Articles de la catégorie

Links I Love

Links I Love #141

Links I Love 13 juin 2017 Laisser un commentaire

Links I Love

Me revoilà aujourd’hui pour partager avec vous quelques articles qui m’ont plu dernièrement, et puis quelques pensées – parce que, que seraient mes « Links I Love » sans leur dose hebdomadaire d’états d’âme?

Eh bien vous savez quoi? Je vais bien. Je n’ai pas tout à fait résolu la problématique que j’ai soulevée lors de l’édition précédente, et mes jours de repos qui n’ont pas de programme préétabli me pèsent parfois sur la conscience quand je n’ai rien accompli d’incroyable, mais je me soigne. Et puis, mine de rien, je m’occupe, l’esprit tout autant que le corps.

Quand je ne suis pas au travail, en train de maudire la foule du métro (oui, bon) ou en train de fignoler l’aménagement de mon petit studio, je marche à toute vitesse à travers Paris pour rejoindre amis, amants (ou les deux) pour des verres de rosé en terrasse (et des plats véganes dans mon restaurant fétiche) et refaire le monde.

Je savoure cette saison des robes légères et des promenades nocturnes à travers un Paris radouci. (Je ne vous ai jamais dit à quel point j’aimais cette ville la nuit?) J’écoute la même chanson à peu près 53 fois par jour et je souris car j’ai l’impression d’avoir retrouvé un équilibre qui s’était perdu quelque part en mars dernier… Et puis je retourne quand même suffisamment souvent dans mon ancien quartier, par hasard ou non, pour combler ma nostalgie qui n’est jamais très loin.

Je me suis aussi remise à lire, pas forcément beaucoup de romans (même si j’ai dévoré en quelques jours le troisième tome de la Passe-Miroir, La Mémoire de Babel, quand j’étais au vert chez mes parents) mais des choses qui nourrissent ma réflexion. J’ai terminé V comme Vegan de Théo Ribeton, un essai qui met en lumière le véganisme dans son aspect sociologique (et dont je vous reparlerai un jour) et je commence Le Bonheur est dans le Peu, de Francine Jay, qui accompagne mes envies de minimalisme.

Mais comment, en parlant de véganisme, ne pas parler de la marche pour la fermeture des abattoirs, à laquelle j’ai participé il y a quelques jours à Paris? C’était un moment très fort pour moi, ma première participation à l’évènement (qui est organisé depuis quelques années par l’association L214) et quelque chose qui m’a beaucoup touché, à de nombreux égards.

C’était incroyable d’être entourée de milliers de personnes qui partagent mon engagement et mon amour des animaux. C’était beau de voir qu’autant de personnes (nous étions près de 4 000, soit deux fois plus que l’an dernier apparemment) ont choisi de se déplacer pour donner leur voix aux animaux qui, eux, ne peuvent pas le faire.

Et c’était particulièrement émouvant aussi parfois – quand nous avons tous soulevé nos pancartes avant le grand départ, Place de la République, ou encore quand, superposés à la marche funèbre de Debussy, ont résonné les cris d’animaux mis à mort tandis que nous étions à terre (je vous l’avoue bien volontiers, je n’ai pas pu réprimer mes larmes à ce moment là, et comme je ne m’y attendais pas, c’était d’autant plus violent pour moi).

C’était ma première marche pour la fermeture des abattoirs, mais ce ne sera pas la dernière.

Bon, pour nourrir mon esprit (et commencer la journée de bon pied) j’ai aussi pris une nouvelle habitude: écouter des podcasts pendant que je me prépare le matin. C’est mon amie Laëtitia qui a évoqué un jour sur Twitter l’émission Grand Bien Vous Fasse, qui passe sur France Inter, et ces jours-ci, c’est ça que j’écoute le matin… non sans avoir commencé par le Moment Meurice juste avant, qui me tient informée des actualités, tout en me faisant mourir de rire. (Bon et je dois bien le dire, je suis complètement en amour pour Guillaume Meurice.)

Donc oui. Je vais bien. Je n’ai peut-être plus autant le temps de vous écrire par-ici qu’avant, mais ma vie est joliment remplie ces jours-ci… Ma petite sœur vient passer quelques jours à Paris cette semaine (et on va aller voir le spectacle d’un autre humoriste engagé dont je suis en amour, Nicolas Meyrieux) et il se pourrait que je retourne à Disney avant la fin du mois. Life is sweet.

