Articles de la catégorie

Bonnes Adresses

Folks and Sparrows

Bonnes Adresses 19 octobre 2014 Laisser un commentaire

Folks and Sparrows

Il y a une bonne adresse que je garde secrètement pour moi depuis quelque mois et dont il faut que je vous parle, parce que bon, quand même, il est temps! Il s’agit de Folks and Sparrows, un coffee shop où il fait bon vivre, et où on mange bien aussi, accessoirement.

C’est grâce à l’Instant Parisien que j’avais découvert l’adresse, à deux pas de là où je travaille parfois, et j’étais certaine d’apprécier le lieu – mon côté hipster sans doute. Mais hélas, la première fois que j’y suis allée, rien de végétarien à me mettre sous la dent!

Je leur avais promis de revenir quand ce serait le cas, et depuis, ils m’ont confié que j’avais eu un petit quelque chose à voir avec l’arrivée d’un sandwich végétarien à la carte cet été… (#blogueuseinfluente)

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Alors même si Folks and Sparrows n’est pas exactement le paradis des végétariens (en plus j’arrive toujours trop tard pour la salade à la burrata!) on y trouve son compte avec un sandwich végétarien (et même vegan me semble-t-il, mais à confirmer) qui sort un peu de l’ordinaire et des salades – quand il en reste!

Pour ceux qui ne seraient pas végétariens, plusieurs variétés de sandwichs s’offrent à vous, de même que des bagels et des quiches qui viennent tout droit des cuisines de Rachel. (Avec de la chance, parfois, les quiches sont végétariennes, comme le jour où j’ai pris ces photos.)

Mais surtout le café est délicieux, et je suis sûre que les desserts aussi en valent la peine – je n’ai pas encore craqué, restant bien plus raisonnable avec mon jus de carotte-gingembre et mon sandwich (emballé de façon tellement parfaite, jugez plutôt).

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows possède aussi un petit coin épicerie fine où vous trouverez (entre autres) ces tablettes de chocolat graphiques, venues tout droit d’Islande, ou encore des boîtes de sardines stylées et autres jolies conserves qui s’exposeront fièrement dans votre cuisine.

Mais au delà de l’aspect hautement photogénique du lieu (qui semble avoir été crée pour qu’on en fasse des milliers d’Instagrams) et de la qualité des produits qui se retrouvent dans l’assiette, j’y vais surtout parce que Franck et Quentin sont d’une gentillesse incroyable et ça, je vous jure, ça change tout.

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Folks and Sparrows

Alors si d’aventure vous n’êtes pas très loin du Marais (oui encore!), passez dire bonjour à Franck et à Quentin, je suis sûre que ça illuminera votre journée – et évidemment, goûtez à leur cafés, leurs sandwichs, leurs desserts…

Folks and Sparrows
14 rue Saint-Sébastien
75011 Paris

Métro Saint-Sébastien Froissart (ligne 8)
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h

Est-ce que vous connaissez déjà Folks and Sparrows? J’espère vous avoir donné envie d’y faire un tour si ce n’est pas le cas!

Passez un bon dimanche ♡

2

Vous aimerez aussi

Bonne adresse: La Briciola

Bonnes Adresses 2 octobre 2014 Laisser un commentaire

La Briciola

En matière de restaurant italien, vous remarquerez que tout le monde a son petit préféré. Pour ma part, gourmande que je suis, j’ai au moins deux adresses italiennes favorites à Paris, dont la Briciola, petit restaurant dans le Marais qui n’a pas l’air comme ça, mais qui est vraiment fabuleux.

Il faut savoir qu’entre la cuisine italienne et moi, c’est le grand amour. Si mes saisons favorites sont celles où il fait froid, je ne peux m’empêcher de trépigner d’impatience à l’arrivée de l’été et de tous ces plats ensoleillés où le basilic, la mozzarella et les tomates règnent en maître.

Je crois qu’on pourrait me corrompre avec des spaghettis al pesto ou une burrata crémeuse à souhait, c’est dire.

Et le jour où je suis tombée sur la Briciola, il y a déjà quelques années, j’ai tout de suite su que ce serait une histoire qui allait durer.

La Briciola

À la carte, pas de pâtes (seulement une recette de pâtes du jour) mais des pizzas, y compris des pizzas blanches (sans sauce tomate) que je n’ai pas encore eu l’audace de goûter (j’ai des goûts assez classiques) et des calzone.

