ou presque!) sont prêts, emballés depuis ce week-end, quelques cartes de vœux vont bientôt trouver le chemin des boîtes aux lettres de mes amies et il ne me restera bientôt plus qu’à faire ma petite valise, emmener quelques pulls, des chaussettes bien chaudes et mon chat, pour quelques jours de repos à la campagne.

Je vous dirais bien que décembre est passé bien trop vite (et c’est vrai), mais en réalité j’ai tout de même pris le temps de me reposer, de boire des litres de thé de Noël, de lire un peu, de (beaucoup) regarder Gilmore Girls et de passer quelques jolies soirées entre amis – entre deux journées de travail épuisantes et de nuits trop courtes.

Ce n’est pas encore tout à fait le moment de faire le bilan de cette année, mais je suis certaine qu’il y a plein de jolis moments à retenir, même s’ils me semblent peut-être parfois perdus dans un flot de moments moins drôles. Cette année, j’ai quelque fois perdu l’habitude de la gratitude, l’habitude de me souvenir des belles choses seulement… 

Des habitudes que j’ai envie de reprendre, doucement, surtout à l’aube de cette nouvelle année. Qui dit nouvelle année, dit nouveau départ! (En quelque sorte.)

Mais pour l’heure, il s’agit de rester concentrée pour ces derniers jours de travail, de profiter encore de cette ambiance qui précède les fêtes, remplie d’anticipation et de douce excitation, avant de pleinement profiter de ma famille et de la campagne, puis de m’envoler quelques jours en Écosse…

Et vous, quel est votre programme en cette fin d’année? Je vous laisse avec ma dernière sélection du mois, je serai sans doute bien loin de mon ordinateur durant quelque temps!

  1. Pour les retardataires créatifs, voici quelques belles idées pour du papier cadeau personnalisé. (en anglais) (wishwishwish.net)
  2. Cette recette de scones salés me fait terriblement de l’œil… (en anglais) (mynameisyeh.com)
  3. Une jolie visite de Hambourg, qui me donne encore plus envie d’aller découvrir les marchés de Noël en Allemagne un jour. (tokyobanhbao.com)
  4. Trois idées de couronnes d’hiver pour joliment décorer votre intérieur. (daysofcamille.com)
  5. J’adore follement le stollen (mes origines allemandes sans doute) alors cette recette qui s’en inspire me plaît beaucoup! (equinoxeblog.com)
  6. De la demande en mariage, jusqu’à l’ambiance rustique mais chic, en passant par la robe de la mariée: tout m’a plu dans ce beau mariage. (unbeaujour.fr)
  7. Laëtitia revient sur ses trois années de freelance, un statut qui me fait à la fois rêver et très peur. (eleusis-megara.fr)
  8. Des petits chaussons au légumes, ça pourrait faire une chouette petite entrée pour votre repas de fête, non? (aime-mange.com)
  9. On retourne en Allemagne, mais à Berlin cette fois, une ville que je suis certaine de ne pas trouver très belle, mais dont l’ambiance me plaira sûrement. (lodeurducafe.com)
  10. Cinq soins naturels à dégainer contre vos boutons: un article essentiel! (mangoandsalt.com)
  11. Une tartinade végétale pour remplacer le fois gras: OUI! Et ici, pas besoin d’ingrédients difficiles à trouver. (green-me-up.com)

J’espère que cette sélection vous a plu et vous a peut-être donné des idées pour vos repas de fêtes (ou même votre décoration de Noël) – qu’en avez-vous pensé?

De mon côté, il est temps de vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année, qu’elles soient lumineuses et joyeuses, douces et réconfortantes ♡

Je vous retrouverai ici en janvier, pour reprendre le cours normal des choses, mais il n’y aura aucun doute sur ma présence sur mes réseaux sociaux favoris (même si elle ne sera sans doute pas très soutenue), à savoir Twitter et Instagram – notamment en toute fin de mois, quand je serai à Glasgow…

Take care and Merry Christmas! xo


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

23

Vous aimerez aussi

Mes Dernières Lectures #8

Dans ma bibliothèque 16 décembre 2016 Laisser un commentaire

Mes Dernières Lectures #8

Dans cette nouvelle revue de mes dernières lectures je vais vous présenter les livres que j’ai lus et qui ont fait battre mon cœur (ou pas…) cet été. Et comme les extrêmes sont un peu ma spécialité, on y trouvera à la fois le plus gros livre que j’aurai lu cette année, ainsi que deux de mes plus courtes lectures!