Après vous avoir assommée de mes états d’âme, je vous laisse tranquillement découvrir ce que j’ai aimé lire ces derniers temps… Il y a beaucoup d’évasion au programme!

  1. Le voyage commence à Bruges, que j’ai très envie de visiter un jour, alors j’ai bien gardé l’article d’Anne sous le coude pour plus tard… (le-chien-a-taches.com)
  2. Petite recette facile (et végane) pour faire des boulettes à base de lentilles pour accompagner vos pâtes par exemple. (en anglais) (golubkakitchen.com)
  3. Comment vous organiser pour travailler sereinement: des conseils qui serviront davantage à ceux qui travaillent à leur compte, mais pas que! (trendymood.com)
  4. Haleigh nous parle de voyage, mais surtout des contrastes auxquels on peut être confrontés, aux paradoxes absurdes engendrés par le tourisme de masse, et finit par donner des conseils avisés pour voyager de façon éthique et responsable. À lire, absolument! (en anglais) (byhaleigh.com)
  5. On va visiter un bout de Norvège avec Juliette et Gaëtan et… qu’est-ce que c’est beau! (jenesaispaschoisir.com)
  6. Miam, miam, des quesadillas aux légumes grillés et avocat, accompagnés d’une sauce épicée (et végane) – vite, où sont mes tortillas? (en anglais) (theroastedroot.net)
  7. Cette fois c’est Camille qui nous emmène à Blois, une ville que j’ai déjà visité plusieurs fois et que j’aime assez – suffisamment pour avoir envie d’y retourner après avoir lu cet article! (daysofcamille.com)
  8. Capucine prend sa plume pour nous parler de poils et surtout remettre les points sur les i, suite à un partage qui a suscité beaucoup trop de commentaires hallucinants de méchanceté et bêtise de la part… d’autres femmes. Et si la bienveillance et la solidarité dominaient plutôt? (babillages.net)
  9. On termine le voyage avec des images des Highlands écossais, qui me font toujours autant rêver… (mangoandsalt.com)

J’espère que cette sélection vous a plu et peut-être donné des envies d’ailleurs..?

Quant à moi, je vous dis à bientôt et vous souhaite une merveilleuse journée ♡

(Et donc ça c’est la chanson que j’écoute en boucle depuis quelques jours. Frissons.)


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

16

Vous aimerez aussi

Links I Love #140

Links I Love 30 mai 2017 Laisser un commentaire

Links I Love #140

Une semaine est déjà passée depuis mes derniers « Links I Love », c’est aussi une semaine de plus vécue dans mon nouvel appartement, les derniers instants de mai, une semaine-chaleur, une semaine où j’ai, tant bien que mal, pris du temps pour moi – et puis rien que pour moi.

Ça m’est toujours difficile, de ne rien faire, ou plutôt de faire des choses qui n’ont pas une très grande importance dans ma to-do list mentale – lire un peu dans un magazine, me faire une manucure… – même si au fond, j’ai peut-être bien mérité de me reposer un peu, pour de vrai. 

La faute à cette fichue société qui prône la productivité, l’action et l’accumulation (de choses, de tâches, de savoirs et j’en passe). Difficile de ne pas se sentir moins efficace, moins bien organisée et à fortiori moins forte, moins bien, tout simplement, que le reste du monde. C’est à la fois grisant de vivre dans un monde où il semble que tout soit possible, mais c’est aussi sacrément paralysant parfois…

Et je ne vous apprends rien en vous disant qu’il s’agit peut-être de cesser de se comparer les uns aux autres, pour commencer du moins. De ne pas mettre la barre trop haut aussi, qui sait. Ce serait aussi plus rassurant de lire plus souvent des histoires de personnes normales, et pas seulement le récit des filles qui, a 30 ans, ont déjà exercé plusieurs métiers pour finir par ouvrir un café-concept store branché (ce cliché est très parisien, je vous l’accorde).

Quant à moi, je ne suis plus très loin des trente ans, et je suis loin d’avoir trouvé ma voie (si tant est qu’elle existe), ma vie sentimentale est pareille à un épisode de Master of None et je vis au jour le jour, comme quand j’avais vingt ans. Je ne m’en inquiète pas réellement, mais parfois, quand j’y pense, quand je vois ce que les gens qui m’entourent vivent, je me demande où j’ai bien pu égarer le mode d’emploi…

… Jusqu’à ce que je me souvienne qu’il n’y a pas qu’un seul mode d’emploi en réalité. 

