Links I Love #124

Links I Love 6 décembre 2016 Laisser un commentaire

Links I Love #124

Les semaines passent, toujours aussi vite, et c’est au milieu de toute cette agitation que je prends le temps de partager avec vous mes « Links I Love » de la semaine. C’est ma petite revue de presse, mon lundi soir studieux, votre mardi de découvertes, une habitude qui dure depuis bientôt deux ans… Dieu que le temps passe vite!

Si je m’écoutais, je vous parlerais de nouveau de mes déboires d’émotions, mais vous savez quoi? Ce n’est pas une bonne idée, tout simplement parce qu’il s’agit de ce moment précis du mois où mes hormones me font voir la vie en gris et où ma nostalgie + ma sensibilité, toutes deux exacerbées, me nouent la gorge.

Alors peut-être qu’il y a un peu de fatigue et d’appréhension face au mois de décembre chargé, qui entrent aussi en jeu… Vous savez, Noël c’est à peu près ma période favorite de l’année, j’écoute ma playlist festive en boucle, je bois du thé aux épices ou au chocolat tout le temps, je souris en voyant les illuminations et les sapins dans les rues et surtout, ça me rappelle tous ces Noëls heureux, en famille.. ceux de mon enfance comme ceux d’hier.

Et depuis quelques années, depuis que je « suis grande », la période de Noël n’est plus seulement ce moment doux, plein de chocolats chauds et de visionnages de Home Alone. C’est aussi une période chargée, fatigante, stressante et qui passe à toute allure. Pour diverses raisons. Et ça, vous vous en doutez, ça m’attriste un peu. 

Je rêve d’un décembre passé à la campagne, au coin d’un feu de cheminée, à lire des livres, préparer ses cadeaux, doucement et décorer la maison de pommes de pin et autres branches de conifères ramassées lors d’une promenade en forêt. Mes rêves ne sont pas grandiloquents au fond, ce sont des rêves confortables et doux. Des rêves qui me rappellent tout simplement l’enfance.

Trêve de nostalgie (Peter Pan un jour, Peter Pan toujours) il faut que je vous dise quelque chose: je vais passer quelques jours en Écosse à la fin du mois avec une amie! On va surtout rester à Glasgow, faire un tour dans les highlands (très rapidement) et passer une journée à Edinburgh avant de revenir à Paris. Et c’est trop, trop chouette! Alors si vous avez de bonnes adresses à Glasgow, je compte sur vous.

Je vous laisse avec mes recommandations de lecture de la semaine:

  1. Une bonne adresse parisienne dont je ne cesse d’entendre parler: Liza. Vous y avez déjà été vous? (le-polyedre.com)
  2. Un article intéressant sur ce syndrome que vous connaissez sûrement: celui de ne plus arriver à lire des livres. (slate.fr)
  3. Ce look très simple et pourtant chic m’évoque la quintessence de l’automne. (en anglais)(wishwishwish.net)
  4. Dire que je n’ai toujours pas traité mes photos de mon voyage à Lisbonne en mai dernier… Découvrez donc l’article de Victoria sur trois lieux historiques à visiter à Lisbonne et dans sa région! (mangoandsalt.com)
  5. On parle de procrastination et d’astuces pour mieux en tirer parti chez Elodie. (leblogdelamechante.fr)
  6. Petite recette facile et réconfortante: le curry de légumes d’automne. (lodeurducafe.com)
  7. Pour une idée de cadeau de Noël DIY, deux recettes de scrub pour le corps faits maison! (en anglais/allemand – mais les photos parlent d’elles-mêmes) (livingthehealthychoice.com)
  8. Miam, je ne dirai jamais non à une belle tourte aux pommes comme celle-ci! (carnetsparisiens.com)
  9. Produits pour la vie: un article intéressant et inspirant pour tous ceux qui en ont marre de jeter à tout va. (etpourquoipascoline.fr)
  10. Juliette s’est promenée dans mon quartier à moi, alors évidemment, j’aime et j’adore! (jenesaispaschoisir.com)

Ces articles vous ont-ils plu? Peut-être essaierez-vous l’une des recettes partagées… Dites-moi tout!