Encore une fois, beaucoup d’éclectisme dans mes lectures, avec au programme aujourd’hui, un roman fantasy absolument fascinant, un roman qui parle d’amour avec finesse et un livre avec des vampires pas comme les autres…

Vous me suivez?

Mes Dernières Lectures #8 - Jonathan Strange & Mr Norrell

Jonathan Strange & Mr Norrell – Susanna Clarke

« I have a scholar’s love of silence and solitude. To sit and pass hour after hour in idle chatter with a roomful of strangers is to me the worst sort of torment. »

Si vous me suivez depuis un moment, et ailleurs que sur mon blog, il ne vous aura pas échappé que Jonathan Strange & Mr Norrell a été mon coup de cœur de l’été, et peut être même de l’année… Je vous avais déjà parlé de la série que la BBC a produite (et que j’ai regardé juste après avoir terminé le livre) mais place maintenant au livre en lui-même!

L’intrigue de Jonathan Strange & Mr Norrell se déroule dans l’Angleterre du début du 19e siècle, tandis que le pays est enlisé dans la guerre contre Napoleon. Or, il se trouve que Mr Norrell, qui se targue d’être le dernier magicien pratiquant la magie dans le pays, veut offrir son aide à l’armée pour enfin vaincre Napoleon. Il faut en effet savoir que, bien que l’Angleterre soit pleine de magiciens, aucun d’entre eux, mis à part Norrell, ne pratique la magie – ils se contentent d’en parler et de théoriser la magie.

Mr Norrell s’installe donc à Londres et bâtit peu à peu sa réputation de magicien… Pendant ce temps, Jonathan Strange, qui ne sait rien de Mr Norrell et de ses exploits, va se mettre à étudier la magie, presque par hasard, pour devenir à son tour un véritable magicien. Il va sans dire que les destins de ces deux hommes vont finir par se croiser, pour le meilleur, comme pour le pire…

Malgré ses mille pages, c’est un livre qui m’a enchanté, et ce pour diverses raisons. Tout d’abord, j’aime énormément les univers fantastiques riches et « vraisemblables » comme ceux développés par J.K. Rowling dans Harry Potter ou par Tolkien dans The Lord of the Ringsdes univers si richement décrits et étudiés qu’il n’est que trop facile de s’y perdre pendant de longues heures, laissant derrière soi la réalité…

Ici, Susanna Clarke s’y est prise de façon similaire, en intégrant à l’histoire réelle de l’Angleterre, une sorte de mythologie de la magie, à travers des anecdotes et histoires (parfois très longues) qu’elle développe dans des notes de bas de page (qui prennent parfois plus de place que la narration d’origine) et à travers tout le récit. C’est absolument fascinant et souvent aussi très drôle. Les notes de bas de page ont l’inconvénient de casser un peu le rythme du récit, mais bon, ça ne m’a pas dérangé outre mesure (mais ce ne sera pas le cas de tout le monde).

Et dans cet univers riche et mystérieux, évoluent des personnages non moins intéressants et tout aussi complexes que l’intrigue qui les entoure. Ils ne sont pas caricaturaux, ils sont uniques et jamais entièrement bons ou mauvais – en somme ils sont humains, et ça c’est vraiment un bon point.

Quant à l’atmosphère magique, mystérieuse et profondément britannique, vous imaginez bien que ça m’a beaucoup, beaucoup plu…

Enfin, je ne pouvais pas ne pas vous parler du style de Susanna Clarke. Elle écrit avec finesse et érudition, oscille sans cesse entre sarcasme et narration plus « sérieuse » et rappelle furieusement le style de Jane Austen, ou encore Dickens et Oscar Wilde. Évidemment, j’ai lu le livre en version originale, et c’était un délice – je ne saurais dire si l’esprit et l’humour typiquement britannique se retrouve aussi bien en version française… Si c’est possible, lisez-le en VO, ce serait dommage de s’en priver! 

