Mes Dernières Lectures #2

Dans ma bibliothèque 22 janvier 2016 Laisser un commentaire

Mes Dernières Lectures #2

C’est encore avec un certain décalage que je vous parle de mes dernières lectures car à l’heure où je vous écris, j’ai déjà lu trois livres de plus… Au fond, cela n’a pas vraiment d’importance (que je vous chronique mes lectures en différé) mais cela me demande de me rafraîchir un peu la mémoire! 

Sans plus attendre, je vais vous livrer mon avis sur ces trois lectures d’automne qui m’ont toutes trois beaucoup plu et dont les ambiances sont radicalement différentes les unes des autres… Vous me suivez?

Mes Dernières Lectures #2

Career of Evil – Robert Galbraith (aka J.K. Rowling)

« You could find beauty nearly anywhere if you stopped to look for it, but the battle to get through the days made it easy to forget that this totally cost-free luxury existed.»

Si vous me suivez depuis longtemps, vous n’êtes pas sans savoir que Rowling est probablement mon auteure favorite, et que je suis particulièrement friande de ses derniers livres, écrits sous pseudonyme, dont je vous ai déjà parlé précédemment (ici et ). À chaque automne, j’attends impatiemment le nouvel opus de sa saga policière, mettant en scène Cormoran Strike, un détective privé bourru et sombre, et son assistante non moins attachante, Robin.

Career of Evil est donc le troisième tome de cette saga policière et il est probablement le plus sombre et violent de tous, mais aussi mon grand favori… Avant de vous expliquer pourquoi, un rapide résumé de l’intrigue s’impose!

Après deux enquêtes élucidées avec succès, lui ayant apporté une certaine notoriété, les affaires du détective Cormoran Strike se portent plutôt bien… jusqu’à ce qu’une jambe de femme ne soit livrée à son bureau, adressée à Robin.

Ce macabre colis met à mal les affaires du détective, qui s’interroge sur l’expéditeur du colis. Très vite, trois personnes s’imposent à lui, et pendant que la police semble faire fausse route, il se met lui-même, accompagné de Robin, à la poursuite de ces hommes, tous trois susceptibles d’avoir agi. Car les crimes commis renvoient directement au passé du détective, ce qui en fait une affaire très personnelle…

Comme je l’ai dit précédemment, Career of Evil est sans conteste l’enquête la plus sombre de Cormoran Strike – les crimes de ce roman ont pour victimes les femmes, et celles-ci sont traitées avec une violence sans égale. C’est terriblement glaçant, et le style de Rowling (très cinématographique) ne fait que renforcer le réalisme de ces actes cruels… J’ai d’ailleurs, plus d’une fois, été terrorisée à la lecture de certaines scènes. 

Mais bien que ma sensibilité ait été mise à mal, j’ai été totalement happée par cette intrigue, aussi violente soit-elle, d’autant que pour la première fois, Rowling a mis à l’écrit les pensées dérangées du tueur dans des chapitres dédiés. Terrifiant. 

Ce qui m’a beaucoup plu dans ce roman également, aura été le développement des personnages de Cormoran et Robin, dont on se rapproche énormément au fil de la lecture. Que ce soit leur passé, leurs relations amoureuses respectives, ou leur relation à tous les deux, tout ceci a été approfondi et il est impossible de refermer le livre sans se sentir plus proche de ces personnages.

Je ne reviendrai pas plus longuement sur le style de Rowling, mais il reste toujours aussi vivant et passionnant que dans ses précédents romans, avec toujours un talent fou pour nous immerger dans l’histoire.

Clairement, Career of Evil aura été un des livres que j’aurai préféré ces derniers mois et je vous le conseille de tout cœur!

Disponible en français dès fin mars. 

Mes Dernières Lectures #2

Le Diable sur les Épaules – Christian Carayon

« Je sais observer les choses. On observe beaucoup quand on est seul, cela rend la vie plus vivante.»

On reste dans le roman policier avec ce roman français qui aura été le livre choisi pour le mois de novembre dans le club de lecture de mon amie Victoria. Et c’était une bonne surprise, d’autant que je n’aurais probablement pas croisé le chemin de ce livre s’il n’avait pas été sélectionné dans le cadre du club de lecture!

