2019 : et si on faisait le bilan ?

Journal de Bord 22 janvier 2020 Laisser un commentaire

Après bon nombre de jours et de semaines (en réalité : de mois) sans venir écrire ici, je ne savais pas très bien comment « revenir » (bien que je ne sois jamais officiellement partie). Comment reprendre la plume, comme on dit.

Et puis finalement, je me suis dit qu’il n’y a jamais de bon (ou de mauvais) moment, ou en tout cas, si je devais attendre d’avoir réuni tout ce que je pensais nécessaire à mon retour, mon bilan de l’année 2019 aurait vu le jour en 2022, et niveau timing on aurait vu mieux.

Pour écrire cet article, je me suis replongée dans mon bilan de l’année 2018, une année qui a été riche, plutôt très jolie, car marquée par la rencontre avec celui qui partage désormais ma vie depuis deux ans. Que le temps passe vite…

Du coup, je me suis dit que ce serait chouette de partager quelques morceaux de 2019, peut-être que ça vous inspirera et dans tous les cas, ça m’aidera à me souvenir de cette année.

Souvenirs d’un week-end normandFanfan, la plus belle

Ce qui est certain, c’est que 2019 aura été une année pleine de changements, plus encore que 2018 !

Avec Romain, on a trouvé notre premier appartement à deux, j’ai retrouvé la vie en plein centre (ou presque) de Paris et à mes souvenirs d’un quartier dans lequel j’aurai bientôt vécu dix ans, s’ajoutent désormais les souvenirs de cette première vie à deux. C’est doux et je me sens infiniment chanceuse.

L’année dernière j’ai aussi quitté mon travail avec un immense soulagement. Je ne suis jamais réellement entrée dans les détails de ma vie professionnelle ici, peut-être parce que mon travail n’a jamais été celui que je voulais faire, le hasard m’y ayant menée après mes études… Et même si j’y ai appris beaucoup de choses (et rencontré des gens formidables) mes dernières années là-bas n’ont guère été passionnantes.

Depuis le premier jour de ma nouvelle liberté j’ai souhaité vous en parler, partager mes sentiments (souvent ambivalents)… et puis je ne savais pas comment, je ne savais pas si c’était pertinent ou intéressant et je crois aussi que j’avais un peu peur du jugement. Pour l’instant ça reste un peu entre les lignes.

Se sentir comme dans RatatouilleUn thé & de la légèreté

En 2019 j’ai aussi fêté mes trente ans, sans grande émotion, mais avec tout de même cette drôle d’impression d’être entrée dans une période où il est temps de penser à des choses d’adulte (mais avec nulle intention de le faire ahah).

Et dans la catégorie des grandes choses qui sont arrivées cette année passée, il y a bien sûr l’adoption de Sirius, notre petit chat noir, qui nous fait tant rire quand il court partout et nous regarde avec ses grands yeux. ♥︎

Je ne suis toujours pas certaine que Fanfan soit très heureuse de ne plus être chat unique, mais elle n’a jamais été extrêmement sociable après tout… (et rassurez-vous, elle ne semble pas malheureuse pour autant)

Fanfan dans les fleursLe printemps à la campagne

Quand je regarde 2019 dans son ensemble, je vois une année où j’ai passé beaucoup moins de temps à partager de choses sur internet (c’est l’année où j’aurai publié le moins d’articles ici, j’ai assez peu publié sur Instagram et il n’y a que sur Twitter où je n’ai pas faibli) et beaucoup plus de temps à profiter de mes proches.

Je me suis aussi beaucoup reposée, j’ai dormi longtemps, j’ai beaucoup lu et profité de mes six premiers mois de vie sans travail.

Je n’ai jamais occupé des postes à forte responsabilité et travaillé sans compter mes heures, mais depuis que je suis arrivée à Paris, j’ai quasiment toujours travaillé pendant mes études (et cumulé avec l’écriture de ce blog par ailleurs). Quand on y regarde de plus près, je ne me suis pas beaucoup ménagée durant ma vingtaine… d’où peut-être cette envie de commencer mes années de trentenaire tout doucement, à faire ce que j’aime ?

