Mes Dernières Lectures #6

Dans ma bibliothèque 29 septembre 2016 Laisser un commentaire

Mes Dernières Lectures #6

Il est temps de partager avec vous mes dernières lectures, ou en tout cas une partie de mes dernières lectures… et pas les plus récentes d’ailleurs!

C’est encore et toujours ce manque de temps qui est à blâmer, mais finalement si j’ai encore tant à vous dire sur les livres que j’ai lus cet été, c’est plutôt bon signe – ou du moins le signe que la lecture a bien repris sa place dans ma vie. Je me répète sans doute, mais ces dernières années je lisais bien peu (hormis l’été) et je suis bien contente qu’à travers le club de lecture de Victoria notamment, les livres ont retrouvé une place dans mon quotidien, ou presque.

Ma pile de livres à lire ne désemplit pas et je rêve déjà de journées automnales passées au creux des pages d’un livre, une tasse de thé non loin et la pluie qui tombe au dehors. C’est peut-être un cliché, mais c’est un des aspects de l’automne et de l’hiver que j’aime le plus…

Assez parlé, il est temps de passer aux livres! Deux des livres que je vous présente ici ont été lus dans le cadre du club de lecture dont je vous parlais plus haut, tandis que le troisième m’avait été envoyé par sa maison d’édition si vous vous souvenez bienParmi eux: un coup de cœur, une lecture plaisante mais pas inoubliable et un livre que je ne vous conseille pas!

Je vous laisse découvrir tout ça…

Mes Dernières Lectures #6 - Replay, Ken Grimwood

Replay – Ken Grimwood

« Jeff Winston gazed helplessly at the orange-red tunnel of elms that had led him to this meadow of promise and fulfillment, and then he died.»

Et si, à votre mort, vous vous retrouviez à revivre votre vie, une fois, deux fois… dix fois? Dans Replay on suit le personnage de Jeff Winston qui, un beau matin de l’année 1988, meurt d’une crise cardiaque… mais se retrouve propulsé, on ne sait très bien comment, dans le passé, en 1963, prêt à revivre sa vie à partir de ses dix-huit ans. À travers ce roman, on suit donc les différentes vies de Jeff – parce qu’il ne revit pas qu’une ou deux fois, oh non, loin de là!

Pour tout vous dire, je suis un peu frustrée à l’heure actuelle, car ayant lu le roman aux alentours du mois de juin dernier (c’était le livre du mois d’avril du club de lecture me semble-t-il..) mes souvenirs se font de plus en plus épars. C’est d’autant plus frustrant que j’ai beaucoup, beaucoup aimé ce livre.

Entre récit de science-fiction et fable philosophique, j’ai beaucoup apprécié le thème même du livre – l’idée de revivre, inlassablement, une vie mais différemment à chaque fois. Je trouve ça fascinant. De toute façon, les histoires de voyages dans le temps font partie de mes récits favoris… (Ce n’est pas pour rien qu’un de mes films favoris est About Time et que j’avais aussi adoré The Time Traveler’s Wife à l’époque où je l’avais lu!)

Alors je ne me souviens pas exactement de chacune des existences de Jeff qui nous sont racontées ici, mais je me souviens qu’elles étaient toutes très différentes les unes des autres (sans surprise) et mine de rien, je me suis beaucoup identifiée au personnage. L’envie de faire les « choses bien » la première fois. Le désespoir et la spirale des addictions qui suit la réalisation qu’il faut recommencer, encore, la seconde fois. Etc..

Petite parenthèse: j’ai lu çà et là, des personnes qui ont critiqué le fait que Jeff, très vite dans le récit, décide de s’assurer une stabilité financière dans sa « nouvelle vie ». Et franchement, je ne sais pas vous, mais si je devais revivre ma vie, il est certain que je trouverais une façon de faire de même!

Bref, c’est un livre qui m’a beaucoup touché – je l’ai trouvé très mélancolique dans le ton et on y aborde les thèmes de la destinée, de la solitude, de la perte, des choix de vie… Et moi, ça ne m’a pas laissé indifférente et m’a amené à me questionner, beaucoup, sur mes propres choix et ma vie.

Quant au dénouement, je n’en suis pas déçue, au contraire et j’ai trouvé qu’il fallait en retenir quelque chose de positif avant tout, un peu à la manière de la fin du film About Time, avec une pointe de mélancolie en plus, certes. Et l’épilogue m’a fait sourire. (Car c’est un cycle sans fin.)