Un petit résumé avant de revenir sur mes impressions?

En 1924, dans un village isolé du Tarn, sont commis plusieurs meurtres apparemment inexplicables et la population locale ne tarde pas à croire au surnaturel… Pourtant, Camille, la jeune institutrice qui s’est installée récemment dans le village, ne croit pas aux fantômes et va faire appel à son ami d’enfance, Martial de la Boissière, criminologue à ses heures perdues, pour mener sa contre-enquête. 

Son arrivée va bouleverser bien des existences et déterrer des secrets qui ont été longtemps enfouis dans les mémoires…

Si j’ai trouvé le début un peu long et l’intrigue un peu laborieuse à se mettre en place, j’ai plutôt apprécié ce livre dans son ensemble. J’avais assez rapidement deviné derrière quel personnage se cachait le meurtrier, mais la résolution finale m’a tout de même apporté son lot de surprises, et je n’avais pas soupçonné un tel dénouement!

Les descriptions de l’environnement, du village perdu dans les montagnes, en pleine saison froide, ont un petit quelque chose d’inquiétant, presque gothique, qui m’a bien plu et qui se prêtait tout à fait à la saison hivernale…

En revanche, du côté des personnages, je ne me suis pas forcément sentie proche de chacun d’eux – Camille, par exemple, m’a parue un peu sotte, et je n’arrive pas à me prononcer sur son père, Charles… Le seul auquel je me suis réellement attachée aura été Martial, et ce fut un plaisir de suivre l’enquête à travers et avec lui.

En somme, Le Diable sur les Épaules aura été une lecture agréable, raisonnablement palpitante (les cent dernières pages ont été un régal) et tout à fait de saison!

Mes Dernières Lectures #2

Le Voyage en France – Benoît Duteurtre

« D’après lui, les Français s’agitaient beaucoup. Ils brandissaient de pompeux messages culturels, lançaient de bruyants messages pour sauver l’humanité, mais ils semblaient aveugles à la disparition de leur propre monde.»

À ce jour, j’ignore encore comment ce livre s’est retrouvé sur mon étagère, si on me l’a offert, si je l’ai acheté ou si je l’ai tout simplement emprunté à quelqu’un – cette singulière découverte m’a poussé à la lire, d’autant que la couverture (un tableau de Monet) me plaisait bien…

Dans Le Voyage en France, on suit deux personnages que tout oppose: David, un jeune Américain épris de la France, qu’il fantasme à travers le prisme de l’Impressionnisme et du début du 20e siècle, et un autre homme, la quarantaine, maniaco-dépressif, à l’existence banale. Ces deux personnages vont finir par se croiser, à travers des aventures rocambolesques et des rencontres improbables.

C’est un drôle de roman que voilà, au ton léger, étrange et inévitablement nostalgique – quand David arrive en France, il ira de déconvenue en déconvenue, face à une France qui est bien loin d’être ce qu’il imaginait et qui semble plutôt imiter les États-Unis…

Le style de Duteurtre est fluide et agréable, et il ne s’encombre pas de descriptions trop poussées, ce qui rend les rares descriptions d’autant plus importantes, que ce soit pour dénoncer un travers de la société, ou souligner les bizarreries de l’existence humaine.

Quant aux personnages, ils sont aux limites de la caricature, ce qui donne parfois des scènes très drôles et pétillantes, qui tranchent avec certains passages plus creux.

Ainsi, c’est un petit roman assez léger, assez drôle, plaisant à lire mais qui se termine sur une note douce-amère, entre poésie et nostalgie… Sans qu’il soit immanquable, j’ai tout de même apprécié ce roman qui se lit très vite!

Qu’avez-vous pensé de mes lectures? Partagez-vous mon avis, concernant ces trois livres (si vous les avez lus, bien sûr)?

À l’heure qu’il est, je viens tout juste de terminer L’Île Mystérieuse de Jules Verne (dont je vous reparlerai plus tard) et ne sais pas encore dans quel livre me plonger… J’ai beaucoup de livres à lire dans ma bibliothèque, et je ne sais jamais vraiment par où commencer! 