Mais si Jonathan Strange & Mr Norrell m’a totalement envoûté, je ne suis pas sûre que ce soit un roman à mettre entre toutes les mains. Il semblera sans doute trop long (et donc ennuyeux) à certains, tandis que d’autres n’auront pas la passion du détail que j’ai éprouvée – beaucoup d’histoire réelle est mêlée à la magie de l’intrigue, et le tout peut être un peu (trop) complexe parfois. 

Le rythme est assez lent, du moins au début, et si ça m’a permis de « déguster » ma lecture, ça en endormira d’autres. Sans compter que la magie dont on parle ici est assez.. obscure, et on ne sait pas très bien quelles sont ses règles ni même comment elle fonctionne. Ce mystère sera peut-être frustrant pour les lecteurs habitués à une magie plus « simple d’accès »…

Quoi qu’il en soit, j’ai aimé Jonathan Strange et Mr Norrell de tout mon cœur et il est certain que je replongerai dans cet univers avec grand plaisir, soit à travers la série, soit en relisant le livre un jour… Et quand j’aurai fait diminuer ma pile à lire, je m’offrirai la « suite » intitulée The Ladies of Grace Adieu and Other Stories, qui est en réalité un recueil de nouvelles qui se déroulent dans le même univers que son prédécesseur. 

Et j’espère vivement que Susanna Clarke écrira d’autres livres dans cette lignée!

Est-ce que vous avez lu Jonathan Strange & Mr Norrell? Si oui, je suis curieuse de connaître votre avis…

Mes dernières Lectures #8 - Vous Aimer, Caroline Bongrand

Vous Aimer – Caroline Bongrand*

« Ils s’embrassèrent, beaucoup, longuement, lentement. On sous-estime le baiser. Lorsqu’il se donne, pleinement, entièrement, c’est une étreinte des âmes. C’est un corps qui entre dans un autre, lui donne tout, lui prend tout, se laisse donner et se laisse prendre. C’est faire l’amour, de manière totale, comme en modèle réduit. »

Je me souviens très bien de l’après-midi où j’ai lu ce livre – j’étais à Lille, c’était un dimanche après-midi ensoleillé, et j’avais enfin trouvé un coin de verdure un peu plus calme que les autres au Parc de la Citadelle. Et puis j’ai lu. J’ai souri et j’ai été émue, je me suis reconnue et j’ai trouvé ça beau. Puis j’ai refermé ce livre et me suis mise en chemin, pour reprendre le train vers Paris.

Vous Aimer est un livre qui raconte la rencontre entre une femme et un homme. Une rencontre, puis une relation platonique mais passionnée et passionnelle entre ces deux être qui ont choisi de faire un pacte pour préserver leurs familles respectives – le pacte de ne jamais faire l’amour.

Alors, en lisant cette quatrième de couverture, j’avais un peu peur de me retrouver dans un récit rempli de lieux communs, d’une intrigue sans surprise et de personnages un peu caricaturaux. Et bien, je n’aurais pas pu être plus loin de la réalité!

Ce roman m’a beaucoup plu pour la simplicité et la vraisemblance de ses émotions. Ici, pas de tournures de phrase alambiquées, l’écriture de Caroline Bongrand est simple mais douce et va droit au but. L’amour qui est raconté dans le roman est beau, loin d’être sirupeux et il ne sonne pas faux – au contraire, l’évidence du sentiment amoureux décrit ici m’a beaucoup touché.

Il est aussi facile de s’identifier aux personnages (d’autant plus qu’ils n’ont pas de nom) et de se retrouver dans les questionnements et sentiments des uns et des autres. Enfin, si c’est un roman qui touchera sans doute plus facilement un public féminin, je me souviens avoir corné quelques pages, pour les montrer un jour à un garçon avec lequel j’aurai envie de les partager…

En somme, Vous Aimer est un très beau livre, simple mais touchant et d’une grande finesse. À découvrir!

