La Ruche qui dit.. Oui!

Healthy Living, Yummy! 7 mars 2013 Laisser un commentaire

J'ai butiné..

Chose promise, chose due, aujourd’hui je vais vous parler un peu du concept de la Ruche qui dit oui

C’est sur le blog de Camille que j’ai découvert ce qu’était une Ruche – sorte de mélange d’Amap et de site de vente en ligne de produits bio. Mais concrètement, qu’est-ce que ça donne?

N’importe qui peut (en théorie) ouvrir une Ruche, contacter des producteurs et recruter des « abeilles » – les abeilles, c’est toi, c’est moi, c’est nous, les acheteurs. Une fois une Ruche trouvée à proximité de chez soi, on s’y inscrit et c’est parti. Toutes les deux semaines, une vente est organisée, on dispose de six jours pour commander et si le minimum d’achat qu’un producteur a fixé est atteint, les produits sont livrés quelques jours après la clôture de la vente, dans le lieu choisi par la Ruche.

Le circuit de distribution est raccourci au maximum, et on est vraiment au plus proche des producteurs.

Les produits quant à eux sont réellement de qualité. On est sûr de trouver des produits de saison (fini les fraises en plein mois de décembre!), frais, locaux (les producteurs ne doivent pas se situer à plus de 250km de la ruche qu’ils fournissent) et surtout bio. S’ils ne le sont pas, le producteur s’engage à limiter les doses de produits phytosanitaires et peut, sur demande, fournir le nom et la quantité de produits qu’il a utilisés. Ah, et en ce qui concerne la viande et autres produits d’origine animale, le producteur s’engage à prendre soin de ses bêtes et toute production en cage est interdite.

Miam!

Voilà, une Ruche, en gros, c’est ça.

Après avoir lu l’article de Camille, ni une, ni deux, j’ai cherché (et trouvé) une Ruche qui n’était pas trop loin de chez moi, à quelques arrêts de métro. Et j’ai passé commande dans la foulée.

Personnellement, je ne me suis jamais vraiment penchée sur les Amap et autres paniers de fruits et légumes, sachant par avance que pour la personne célibataire que je suis (et qui ne mange pas tous les soirs chez moi) les quantités auraient été trop conséquentes, et même si j’aime les surprises, j’ai envie de choisir ce qui se trouvera dans mon assiette. (Peut-être que je dis des bêtises, mais il me semble que le contenu des paniers, dicté par les saisons, est fixe, et n’est donc pas forcément au goût de tous.)(Même si la variété, c’est bien, si j’ai envie de manger trois kilos de mâche, c’est mon problème.)

Vous savez tous (je crois..) que je suis végétarienne, que je consomme en plus beaucoup de choses crues (= des salades donc) et que je privilégie le bio dans tous les domaines, et évidemment, particulièrement dans le domaine de l’alimentation.

Mais bien sûr, je fais les choses à mon échelle, et je me suis jusqu’à maintenant contentée du bio Monoprix – des produits qui viennent d’Espagne… C’est peut être bio, mais ce n’est pas très local. Et c’est vrai que parfois, je suis un peu perdue au niveau des fruits/légumes de saison, quand dans les rayons du supermarché je trouve toute l’année la même chose. (Mais cette année j’ai vraiment arrêté d’acheter des tomates en hiver, à mon grand désespoir.)(J’adore les tomates.)

Bref, la Ruche est un concept qui m’a séduite dès le premier coup d’œil. Mais penchons-nous un peu sur ce qu’il y avait dans mon petit panier lors de ma première commande…

Alors, pour environ 23€ et des poussières, je me suis offert: de la mâche (100gr), une belle batavia, 1kg de pommes de terre, un lot de deux betteraves crues, 250gr de champignons de Paris rosés, six œufs, 1L de jus de pomme, 40gr d’ail en poudre et du pain d’épeautre.

De quoi me nourrir pendant plusieurs jours en somme. J’ai aussi eu en cadeau, un petit sachet de thé noir à la camomille, et ça c’est un cadeau qui m’est allé droit au cœur. (Le thé, c’est ma vie.) Je n’ai même pas encore eu le temps de goûter à tout, mais le pain était délicieux et les champignons, mon dieu, ils sont divins. Tellement loin des champignons de Paris que j’achetais au Monop’ avant…

Lorsque j’ai récupéré mes produits, ce qui était très agréable c’était de pouvoir échanger avec les producteurs – une question? On vous répond avec le sourire. Personnellement, je n’en avais pas, mais j’ai plaisanté avec le producteur d’œufs/viande/fromage, qui m’a appris que les jaunes d’œufs étaient plus ou moins pâles suivant la saison. C’est tout bête, et assez logique, mais je n’y avais jamais prêté attention.