Je ne vais pas en dire davantage pour ne pas vous gâcher le plaisir de la découverte si vous décidez de le lire un jour, mais sachez que j’ai beaucoup aimé Replayc’est un livre qui m’a transporté, fasciné même s’il m’a aussi un peu brisé le cœur par moments…

C’est un livre pour qui? Pour les personnes fascinées par les voyages dans le temps, par les récits qui amènent à réfléchir à sa propre existence et les nostalgiques/mélancoliques de ma trempe!

Et vous, avez-vous lu Replay? Qu’en avez-vous pensé?

Le livre existe bien entendu en version française aussi, mais je n’ai pas lu de bonnes critiques sur cette traduction… Si vous vous sentez suffisamment à l’aise, sachez que le style de l’auteur est très limpide et qu’une lecture en VO ne me semble pas trop difficile. Pour de vrai.

Mes Dernières Lectures #6 - Royal Saga, Geneva Lee

Royal Saga – Tome 1: Commande Moi* – Geneva Lee

« Ai-je imaginé l’intensité électrique de notre baiser? Je suis certaine que non. Et je suis tout aussi certaine qu’il me voulait aussi.»

Ah, nous y voilà! Souvenez-vous, au printemps dernier, j’avais reçu ce premier tome de Royal Saga via un service de presse et vous avais fait part de mes appréhensions vis-à-vis de ce livre relevant du genre de la New Romance… Force est de constater que ce n’est vraiment, mais vraiment pas un genre dans lequel je vais me replonger de sitôt!

Un rapide synopsis, tout de même? Dans ce premier tome de Royal Saga, on rencontre Clara Bishop, fraîchement diplômée et bien décidée à (re)prendre sa vie en main en déménageant à Londres avec sa meilleure amie. Mais c’est sans compter sur sa rencontre furtive avec le mystérieux Alexander qui lui vole un baiser lors de sa soirée de remise des diplômes… Sauf que le lendemain, une photo de leur baiser se trouve en une des tabloïds: elle a embrassé le prince héritier, et il veut la revoir.

Ce serait mentir que de dire que je ne me suis pas plongée dans le livre avec de très gros à-priori… Je ne suis pas très friande de romances grossièrement prévisibles, encore plus quand il s’agit de New Romance, un genre dans lequel tout prétexte est bon à inclure une scène de sexe torride (ou invraisemblable).

Cela dit, au tout début du livre, le personnage de Clara y avait été présenté comme étant un personnage qui a du caractère, une femme indépendante et forte, alors je me suis laissé prendre au jeu. Mais très vite, Clara est sous l’emprise d’Alexander et de façon si exagérée que j’ai eu peine à ne pas lever les yeux au ciel toutes les deux pages.

Le livre entier est pétri de clichés grossiers (un homme torturé, au passé mystérieux et douloureux, donc aux pratiques sexuelles déviantes, des secrets bien faciles à deviner, un amour impossible et j’en passe) et environ toutes les dix pages, nous avons droit à une scène de sexe digne d’un porno – donc irréaliste au possible. (Sérieusement, il suffit qu’Alexander effleure à peine Clara pour que cette dernière ait un orgasme…)

Alors il y a bien eu quelques personnages qui m’ont plu, mais définitivement, j’ai beaucoup de difficultés à voir un intérêt à la New Romance. Ce qui m’inquiète, c’est que le jeune public féminin qui va lire ce genre de livres va (peut-être) être influencé par le sexe totalement irréaliste décrit ici, par exemple. Et ça me rend d’autant plus perplexe (pour ne pas dire furieuse) que c’est une femme qui a écrit ça!

On pourra me dire que c’est un genre léger, justement dédié à la ménagère de moins de cinquante ans en mal de fantasmes (?) mais… Non, non, non, je ne suis pas d’accord, sous couvert de légèreté, on ne peut pas écrire n’importe quoi, surtout quand on est une femme qui met en scène des scènes d’amour aussi invraisemblables! (Et puis, honnêtement, c’est tellement cru, c’est à peu près à dix mille lieues d’être excitant…)

Comme je l’ai lu en version française, je pense que ça n’a rien arrangé à l’affaire, mais je doute qu’en version originale le style soit très recherché pour autant… Bref, vous aurez compris que je n’ai vraiment pas aimé ce premier tome de Royal Saga que j’ai trouvé beaucoup trop convenu, irréaliste et tout simplement… mauvais.