Connaissez-vous Caroline Bongrand? Vous ai-je donné envie de découvrir Vous Aimer?

Mes Dernières Lectures #8 - Avant j'étais juste immortel, Juliette Bouchet

Avant j’étais juste Immortel – Juliette Bouchet*

« – Je m’appelle Raphaël. Je suis navré de la confusion occasionnée. J’ai réellement cru que la maison était abandonnée avant de m’y installer. Ça fait environ une heure que vous vous videz de votre sang. Pourtant c’est votre jour de chance, je vous propose un marché.
– On ne négocie pas avec les voleurs, jeune homme.
– J’accepte que vous restiez ici avec moi et que vous vous occupiez de l’intendance, en échange de quoi vous pouvez garder Médor.
Soudain secoué de soubresauts spasmodiques, sir Peter Roberts me fixe entre deux éclats de rire nerveux.
– Go fuck yourself, mister.
Il jette sa tête en arrière et repart d’un rire tonitruant en se laissant choir sur l’accoudoir du canapé. Hilare et sanglant. Je crois que j’ai trouvé un copain. »

Le dernier livre que j’aurai lu cet été, le voici: un roman de vampires pas comme les autres (et même totalement loufoques).

Raphaël est un vampire aux goûts bien définis, un peu allergique au sang d’humain accro à la malbouffe, qui bat la campagne à la recherche de sang frais, qui ne serait pas contaminé par des cochonneries… Il fait équipe avec Sir Roberts, un vieil anglais qu’il a transformé en vampire, un peu par pitié et surtout pour ne plus être aussi seul. Mais tout va basculer quand Raphaël va tomber amoureux d’une femme aussi indomptable qu’irrésistible.

Si je l’ai lu très rapidement aussi, on ne peut pas dire que ce livre m’ait particulièrement plu… Deux cent pages de parodie et de situations cocasses mais aussi un peu grossières, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, je dois bien l’avouer.

L’humour noir est omniprésent, et si le ton est léger et provocant à souhait, c’est surtout pour nous parler d’amour (un peu) et pour dénoncer (beaucoup) nos mauvaises habitudes de consommation. Tout ceci a au moins le mérite d’être original!

Certains personnages sont attachants malgré tout, l’intrigue est inattendue et les dialogues plutôt savoureux. C’est un roman que j’ai trouvé divertissant, mais loin d’être inoubliable et pour cette raison, je ne saurais pas quoi ajouter de plus…

Sur Goodreads, d’autres personnes ont été plus emballées que moi, alors peut-être que ça plaira à certains d’entre vous, qui sait!

Et vous, peut-être l’avez vous lu? Qu’en avez-vous pensé?

J’espère que cette nouvelle chronique littéraire vous a plu et vous aura donné quelques envies de lecture…

Je trouve que la saison est particulièrement propice pour lire des livres tels que Jonathan Strange & Mr Norrell (l’ayant lu en plein mois d’août, je ne suis pas ma propre logique, mais bon…). De mon côté, en ce moment, je suis en pleine lecture de Beauty, de Robin McKinley, le livre du mois de décembre du club lecture de Victoria, et je suis ravie d’être plongée dans cet univers de conte de fées, doux mais loin d’être simpliste. 

Et vous, que lisez-vous en ce moment? Des livres à me recommander?

Je vous souhaite de belles lectures et vous dis à très vite!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

*Livres gracieusement envoyés par l’éditeur

10

Vous aimerez aussi

Links I Love #125

Links I Love 13 décembre 2016 Laisser un commentaire

Links I Love #125

Pas d’article depuis mes « Links I Love » de la semaine dernière? Eh non, grosse fatigue (et longues journées de boulot) oblige, j’ai préféré passer mon week-end à lire et boire du thé plutôt que de me forcer à « travailler » encore, même si alimenter un blog est un travail plutôt plaisant, il faut bien le dire.

