Möbius

Septième Art 25 mars 2013 Laisser un commentaire

Möbius

« Oh! Par mes moustaches, je suis en retard, en retard, en retard! » – telle le lapin d’Alice, j’ai pris bien du retard pour vous parler de Möbius, que j’ai vu à sa sortie, il y a donc bientôt un mois. Le temps me manque, le temps me rattrape…

En quelques mots, le synopsis. Möbius est un film d’espionnage – entre autres – dans lequel on suit Grégory Lioubov (Jean Dujardin) qui a pour mission de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires russe, Rostovski (Tim Roth) à Monaco. Son équipe recrute Alice (Cécile de France) dans cette mission. Surdouée de la finance, elle pique la curiosité de Grégory… Et entre eux il va naître une relation aussi passionnelle que dangereuse.

Möbius

C’est un peu frustrant pour moi de vous en parler si longtemps après l’avoir vu – j’aime parler des films que j’ai aimés, à chaud, tout de suite ou presque après être sortie de la salle de cinéma. Mais ce n’est pas ça qui va m’empêcher aujourd’hui de vous en parler.

Alors Möbius, c’est présenté comme un film d’espionnage – un peu à tort (je trouve). Certes, dès le début du film, il faut garder ses oreilles grandes ouvertes pour ne pas se perdre dans une intrigue où les noms russes vont essayer de vous donner mal à la tête. (Bon, j’exagère un peu.) Et oui, on est embarqués tout au long du film dans une grande histoire (très classique) d’espionnage, avec des espions plus ou moins crédibles que l’on croise en chemin. Oui.

Cela dit, la relation entre Grégory et Alice est tellement forte, passionnelle que tout le reste semble passer quelque peu au second plan. Et ça, je ne m’y attendais pas. Leur passion, fusionnelle et charnelle est interprétée de façon extraordinaire. Leur amour est filmé sans artifices, avec beaucoup de pudeur mais surtout beaucoup de sincérité. De mémoire, je n’ai jamais vu une telle intimité filmée avec autant de brio. Je n’ai pas trouvé ces scènes d’amour surjouées, au contraire – ça m’avait plutôt l’air vrai, presque spontané. Très beau.

Ce qui m’a donc particulièrement marqué, ont été les prestations des acteurs. Jean Dujardin est formidable, un peu froid, distant – imposant. Qu’il est loin de son rôle dans Brice de Nice! (Et bien heureusement…) Cécile de France, très belle, a joué de façon très juste également. Elle m’a un peu moins marquée que Jean Dujardin, mais il est clair que durant leurs scènes à deux, il y avait une certaine alchimie que je n’aurais pas soupçonnée.

Tim Roth? Assez égal à lui-même, bien que son rôle n’ait pas été aussi important que je l’imaginais. (Tim Roth, je l’aime d’amour.)

Je pense que l’on peut reprocher au film son intrigue peut être un peu compliquée, peut être pas assez spectaculaire – vous ne trouverez qu’assez peu d’action pure et dure dans ce film. Mais cela ne m’a pas dérangé, au contraire. Möbius est un thriller au suspens bel et bien présent, doublé d’une histoire d’amour passionnée, menée par de grand acteurs – cela m’a suffi.

Bon, je trouve que la bande-annonce, comme souvent, n’est pas tout à fait représentative du film.

Möbius est un thriller très épuré, au suspens constant, mais au rythme paradoxalement assez lent. J’ai trouvé que c’était un film d’une grande finesse, et je le redis, servi par de grands acteurs. A voir donc, même si ce n’est pas un film à mettre entre toutes les mains.

Et vous, avez-vous vu Möbius? Qu’en avez-vous pensé?

A bientôt!

+ A suivre dans la rubrique cinéma de ce blog, mes critiques du Monde Fantastique d’Oz et de 40 Ans, Mode d’Emploi et je peux tout de suite vous dire que l’un d’eux fut une déception, tandis que l’autre fut un vent de fraîcheur…

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

3 Commentaires

  • Répondre WBM 29 mars 2013 at 2 h 44 min

    c’est un film tellement prenant, j’ai adoré.
    La façon dont il a été tournée me fascine. Un film à voir, c’est sûr ! Mais j’imagine qu’il ne plaira pas à tout le monde.
    Il a « ce » quelque chose de spécial !
    M.A
    http://writtenbymade.blogpost.com

  • Répondre My Ast 29 avril 2013 at 19 h 06 min

    Ce film est très bien fait et l’histoire est plutôt originale même si l’on retrouve une histoire d’amour comme dans beaucoup de film. J’avoue avoir eu du mal à suivre et la fin m’a laissé perplexe, j’étais un peu déçue (alors que d’autres personnes ne l’ont pas du tout été).

  • Répondre Corentin 29 juillet 2013 at 18 h 33 min

    Complètement cliché et manque de réalisme… L’histoire d’ « espionnage » est marrante, sans plus (le garde du corps de Tim Roth, surtout…) La partie « finance » est complètement bidon, on colle trois répliques pseudo-compliquées dans la bouche de Cécile de France et c’est plié, en stéréotype de la working-girl qu’elle est sensée représenter.
    L’histoire d’amour, en fait vrai sujet du film est à la fois convenue et décevante. Les bras, le tatouage, partir tous les deux… Une succession de lieux communs. J’aime qu’on me raconte des histoires, mais pas franchement qu’on me prenne pour un con.