J’ai commencé, doucement, à acheter mes cadeaux de Noël et je me suis racheté des collants chauds (comme promis) alors cette semaine je vais surtout veiller à dormir suffisamment, planifier le reste de mes cadeaux, penser à l’Écosse, peut être aller au cinéma, ou à Disneyland…

En somme, je n’aurai sûrement pas le temps de vous préparer d’article de sélection de cadeaux, comme je l’aurais voulu, mais je tâcherai de revenir, d’une façon ou d’une autre, vous parler de quelque chose. (Nous verrons bien!)

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à bientôt!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

8

Vous aimerez aussi

Les Jolies Choses #17

Les jolies choses 1 décembre 2016 Laisser un commentaire

Les Jolies Choses #17 - Le Jardin Retrouvé

Nous y voilà, en décembre, mois festif par excellence et pour vous donner quelques idées cadeaux (mais pas que), je vous ai concocté une nouvelle édition de mes « Jolies Choses » – en espérant pouvoir vous inspirer un peu, qui sait?

On commence avec une idée cadeau raffinée, peut-être pour votre maman ou votre sœur: un parfum Le Jardin Retrouvé. La marque ne vous dit rien?

Le Jardin Retrouvé est une maison de parfum de niche, fondée en 1975 par Yuri Gutsatz qui a été tout récemment réinventée pour faire revivre les valeurs de son fondateur et proposer des parfums de qualité, dans une démarche éco-responsable. En effet, quand vous achetez un parfum Le Jardin Retrouvé, vous achetez un nécessaire entier composé d’un flacon de 50mL, d’un petit flacon de 15mL, d’un petit entonnoir en verre et enfin, d’un estagnon en aluminum qui contient votre précieux parfum.

Ce dernier se conserve au frais pour que le parfum garde ses qualités olfactives intactes et c’est à vous de recharger vos flacons quand bon il vous semble. Et enfin, quand vous avez utilisé votre parfum jusqu’à la dernière goutte, il ne vous reste plus qu’à vous offrir une recharge – pratique, non?

De mon côté, mon choix s’est porté sur le parfum Citron Boboli*, aux notes aussi fraîches (grâce aux agrumes – citron, petitgrain, bigarade..) qu’épicées (clou de girofle, poivre noir) et qui a donc tout pour me plaire! Il est d’abord très frais et citronné, pour laisser ensuite sur la peau une empreinte épicée (dominée par le clou de girofle chez moi) que j’aime beaucoup… et qui est de saison!

N’hésitez pas à découvrir les autres parfums, il y en a vraiment pour tous les goûts. Et si le prix du Nécessaire peut vous sembler élevé, il reste raisonnable pour de la parfumerie – sans oublier qu’il s’agit ici d’eau de parfum, plus concentré donc qu’une eau de toilette (et moins qu’un parfum).

Ah oui, et si vous hésitez entre deux fragrances, vous pouvez demander trois échantillons gratuitement via le site (les frais de port sont à votre charge, mais ils vous sont remboursés si vous achetez un Nécessaire par la suite) – c’est toujours mieux pour se décider!

Nécessaire à parfum Le Jardin Retrouvé, 140€.

Les Jolies Choses #17 - Daniel Wellington

Une petite nouvelle s’est glissée dans ma collection de montres Daniel Wellington: la Classic Back Cornwall en 36mm*. Une version d’hiver que j’aime déjà beaucoup et qui s’accorde bien à mes tenues de saison…

Si d’aventure vous souhaitez (vous) offrir une montre Daniel Wellington pour Noël, utilisez le code WHATEVER15 pour une réduction de -15% sur le site de la marque. Le code est valable jusqu’au 31 décembre 2016 et sachez aussi que la livraison et les retours sont gratuits.

Alors, y aura-t-il des montres sous le sapin cette année encore…?

Les Jolies Choses #17 - Oscar Wilde au petit Palais

Il y a quelque temps je suis allée voir l’exposition consacrée à Oscar Wilde au Petit Palais et j’ai beaucoup apprécié ma visite.