Alors peut-être qu’un jour j’arriverai à ne rien faire sans m’en vouloir en même temps de ne pas faire autre chose. Ces derniers jours, la fatigue des derniers mois, couplée à une chaleur parisienne écrasante, ont tout de même été de bonnes raisons de prendre mon temps, de revoir de vieux amis, de profiter de soirées devant Netflix (j’ai découvert la série Anne with an E, et je vous en reparlerai, c’est un petit bijou) et de dormir un peu plus longtemps.

Et vous, partagez-vous mes pensées ou contradictions?

Je vous laisse maintenant découvrir ma sélection de la semaine, qui contient plusieurs liens gourmands – je n’ai pas pu m’en empêcher!

  1. J’ai arrêté de lire plusieurs livres en même temps le jour où ça m’a paralysé et empêché de finir le moindre de ces livres… Mais Victoria me redonne envie d’essayer, doucement, de lire plusieurs ouvrages à la fois! (mangoandsalt.com)
  2. Des breakfast tacos que je me verrais bien manger en guise de dîner aussi… (en anglais) (loveandlemons.com)
  3. Les dix commandements d’Hélène pour une vie la plus végétale possible, pour glaner des idées et peut-être prendre de meilleures habitudes? (green-me-up.com)
  4. May nous parle d’aller au delà de ses peurs, quelque chose à garder en tête… (vie-de-miettes.fr)
  5. Pour contrer la chaleur de ces derniers jours, rien ne vaut une boisson fraiche et désaltérante, ici à l’eau de coco et cranberry. (100-vegetal.com)
  6. Un festival fleuri au pied du Mont Fuji, ou une jolie excursion à faire si jamais vous avez prévu de visiter le Japon aux alentours du moi de mai. (le-polyedre.com)
  7. J’ai soudain très envie de clafoutis aux cerises et fleurs de sureau, pas vous? (aime-mange.com)
  8. Pour se détacher du regard des autres, un article à lire (et relire) sur le blog de Headspace. (en anglais) (headspace.com)

J’espère que ces articles vous ont plu? N’hésitez pas également à partager avec moi vos propres découvertes!

Le week-end prochain je retourne au vert (l’esprit plus serein cette fois) alors j’aimerais vous écrire un petit quelque chose avant d’aller me reposer en famille (et véritablement ne rien faire, sans culpabilité cette fois) et renouer avec mes articles culturels par exemple en vous parlant de livres, de séries, de films… 

À suivre!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

20

Vous aimerez aussi

Links I (have) love(d) #139

Links I Love 23 mai 2017 Laisser un commentaire

Links I Love

Voyons-voir, comment revenir, comme si de rien n’était, après ce qui m’a semblé être des mois entiers (non, pas vraiment au fond) et vous parler de « Links I Love », le plus naturellement du monde?

Évidemment, je ne reviens pas « comme si de rien n’était ». Je dois retrouver mes marques, reprendre mes habitudes, ici tout comme dans la vraie vie. C’est peut-être mon esprit un peu carré sur les bords (j’ai des origines allemandes vous savez) mais il m’a semblé que tant que je n’avais pas terminé de déménager, puis d’emménager et enfin d’aménager mon nouvel espace de vie, je ne pouvais pas continuer à vivre « normalement ».

Peut-être que ça vous semblera étrange, peut-être pas… Tant que je ne me sentais pas « chez-moi », accompagnée de mes livres sortis de leurs cartons, de mes bougies favorites, et d’un espace en ordre, mon esprit lui non plus ne se sentait pas suffisamment en ordre. J’ai en quelque sorte mis entre parenthèses ma vie, pendant un mois à peu près. 

Le temps de faire des cartons, de les emmener dans mon nouvel appartement, puis d’aller à Ikea, une fois, deux fois, de monter des meubles, toute seule comme une grande, de faire les derniers allers-retours entre mes deux appartements (en métro, sinon ce ne serait pas rigolo) et puis enfin, le week-end dernier, vider pour de bon les derniers cartons et faire de mon studio mon nouveau chez-moi, officiellement. 

Je ne suis pas allée au cinéma depuis une éternité, j’ai regardé quelques épisodes de mes séries favorites en cours, et j’ai très peu lu. Tout était un peu entre parenthèses, vraiment. 