Que vous dire si ce n’est que ces pizzas font partie des meilleures que j’ai jamais mangées, avec une pâte fine et croustillante juste ce qu’il faut, et des garnitures généreuses, savoureuses et surtout, fraîches.

Une de mes recettes favorites comprend mozzarella fumée et courgettes – et si je ne m’abuse, c’est celle qui se trouve en photo juste au dessus. Un délice!

La Briciola

La Briciola

Mais à la Briciola il n’y a pas que les pizzas qui valent le détour. Pour les gourmands, la carte des desserts est également incontournable. Le tiramisu (mon pêché mignon parmi tant d’autres) est fabuleux et vraisemblablement fait maison, de même que la panna cotta, crémeuse et délicieuse.

Je n’ai jamais goûté les autres desserts à la carte, mais on me souffle que leurs glaces viennent de chez Pozetto – une valeur sûre!

Comptez entre 10 et 15€ la pizza, et 8€ pour un dessert en moyenne. Quant au service, je l’ai toujours trouvé chaleureux et dynamique. Enfin, pensez à réserver, ou à y aller tôt car à chaque fois que j’y suis allée la salle était pleine à craquer, forçant quelques personnes à attendre qu’une table se libère…

Je vous recommande chaleureusement ce petit restaurant italien qui allie la simplicité à la qualité, en toute modestie.

La Briciola
64 rue Charlot
75003 Paris 

Métro Filles du Calvaire (ligne 8)
Ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 12h à 15h et de 20h à 23h
(19h30-23h30 le vendredi et samedi)

Et vous, quel est votre restaurant italien préféré à Paris? Vous connaissiez la Briciola?

Très bonne journée à tous!

3

Vous aimerez aussi

Paris je t’aime en vert

Bonnes Adresses 6 juillet 2014 Laisser un commentaire

Paris je t'aime en vert

Si vous me suivez depuis un petit moment, vous n’êtes pas sans savoir que je vis une grande histoire d’amour avec Paris, ma ville de cœur dans laquelle je vis depuis sept ans déjà.

Ville lumière, ville des amoureux mais aussi ville verte. C’est ce qu’on m’a proposé de découvrir à travers une grande journée remplie de surprises en tout genre… Et c’est certain, Paris je t’aime (encore plus) en vert.

Au programme: atelier de cosmétique bio, visite d’un jardin partagé en plein cœur de Paris, balade en vélo et autres surprises, toujours sur le thème de l’écologie et du développement durable. Une journée orchestrée par l’Office du Tourisme de Paris avec l’aide de Paris Zig Zag pour nous faire découvrir une autre facette de notre belle capitale.

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

C’est à l’hôtel Jardins du Marais que nous nous sommes toutes retrouvées, blogueuses amoureuses de Paris, pour un petit déjeuner gourmand (et bio!) suivi d’un atelier de cosmétique autour des huiles végétales et essentielles.

C’est donc avec Muriel que nous avons confectionné de nos petites mains une huile d’été pour le corps, relaxante et apaisante, à base d’huile végétale d’avocat et de sésame (entre autres). C’est avec beaucoup de sérieux que nous avons fait nos mélanges et ça m’a donné envie de fabriquer moi-même mes cosmétiques… du moins de temps en temps!

Les Jardins du Marais
74 rue Amelot
75011 Paris

Sitôt nos flacons terminés, vite, vite, il faut se dépêcher car on nous attend dans un petit havre de verdure, de l’autre côté du Marais…

Paris je t'aime en vert

C’est dans le jardin Anne Frank, à deux pas de Beaubourg, que nous nous retrouvons pour découvrir un jardin partagé, bordé de pommiers et de plantes vivaces qui permet à des habitants du quartier de cultiver quelques salades, des aromates et autres fruits et légumes. Un véritable petit coin de paradis, paisible comme tout, alors qu’à quelques mètres, l’effervescence urbaine bat son plein…

Cet espace vert est entretenu pas l’association 1001 Feuilles et je suis sûre qu’on vous y accueillera à bras ouverts si jamais vous vivez dans le coin et que vous cherchez la nature à Paris!

Jardin Anne Frank
14 Impasse Berthaud
75003 Paris

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

C’est sous un ciel gris et une pluie fine que nous avons ensuite regagné le haut Marais, en faisant un petit détour par le Marché des Enfants Rouges… Saviez-vous que c’était le plus vieux marché de Paris, en activité depuis 1615? C’est notre chouette guide, Axelle, qui aura ponctué la journée de ses anecdotes aussi intéressantes qu’insolites et que j’espère bien retenir pour impressionner à mon tour mes amis!