Mais avant tout il faut savoir deux choses: je ne vais jamais au musée, ou en tout cas suffisamment peu pour apprécier les rares fois où j’y vais et ce n’est pas tant par manque d’intérêt que par manque de temps (si vous saviez tout ce que j’aimerais faire si j’avais le temps) et ensuite, j’aime beaucoup, beaucoup Oscar Wilde.

Je me souviens encore de cette visite à Paris quand j’avais quinze ou seize ans, où je rencontrais pour la première fois une amie que je m’étais faite grâce à internet, qui était un peu plus grande que moi et qui adorait tout autant la culture anglophone que moi (et les Libertines). On a passé quelques jours à se promener, au Jardin du Palais Royal, à Montmartre aussi (c’était la première et unique fois où j’ai pris les escaliers à la station Abbesses et j’ai cru mourir dans ce colimaçon sans fin) et au cimetière du Père Lachaise. Où nous sommes allées embrasser la tombe d’Oscar Wilde, en toute simplicité.

Bref. Oscar Wilde. Son Dorian Gray que je connais par cœur et qui pourtant me fascinera toujours. Ses pièces que je rêve de voir sur scène un jour. Et puis toutes ces choses que j’ignorais un peu. Saviez-vous qu’il avait écrit des contes pour enfants? Écrits pour ses propres fils d’ailleurs.

Car oui, Oscar Wilde est connu pour avoir été homosexuel (et surtout condamné à une peine de prison pour cette raison..) mais il a aussi été marié et père de deux enfants. Il a voyagé aux États-Unis pour parler d’esthétisme. Critiqué, adulé et finalement exilé, sa vie était extraordinaire et c’est avec une certaine émotion que je passe aujourd’hui parfois devant l’Hôtel, où il a fini ses jours à Paris…

Si comme moi, Wilde vous fascine et que vous connaissiez sa vie et son œuvre (ou pas), je vous conseille d’aller jeter un œil à cette exposition au Petit Palais. La scénographie est plutôt réussie et retrace la vie de l’écrivain de façon chronologique, à travers photos, tableaux et autres documents écrits.

Choisissez d’y aller tôt, ou un jour où il y aura peu de monde, car l’exposition est assez exiguë et il a souvent fallu que j’attende mon tour pour me pencher sur les vitrines. À noter que vous pouvez (à défaut d’un audio-guide) télécharger une application sur votre téléphone qui vous permettra, ponctuellement, d’en savoir un peu plus sur certaines œuvres exposées par exemple.

J’ai aussi été un peu déçue de ne pas trouver ses œuvres en version originale (mis à part The Picture of Dorian Gray) à la boutique du musée, mais je crois que mon porte-monnaie en fut soulagé. Et vous en trouverez beaucoup en version française par ailleurs.

Quoi qu’il en soit, malgré une foule grandissante (c’était un samedi) j’ai pleinement profité de cette exposition, je crois bien y être restée deux heures et c’était formidable. Deux heures en tête à tête avec Oscar Wilde, ou presque.

« Oscar Wilde, l’impertinent absolu » se tient au Petit Palais à Paris, jusqu’au 15 janvier 2017.  (Plein tarif: 10€)

Les Jolies Choses #17 - Emma & Chloé

Et si pour Noël vous pensiez à Emma & Chloé pour un cadeau étincelant?

Cette année, Emma & Chloé vous propose de créer votre coffret cadeau sur mesure, en choisissant, parmi une sélection, trois bijoux de créateur (un bracelet, une bague et un collier) le tout pour seulement 89€ – une belle idée, d’autant que chaque bijou vaut entre 40€ et 140€ habituellement!

Il est possible de le faire en ligne, mais si vous habitez à Paris, vous pouvez vous rendre dans leur pop-up store qui se trouve au 14, rue de Turenne dans le Marais, jusqu’au 31 décembre. Vous y trouverez aussi une petite sélection de produits à (vous) offrir tels que des parfums solides, des cartes…

Les Jolies Choses #17 - Emma & Chloé

Pour ma part, j’ai pu choisir ma sélection* et repartir avec le collier Mina de la créatrice Louise Hendricks, que j’aime pour sa subtile discrétion, le bracelet Amasis de la créatrice Zooloo et la jolie bague Kim de Luma Jewels.