Ah, vivement le printemps – La belle Fédora

L’année 2019 aura aussi été marquée par une foule de belles découvertes, au cinéma, en littérature et un peu partout ailleurs. Je vais tâcher d’être la plus brève possible, mais j’ai tout de même envie de partager quelques uns de mes favoris…

Côté lecture, je dis ça chaque année maintenant (mais c’est toujours vrai) : je n’ai jamais autant lu qu’en 2019.

Il faut aussi dire que mon inscription à la bibliothèque m’a plongée dans le vaste monde de la BD, un genre que je lisais peu pas tant par manque d’intérêt que par non-envie d’investir (un album coûte souvent deux fois plus qu’un livre et du coup, je n’ai que rarement « investi » à l’aveugle).

En 2019 j’ai donc lu 71 livres (dont une trentaine de BDs) soit 17 828 pages, tous genres confondus. Parmi tous ceux-là j’ai particulièrement aimé :

  • Sorcières et Chez Soi, de Mona Chollet, deux essais que j’ai adoré lire en début d’année, qui ont alimenté mes réflexions (notamment féministes) et m’ont beaucoup appris. De la même autrice, je me plongerai bientôt dans Beauté Fatale.
  • Les Carnets de Cerise (cinq tomes), de J. Chamblain et A. Neyret, ma série de BD favorite de cette année, où l’on suit Cerise, une petite fille inventive et qui rêve d’écrire des livres, dans ses aventures. C’est bienveillant et les dessins sont superbes. À lire, qu’on soit petit ou grand !
  • Fille du Destin, d’I. Allende, un roman historique d’aventures qui met en scène une femme forte : bingo ! J’ai adoré et il est certain que je me plongerai dans d’autres livres de l’autrice à l’avenir.

Outre ces livres-là, j’ai adoré lire plein d’autres choses et si vous êtes curieux d’avoir la liste complète des 71 livres de l’année (avec mes avis en sus) je vous invite à aller consulter cette page sur Goodreads.

L’une de mes trouvailles Vinted favoritesLa beauté du Perche

Côté cinéma, on a continué à aller voir un film toutes les semaines quand c’était possible, ce qui fait monter le compte à 35 films vus sur grand écran (sur 36 séances – j’ai vu deux fois Downton Abbey, parce qu’il était chouette, mais surtout parce que j’y suis allée avec deux personnes différentes).

Ici encore, voici mes favoris de l’année (mais la liste n’est pas exhaustive) :

  • Chambre 212 et Notre Dame, deux films assez différents mais dont l’esprit fantasque m’a marqué en cette fin d’année. Le premier se concentre sur un couple, le temps d’une nuit et remonte le temps… Avec Vincent Lacoste et Chiara Mastrioanni et une BO parfaite, j’ai adoré. Le second met en scène une architecte un peu dépassée, mais toujours joyeuse. C’est un film de et avec Valérie Donzelli que j’aime beaucoup et qui, à sa manière, célèbre Paris.
  • Parasite, de Joon-ho Bong, un film primé et pour cause : il est glaçant mais parfaitement réalisé. Une vraie claque, il m’a beaucoup marquée.
  • Portrait de la Jeune Fille en Feu, de Céline Sciamma, intense, superbe, brûlant et plein de sororité. Je l’ai beaucoup aimé aussi.

J’ai aussi vu (et aimé) beaucoup de dessins animés Disney et la plupart des derniers Marvel, parce que hé, ne suis-je pas une enfant dans l’âme ?

Au Jardin du LuxembourgParis la nuit

Enfin, du côté des séries découvertes, il y a eu un peu de tout. J’ai par exemple commencé à regarder Friends, moi qui n’ai jamais regardé la série en son temps (et si je trouve ça divertissant dans l’ensemble, je lève bien trop souvent les yeux au ciel… je trouve que ça a très mal vieilli à certains égards, et je déteste Ross de toute mon âme).

