Weval – Half Age

Laurelas13 juin 2014
Weval

Parlons musique ! Ça fait longtemps que je n’avais pas partagé avec vous mes découvertes musicales, et cette fois, laissez moi vous parler un peu de Weval, un duo venu tout droit des Pays Bas pour nous offrir un son électronique à la fois atmosphérique et dansant.

Mais tout d’abord, écoutez-moi ça :

Ça vous dit quelque chose peut-être ? Si vous êtes allés au cinéma récemment, vous reconnaîtrez le morceau qui a été choisi pour la nouvelle pub Schweppes qui met en scène Pénélope Cruz et qui, personnellement, m’avait un peu hypnotisé la première fois que je l’ai entendu. Un son brut, puissant et envoûtant – ce morceau est une pépite de perfection.

Le reste de l’EP de Weval, Half Age, est tout aussi chouette, avec des morceaux plus doux (“Out of the Game”, “Something”) et d’autres plus nerveux et dansants (“Rooftop Paradise”).

Mais ce que j’aime avant tout dans la musique de Weval, c’est ce côté très atmosphérique, aérien, et presque cinématographique si je puis dire… Après tout, le duo réalise ensemble des courts-métrages, clips et documentaires – pas étonnant donc que leur musique ait été inspirée par le septième art !

Ce que je veux dire par là, c’est que leurs morceaux racontent des histoires et créent une certaine atmosphère propice à la création d’images. C’est typiquement le genre de musique que j’aime écouter en marchant, comme si c’était la bande originale d’un film me mettant en scène.

Ou au contraire, j’aime écouter ce type de musique quand je me perds dans mes pensées, confortablement installée dans mon sofa, avant de m’endormir… Vous me suivez ?

Evidemment, de la musique qui me raconte une histoire, pour moi qui aime tant aller au cinéma, c’est tout ce que j’aime. Weval me permet de m’évader, et parfois avec une pointe de mélancolie (je pense à “Out of the Game”) mais surtout grâce à un son parfaitement rythmé et d’une grande puissance.

Les sept morceaux de cet EP sont tous différents mais ont chacun la particularité de nous transporter… Il y a un peu de Daft Punk (époque Discovery), d’Air et d’Aeroplane (We Can’t Fly) en eux, et franchement, comme références, y’a pire non ?

Écoutez-moi ça, et dites-moi ce que vous en pensez. Et s’il ne fallait retenir que trois morceaux de cet EP, ne passez pas à côté de “Detian”, “Half Age” et “Rooftop Paradise” (dans cet ordre).

Vous connaissez déjà Weval ? La musique de la pub Schweppes ne vous avait-elle pas interpellée ?

Sit back, listen, and enjoy !


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le  ♡ situé sous cet article – merci !

1

Commentaires (1)

  • TheCherryCrumble

    13 juin 2014 at 23h15

    Chouette, enfin un nouveau groupe à écouter ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Links I Love #16

Article suivant

I Heart Lomography