Bon, et pour la dingue de boîtes que je suis (je me soigne) je dois dire que le design du coffret cadeau, un peu art déco sur les bords, me plaît beaucoup – cette boîte me resservira à coup sûr!

Que pensez-vous de cette idée cadeau?

Les Jolies Choses #17 - Damman Frères

Qui dit 1e décembre, dit… calendrier de l’avent! 

Je crois que l’an dernier je n’en avais pas, mais cette année je m’y suis prise à l’avance, et je n’ai pas su résister au charme du design élégant du calendrier de l’avent Damman Frères… C’est ma maman qui me l’a gentiment offert et ça fait près d’un mois qu’il trône chez moi, attendant sagement son heure!

Les Jolies Choses #17 - Damman Frères

Ma petite maman, connaissant mon amour fou du thé, a aussi ajouté au colis des petites surprises…

Un sachet de thé noir Pecan Pie, très, très gourmand, un petit coffret découverte de thé vert Nuit à Versailles + son pendant en gelée (c’est délicieux) et, last but not least, une gelée infusée de thé Noël à Paris, un vrai délice sur mes tartines!

Merci maman ♡

Les Jolies Choses #17 - Skinkin

Je me suis récemment offert un nouvel iPhone, n’en pouvant plus de la batterie (très) fatiguée de mon ancien modèle, et évidemment, il lui a fallu un nouvel habit!

C’est chez Skinkin que j’ai choisi cette coque marbrée* plutôt sobre et élégante, qui va à merveille avec la couleur de mon nouveau et précieux téléphone. (À noter que sur ma photo elle semble plus violette qu’elle ne l’est en réalité.)

Sur le site Skinkin vous trouverez des coques de téléphone originales mais aussi des stickers à coller sur vos smartphones et autres ordinateurs. Et si j’étais vous, je guetterais mon compte Instagram dans les jours à venir, il se peut que je vous propose un petit concours… 

Les Jolies Choses #17 - Gretel Box

Dans le monde merveilleux des box en tout genre (…) j’ai pu récemment tester la Gretel Box* qui vous permet de recevoir chaque mois une sélection d’en-cas healthy et gourmands, à emporter pour ne plus jamais (ou presque) craquer pour la viennoiserie de la boulangerie…

La box est au prix de 13,90€/mois et son avantage premier est la personnalisation de la box – ici vous ne recevrez pas des fruits secs que vous n’aimez pas, c’est vous qui choisissez votre combinaison chaque mois.

Ironiquement, je n’ai pas pu choisir ma sélection, et je n’aurais sans doute jamais choisi de mélange exotique par exemple, mais j’étais plutôt contente d’avoir sous la main quelques noisettes et autres croquants au chocolat ces quelques jours passés.

D’ailleurs, quand je vivais en Angleterre, j’étais abonnée à ce type de box, et je recevais de temps en temps une petite sélection de snacks sains mais gourmands… autant dire que je suis déjà conquise par l’idée depuis longtemps!

Et vous, est-ce que ce type de box vous plaît?

J’espère que cette nouvelle édition de « Jolies Choses » vous a plu et vous aura peut-être donné quelques idées pour vos cadeaux de Noël… Et si vous allez voir l’exposition consacrée à Oscar Wilde, dites-moi ce que vous en avez pensé!

Je vous souhaite une belle journée et un beau mois de décembre ♡


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

*Les articles marqués par une astérisque m’ont été offerts par la marque.

13

Vous aimerez aussi

Links I Love #123

Links I Love 29 novembre 2016 Laisser un commentaire

Links I Love #123

Qui dit nouvelle semaine, dit nouveaux « Links I Love »… le tout en écoutant des chansons de Noël!

Eh oui, décembre arrive à grands pas, plus que 26 jours avant Noël, dont 18 jours de travail, une poignée de soirées entre amis ou entre collègues (parfois les deux), quelques heures de courses de Noël (moi, optimiste?) et d’innombrables heures à écouter ma playlist de saison. (Ça va passer vite.)

