Ma Pile à Lire – Été 2022

Laurelas20 août 2022

Euh, salut, y’a encore quelqu’un par ici ? Quelqu’un qui est curieux de savoir ce que j’emmène à lire pendant mes vacances peut-être…?

Mais avant tout : comment allez-vous ? Je sais que la régularité ici n’existe plus depuis belle lurette, mais tout de même, ça me fait tout bizarre de venir poser quelques mots ici, aussi longtemps après mon dernier article, avec l’impression de tout bonnement avoir oublié comment on fait pour écrire.

Si j’ai quelque peu disparu, c’est tout simplement parce que ma nouvelle vie de bibliothécaire est aussi chouette que prenante et si l’on y ajoute tout le temps de transport que je fais chaque semaine, eh bien ça me laisse assez peu de temps pour… tout le reste ! Même si je songe souvent à réinventer mes vie en ligne (parce que je délaisse presque tout autant Instagram que mon blog) et que j’ai aussi très envie de retrouver le plaisir que j’ai eu pendant si longtemps de raconter ma vie sur internet, le temps (et la véritable motivation) souvent me manquent.

C’était une autre époque aussi – je ne suis plus la même qu’il y a dix ans (et heureusement), alors parfois je me dis que c’est tout aussi bien comme ça. On n’a plus les mêmes envies et aspirations à vingt ans qu’à trente ans, non ?

Mais enfin, tout ceci n’est pas le sujet. Aujourd’hui, je viens partager avec vous le contenu de ma valise littéraire des vacances, car comme chaque année, je pars me reposer quand à peu près tout le monde est déjà revenu et que mes envies d’automne commencent à se faire sentir (pardon au summer lovers, mais j’ai pas signé pour des étés caniculaires, j’en peux plus).

Et qui dit vacances, dit livres ! Vous pourriez penser que maintenant que je suis bibliothécaire, j’aurais peut-être envie de ne rien lire du tout, mais (spoiler alert) : non. Travailler dans le monde des livres n’a absolument pas calmé mes ardeurs de fervente lectrice curieuse, bien au contraire…

Sur ce, je vous laisse découvrir ma pile à lire des vacances !

La Maison de Claudine, Colette

Ma Pile à Lire - Été 2022 - Couverture de la Maison de Claudine de Colette

En trente-cinq chapitres, chacun constituant une nouvelle, Colette fait revivre avec un rare bonheur dans ce livre de souvenirs son enfance heureuse, sa famille et surtout sa mère, la merveilleuse Sido tant aimée. Les bêtes elles aussi, dont Colette parle mieux que personne, font partie intégrante de cette maison qui devient, grâce au génie de l’auteur, une maison inoubliable.

Vous le savez peut-être si vous me suivez sur Instagram, mais début juin je suis allée passer un petit week-end en Bourgogne avec mon cher et tendre, et c’était l’occasion parfaite d’aller visiter la maison de Colette, à Saint-Sauveur en Puisaye. (j’ai fait un petit reel de ce week-end si ça vous intéresse)

C’était une visite très intéressante et émouvante, à travers la maison d’enfance de Colette, ses souvenirs et tout ce qui l’a tant liée à cette maison, d’autant que les lieux sont (en partie) assez fidèles à l’époque où Colette y vivait. Bref, je suis forcément repartie de la boutique de souvenirs avec un bouquin sous le bras, et c’est sur ce petit recueil de nouvelles que j’ai jeté mon dévolu.

Ce sera ma première vraie incursion dans l’œuvre de Colette (pourtant un chère amie m’a offert il y a quelques années une très belle édition de La Vagabonde, mais écoutez : je ne m’y suis pas encore mise) et je pense que ces textes ont tout pour me plaire – nostalgie et souvenirs d’enfance heureux, amour des bêtes, de la nature et félicité domestique. Finalement tout ce qui suffit à mon propre bonheur aussi…

Je vous en dirai des nouvelles ! Et vous, quel ouvrage de Colette me recommandez-vous ?