Rendez-vous ensuite chez Merci, le concept store, pour déjeuner à la Cantine, où la carte regorge de légumes de saison et de produits frais. En ce moment, Merci célèbre son amour pour Paris, un thème qui correspond plutôt bien à notre journée de découvertes parisiennes, non?

Merci
111 Boulevard Beaumarchais
75003 Paris 

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Au menu, un risotto de champignons et de tomates rôties, un jus de carotte, pomme et gingembre et pour finir sur une note sucrée, un cheesecake et son coulis de fruits rouges – un délice de A à Z! (Ce cheesecake est l’un des meilleurs de Paris, je vous jure.) Je suis par ailleurs une fervente adepte des salades servies à la Cantine, toujours inventives, gourmandes et fraiches. Vous pouvez y aller les yeux fermés!

Pour être tout à fait honnête avec vous, je connais plutôt bien Merci car j’y travaille une à deux journées par semaine… et c’était à la fois très drôle et étrange de me retrouver « de l’autre côté du comptoir » l’espace d’une journée.

Mais après avoir si bien mangé, place à un peu d’exercice!

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

C’est en effet à vélo que nous avons rejoint l’hôtel Hi Matic, un hôtel écologique et design idéalement situé dans le onzième arrondissement.

A la fois très moderne et fonctionnel, l’hôtel Hi Matic s’inspire du ryokan japonais dans le design de ses chambres-cabanes où le bois règne en maître. Conçu comme un hôtel « automatique », vous pouvez en principe vous enregistrer tout seul à votre arrivée, choisir d’acheter un guide de la ville dans le Hi Shop Matic et prendre votre petit déjeuner bio à toute heure du jour et de la nuit grâce à un système de distribution automatique.

L’hôtel est construit avec des matériaux naturels, certains éléments sont en papier recyclé, le tri des déchets est de mise et bien entendu, le client est sensibilisé à l’écologie tout au long de son séjour. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter leur site internet qui est très complet.

Personnellement, ce n’est pas exactement l’ambiance vers laquelle je me tournerais si je devais choisir de séjourner dans un hôtel à Paris mais c’est certain qu’en terme d’écologie, il est bien difficile de faire mieux!

Hôtel Hi Matic
71 rue du Charonne
75011 Paris

Paris je t'aime en vert

La journée commence à toucher à sa fin, mais quelques surprises nous attendent encore…

Comme cette calèche, tirée par deux chevaux de trait (qui s’appelaient Utopie et Vénus si vous voulez tout savoir!) qui venait tout droit de Versailles pour nous promener à travers les rues de Paris sous le regard des passants amusés et des enfants émerveillés.

Impossible de passer inaperçu, je vous le garantis!

Paris je t'aime en vert

Et pour terminer la journée en beauté, c’est sur la Seine que nous avons rendez-vous, et plus précisément sur le Batostar, le premier bateau 100% électrosolaire de Paris.

C’est justement avec le soleil que nous avons embarqué pour une balade autour de l’Île de la Cité et de l’Île Saint-Louis, une coupe de champagne à la main, l’appareil photo dans l’autre. Et qu’est-ce que c’était chouette! C’était une promenade très paisible, sans bruit de moteur, et je vous assure que ça change tout…

Batostar
Port de L’Hôtel de Ville 
75004 Paris

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Paris je t'aime en vert

Merci encore à toute l’équipe de l’Office du Tourisme, ainsi qu’à Axelle de Paris Zig Zag, pour cette très belle journée riche en découvertes et belles rencontres ♡

Pas de doute, Paris est une ville que je ne cesserai d’aimer et de découvrir tous les jours un peu mieux… Et c’est ça qui est absolument formidable, car j’ai beau connaître assez bien la ville, il me restera toujours des endroits à découvrir, même au sein de quartiers que je pense bien connaître, comme ça a été le cas ici dans le Marais.

Et vous, quelle relation entretenez-vous avec Paris? Est-ce que vous connaissiez déjà quelques unes des adresses que je vous ai présentées?