J’ai aussi terminé (mille ans après tout le monde) Jane the Virgin et j’ai adoré. C’est vraiment une série que je vous conseille de tout cœur. Mais sinon, voici mes favorites de l’année :

  • Good Omens, une adaptation d’un livre de T. Pratchett et N. Gaiman (que je n’ai toujours pas lu) qui mêle fantastique, religion et grand n’importe quoi. Jubilatoire, très drôle et superbement réalisé.
  • Sex Education, dont la seconde saison vient de sortir, et que j’ai trouvée très rafraîchissante et bien réalisée.
  • Anne with an E, dont j’avais déjà vu la première saison bien avant, mais que j’ai revue récemment. À l’heure où je vous écris il me reste quelques épisodes de la 3e saison à terminer, mais cette série fait désormais partie de mes préférées pour ses thèmes inclusifs, sa tolérance et sa beauté visuelle. Un vrai bijou à mettre entre toutes les mains.

On a aussi regardé d’anciennes saisons de Ru Paul Drag’s Race, qu’on adore, et la dernière saison de Marvelous Mrs Maisel, qui est aussi l’une de mes séries favorites depuis peu.

La Bretagne, mon amourPassion crumpets, toujours

L’année 2019 aura également été marquée par quelques jolies escapades, jamais très loin mais toujours avec beaucoup de plaisir.

Des week-ends (ou semaines entières) chez mes parents, à profiter de la verte campagne, mais aussi deux séjours outre-manche en amoureux, une première fois pour le mariage d’une amie, la seconde fois pour visiter les Studios Harry Potter (c’était siiiii bien).

Nous sommes aussi retournés en Bretagne, dans ce petit coin qu’on aime tant, et cette fois nous avons eu la bonne idée de louer des vélos. Il faisait moins chaud que l’an dernier (nous sommes partis en septembre) mais c’était tout aussi doux.

Au printemps nous avons aussi profité d’un joli week-end à découvrir Bruges. Romain, en amoureux attentif, avait réservé dans un bed & breakfast charmant comme tout et on a beaucoup aimé arpenter la ville (et manger des gaufres, bien sûr).

Oh et de mon côté il y a aussi eu ce chouette séjour dans le Perche, où il a fait beau et où on a beaucoup rigolé, mais peut-être aviez-vous déjà lu le récit de cette aventure.

Tranche de BD d’automneSirius, le nouveau membre de notre famille

Il y a aussi eu de jolies expositions au musée avec ma sœur notamment, quelques spectacles (dont Wicked à Londres, qui était vraiment bien) et le concert de MUSE l’été dernier (qui était trop cool aussi). J’ai aussi fait encrer une abeille sur ma peau et j’en suis très contente, j’ai aussi fait bien plus de vélo cette année (j’ai résilié mon abonnement de métro/bus), j’ai activement repris mon compte Postcrossing et j’ai adoré cuisiner un peu plus qu’avant, dans une cuisine digne de ce nom.

En somme une année riche, pleine de petits riens qui font sourire, pleine de découvertes, de bons repas partagés, de rires et de joie. Mais évidemment, il y a aussi eu la peur, les doutes, quelques larmes, de la tristesse parfois et beaucoup d’inconnu (et l’inconnu ça fait peur).

L’automne à la campagneL’automne à Paris

Et alors, qu’en est-il de 2020 ?

Les années précédentes j’avais pris soin d’esquisser des envies, quelques projets, mes intentions pour l’année à venir et je déroge pas à la règle cette fois, même si je crois que j’ai (encore davantage) envie de me laisser porter cette année qui arrive…

Évidemment, j’aimerais être un peu plus sûre de moi en ce qui concerne le volet professionnel de ma vie, mais après avoir rêvé pendant si longtemps de ne pas travailler, je compte bien en profiter un peu. Ce n’est pas quelque chose qui s’avoue facilement dans un monde tel que le nôtre, où notre valeur est (malheureusement souvent) rattachée à notre identité professionnelle, et c’est un peu timidement que je l’écris aujourd’hui.