Il me reste des petites choses à ranger, des petites choses à faire, une table basse à trouver, des habitudes à prendre, des choses à découvrir et à apprivoiser… mais ça y est, depuis quelques jours, je me sens plus apaisée. Je me sens chez-moi.

Un tout petit chez-moi, mais un chez-moi lumineux, calme (j’entends les oiseaux par la fenêtre et c’est précieux), tout neuf, avec un beau parquet et une cuisine suffisamment fonctionnelle pour cuisiner plus confortablement qu’avant. Le soir, les rayons du soleil couchant illuminent mon appartement, et mon chat observe attentivement mes voisins (ou les pigeons).

C’est plutôt doux, ce renouveau, cette toile vierge sur laquelle écrire un nouveau chapitre de ma vie – et une nouvelle vie rive droite en plus! Après presque dix ans passés rive gauche, je dois bien vous avouer que c’est un sacré changement pour moi. Mais il ne tient qu’à moi d’en tirer le meilleur parti…

Il faudra aussi, si j’en trouve le temps et si je trouve mes mots, que je vous parle de mes envies de minimalisme. Je n’ai jamais été quelqu’un de « minimaliste », j’aime collectionner les choses – les livres, les bougies, les cartes postales, etc… – mais ce déménagement m’a fait ouvrir les yeux sur la quantité folle de choses que j’avais. (Et surtout que j’avais accumulée en presque six ans dans le même appartement…)

J’ai passé mon temps à me lamenter sur ce « trop » de choses que j’avais à déménager, à porter et auxquelles trouver une place dans mon nouvel appartement. Évidemment j’ai beaucoup donné de choses, au fur et à mesure, mais en organisant ma penderie, j’ai encore été frappée par le nombre de choses que j’ai (et pourtant, je fais assez peu de shopping).

Bref, je pense de plus en plus à repenser ma manière de consommer et de vivre, et j’ai très envie de faire le vide… Je sais que j’aurai toujours beaucoup de livres dans ma vie (j’adore ça) et probablement que je ne serai jamais une grande minimaliste, mais je vais vraiment réfléchir à tout ça – et aussi lire Le Bonheur est dans le Peu, que la maison d’édition m’avait fait parvenir à l’automne dernier, sans que je puisse y jeter un œil très averti depuis…

Et vous, qu’en pensez-vous? Des envies de minimalisme à l’horizon? 

Pour un premier « véritable » article depuis le mois dernier, je crois que j’ai été suffisamment prolixe comme ça! Je vous laisse avec une sélection de liens, parfois très anciens, mais qui m’ont plu ces dernières semaines – eh oui, là aussi, en matière de lecture, j’ai du retard à rattraper!

  1. Envie de vous fabriquer votre propre déo en spray? Suivez le mode d’emploi de Jessica! (ole-caliente.com)
  2. Escale à Porto avec Juliette, ça m’a donné envie de redécouvrir le Portugal… Et je n’oublie pas de vous montrer (un jour) mon voyage à Lisbonne qui date de l’année dernière pile poil. (jenesaispaschoisir.com)
  3. Une salade de saison, aux pommes de terre, lentilles et légumes de printemps – miam! (en anglais) (thefirstmess.com)
  4. Un article bien senti pour qu’on fiche (enfin) la paix aux jeunes mères et mamans en devenir. (biobeaubon.com)
  5. Un rôti de seitan, c’est plutôt hivernal comme plat, mais ça ne m’empêche pas de me donner faim! (equinoxeblog.com)
  6. En pleine période de transition et d’installation, l’article de Garance sur sa nouvelle maison a beaucoup fait écho en moi… (atelierdore.com)
  7. La recette a l’air délicieuse, les photos sont superbes: ces muffins (véganes) aux pommes ont tout pour plaire. (carnetsparisiens.com)
  8. En parlant de minimalisme.. Marina a partagé ses Youtubeuses minimalistes favorites, et bien que je ne m’y sois pas encore penchée, je garde ses recommandations bien au chaud. (leblogbleu.com)
  9. Ce gâteau est incroyablement beau, non? (en anglais – mais ça se regarde plus que ne se lit) (mynameisyeh.com)
  10. J’ai beaucoup aimé lire cet article de Victoria sur sa vie de blogueuse – il est honnête, juste et intelligent et c’est rafraichissant! (mangoandsalt.com)

Est-ce que ces lectures vous ont plu? Peut-être que la semaine prochaine je vous proposerai des articles plus « frais »..!

