Happy New Year

Journal de Bord 13 janvier 2017 Laisser un commentaire

Happy New Year

Un Happy New Year un peu tardif, je vous l’accorde, mais néanmoins sincère – je ne savais pas trop comment parler de 2016, ni de mes souhaits pour 2017, surtout après une fin d’année aussi dépaysante que fatigante…

Décembre s’est bien évidemment terminé avec la tristesse d’un Noël déjà passé, mais avec la douceur de quelques jours passés en famille qu’on aurait voulu faire durer encore plus longtemps. Et puis je me suis envolée à Glasgow entre copines, on a flâné, testé plein de petits cafés, visité les Highlands le temps d’une journée et fêté 2017 à l’écossaise. C’était chouette et je vous en reparlerai (mais je ne sais pas bien quand, vu que je ne vous ai toujours pas raconté Lisbonne…).

Le retour à Paris, les jambes douloureuses d’avoir tant marché, aura été un peu irréel. De nouveau dans mon quotidien, je n’étais pas tout à fait sûre d’avoir bel et bien vécu cette dernière semaine de décembre, et je ne réalisais pas tout à fait que nous étions en 2017. Au fond, rien ne change vraiment, évidemment, mais janvier est toujours l’occasion de recommencer à zéro, de réajuster des détails, de voir les choses différemment…

De mon côté, 2016 aura apporté son lot de petits bonheurs, de frustrations, de découvertes et de changement. Quelque part en milieu d’année, je crois que j’ai décidé d’arrêter de tourner en rond, j’ai commencé à voir une psy et j’ai pris des petites décisions, par-ci, par-là. One step at the time. 

En 2016 j’ai beaucoup lu, beaucoup plus sans doute que les années précédentes réunies, et c’était un bonheur de se perdre de nouveau dans des histoires toutes plus différentes les unes que les autres. Quant à mon livre favori de l’année, je crois bien qu’il s’agit de Jonathan Strange & Mr Norrell, dévoré en quelques jours à l’ombre d’un arbre à la fin d’un mois d’août caniculaire.

Je suis toujours beaucoup allée au cinéma, à peu près 35 fois, mais ne me demandez pas quel est le film que j’ai préféré, ce serait sans doute trop compliqué (mais j’ai beaucoup aimé The Danish Girl, Genius, Brooklyn, A Bigger Splash, Steve Jobs… et j’en passe).

Quand je n’étais pas plongée dans un livre, au cinéma ou à la brasserie 2e Art avec mes amis (ça aussi ça m’arrive, et d’ailleurs ce restaurant (vegan!) est vraiment celui où j’aurai passé le plus de temps cette année) j’ai aussi regardé beaucoup de séries – avec une mention toute particulière à Jane the Virgin, Dix Pour Cent et Gilmore Girls (que je suis toujours en train de terminer).

2016 aura aussi été l’année où j’aurai le plus voyagé, jamais très loin, mais là n’est pas la question! Je suis allée à Lisbonne en mai, et c’était chaleureux, à Londres en avril (c’était pluvieux), j’ai aussi fait un saut de puce en Allemagne avec Weleda en juillet (il faudra que je vous en reparle aussi), un autre saut de puce à Lille en août et enfin, l’Écosse en décembre.

Je crois que je pourrais encore en dire long sur 2016, parce qu’en y repensant, j’ai oublié plein de petites (ou de grandes) choses qui me reviennent doucement, des choses qui parfois me font sourire, parfois non. Le temps, celui dont je ne cesse de souligner le manque, celui après tout le monde court plus ou moins, a au moins une qualité indéniable: celle de nous laisser oublier les moment où vraiment, l’angoisse prenait toute la place.

Alors maintenant que l’on ne se souvient presque plus que des bons moments de l’année passée, qu’en est-il de l’année qui arrive? 

À la même époque, l’an dernier, j’avais formulé l’envie de faire preuve de gratitude et de bienveillance, notamment envers moi-même, et à vrai dire, je crois que mes envies, à l’aube de 2017, restent similaires.

J’ai vraiment très envie de ne pas me mettre la pression par exemple, et d’accepter de faire les choses de la vie à mon rythme. Je crois que ça implique notamment de s’affranchir des autres et de davantage s’écouter, et de prendre des décisions qui sont en accord avec soi-même (et non pas avec les envies de ses proches ou de la société). C’est le travail d’une vie en réalité, mais je me sens plus sereine aujourd’hui qu’il y a quelques mois…

Et vous, quelles sont vos envies pour 2017?

Je suis assez contente de voir que mes souhaits plus pragmatiques pour 2016 se sont presque tous réalisés, alors voici ceux de 2017:

  • Lire était déjà un de mes souhaits de l’an passé, alors j’aimerais tout simplement continuer sur cette lancée, et me suis lancé le défi de lire 30 livres cette année. Plus précisément, j’aimerais aussi lire autre chose que de la fiction – une autobiographie ou deux, davantage de BDs…
  • Continuer à voyager un peu, et en Europe j’aimerais notamment aller à Bruges, peut-être en Allemagne, retourner à Amsterdam… À suivre!
  • Réfléchir davantage au veganisme et à mon engagement pour la cause animale. Je ne me sens pas tout à fait prête à être 100% vegan aujourd’hui, mais j’y pense de plus en plus. J’aimerais lire des livres sur la question et peut-être m’engager davantage auprès de L214 par exemple. À méditer.
  • Cuisiner davantage, ou plutôt, autre chose que mes sempiternelles soupes et potées de lentilles (et salades l’été). Peut-être apprendre une recette qui change un peu, chaque mois?
  • Faire le tri. Dans ma penderie, dans ma cuisine, sur mon ordinateur, partout.