Le Livre d’un Été, Tove Jansson

Ma Pile à Lire - Été 2022 - Couverture de Le Livre d'un été de Tove Jansson

Observer les oiseaux sauvages, écrire un livre sur les vers de terre ou guetter les marins de passage, tel est le quotidien de la petite Sophie, qui passe ses vacances d’été sur une île du golfe de Finlande avec sa grand-mère. Une femme hors du commun, à la fois douce et espiègle, qui fume en cachette, jette sa canne pour prendre un bain de mer, et construit Venise avec des boîtes d’allumettes. A mi-chemin du rêve et de la réalité, leurs dialogues complices révèlent l’amour entre une femme qui connaît profondément la vie, et une enfant avide de la connaître.

Vous connaissez sans doute Tove Jansson et ses Moomins, mais probablement moins ses romans (moi la première) – celui-ci m’a été recommandé par @harey_ sur Twitter en début d’année, quand j’ai lancé un appel aux recommandations littéraires à mes mutuals (ce qui a débouché sur un challenge de douze livres à lire chaque mois de l’année) et vu son thème, eh bien je me le suis tout naturellement gardé pour mes vacances d’été.

C’est rigolo, mais avant de préparer cet article, je ne m’attendais pas à ce que ce livre fasse autant écho à celui de Colette, du moins à première vue…

Vous avez déjà lu les romans de Tove Jansson ?

L’autre femme, Cristina Comencini

Elena a vingt-cinq ans, un petit appartement et un chat. Pietro a plus du double de son âge, une ex-femme et trois enfants. Pourtant ils se sont choisis, et ont décidé de vivre leur relation en tenant à distance les blessures de leurs vies d’avant : ils font l’amour avec l’ardeur de ceux qui se découvrent pour la première fois, se nourrissent de caïpirinhas et d’houmous, se concentrent sur l’ivresse du quotidien.

Jusqu’au jour où Maria, l’ex-épouse de Pietro, contacte Elena sur Facebook en se dissimulant derrière une fausse identité. Peu à peu, les deux femmes se mettent à s’écrire régulièrement et à se confier l’une à l’autre. Maria parle de sa vie d’avant, de son ex-mari, et de son douloureux divorce sans qu’Elena ne se doute un seul instant que le fameux ex-mari n’est autre que Pietro. Elle-même évoque volontiers son histoire familiale compliquée et son quotidien avec ce dernier.

Lorsque Maria décide enfin de rencontrer Elena et de lui dévoiler son stratagème, la jeune femme est bouleversée. Les révélations de Maria sur le Pietro « d’avant » font leur chemin et viennent peu à peu empoisonner leur relation.

Depuis que la saga de L’Amie Prodigieuse d’Elena Ferrante a accompagné mes étés ces dernières années, j’ai gardé une certaine appétence pour les drames et intrigues sur fond d’Italie, alors ma curiosité m’a amené à prendre L’autre femme dans mon sac cet été, même si l’intrigue du roman ne se situe pas dans un autre temps… (j’ai aussi un faible pour les romans historiques)

Il me semble aussi en avoir lu du bien dans une édition du magazine Lire, qui me fournit ces derniers mois plein d’idées lecture (comme si j’en avais réellement besoin, hem). À découvrir, donc…

Les Filles d’Égalie, Gerd Brantenberg

Qu’elle fait bon vivre en Égalie ! La directrice Brame préside nuit et jour à la bonne marche de l’Etat, tandis que son époux Kristoffer veille avec amour sur leur foyer. Une effervescence toute particulière y règne : à quinze ans, leur fils Pétronius s’apprête à faire son entrée dans le monde. Car voici enfin venu le bal des débutants. Dans cette société matriarcale, l’adolescent, grand, maigre, qui déroge à tous les critères de beauté, rêve de s’émanciper et de devenir marine-pêcheuse.

Mais comment s’insurger contre sa condition d’homme-objet ? La rencontre avec une femme hors du commun lui ouvrira la voie pour conquérir enfin son indépendance…

Ce roman de science-fiction féministe, à l’origine publié en 1977 en Norvège, vient tout juste d’être traduit en français cette année et franchement, est-ce que le résumé ne vous donne pas sacrément envie de vous y plonger à votre tour ?

La quatrième de couverture précise que le roman est plein d’humour et renverse les codes, y compris ceux de la langue (j’imagine que les détracteurs de l’écriture inclusive ne s’y frotteront pas…), j’ai donc assez hâte de découvrir ce qu’il en est !

Avez-vous entendu parler de ce livre ?