Je vous souhaite un beau dimanche ♡

0

Vous aimerez aussi

Roland Garros: C’était la première fois

Bonnes Adresses 29 mai 2014 Laisser un commentaire

Roland Garros

Laissez-moi vous confier une chose… Je n’avais jamais mis les pieds à Roland Garros de ma vie, et je crois que je n’ai jamais réellement suivi un match de tennis à la télévision non plus. En réalité, c’est à peine si je comprends les règles du jeu. Pourtant, quand on m’a proposé de passer une journée à Roland Garros, piquée par la curiosité, j’ai dit oui. Et grand bien m’en a pris!

Je ne pensais pas non plus que j’allais nécessairement avoir envie d’écrire un article entier consacré à cette expérience… Et pourtant me voilà en train de le faire, quelques heures à peine après être rentrée, la fatigue au corps, mais le sourire aux lèvres.

Roland Garros

Roland Garros

Ma journée à Roland Garros a démarré sur les chapeaux de roues avec une visite plutôt exceptionnelle de ces endroits de l’ombre auxquels on accède grâce à des passages secrets dignes des plus grands films d’espionnage…

C’est ainsi qu’on a vu Serena Williams s’entraîner, découvert où se restauraient les joueurs et leurs familles, ou encore où se trouvait la salle de presse. Après avoir monté quelques marches qui donnent le vertige, on a également découvert le court Philippe Chatrier vu d’en haut – presque d’aussi haut que les caméras de télévision.

Cette visite, c’était aussi s’apercevoir que Roland Garros disposait d’une poignée de faucons destinés à éloigner les pigeons – astucieux et étonnant! Et c’était apprendre que 15 000 personnes travaillent sur les lieux durant le tournoi, et que les joueurs avalent une quantité astronomique de pâtes, riz et bananes pendant ce temps-là. (Ça se chiffre en plusieurs tonnes…)

Roland Garros

Roland Garros

Roland Garros c’est aussi se demander pourquoi certains joueurs (oui Venus Williams et Maria Sharapova, je parle de vous) usent et abusent de leurs cordes vocales quand ils touchent la balle tandis que d’autres ne sifflent mot…

C’était aussi se protéger du vent et du crachin du mieux qu’on le pouvait et se croire en automne. Et déguster un repas tout en délicatesse et raffinement, et me démarquer clairement par mon végétarisme… sans que cela ne semble poser de problème. (Alleluia!)

Et nous avons tous relevé la gentillesse et la politesse de tous nos hôtes – rafraîchissant! En revanche, Roland Garros c’est presque pire que Disneyland en terme de foule, et y avoir été un mercredi a sans doute renforcé cette impression. (Des enfants! Partout!)

Roland Garros

Roland Garros

Roland Garros

Roland Garros c’était aussi… Être à la fois fascinée et amusée devant le travail bien rodé des jeunes ramasseurs de balles. S’amuser aussi de la caméra aérienne qui survole le court de tennis et qui se trouve attachée à un avion miniature. Être impressionnée par l’impassibilité des arbitres. (Et par leur nombre.)

Évidemment, c’était aussi jubiler devant la victoire de Tsonga, vibrer au rythme du match entre Djokovic et Chardy et soupirer devant Sharapova, drama queen de la terre battue.

Et relever que Tsvetana Pironkova avait assorti son vernis à ongles au bandeau corail de sa jupette…

Roland Garros

Roland Garros

Arriver trop tard pour les gaufres mais repartir avec un porte-clefs du tournoi. Se faire appeler Nicole la moitié de la journée, et évoquer un remake sous la pluie de Moulin Rouge! avec Ewan à ma gauche tandis que Zooey s’en amusait allègrement à ma droite. (Car nous sommes tous des sosies.)(Appelez-moi Nicotine Nicole.)

Éclats de rire et bonne humeur – vous l’aurez compris, il a peut-être fait gris, mais ça ne nous a pas empêché d’être un peu insouciants!

Roland Garros

Roland Garros

Roland Garros

Voilà, c’était ça ma première fois à Roland Garros. J’ai découvert un univers que je ne connaissais absolument pas, tout en passant la journée avec des personnes formidables – c’était chouette, chouette comme tout!

Merci à Mastercard et à l’agence Happy Curious de m’avoir permis de vivre cette expérience, et un très grand merci aussi à Godefroy qui nous a accompagné, et toujours avec le sourire. Et évidemment, merci aussi à Daphné et Valérie avec qui j’ai été très heureuse de partager la journée.