Je dois bien être la seule blogueuse à ne pas vous proposer de sélection cadeau ou de wishlist de Noël, car même si j’adore réaliser ce genre d’articles, vous n’imaginez pas le temps fou que ça peut prendre (et je me suis souvent fait avoir, croyant que ça prendrait une poignée d’heures tout au plus, avant de finir tard dans la nuit, les yeux rougis à force d’avoir abusé de Photoshop) – sans compter les idées d’articles dédiés à Noël qui foisonnent dans mon esprit… L’idéal c’est que l’année prochaine ça sera de nouveau d’actualité!

Trêve de lamentations sur le temps qui passe (trop) vite ou sur la charge de travail de mon mois de décembre car Noël c’est pour tout bientôt! J’ai presque terminé mes achats de cadeaux, j’ai encore ajouté de jolies cartes à ma collection de cartes de vœux et je ne me suis pas encore lassée de Bing Crosby et autres chants de Noël. 

Et entre deux épisodes de Gilmore Girls (encore et toujours, Stars Hollows est un endroit si confortable à retrouver le soir venu) je me demande ce que ça ferait de tout recommencer à zéro. Ailleurs. Pas forcément loin, mais suffisamment pour réinventer ma vie. Pas que ma vie me déplaise, loin de là, mais j’ai souvent « recommencé de zéro ».

J’ai beaucoup déménagé quand j’étais enfant, et puis il y a eu la fac, Paris, mon premier boulot étudiant, puis mon second boulot, après les études. Avec à chaque fois, une sensation de renouveau. Des nouveaux amis, un nouvel environnement, de nouvelles choses à apprendre. Le revers de la médaille, c’est que je n’ai pas vraiment d’amis de longue date et qu’à force de réinvention et de changement(s), mes meilleures amies de jadis sont les souvenirs d’aujourd’hui. 

De ces expériences, j’ai développé une grande indépendance mais parfois aussi un grand sentiment de solitude. (Oui c’est paradoxal.) Et pourtant, je me verrais bien recommencer. Peut-être plus loin, finalement…

Mais pour l’instant je range cette envie, ce sentiment, dans un petit coin de mon imagination, juste entre mon rêve d’ouvrir une librairie anglo-saxonne où l’on y servirait aussi du thé et celui d’écrire pour mon magazine préféré.

Place maintenant à quelques lectures qui m’ont plu cette semaine:

  1. Quelques techniques pour réussir vos risottos – peut-être pour le réveillon? (aime-mange.com)
  2. Avant Noël: un texte d’une douceur infinie, qui réchauffe le cœur et nous rappelle que Noël est bien plus qu’une date sur le calendrier… (lesmotsailes.fr)
  3. Une jolie escapade hivernale en Alsace ça vous dit? (le-chien-a-taches.com)
  4. Les photos de Louise sont toujours si jolies, et ici on oscille entre folklore russe et années 50′ – c’est très réussi! (misspandora.fr)
  5. Un DIY de bougies personnalisées qui ne nécessite pas d’outils et de matériaux trop compliqués… Pour un cadeau fait maison? (unbeaujour.fr)
  6. Le dermaroller, ou l’accessoire beauté qui m’intrigue. (ole-caliente.com)
  7. Une envolée sur la Côte d’Azur, entre glamour et légèreté, avec de très belles photos.. à découvrir! (en anglais) (byhaleigh.com)
  8. En parlant de cadeau fait maison, la amateurs de papier et de décoration délicate apprécieront ce joli DIY. (dontmesswiththerabbit.fr)
  9. La brioche gourmande idéale pour un week-end hivernal. Et si jolie en prime! (carnetsparisiens.com)
  10. Encore un DIY pour ceux qui aiment travailler le papier… et n’ont pas la main très verte! (makemylemonade.com)
  11. Un substitut de foie gras, en version vegan et donc totalement cruelty free. (antigonexxi.com)

J’espère que cette sélection vous a plu – je dois bien avouer que je n’ai pas eu le temps de consulter comme il se doit tous mes blogs favoris la semaine dernière, et pourtant… ce ne sont pas les belles lectures qui manquent! 

Sur ces bonnes paroles, je file et vous souhaite une belle journée et une belle semaine. À bientôt ♡


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

16

Vous aimerez aussi