Cette année, à priori, je n’emmène pas de BD dans mes valises (j’en ai lu plein ces dernières semaines déjà) mais j’emmène le dernier numéro de Causette et celui de Flow, je jetterai probablement un œil à un numéro ou deux de Society, et qui sait, peut-être que je me laisserai tenter par le premier volume de Sandman, qu’a prévu de lire mon amoureux… (je n’ai jamais lu de comics, je ne sais pas trop si c’est ma came, c’est curieux, alors que j’adore les films qui les adaptent)

D’ailleurs, si travailler en bibliothèque et avoir 1h de RER par jour me font lire plus que jamais, mon nouvel environnement professionnel me fait aussi lire beaucoup de… magazines ! Moi qui avais un peu lâché cette habitude, et n’étais restée fidèle qu’à un seul magazine, je me retrouve à lire un peu de tout, en partie pour faire ma veille, mais aussi parce que j’ai découvert ou re-découvert certains titres.

J’emprunte donc assez régulièrement Causette, qui est vraiment chouette je trouve, Kaïzen aussi, qui m’emmène sur certains sujets vers lesquels je serais pas forcément allée de moi-même, ou encore Lire, DBD (sur les BD comme son nom l’indique), voire Salamandre parfois (un magazine assez pointu sur la nature et sa faune et flore).

Vous lisez encore des magazines vous ? C’est une vraie question que je me pose, car plus globalement je me demande à quel point nos usages d’internet ont changé nos habitudes de « consommation » de culture et de savoirs… (c’est une vraie question de bibliothécaire en devenir, oui)

Mais assez digressé, j’espère que mon humble pile à lire de vacances vous aura peut-être inspiré quelques idées lecture… Et n’hésitez pas à me faire part de vos lectures favorites à vous, de cet été !

Quant à moi, je me remets doucement de mon second Covid déclaré de l’année (…) qui s’est invité dès le début de mes vacances, et je m’attèle à mes valises car demain on part en Bretagne ! Nul doute que l’air marin achèvera de me guérir…

Je vous souhaite une belle fin d’été, à bientôt !

Cet article contient des liens affiliés.


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci !

27

Commentaires (12)

  • Mzelle Fraise

    20 août 2022 at 10h28

    C’est toujours chouette de te retrouver par ici ☺️
    J’adore Colette et Tove Jansson (le livre d’un été, Fair Play, La cartographe… ) et je note tes autres titres de vacances
    Cet été j’ai succombé à la saga Blackwater et ai enfin rattrapé Betty de Tiffany McDaniel. J’ai une pile à lire encore énorme car j’ai finalement peu lu cette année qui a été très dense professionnellement… mais je vais la faire descendre petit à petit à l’automne. Et comme toi, travaillant entourée de livres et sur des livres, mon intérêt ne chute pas !
    Quant aux magazines et journaux, j’en lis peu dans l’année mais l’été est la saison propice pour leur lecture, je prends un énorme plaisir à dévaliser toutes les maisons de la presse sur mon passage ! Malgré ma conso d’internet, je fais toujours pas mal de veille en presse, et achète plus par thématique ou envie plutôt que systématiquement un magazine (un dossier sur une expo qui me tente, sur le cinéma, sur la rentrée littéraire, etc).
    Passe de bonnes vacances, joyeuses et reposantes ☺️

    1. Laurelas

      20 août 2022 at 21h21

      Merci pour ton petit mot ici, ça me fait plaisir :) (d’ailleurs rien à voir, mais l’autre fois au boulot j’ai eu un livre entre les mains que tu as illustré, je ne sais plus lequel, mais du coup je me suis dit « hé mais je la connais » :))

      Moi aussi j’ai succombé à Blackwater, j’ai voulu le garder pour les vacances mais ahah : j’ai tout lu en deux semaines, c’était addictif ! Tu as bien aimé toi ?

      En tout cas merci pour tes vœux de vacances reposantes : j’en ai un peu besoin je crois.. !

  • ofée

    20 août 2022 at 18h57

    Heureuse de te lire ! Bonne lecture de Colette, je te recommande aussi Les Vrilles de la Vigne, qui s’attarde sur l’enfance de Colette, dans la fameuse maison que tu as visitée.
    Cet été, je me suis lancée dans Tout ce que je sais sur l’amour de Dolly Alderton, et le Complexe de la sorcière d’Isabelle Sorrente, deux livres très différents l’un de l’autre, bien qu’ils traitent tous deux de sororité ! Et je ne vais pas tarder à lire le premier tome de Blackwater, après en avoir entendu parler tout l’été…
    Quant aux magazines, j’en lis très peu, mais ma dernière bonne découverte est La septième obsession, un vrai bel ouvrage à garder dans sa bibliothèque, contenant des critiques de qualité.
    Bonnes vacances et bonnes lectures !