« Trouver ma voie » est un peu le sujet qui me hante le plus, qui m’angoisse aussi le plus. J’ai quitté mon travail il y a six mois, avec l’idée de me lancer, peut-être, dans une carrière de libraire. Mais est-ce une bonne idée ? De quoi d’autre suis-je capable ? Quel autre métier me conviendrait ? (cette liste de questions est sans fin)

Je ne sais pas si je vais pouvoir répondre à ces questions cette année encore. On verra. Pour l’instant je mesure ma chance de pouvoir faire autre chose que de travailler et je vais tâcher de tirer parti de tout ce temps pour évoluer, différemment. (et puis juste faire des choses que j’aime all day long)

Vegan English Breakfast (nom, nom)Noël à Londres

En 2020 j’aimerais donc prendre le temps de lire encore et toujours, des essais, des BDs, des romans… et plus particulièrement de la littérature fantasy (une de mes grandes passions).

J’ai d’ailleurs commencé l’année avec la saga du Sorceleur et je compte ensuite me plonger dans His Dark Materials, de P. Pullman. J’ai aussi très envie de me replonger dans le Seigneur des Anneaux, que je n’ai pas lu depuis plus de dix ans et que j’aimerais lire en anglais cette fois.

L’année qui arrive va aussi me voir replonger dans mes jeux vidéos favoris grâce à Shadow, un service auquel je me suis abonnée et qui me permettra d’avoir accès à un PC super-puissant sans avoir à en payer le prix. Je projette déjà de me replonger dans les Sims et à découvrir Cities : Skylines, entre autres. Vivement avril, que mon compte soit activé !

J’aimerais aussi profiter du temps libre que j’ai pour continuer à faire du yoga à la maison (j’ai commencé le challenge Home de Yoga with Adriene) et retourner à la piscine de temps en temps. J’ai une relation conflictuelle avec mon corps qui a pris du poids, alors peut-être que ça m’apportera davantage de sérénité…

Notre premier sapin de NoëlDisney en période festive

Et puis il y a la question de ma présence sur internet. Déjà l’année dernière je disais vouloir trouver un meilleur équilibre, partager davantage (« comme avant ») et retrouver l’envie d’écrire par ici (ou ailleurs aussi)…

Cette année encore, j’aimerais mettre de l’ordre dans tout ça, partager avec plaisir comme j’ai pu le faire auparavant, me détacher d’une certaine pression (que je me mets toute seule je crois, mais qui est aussi liée à ce qui est « consommé » sur internet de nos jours) et réinventer cet espace, en quelque sorte.

Je cherche encore la meilleure formule pour partager mes coups de cœur, mais l’envie est là au fond. J’ignore juste encore comment m’y prendre, exactement.

Mine de rien, ce blog aura dix ans à l’automne et ça me semble assez normal de ne plus avoir envie de faire la même chose, après l’avoir fait pendant si longtemps… J’ai changé et je crois que je ne suis pas la seule, vous (les lecteurs de blogs, ô rares que vous êtes) aussi avez un peu changé, non ?

Là aussi, je me laisse le temps. On verra ce qu’il en ressort…

Pour 2020, je me souhaite du lâcher-prise, de l’entrain, des câlins, des croissants et du café crème, de la légèreté, du détachement, je me souhaite de lire des livres passionnants qui m’emmèneront dans d’autres mondes, de voir mes amis, de rêver, de jouer à des jeux de société et de redécouvrir Sims comme une enfant, de ne pas perdre patience, et puis d’aimer et de rire beaucoup.

À vous aussi je vous souhaite une belle année, qu’elle soit riche de tout ce qui vous fait sourire et vous rend heureux. Et si vous êtes encore là à me lire, après tout ce temps, je vous remercie de continuer à le faire et à me suivre ♥︎

N’hésitez pas à partager avec moi vos morceaux de 2019 ou encore vos pensées à propos de l’année à venir, ça me fait toujours plaisir de vous lire (même si je réponds tard à vos petits mots, pardon).

À très vite !

NB : Toutes les photos illustrant l’article viennent de mon compte Instagram.


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le  ♥︎ situé sous cet article – merci!