Est-ce que vous l’avez lu? Et peut-être même que vous aimez ce genre de littérature?

Si la version originale vous intéresse, vous la trouverez ici et ce sera peut-être moins mauvais que sa traduction…

Mes Dernières Lectures #6 - The All-Girl Filling Station's Last Reunion

The All-Girl Filling Station’s Last Reunion – Fannie Flagg

« Fritzi sat on the bed, wondering what she was going to do now. She didn’t want to just hang around, waiting and doing nothing. And damn it to hell, it wasn’t fair. She could fly as well as most of the guys she knew.»

Dans ce roman, qui a aussi été l’élu du club de lecture de Victoria au printemps dernier, on suit deux trames narratives bien distinctes et pourtant irrémédiablement liées par leurs protagonistes… D’un côté, nous avons Sookie qui, en 2005, après avoir marié sa dernière fille, cherche enfin un peu de tranquillité. Mais celle-ci sera perturbée par la découverte d’un secret de famille qui la bouleverse.

De l’autre côté, nous suivons les aventures de Fritzi et de ses sœurs pendant la Seconde Guerre Mondiale – elles prennent en main la station-service de la famille, tandis que les hommes sont envoyés au combat. Mais très vite, elles aussi vont vouloir se battre pour leur pays…

Si le sujet du livre aura été à la fois léger et intéressant (on apprend l’existence des WASPS, femmes-pilotes, qui auront eu un grand rôle à jouer dans la guerre, mine de rien) et que sa lecture a été plaisante, cela n’a pas été un coup de cœur.

J’ai trouvé l’intrigue finalement assez « plate », contrastant d’ailleurs avec des personnages hauts en couleur et parfois même trop caricaturaux à mon goût (Sookie par exemple, que beaucoup de personnes ont trouvé insupportable à la lecture, ne l’a pas été pour moi, mais m’a tout de même semblé un peu exagérée…).

Quant au style de Fannie Flagg, je l’ai trouvé agréable et léger, mais je n’ai pas été transportée ou très émue, ayant eu du mal à réellement m’attacher aux personnages… The All-Girl Filling Station’s Last Reunion m’a d’ailleurs beaucoup rappelé le tout premier livre du club de lecture, I’ll Be Seeing You, mais qui lui, m’avait beaucoup plus touché!

En somme, une lecture agréable et légère, mais qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, malgré une dimension historique très intéressante.

C’est un livre pour qui? Pour celles et ceux qui cherchent un livre léger à lire sans trop y réfléchir, pour les curieux de la seconde guerre mondiale et les amateurs d’intrigues croisées.

L’avez-vous lu? Qu’en avez-vous pensé?

Vous trouverez la version française ici (ou chez votre gentil libraire) – à savoir, encore une fois, que j’ai trouvé la version originale très facile à lire, si jamais vous hésitiez à le lire en anglais…

J’espère que ces revues littéraires vous ont plu – comme j’ai un retard fou à vous parler de mes véritables dernières lectures, j’ai toujours peur (en ayant oublié une partie de mes impressions de lecture) de vous livrer un avis incomplet sur les livres que je vous présente… (Le perfectionnisme, tout ça.)

Depuis ces trois livres-là, j’en ai lu sept (!) de plus et j’en suis à la moitié de Jane Eyre… Côté retard, on est pas sortis de l’auberge!

Et vous, que lisez-vous en ce moment?

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à très bientôt!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

*Livre gracieusement envoyé par le service de presse

8

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Claire 29 septembre 2016 at 19 h 01 min

    Contente de voir que tu parles de Replay! Cela me permet de replonger dans les souvenirs que j’en ai gardé… Un livre que j’ai trouvé par hasard mais que j’ai dévoré.
    D’ailleurs je pense le reprendre pour ce week end…et tout recommencer!

    • Répondre Laurelas 11 novembre 2016 at 15 h 06 min

      Bonne idée :)

  • Répondre theCherrycrumble 2 octobre 2016 at 16 h 39 min

    Après avoir lu ta revue de Replay c’est sûr que je vais le lire maintenant, même si ta critique acerbe de Royal Saga a piqué ma curiosité je dois avouer :D

    • Répondre Laurelas 11 novembre 2016 at 15 h 04 min

      Ahahah, c’est si mauvais Royal Saga, ne perds pas ton temps! :D