    1. Laurelas

      20 août 2022 at 21h23

      Oh merci pour ces chouette recommandations ! Je note le tout précieusement :)

      Et oui, j’ai quelques numéros de la Septième Obsession (celui sur Potter et Tim Burton) que je n’ai pas encore terminé de lire, mais j’ai aussi trouvé que c’était qualitatif, ça change des magazines de ciné habituels..

      Merci en tout cas et belle fin d’été à toi :)

  • Romain

    22 août 2022 at 11h20

    Je suis très content chaque fois que je vois du nouveau ici ! ^^
    Je n’ai pas beaucoup lu cette année avec mon travail sur mon livre, travail que j’ai achevé hier d’ailleurs ! Je passe maintenant à l’étape suivante, en espérant que tout cela me mène à la publication du livre. :)

    1. Laurelas

      5 septembre 2022 at 17h45

      Félicitations ! Je te le souhaite :)

  • Manon

    23 août 2022 at 11h28

    A priori oui écoute, il y a encore des personnes qui aiment lire les blogs :) , je suis contente de voir que tu n’abandonnes pas ce format. Ta sélection est chouette, j’ai hâte d’avoir ton retour concernant les filles d’Egalie qui a attisé ma curiosité.

    De mon côté, cet été j’ai lu le dernier roman de Sally Rooney et j’ai acheté comme tout le monde Blackwater ^_^
    Et comme toi je n’ai jamais lu de comics, mais j’apprécie les adaptations alors je me suis achetée Daredevil, je vais donc m’y lancer pour essayer !
    J’aime beaucoup lire des magazines, j’ai toujours eu l’habitude d’en lire (à l’époque, series mag, one puis Glamour, Studio Ciné Live et Grazia). Aujourd’hui je lis régulièrement la Déferlante et Bastille, et avant je lisais aussi America, Première et Neon.

    1. Laurelas

      5 septembre 2022 at 17h46

      Ah y’a des magazines que je connais pas dans ta liste ! Et j’espère que Blackwater te plaira :)

      Je suis en plein dans les Filles d’Egalie, c’est rigolo/grinçant à la fois jusqu’ici…

  • Eve

    23 août 2022 at 18h05

    Bonjour,
    Contente de te retrouver :)
    Merci pour ces recommandations! J’ajoute tout de suite dans ma liste « à emprunter » le livre de Tove JANSSON et les Filles d’Egalie.
    En effet, le résumé de ce dernier me donne énormément envie de le lire !
    Côté lecture d’été, j’adore prendre des magazines. J’ai en particulier craqué pour le hors série de philosophie magazine sur le Seigneur des Anneaux. J’ai adoré revisiter la saga de ce point de vue là.
    A bientôt

    1. Laurelas

      5 septembre 2022 at 17h47

      Hello, ravie que j’aie pu t’inspirer :) j’ai acheté le hors-série Lire sur le Seigneur des Anneaux, c’est pas plutôt de ça dont tu parles ? (pas encore lu ceci dit !)

      A bientôt :)

      1. Eve

        6 septembre 2022 at 13h38

        C’est bien Philosophie magazine (j’ai pas encore tout lu mais c’est passionnant). Je ne savais pas que LIRE avait aussi fait un hors série ! Je vais surement l’acheter.
        Par ailleurs, je suis en train de lire « Les filles d’Egalie ». C’est hyper intéressant et je trouve que la traduction est très réussie !! L’effort qui est mis dans l’adaptation du langage peut être un peu perturbant mais dans le bon sens (pas de spoil ;) )

        1. Laurelas

          6 octobre 2022 at 19h06

          Ah quand tu as posté ce commentaire, je venais de trouver (et d’acheter !) le HS Philo mag héhé :)
          Et j’ai beaucoup aimé les Filles d’Egalie aussi, même si j’ai été déroutée au début…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Culture-list #9

Article suivant

Links I Love #179