40

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

9 Commentaires

  • Répondre Lucie 22 janvier 2020 at 12 h 19 min

    J’aime beaucoup la manière que tu as de parler de ton année 2019, on sent plein de douceur, ton texte fait chaud au coeur :)

    Pour moi aussi 2019 aura marqué beaucoup de changements. Et j’aspire comme toi à de belles lectures pour 2020!

    • Répondre Laurelas 29 janvier 2020 at 16 h 42 min

      Merci pour ton petit mot et je te souhaite aussi plein de belles lectures ! :)

  • Répondre Evangeline 22 janvier 2020 at 15 h 25 min

    J’ai souri en voyant ton passage sur Friends car je me suis fait la même réflexion. J’ai découvert Friends sur le tard comme toi et il y a beaucoup de choses qui ont très mal vieilli et qui sont très limites. Et Ross est vraiment l’un des personnages les plus sexistes, homophobes et insupportable qu’il m’a été donné de voir sur le petit écran ha ha.

    Je suis admirative du nombre de livres que tu as réussi à lire l’année dernière ! J’ai une panne de lecture depuis plusieurs années et l’année dernière, je n’ai réussi à en lire qu’une douzaine (snif). Je compte essayer de m’y remettre en privilégiant les BD. Peut-être que ça refera partir la machine !

    • Répondre Laurelas 29 janvier 2020 at 16 h 45 min

      Ah tu me rassures, je me sens assez seule face aux fans (nombreux) de Friends ahah qui ne semblent pas voir les problèmes de cette série qui a vraiment mal vieilli sur de nombreux points…

      La lecture n’est pas une course, tant que tu as apprécié tes douze livres c’est l’essentiel :) et je n’ai pas grand mérite, ne pas travailler me permet d’avoir tout le temps du monde pour lire depuis l’été dernier… :D (et comme je le disais, les BD ça se lit aussi très vite !)

  • Répondre Vanessa 24 janvier 2020 at 18 h 50 min

    Bonne année à vous !
    Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites sur la réduction des individus à leur métier, ce qui m’a poussée parfois à prendre n’importe quel travail pour ne pas être jugée négativement. Mais en cela comme pour, par exemple, les enfants, c’est bien de faire ses propres choix, qui soient pas dictés par la pression sociale.
    Je voulais aussi vous remercier de m’avoir fait découvrir Anne with an e. Je suis émerveillée par cette série. Jamais je n’aurais eu l’idée de la regarder sans votre conseil.

    • Répondre Laurelas 29 janvier 2020 at 16 h 57 min

      Merci pour ce commentaire :)
      Je suis ravie que Anne with an E fait des émules, c’est une si jolie série <3

      Bonne année à vous et à bientôt !

  • Répondre Elise 25 janvier 2020 at 10 h 54 min

    Hello je suis tombée totalement par hasard sur ton blog, comme quoi internet fait parfois bien les choses et de petite lectrice déboule comme ça sans prévenir lol
    J’ai beaucoup aimé ton article parce qu’il me rappelle un peu ce que j’ai vécu, la fin du travail et le choix ou non de se lancer.
    Concilier une présence sur internet via mon blog, insta et la création de mon entreprise dans le domaine du voyage n’a pas été facile… d’ailleurs mon blog a ralenti et insta est presque en pause.
    Alors pour 2020 prendre le temps me paraît être un excellente idée, voir venir comme on dit laisse souvent la place à de très belles surprises. En 2019 j’avais décidé de prendre ce temps et en 2020 me voilà chef d’entreprise, si tu veux discuter de tout ça n’hésite pas en tout cas.
    Belle année 2020 à toi.

    • Répondre Laurelas 29 janvier 2020 at 16 h 58 min

      Merci Elise pour ton commentaire et ravie que tu aies trouvé mon blog parmi le vaste monde d’internet :D
      Bonne année à toi :)

  • Répondre Romain 21 février 2020 at 18 h 58 min

    Cet article est très bien écrit, avec de très belles photos. Je te souhaite de parvenir à réaliser tes rêves, devenir libraire ce serait génial ! :)