Je passe toujours beaucoup de soirées en tête à tête avec les Gilmore Girls (à ce rythme, j’aurai peut-être terminé les sept saisons fin janvier…)(j’en suis au milieu de la saison 4 à l’heure où je vous écris) et pas mal de moments à réfléchir sur moi, ma vie, mon œuvre, mon avenir. Pas toujours des moments très drôles pour tout vous avouer, avec toujours les mêmes questions qui reviennent

Mais une fois le blues du dimanche soir + lundi vaincu, je profite de nouveau de mes tartines d’avocat et des mes rêves plus ou moins réalistes. Hier, une envie d’aller vivre à l’autre bout de la terre (soit en Nouvelle Zélande) s’est (de nouveau) manifestée. J’ai aussi (re)pensé à l’Angleterre – et puis c’est moins loin. Demain peut-être que je déciderai de rester à Paris pour ouvrir mon salon de thé-librairie-papeterie. Et entre temps j’essaierai de me sortir de l’esprit cette impression de tourner en rond qui persiste parfois.

Je ne sais plus si je vous l’avais confié, mais je vois une psy une à deux fois par semaine depuis cet été. Souvent les séances sont assez courtes. Parfois je me suis demandé si ça (me) servait vraiment à quelque chose. Mais la plupart du temps j’en ressors avec des bribes de perspectives nouvelles, ou avec des interrogations qui ne me seraient pas venues à l’esprit autrement. Disons que je ne suis plus aussi sceptique qu’avant…

Ce que je vous raconte commence à être tout à fait décousu, je vais donc de ce pas vous laisser découvrir ma sélection de la semaine qui oscille entre recettes réconfortantes, parfaites pour la saison et articles inspirants… quand il ne s’agit pas de jolis voyages!

  1. Victoria nous donne cinq conseils pour oser écrire, un article que je vais garder dans un coin de ma tête pour forcer un peu mon inspiration… Je rêve un peu d’écrire tout-court (plutôt que d’écrire sur quelque chose, comme je le fais ici) alors qui sait? (mangoandsalt.com)
  2. Vous prendrez bien une louche de soleil avec ces images de Saint Martin, non? Par ici la vitamine D! (ruerivard.com)
  3. Une recette qui a tout l’air d’être parfaite pour la saison: un risotto crémeux d’épeautre à la courge butternut, le tout vegan. Yummy! (en anglais) (thefirstmess.com)
  4. Un petit tour du côté de Dinan et une envie irrépressible de retourner en Bretagne dans les temps à venir. (eleusis-megara.fr)
  5. Le Jardin du Luxembourg est l’un de mes endroits favoris à Paris, cette série de photos automnales ne pouvait donc que me plaire. (jenesaispaschoisir.com)
  6. C’est toujours bon à garder sous le coude: des conseils pour un CV bien présenté qui mettra toutes les chances de votre côté. (makemylemonade.com)
  7. Tout en parlant de son dernier voyage en Californie, Elodie nous raconte ce que voyager peut nous apporter (spoiler: du bien). (leblogdelamechante.fr)
  8. Pour les dimanches matins engourdis, ces petites brioches gourmandes me semblent parfaites. (carnetsparisiens.com)
  9. Sept astuces pour gagner du temps (et de l’argent) dans sa cuisine, ça aussi c’est bon à prendre! (friendly-beauty.com)
  10. De l’importance de dire merci. (les-parentheses.com)
  11. Un masque purifiant DIY pour le visage, facile à préparer et qui peut même constituer un joli cadeau de Noël, ça vous intéresse? (uninvincibleete.com)

J’espère que cette nouvelle sélection vous a plu? N’hésitez pas non plus à partager avec moi vos lectures favorites de la semaine passée!

De mon côté, cette semaine, il va falloir que je songe à mes idées de cadeaux de Noël (avant d’être prise au dépourvu une semaine avant le réveillon) et que je me refasse un stock de collants bien chauds… Winter is coming. Je vais aussi guetter les sorties cinéma et peut-être me laisser tenter par le Cold Winter Challenge. (Vous l’aurez compris, j’ai enclenché le mode Noël, on ne peut plus m’arrêter.)