Tout le monde a été très accueillant et aimable, et l’atmosphère conviviale – des enfants qui courent un peu partout (mais pas trop) et qui posent des questions trop mignonnes à leurs parents, un peu de pain et de fromage à déguster, pour goûter et peut-être se laisser tenter pour la prochaine fois…

Je suis rentrée ce soir-là, toute guillerette, heureuse d’avoir dans mon petit panier des produits frais et de qualité – il en faut peu pour être heureux!

Petit récapitulatif des avantages du concept de la Ruche:

– La liberté de commander autant que l’on veut, quand on veut.
– Des produits locaux, bio, frais et avant tout HYPER bons.
– Des prix très raisonnables – je voulais faire un comparatif avec ce que ça m’aurait coûté si j’avais acheté la même chose en supermarché (bio ou pas) mais, comment dire.. Je n’ai pas eu le temps.
– La possibilité de dialoguer avec les producteurs, et la traçabilité est garantie.
– L’ambiance très conviviale et détendue.

On dirait donc que le concept est parfait? Pas tout à fait… Il suffit que votre Ruche organise sa distribution un jour où vous n’êtes pas disponible, et vous l’avez dans l’os comme on dit. Ma Ruche par exemple, distribue ses produits les mercredis, entre 18h30 et 20h. Et c’est tout. Evidemment, c’est une question d’organisation, mais j’imagine que tout le monde n’est pas toujours en mesure de se plier à ces contraintes là.

De plus, les ventes restent assez éloignées les unes des autres – toutes les semaines ce serait bien plus judicieux que toutes les deux semaines… (Mais peut-être que c’est seulement dans ma Ruche? Elle est toute récente me semble-t-il..)

Mis à part ces deux points, je suis tout à fait ravie de mon experience de petite abeille! Tellement ravie que je pense changer mes habitudes peu à peu.. Acheter moins au Monop’, prévoir un peu mieux mes courses, et me ravitailler régulièrement dans ma Ruche.

Et vous, est-ce que vous faites partie d’une Ruche? Est-ce que le concept vous tente?

Vous pouvez trouver plus d’informations, et chercher une Ruche près de chez vous sur le site de la Ruche qui dit oui – vous inscrire à une Ruche ne vous engage d’ailleurs à rien, mais au moins vous pourrez voir ce qu’elle vous propose.

Bonne journée mes petites abeilles!

+ Et si vous avez des questions, n’hésitez pas, je me ferais une joie de vous répondre!

D’ailleurs, je pense peut-être à parler plus régulièrement de mon mode de vie healthy, entre recettes et autres questionnements.. Ca vous dirait? Certaines choses en particulier? (Bon, j’ai mille idées pour le blog, alors que je manque clairement de temps entre mon boulot et mes études, mais bon..)

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

22 Commentaires

  • Répondre Alice 7 mars 2013 at 10 h 41 min

    Super article et en tant que végétarienne des recettes ou même simplement des articles « mode de vie healthy » comme tu le dis si bien, ce serait génial ! :)

  • Répondre Selma 7 mars 2013 at 10 h 46 min

    La Ruche c’est vraiment un concept sympa, et moi ce que j’y apprécie particulièrement c’est la souplesse: on n’est pas obligé de commander à chaque fois, et au moins on choisit ce qu’on veut! La mienne organise des ventes toutes les semaines en revanche, c’est bien pratique :) Merci de faire découvrir les Ruches, ils méritent que plus de gens encore y participent!

  • Répondre Le Boudoir Gourmand 7 mars 2013 at 14 h 16 min

    Je me suis inscrite il y a quelques semaines à une Ruche près de chez moi, j’ai hâte de tester ! mais pareil mêmes petits bémols sur ma ruche les horaires uniquement le mercredi soir et toutes les 2 semaines, j’aurais préféré toutes les semaines aussi, parce que là quand tu rates le coche pour une vente t’es obligée d’attendre un peu longtemps… Mais bon le principe est très très chouette ! Et moi je dis oui pour des billets healthy !! :)

    • Répondre Laurelas 10 mars 2013 at 22 h 52 min

      Peut-être qu’en parler à l’organisateur de ta Ruche changerait la fréquence, qui sait – en tout cas j’en toucherai un mot aux miens!

      • Répondre Le Boudoir Gourmand 10 mars 2013 at 23 h 11 min

        Oui tu as raison, après je pense qu’il faut que plusieurs personnes de la ruche souhaite la même chose, comme je viens d’arriver dans la mienne, je ne vais peut être pas tout chambouler tout de suite ;-) en tout cas à part ça je trouve le concept tellement génial !!