Comme je reprends doucement le « cours de ma vie » je ne saurais dire de quoi sera fait demain par ici… mais cette fois c’est la bonne: je suis de retour! 

Une belle journée à tous ♡

+ La gagnante du concours Yankee Candle a été tirée au sort et il s’agit de Samsha – bravo à elle!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

20

Vous aimerez aussi

Links I Love #138

Links I Love 11 avril 2017 Laisser un commentaire

Links I Love #138

Je vous retrouve aujourd’hui, à la presque mi-avril, pour partager mes « Links I Love » de la semaine (et pour continuer de m’extasier devant le temps qui passe trop vite).

Il serait facile de vous dire que je continue à vivre des hauts et des bas, toujours liés plus ou moins à ma recherche d’appartement, mais ce ne serait pas très intéressant. Oui, il y a eu des moments moins glorieux que d’autres, des pleurs difficiles à réprimer, des habitudes dont l’idée même de m’en défaire me faisait horreur, mais il y a aussi autre chose…

Quand je me relève de tout ça, que j’arrête (enfin) de m’apitoyer sur mon sort et de maudire la terre entière je me dis qu’en réalité, bousculer mes habitudes et mon petit confort, ce n’est peut-être pas plus mal après tout. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. (Il paraît.)

La preuve en est que je ne me souviens même pas très bien des désagréments des bouleversements déjà vécus par le passé. J’ai déjà déménagé plusieurs fois à Paris et je me suis toujours reconstruit un chez-moi avec ce que j’avais sous la main.

Quand je suis arrivée en Angleterre pour mon Erasmus, sans connaître personne, qu’il n’y avait pas une seule casserole dans la cuisine de la maison, j’ai d’abord pleuré un bon coup avant d’aller acheter une couette, un mug rouge et des petits gâteaux à la cerise chez Marks & Spencer. Les débuts d’un nouveau travail, les premières heures d’une rentrée scolaire, les premiers jours dans un endroit inconnu… tant de choses qui ne sont pas forcément très agréables au tout début, qui font peur, mais dont on sort toujours grandi, ne serait-ce qu’un tout petit peu.

Si hier, déménager, peut-être emménager dans un appartement qui ne serait pas idéal, ça me semblait à la fois insurmontable et injuste, aujourd’hui je tâche de prendre les choses avec philosophie. Même si je sais que je ne serai jamais à l’abri de mon caractère passionné…

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse découvrir la poignée d’articles que j’ai aimé lire ces derniers jours:

  1. Cette recette de tartelettes au chocolat sans cuisson est extrêmement tentante! (ophelieskitchenbook.com)
  2. Les impressions de Victoria sur son long week-end à Stockholm, avec quelques indications de visites. (mangoandsalt.com)
  3. Avoir un enfant n’est pas une envie qui s’est déjà manifestée à moi, mais quand je lis Céline, ça me rend toute chose, toute cette douceur, tout cet amour… (lesmotsailes.fr)
  4. C’est bientôt Pâques! À cette occasion, découvrez les si jolis muffins de Camille. (daysofcamille.com)
  5. Si vous faites partie de celles qui cherchent des solutions aux problèmes d’acné hormonale, voici une petite recette de lotion maison à la silice préconisée par Jessica. (ole-caliente.com)
  6. Pas encore sûrs pour qui vous allez voter d’ici le 23 avril? Découvrez si votre candidat vous correspond parfaitement avec ce drôle de questionnaire proposé par Datagif!
  7. Et si on arrêtait de vouloir imposer le miracle morning à tout le monde? (greenola.fr)
  8. On termine la sélection avec une petite recette gourmande de cookies coco-cacao-cacahuète. La boucle est bouclée. (sarahmenesafraise.fr)

Cette petite sélection vous a-t-elle plu? Pour tout vous dire, je ne passe pas beaucoup de temps sur les internets en ce moment (en dehors des sites immobiliers…) alors je survole un peu plus souvent mes flux rss…

Autrement, pour me donner davantage d’énergie (et m’éviter de trop vaciller à la moindre déconvenue) je retourne à mes premiers amours du rock, avec MUSE, Kasabian, Arctic Monkeys et autres. Si vous avez des suggestions, je suis toute ouïe!