J’ai l’impression que 2017 n’est qu’une suite logique de l’année précédente, et cela ne tient qu’à moi de dompter mes impatiences, mes incertitudes et mon indécision pour garder l’équilibre et être heureuse, tout simplement (c’est un peu cheesy, je vous l’accorde – mais c’est vrai).

Quant à vous, je vous souhaite tout autant de trouver votre équilibre, de vivre de belles choses, de faire de belles découvertes, d’être entourés de personnes que vous aimez et de vous lover dans la douceur. En 2017 et au delà. 


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le situé sous cet article – merci!

26

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

5 Commentaires

  • Répondre Sarah 13 janvier 2017 at 10 h 55 min

    Yasmine,
    alors que je relis un brouillon d’article que je comptais publier ce we je me rends compte qu’une fois n’est pas coutume nous avons été sur la mm longueur d’ondes, et que j’aurais quasi pu coller ton texte à la place du mien :)
    C’est marrant comme 2 personnes qui ne se connaissent pas partagent une conception de vie si similaire, des interrogations, des angoisses, des souhaits qui finalement reflètent la même manière de voir la vie. On ne se connait pas certes, et pourtant j’ai l’impression de te connaître, parce qu’au fond on est un peu pareilles toutes les deux. Essayant de mener notre bout de chemin, en évitant les coups et les uppercuts, en cherchant toujours l’apaisement et la paix intérieure. On a chacune nos trucs, nos habitudes, nos remèdes, mais l’idée de fond est la même :)
    Alors moi je ne rajouterai qu’un seul souhait à cette jolie liste, c’est qu’on puisse peut-être un jour se croiser pour de vrai, pour échanger au delà de nos écrans, à la Brasserie 2e art ou ailleurs :)

    A bientôt!

  • Répondre Gwen 13 janvier 2017 at 15 h 32 min

    J’ai hâte que tu nous parles de ce dernier voyage, les photos sur instagram donnaient vraiment envie.
    Si tu aimes beaucoup les villes du Nord, je te conseille d’aller à Maastricht également ( il y a un petit article sur mon blog si tu le souhaite ;) ), j’ai beaucoup aimé, c’est une ville tellement agréable.

    J’aimerais beaucoup lire un peu plus également, dernierement, je m’obligeais à me coucher plus tôt pour aller lire dans le lit, mais je suis tellement crevée que je m’endormais sur la page presqu’à chaque fois. J’ai acheté aujourd’hui le libre « Les Contes de Beedle le Barde » de JK Rowling sur les contes des sorciers, ( qui est mentionné dans le 7, avec l’histoire des reliques de la mort ) je ne sais pas si tu l’as lu, je m’y mets ce soir et j’ai très hâte.
    Et pourquoi pas franchir le pas d’une psychologue, je pense que ça ne peut me faire que du bien vu le mal être et le manque de confiance que j’ai…affaire a suivre.
    Pour varier la nourriture , ce que je fais c’est que, lorsque je vois des recettes intéressantes ( beaucoup de tes links i love en font partie ;) ) j’en choisis une et je rajoute les ingrédients sur ma liste de course hebdomadaire, et comme ça, une fois par semaine, je fais quelques chose de différent. :)

    Bon week-end à toi.

  • Répondre Pauline 13 janvier 2017 at 21 h 10 min

    Ce bilan très doux m’a laissé une impression de suite logique, de « ça coule de source »… et je trouve que c’est vraiment une chouette chose. Je suis heureuse de te lire (plus) sereine, et je te souhaite une année 2017 douce et pleine de jolies choses ! J’aimerais voyager aussi cette année, même si je ne pense pas aller bien loin. Nous retournons à Watford près de Londres pour le mariage d’une amie (je vais prononcer quelques mots ! en anglais ! je tremble déjà de trac), et j’aimerais pousser faire une incursion à Amsterdam, que j’ai envie de voir depuis longtemps.
    Je t’embrasse Yasmine, à bientôt !

  • Répondre Camomille 13 janvier 2017 at 21 h 37 min

    Une belle année 2017 à toi! Je te souhaite de mener tes projets à bien cette année encore! :)
    Ton paragraphe sur le fait de ne pas se mettre la pression (qui est la source d’angoisse n°1, c’est un peu mon cas à moi aussi), est très vrai et je pense que tu as la bonne philosophie! Ravie de lire que tu es plus sereine! Quant à moi en 2017 je continue à te suivre avec plaisir car je me retrouve beaucoup dans pas mal de tes goûts et réflexions, même si je commente peu!

  • Répondre Juliette 22 janvier 2017 at 19 h 53 min

    Bonne année Yasmine, je te souhaite de réaliser tous tes rêves et tes objectifs <3