  • Répondre Victoria 7 mars 2013 at 16 h 03 min

    Très chouette concept <3 j'en ai parlé à ma maman en pensant qu'elle allait adorer, et elle m'a dit que justement elle s'était inscrite à une ruche il y a quelques temps et avait été chercher ses premiers produits hier :)
    Bisous!

  • Répondre Lila 7 mars 2013 at 16 h 26 min

    Dis donc, tu m’as quasi convaincu de devenir petite abeille à mon tour. J’avais testé l’amap, mais je n’avais pas été emballée. En revanche je me laisserais bien tenter par la ruche, reste à savoir s’il y en a près de chez moi.
    Par contre, est ce que comme à l’amap, il faut avoir un jour de permanence pour aider à distribuer les produits ?

    Bzzz Bzzz

    • Répondre Laurelas 10 mars 2013 at 22 h 53 min

      Pas du tout en ce qui concerne la permanence – c’est l’organisateur de la ruche seul qui gère tout ça. Toi, petite abeille, tu vas juste chercher les produits commandés, et basta :)

  • Répondre Camille 8 mars 2013 at 13 h 17 min

    \o/
    (Si je pouvais mettre ça engros, je le ferai)
    Je suis vraiment contente que tu aies sauté le pas aussi! (Suite à mon billet, j’ai convaincu 3 personnes. C’est ma plus belle fierté so far!)
    Bref, vraiment, je trouve que c’est la meilleure manière de faire ses courses en fait, alors tout le monde devrait faire ça. Là, je suis rentrée chez mes parents et y’a pas trop de ruche à côté, c’est un peu nul, mais ils ont mis en place une espèce de système un peu similaire dans le Leclerc, oui, tout à fait! Il faut que je me renseigne un peu (surtout que vu la région, ça doit être surtout des éleveurs de porc ou de canards en fait)(je suis un peu pleine de préjugés) mais bref (oh, bonjour, je raconte ma vie dans des commentaires!)

    VIVE LA RUCHE!

    • Répondre Laurelas 10 mars 2013 at 22 h 54 min

      Hihi <3 moi aussi suite à ce billet j’ai convaincu quelques personnes, c’est super je me sens influente :) (HINHIN)

  • Répondre Zadig 8 mars 2013 at 23 h 01 min

    Je trouve le système convaincant, même si je ne vois pas trop la différence avec le marché… Bon, effectivement, au marché, on n’a pas la garantie que le bétail est bien traité etc, mais au niveau du bio et du local je trouve que c’est ce qui se fait de mieux.
    Alors, cependant, je nuance mon avis : à Lyon, on a la chance d’avoir dans notre arrondissement un super top marché, avec beaucoup de petits producteurs du coin, la majorité des produits viennent d’Ardèche, ou du Rhône. La diversité de la région le permet, j’en suis consciente. A Paris, il est peut être plus difficile de trouver des petits producteurs, des fermiers qui viennent directement sur le marché vendre leurs poulets ou leurs légumes-racines. De plus, j’ai comparé les prix du marché où je vais chaque dimanche à Lyon avec ceux du marché de Metz, où je vivais avant, et la différence est flagrante : aller au marché, à Lyon, ça vaut vraiment le coup. C’est moins cher que le Super U et mille fois moins cher que le Monop, on s’en sort pour moins de 25 euros, à deux, avec des tonnes de légumes de saison, de la viande d’Ardèche, et du fromage et des oeufs. Avec le temps, on a repéré nos petits vendeurs chouchoux, ceux qui ont le meilleur poulet ou les meilleures oranges. De plus, il y en a toujours un pour faire un petit cadeau, un ananas en plus, ou une caissette de poires, en fonction des produits qu’ils ont beaucoup en stock. Enfin, aller au marché, c’est un moment que j’adore, les odeurs, les couleurs, les bruits, le dimanche matin sur les berges du Rhône… je trouve ça assez magique. J’y vais avant de petit déjeuner, histoire de me procurer tout ce qu’il faut pour le brunch, et on se prépare un brunch d’ogres à tous les coups! C’est notre petit rituel dominical.
    A côté de ça, on s’est quand même renseigné pour les paniers, ceux de l’AMAP de chez nous ont un côté trop contraignant (pas de choix, obligé d’adherer pour plusieurs semaines) mais on vient de trouver un système qui nous convient assez bien, Potager City. C’est entre l’AMAP et la Ruche je pense. On regarde sur le site le panier de la semaine, et on choisi ou non de le commander. Il suffit d’aller le chercher dans un des points de distribution (pour nous, le petit caviste de notre rue, qu’on adore).
    On aimerait, dans l’idéal, combiner marché et panier, car on se retrouve toujours en rade en milieu de semaine, et on finit quand même par aller au Monop acheter des carottes fluos et des poireaux hors de prix ;-)
    En tous cas, j’aime beaucoup ce genre d’article (la preuve, j’ai écrit un roman, excuse moi!!) et je trouve cela intéressant que tu nous fasses partager ton expérience.
    Bon week end! Bises

    • Répondre Laurelas 10 mars 2013 at 22 h 56 min

      Merci pour ton avis :) si j’avais le temps, j’aimerais faire le marché aussi, le marché BIO de Raspail à Paris est assez chouette, mais je suis une dormeuse le dimanche matin…!