Passez une belle journée et à très vite ♡

(Un morceau sûrement déjà partagé avec vous l’an dernier… mais c’est si beau!)


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

5

Vous aimerez aussi

The Girl on the Train

Septième Art 27 novembre 2016 Laisser un commentaire

The Girl on the Train

S’il y a bien un film que je voulais voir depuis sa sortie, c’était celui-ci: The Girl on the Train (La Fille du Train en VF). Un film adapté d’un best-seller de Paula Hawkins ou encore, le thriller automnal parfait pour trembler un peu…

On y rencontre Rachel (Emily Blunt) qui prend le même train tous les jours, et tous les jours elle observe ce couple qu’elle idéalise. Elle imagine leurs vies, leurs prénoms… jusqu’à ce qu’une disparition sème le trouble dans leurs vies autant que dans la sienne.

Sauf que Rachel, fraichement divorcée et incapable de se détacher du souvenir de son ex-mari (Justin Theroux), noie son désespoir dans l’alcool, et n’arrive (justement) pas à se souvenir de tout…

The Girl on the Train

Avant toute chose: je n’ai pas lu le livre sur lequel s’appuie le film, il est sur ma pile à lire (et je le lirai sans nul doute un jour) et il m’est donc impossible de parler de l’adaptation en elle-même. J’ai juste lu çà et là que le film était très fidèle à l’histoire originale… mais je ne saurais en dire plus!

C’est simple, The Girl on the Train est un film qui a su me tenir en haleine, sans jamais qu’il me semble trop long… et pourtant! Le rythme du film n’est pas particulièrement enlevé, et l’intrigue se met en place tout doucement, de façon à laisser au spectateur tout le loisir de se poser des questions, de se perdre dans un labyrinthe parfaitement élaboré…

La narration se fait au pluriel (tout comme dans le livre d’après ce que j’ai compris) et cette façon de présenter l’intrigue, au travers des trois femmes qui se trouvent au cœur du récit, est à nouveau une façon de brouiller les pistes. Qui est véritablement Rachel? Quelles sont les motivations de Megan? Et Anna, quel est sont rôle dans toute cette histoire..? (Je ne vous en dis volontairement pas davantage.)

L’atmosphère du film est inquiétante, presque lugubre et la photographie, sombre, grise et nébuleuse, sied bien à l’intrigue. Apparemment celle-ci a été transposée d’un été londonien à un automne new-yorkais et même si, encore une fois, je n’ai pas lu le livre, ça ne me semble pas être un mauvais choix.

Si l’ambiance humide et grise correspond à merveille à l’action, elle me semble aussi être un parfait miroir de la psyché du personnage principal, Rachel, une femme brisée et sombre à la fois. Dans ce rôle complexe, Emily Blunt est brillante. Elle évite avec brio l’excès de pathos et nous offre une performance pleine de nuances – elle interroge le spectateur, qui oscille sans cesse dans son jugement à son égard. Il me semble impossible de rester de marbre devant l’intensité de son jeu et devant le bleu de son regard…

Mais le reste du casting est tout aussi intéressant! Hayley Bennett (qui interprète Megan) est troublante et touchante à la fois, dans un rôle qui interroge tout autant le spectateur, tandis que Luke Evans (qui joue son mari) n’est pas moins convaincant et semble tout aussi imprévisible. Quant à Justin Theroux et Rebecca Ferguson, il n’y a rien à dire, ils habitent leurs personnage avec autant de pertinence que les autres. 

The Girl on the Train est en outre un film qui traite avec brio de sujets extrêmement sombres – dépression, alcoolisme, manipulation, perversion, solitude…  Je n’ose en dire davantage, mais ce qui est certain c’est que le film m’a hanté encore quelque temps après être sortie de la salle. 

À noter que le film n’est pas riche en violence graphique (si ce n’est lors du dernier quart d’heure, où j’ai fermé les yeux face à une scène en particulier). C’est justement cette tension palpable et incroyablement prenante dont je vous parlais plus haut qui est appréciable – rien n’est plus inquiétant que le caractère incertain de nos suppositions! 

