Wake me up when September ends

Journal de Bord, Photographie 16 octobre 2013 Laisser un commentaire

Instagram

Derniers instants d’été / Une coiffure de princesse / Une journée à Disney
When old friends are back in town / Et quand l’automne arrivera… / .. Du thé tu boiras!
Tu t’envoles! / New in / Miam, miam..!

Avant qu’octobre nous file entre les doigts, un retour en images sur mon mois de septembre sur Instagram.

Septembre c’était beaucoup de choses… Les derniers instants à savourer l’été, essentiellement en buvant des bières avec des copains, sur les quais de Seine, en admirant (encore et toujours) de magnifiques couchers de soleil, sur fond de discussions existentielles. C’était aussi enfiler mon costume de blogueuse, prendre des photos, et (surtout) me faire coiffer comme une princesse. Et puis retourner à Disney, rêver un peu, et prendre des photos, beaucoup. Revoir de vieux amis qui, mine de rien, m’ont beaucoup manqué.

Et enfin, l’automne arriva, et toute l’ambiance qui l’accompagne – thé, gâteaux et soirées sous la couette avec mon chat. (Mamie avant l’heure?) Il a donc bien fallu que je commence à remplir mes placards avec un peu de douceur…

C’est aussi en septembre que j’ai sauté le pas de mes premiers tatouages. Trois d’un coup, eh oui.

J’ai passé beaucoup de temps avec une fille vraiment chouette, que j’aime et admire de plus en plus (et qui se reconnaîtra je pense). J’ai beaucoup douté, un peu pleuré, perdue que j’étais (et que je suis encore un peu, même si je me soigne) face à un avenir qui s’écrit en pointillés et dont j’ignore le visage.

Vous savez, maintenant que j’ai fini mes études, j’ai un peu trop peur de ce qui m’attend. C’était facile de réprimer ses angoisses quand chaque année je savais que ma voie était toute tracée – après le bac, c’était l’université, en première année de licence, je savais que j’irais en seconde année, et ainsi de suite. Arrivée au bout de ce chemin, somme toute assez linéaire, je n’ai trouvé qu’un incroyable vide rempli d’angoisses dont je ne soupçonnais guère l’existence.

J’essaie de faire confiance en l’avenir, et de ne pas trop m’inquiéter. C’est un comble d’avoir désormais Peter Pan ancré dans ma peau alors que mon insouciance semble s’être envolée! Quelque part il est là pour me rappeler de ne jamais laisser celle-ci s’échapper..

Adieu septembre, je t’ai aimé, je t’ai détesté aussi. Et pour me souvenir de toi, il me reste (surtout) Instagram, qui est après tout un sorte de journal intime en images. Pour se souvenir, une photo est presque plus forte que les mots. Presque?

Et vous, comment avez-vous vécu ce mois de septembre? A très vite ♡

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Mlle Coquelicot 16 octobre 2013 at 10 h 24 min

    Comme je te comprends quand tu évoques le vide que laisse en nous la fin des études … Et même si on sait ce que l’on veut faire, et même si on est déjà dans une nouvelle activité, celle que l’on a toujours rêvé de faire, la transition n’est pas toujours si facile que cela …

  • Répondre Ninie Pouce 16 octobre 2013 at 11 h 37 min

    Un nouveau départ, c’est parfois salvateur !

  • Répondre Julia 16 octobre 2013 at 11 h 38 min

    Jolies photos ! Et gros love pour le titre ;)

  • Répondre Zadig 20 octobre 2013 at 23 h 26 min

    Super jolis tes tatouages!!!
    Quelle bonne idée ces silhouettes!

    Le mois de septembre a été moins chouette que les autres années pour moi, béquilles et immobilisation obligent. Mais j’ai tout de même adoré retrouver les belles couleurs, et les après-midi cosy chères au début de l’automne!
    J’adore ces articles là, merci de partager avec nous!
    Bises, et je te souhaite une belle fin de mois d’octobre!!