  • Répondre Flo 10 mars 2013 at 18 h 36 min

    Hello,
    Je vais tester le concept ! Une ruche est en cours de création à Aix-les-Bains, je me suis inscrite suite à ton article. J’ai hâte…
    Merci pour cette découverte =)

    • Répondre Laurelas 24 mars 2013 at 16 h 40 min

      J’espère que tu en seras ravie :)

  • Répondre Anne-Laure 10 mars 2013 at 19 h 04 min

    Je n’ai encore jamais testé la Ruche ; je me garde l’essai pour le printemps ou l’été, quand les fruits et légumes seront plus variés. Qu’est-ce que je commence à en avoir marre des choux et des poireaux… Pas toujours facile de cuisiner de saison ! ^^
    Par contre, je suis déjà familière des paniers bio et j’ai récemment testé une AMAP qui m’a beaucoup plus convaincue puisque l’on pouvait soit-même choisir ses produits et la quantité désirée. Il n’y a pas à dire, les produits sont vraiment plus goûteux et c’est appréciable de savoir que le producteur et son travail seront respectés.

  • Répondre Claire 11 mars 2013 at 10 h 15 min

    Bonjour,

    Je découvre ton blog à travers cet article et cela me réjouit de voir que de plus en plus de personnes sont adeptes de ces nouveaux modes de consommation que sont les ruches, les AMAP et autres!
    Pour ma part, je suis inscrite à une ruche depuis quelques mois maintenant. J’ai la chance que les distribution aient lieu toutes les semaines et que les produits soient de plus en plus variés au fil des distributions. Seul bémol, en tant que végétarienne, je consomme beaucoup de légumes et en cette fin de saison les producteurs n’ont plus rien à proposer! Alors je compense avec le petit marché situé à 5 minutes de chez moi où je trouve mon bonheur avec un petit producteur local qui est top lui aussi.
    Bref, ce roman pour dire que je suis fan de ce genre d’article « mode de vie healthy » me plait beaucoup :)
    Belle journée, Claire

    • Répondre Laurelas 11 mars 2013 at 16 h 23 min

      Oh merci pour ton message et ton passage sur mon blog :) à bientôt!

  • Répondre Eleusis_Mégara 13 mars 2013 at 11 h 22 min

    Voilà, j’y ai inscrit mes parents :D Il y en a une à deux pas de chez moi et la distribution se fait le samedi matin donc c’est très bien :) J’ai déjà hâte de manger plein de produits frais cultivés/préparés avec amour !

    Bisous doux :)

  • Répondre NinaSotteFille 14 avril 2013 at 23 h 15 min

    Ca a l’air bieeeen…. Je vais voir si ça existe à Bruxelles !

  • Répondre Air comme Renée 22 avril 2013 at 11 h 37 min

    Hahaha je découvre ton blog, et déjà plein d’articles me plaisent, je viens justemment de m’inscrire a la ruche qui dit oui, je n’arrive pas à franchir le pas, car j’ai besoin d’en savoir plus sur la manière dont sont traités les animaux !!! mais je vais au moins aller tester les fruits et légumes ! bisette !

  • Répondre la ruche 12 mai 2014 at 10 h 53 min

    je confirme, ce concept permet de se rapprocher un peu plus des consommateurs et de savoir ce qu’ils attendent d’un produit. Donc c’est du gagnant-gagnant !

  • Répondre Roberto 23 juin 2014 at 22 h 55 min

    Le principe de consommer local et bio est des plus intéressant en soi. Le seul défaut que je trouve à la ruche qui dit oui et de devoir avoir besoin d’une entreprise parisienne pour consommer ce que peut proposer un producteur à 10 km de chez moi.
    Nous avons crée une simple association qui fonctionne sur le même système mais avec de simples tableaux sur googledrive. Cela fait maintenant 6 ans que cela fonctionne et les producteurs comme les membres ne s’en plaignent pas. Au passage, cela permet une économie substantielle sur les prix des produits sans léser les producteurs.
    si certains désirent plus d’infos, je reste disponible.