Belle semaine à vous ♡


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

16

Vous aimerez aussi

Links I Love #137

Links I Love 4 avril 2017 Laisser un commentaire

Links I Love #137

Toujours la même rengaine, semaine après semaine, du temps qui glisse entre les doigts et pourtant, certaines paraissent parfois interminables… Depuis les « Links I Love » de mardi dernier, il y a eu de la déception, des larmes, du désespoir, et puis de la légèreté retrouvée.

Mes émotions font des vagues, bien plus que d’habitude depuis que je cherche un nouvel appartement. (Et c’est souvent épuisant à vrai dire.) Alors ma vie fantasmée dans le joli studio dont je parlais la semaine passée est partie en fumée quand j’ai appris que non, ce ne serait pas moi sa future locataire… Quand je l’ai appris, ma légèreté a disparu pour laisser place au poids de l’angoisse. (Drama queen much?)

J’ai bien visité quelques autres appartements, juste après, mais le cœur n’y était pas, ou n’y était plus, je ne sais pas trop, et je me voyais perdante d’avance face aux conditions d’accès hallucinantes des agences. Les jours suivants, j’ai traîné ma mélancolie avec moi, trop dépitée pour réellement me remettre à chercher.

Alors je me suis changé les idées comme je le pouvais – je suis allée voir la Belle et la Bête au cinéma, et j’ai eu des étoiles dans les yeux, j’ai passé mon dimanche matin à lire sous ma couette (et j’ai fini The Loving Spirit, que j’ai finalement beaucoup aimé) et à faire beaucoup d’autres choses que de penser à des appartements et un futur déménagement.

Soudain lundi est arrivé, ensoleillé et doux, je suis allée au travail en écoutant la BO de la Belle et la Bête et me suis émerveillée devant les nuées cotonneuses printanières qui virevoltaient sur les quais de Seine quand je suis rentrée chez moi le soir-même. Je suis descendue quelques arrêts avant le mien, et je suis passée par la Place Dauphine, un rituel de jour ensoleillé duquel je profite tant que j’habite encore à côté… 

Et si je n’ai pas vraiment de plan B pour l’instant, que mes journées seront toujours entrecoupées de mes recherches d’appartement, là-tout-de-suite, je ne m’inquiète pas (trop). J’en profite, parce que je sais que dans trois jours, peut-être, la mélancolie m’aura rattrapée…

La patience qui me fait si souvent défaut semble être à l’honneur de ce printemps – nous verrons bien où tout ceci me mènera… Et pardonnez ma redondance, mais je risque de vous parler de mes montagnes russes d’émotions jusqu’à ce que ma vie ait retrouvé un semblant de sérénité. (Bientôt, espérons.)

Alors place à ce que j’ai aimé lire ces derniers temps, pour me changer un peu les idées…

  1. J’ai bien envie d’essayer de faire ce cake au chocolat et lait ribot, il a l’air délicieux! (carnetsparisiens.com)
  2. De la légèreté printanière en quelques mots. (missblemish.fr)
  3. À la veille d’un déménagement, voilà un article, sur un intérieur plus épuré, qui me parle beaucoup… malgré mon assez grand matérialisme! (mangoandsalt.com)
  4. Des photos magiques d’un séjour enneigé à Kyoto… (mamieboude.com)
  5. Quant à ces photos d’un Paris hivernal et intemporel en noir et blanc, elles m’ont aussi beaucoup plu. (en anglais – mais ça ne se regarde plus que se lit) (annstreetstudio.com)
  6. J’ai beaucoup aimé ce mariage doux et élégant dans le sud de la France… (unbeaujour.fr)
  7. Évasion garantie avec ce récit du séjour de Juliette et Gaétan à Cat Island, aux Bahamas. (jenesaispaschoisir.com)
  8. Si vous souffrez de maux de ventre, peut-être que ces solutions naturelles sauront vous soulager. (friendly-beauty.com)
  9. On retourne au Japon avec ces gourmandises kawaii que l’on peut trouver à Tokyo (article sélectionné à l’aide de mon estomac). (le-polyedre.com)

J’espère que cette sélection riche en évasion vous a plu. Et c’est peut-être moi qui ai envie de m’échapper de ma réalité en ce moment, hein?

Une très belle semaine à tous!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

17

Vous aimerez aussi