Comme vous le voyez, je ne suis que joie et enthousiasme – et si vous me connaissez un peu, vous saurez que c’est un peu ma seconde nature de voir le monde à travers les yeux d’une enfant émerveillée… C’est mon côté Peter Pan!

Et si jamais vous avez une Mastercard, sachez que ce type d’expérience un peu unique (et surtout très cool) se trouve sur le site de Priceless Paris et ce dans divers domaines allant de la culture, en passant par le sport, jusqu’à la gastronomie… Leurs offres sont très variées, et ça vaut la peine d’y jeter un coup d’œil, vraiment.

Sinon, êtes-vous de ceux qui ne ratent pas un match de Roland Garros? Et vous connaissiez déjà Priceless Paris? 

Moi je vous laisse, je ne me suis que trop épanchée aujourd’hui… A très vite!

(Je suis tombée sur cette vidéo que je trouve absolument géniale. De quoi vous faire aimer Djokovic – si n’est pas déjà le cas…)

0

Vous aimerez aussi

Hank (Have A Nice Karma)

Bonnes Adresses 17 mai 2014 Laisser un commentaire

Hank

S’il y a bien un endroit dont j’ai envie de vous parler depuis longtemps, c’est de Hank, ce restaurant très chouette où vous ne trouverez que des hamburgers végétariens, mais surtout très bons.

En matière de burgers végétariens, je commence doucement à acquérir une certaine expertise – évidemment, je suis végétarienne, gourmande ET toujours avide de découvrir de bonnes adresses! J’ai longtemps préféré les burgers du fameux (et pionnier) East Side Burgers, mais force est de constater qu’on en trouve de très bons ailleurs aussi.. comme chez Hank par exemple!

Hank

Au menu, cinq burgers végétariens différents, tous plus délicieux que les uns que les autres, avec en outre la possibilité d’y ajouter du fromage (vegan si je ne m’abuse) ou de choisir un pain sans gluten. Bon point!

J’ai personnellement goûté presque tous les burgers, sauf le « Petit Nouveau » qui porte bien son nom, et qui vient tout juste d’être ajouté à la carte au moment où je vous écris, et le « Petit Nerveux » pour la simple et bonne raison qu’il contient de la coriandre, et que je n’aime pas du tout ça. (Mais ma copine Laëtitia l’a goûté et l’a beaucoup aimé.)

Mon petit préféré? La « Catcheuse » avec une sauce moutarde, de l’alfalfa et des cornichons aigres-doux, entre autres. Un petit délice un peu piquant, mais pas trop!

Le « steak maison » qui remplace la viande est vraiment très bon, et ça change de certains steaks de soja (industriels) que l’on peut trouver dans des burgers végétariens moins élaborés disons… (Pardon, mais j’ai oublié de leur re-demander ce qu’il contient exactement, je l’ai fait la première fois que j’y suis allée, et depuis, euh, j’ai un peu oublié.)

Hank

Hank

Pour accompagner votre burger vous aurez le choix entre une salade de coleslaw ou des frites cuites au four. Et s’il y a bien un reproche que je peux faire à Hank, c’est justement à propos des frites… Malheureusement elle n’ont pas été assez cuites à deux reprises récemment, et c’était vraiment dommage.

Laissons leur donc le temps d’ajuster leur technique de cuisson car ils m’ont confié qu’ils avaient effectivement eu quelques soucis à ce niveau-là et je leur fais confiance… bientôt ce sera maîtrisé et délicieux à tous les coups!

Et je ne l’ai pas encore précisé, mais Hank propose une majorité de produits d’origine biologique et s’efforce d’être le plus écologique possible. Tri des déchets, mobilier éco-conçu et emballages issus de matériaux recyclés et biodégradables… Plutôt chouette non?

Alors si jamais vous vous trouvez dans le Marais un de ces jours, je vous conseille vivement d’aller tester les burgers chez Hank, vous m’en direz des nouvelles! Et si jamais vous n’arrivez pas à avoir de place assise (le restaurant est tout petit), profitez du soleil en dégustant votre burger dans les jolis jardins des Archives Nationales où j’aime souvent flâner avant de retourner travailler…

Hank
55 rue des Archives
3e arrondissement – Métro Rambuteau  

Vous connaissiez déjà ce restaurant? Êtes-vous adeptes des burgers végétariens? 

Passez un excellent week-end, et surtout, profitez du soleil!

1

Vous aimerez aussi