Si vous êtes d’humeur à voir un thriller efficace et haletant, je ne peux que vous conseiller d’aller voir The Girl on the Train, d’autant qu’ici (je me répète) Emily Blunt est véritablement formidable dans le rôle sombre et torturé de Rachel.

À voir, surtout pour sa performance. Et puis pour l’ambiance automnale angoissante à souhait aussi. (Parfaitement mis en musique par Danny Elfman d’ailleurs!)

Est-ce que vous l’avez vu? Qu’en avez-vous pensé?

Je vous souhaite un beau dimanche et vous dis à très vite!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

8

Vous aimerez aussi

10 Idées Cadeaux chez Agent Paper

Sélections Shopping 25 novembre 2016 Laisser un commentaire

10 Idées Cadeaux chez Agent Paper

Si je ne m’abuse, cela fait un long moment que je ne vous ai pas proposé de sélection shopping… Il est temps d’y remédier!

À cet effet, commençons par quelques idées cadeaux glanées chez Agent Paper, une chouette marque de papeterie et autres objets de papier que l’on m’a récemment fait découvrir – il faut savoir que lorsqu’il s’agit de papier, mon cœur s’emballe, comme en attestent mes collections de carnets, cartes postales et autres cartes de vœux… (Et puis de livres aussi!)

Mais avant de vous détailler ma sélection, un petit mot sur Agent Paper, une marque rennaise, qui est spécialisée dans la papeterie et les objets de décoration fabriqués à partir de papier recyclé. La marque conçoit et produit des objets à partir des stocks restants de l’imprimerie à laquelle elle est reliée, afin de donner une seconde vie au papier et autres cartons qui n’avaient plus d’utilité.

D’une grande qualité, les produits Agent Paper sont également empreints d’un humour et d’une légèreté rafraîchissante… Tout pour plaire en somme!

 Je vous montre ma sélection?

Un agenda aux couleurs de Beetlejuice, que je vais peut-être m’offrir pour l’année prochaine… (14.90€ ou 19.90€ selon la taille)
Un carnet de coloriage, pour petits et grands enfants. (19.90€)
Une tête de cerf en papier, c’est quand même plus joli qu’un vrai trophée non? (50€)
Quand j’étais petite j’aimais bien les jeux de memory, et celui-ci, aux couleurs de pirates, m’a tapé dans l’œil, malgré mon grand âge. (19.90€)
Les cartes postales, ma grande passion… Ici, il y en a pour chaque ville où se trouve Agent Paper. (Et celles de Paris ne sont pas même sur le site, alors allez les découvrir dans la boutique!) (1.70€)
Y a-t-il des amateurs d’origami dans la salle? (7.70€)
Coup de cœur pour ces six carnets bimestriels, parfaits pour noter des listes de jolies choses et ce dès l’année prochaine. (14€)
Un tyrannosaure en carton et à construire soi-même, en voilà une belle idée cadeau. (18€)
On a jamais assez de carnets, surtout s’ils sont aussi jolis! (7.40€ ou 9.90€ selon la taille)
Un calendrier géométrique que vous allez adorer poser sur votre bureau. (16.90€)

Où trouver les produits Agent Paper? En ligne, mais également dans leurs boutiques à Rennes, Honfleur, Nantes et… Paris!

Du moins de façon éphémère pour nous autres parisiens – le pop-up store Agent Paper se trouve au 7, rue de Turenne (dans le Marais) jusqu’au 15 janvier, et j’espère vivement que la marque finira par ouvrir une boutique parisienne à l’avenir, parce que mon coup de cœur a été réel. (Et j’ai eu bien du mal à ne pas repartir avec tout le contenu de la boutique!)

Peut-être même que ça pourra vous donner des idées de cadeaux de Noël, après tout, tout le monde à un(e) dingue de papeterie dans son entourage…

Connaissiez-vous déjà Agent Paper?

Je vous souhaite un beau week-end (#TGIF) et vous dis à bientôt!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

5

Vous aimerez aussi