Il me semble en tout cas que ma passion pour la littérature ait repris son élan depuis quelques mois (même si je jongle toujours entre cinéma, séries et littérature) et cela faisait bien longtemps que je n’avais pas lu autant de livres en un si court laps de temps… Et c’est chouette!

Je vous souhaite donc une bonne lecture et un bon week-end!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

18

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  • Répondre Myriam 22 janvier 2016 at 13 h 25 min

    De biens chouettes lectures, je les note dans un coin de ma tête.
    Je dois vraiment lire les aventures de Cormoran Strike, JK est si douée pour créer des personnages riches et complexes… Et j’adore les enquêtes policières.
    Néanmoins, j’ai été peu enchanté par « Une Place à Prendre » que j’ai trouvé bien âpre et pessimiste (bon, je ne l’ai pas fini car je l’ai égaré dans le métro, alors peut-être que le dénouement change la donne – À relire sans doute). La force de sa plume n’a pas réussi à me faire entrer dans le roman que j’ai trouvé un peu caricatural (enfin, c’était tellement noir que j’ai préféré me dire que ça l’était, caricatural).

    • Répondre Laurelas 24 janvier 2016 at 23 h 25 min

      Ah, Une Place à Prendre (j’en ai parlé aussi précédemment, je l’ai lu en anglais – The Casual Vacancy – et j’ai aussi vu/aimé la série de la BBC qui en a été faite) est particulier, c’est plus un roman social et assez dur, oui… (Mais je ne l’ai pas trouvé caricatural, même si je peux comprendre ce que tu entends par là)

      Ses romans policiers sont différents, pas forcément moins « durs » parfois, mais toujours si bien écrits et développés :)
      Je te les conseille!

  • Répondre My Little Happy Mess 22 janvier 2016 at 13 h 30 min

    Oh je ne savais pas du tout que Rowling avait publié sous le nom de Galbraith : j´ai hate de découvrir ! Moi aussi je suis dans une période de lecture intense : c´est peut-être l´hiver et l´après fêtes qui font cet effet ? Je viens de dévorer « Glacé » de Bernard Minier alors j´enchaîne avec « N´éteins pas la lumière » du même auteur, même si je crois que ce n´est pas l´ordre qu´il faudrait… J´ai également lu « Alex » de Lemaitre qui m´a bien bluffé niveau suspense (c´est assez rare pour le souligner !)… Bref, une petite cure de polars suite à la lecture de « Je suis Pilgrim » de Hayes qui m´a poussée dans cette frénésie de livres !

    • Répondre Laurelas 24 janvier 2016 at 23 h 23 min

      Ouh, je note ces titres pour le jour où ma PAL aura un peu diminué, merci :)

      (Et évidemment, je te recommande à 100% les livres de Rowling!)

  • Répondre mathilde 22 janvier 2016 at 15 h 32 min

    Cela fait quelques fois que je lis de très bonnes critiques sur les livres de JK Rowling, du coup je me suis lancée dans une lecture commune de « l’Appel du Coucou » en février. J’ai hâte de commencer ! Je l’ai trouvé à la bibliothèque.

    Comme toi, je me suis replongée dans la lecture depuis2 mois, je pense que c’est grâce au club de Victoria. Je trouve que nos échanges sur facebook sont vraiment intéressant. Nous avons un bon groupe qui donne envie. Dommage que nous soyons si éloignées mais cela nous permet de faire jouer la poste ;)

    • Répondre Laurelas 24 janvier 2016 at 23 h 22 min

      Ah, l’écriture de Rowling est vraiment formidable, j’espère que l’Appel du Coucou te plaira :)

      (Et évidemment, je plussoie ce que tu dis que le club de Victoria!)

  • Répondre Kim 22 janvier 2016 at 18 h 18 min

    Tu m’as vraiment donné envie de lire ces bouquins, surtout les deux premiers ! Je n’ai pas encore lu la trilogie policière de Rowling (mon auteur préféré sans aucun doute) mais faudra que je me la procure ^^

    Merci pour ce super article :)

    • Répondre Laurelas 24 janvier 2016 at 23 h 21 min

      Chouette, ça te laisse au moins trois livres à découvrir :)

      Merci à toi!