Mes Dernières Lectures #12

Dans ma bibliothèque 8 septembre 2017 Laisser un commentaire

Me revoici déjà pour vous parler d’une partie de mes dernières lectures – je rattrape mon retard tant bien que mal, et c’est aussi pour ça que je vous présente mes lectures par quatre (et non plus par trois, comme par le passé).

Les quatre livres dont je vais vous parler ci-dessous auront été mes lectures de printemps et, mis à part pour l’un d’entre eux, de belles lectures, très différentes les unes des autres: un troisième tome de saga fantastique, une fresque familiale aux accents maritimes, une enquête mystérieuse dans les rues de Barcelone et un court roman français.

Vous me suivez?

The Loving Spirit – Daphne du Maurier

« He was home again, home to Plyn where he belonged, where he had always belonged before birth, before creation; Plyn with her lapping harbour water; her forest of masts, her hungry wheeling gulls, her whisper of peace and comfort to a lonely heart; Plyn with her own grey silent beauty. »

Ce livre aura été mon premier Daphne du Maurier (j’ai lu My Cousin Rachel entre temps aussi) et s’il n’a pas été un coup de cœur, c’était tout de même un joli moment de lecture qui m’a emmené en plein cœur des Cornouailles à travers les vies de la famille Coombe.

Dans The Loving Spirit, on rencontre d’abord Janet Coombe, une jeune femme qui rêve d’aventures en mer, de liberté et de voyages – mais au 19e siècle, la place d’une femme est auprès de son mari et de ses enfants, alors Janet se résigne et fonde une famille avec Thomas. Elle transmet pourtant son esprit passionné et aventureux à l’un de ses fils, Joseph, qui ne rêve à son tour que d’expéditions en mer…

C’est donc à travers les destins torturés de Janet, puis de trois de ses descendants (Joseph, Christopher et Jennifer) que l’on traverse le temps, parmi les paysages sauvages des Cornouailles ou sombres de Londres.

De mon côté, si j’ai beaucoup apprécié les récits concernant Christopher et Jennifer, probablement les personnages qui m’ont inspiré le plus de sympathie, j’ai beaucoup moins aimé les caractères de Janet et Joseph, que j’ai trouvé difficiles, impétueux et égoïstes. D’autant que leur relation m’a parfois mise mal à l’aise, la trouvant presque malsaine…

En revanche, tout au long du roman, j’ai beaucoup admiré l’écriture de Daphne du Maurier, fluide, limpide et parfois très lyrique. Elle est également très immersive, et une fois le roman refermé, je n’avais qu’une envie: me rendre à mon tour au bord de la mer et admirer le paysage sauvage des Cornouailles!

En somme, The Loving Spirit est une belle saga familiale, aux accents parfois surnaturels et gothiques (tout ce que j’aime), pleine de mélancolie et de nostalgie, mais aussi de passion et d’amour, portée par des personnages eux-mêmes exaltés et vifs.

À découvrir, pour peu qu’on apprécie ce type d’intrigue!

Et vous, l’avez-vous lu? Quels autres livres de Daphne du Maurier me conseillez-vous?

La Mémoire de Babel – C. Dabos

« Ophélie se sentit si exaspérée qu’elle tendit par inadvertance une gaufre à la pendule de la famille. »

Après vous avoir fait l’éloge des deux premiers tomes de la saga de la Passe-Miroir, de C. Dabos, laissez-moi vous parler un peu de la Mémoire de Babel, le troisième tome de la saga, sorti au mois de juin dernier et que j’ai attendu avec beaucoup d’impatience. D’ailleurs, je pense que comme beaucoup, je n’avais pas ressenti une telle ferveur et impatience depuis Harry Potter et ses derniers tomes!

L’intrigue se situe plus de deux ans après les événements qui clôturent Les Disparus du Clairdelune, et l’auteure entraîne Ophélie à travers une nouvelle arche, Babel, pour peut-être enfin percer les mystères qui lui sont apparus au Pôle…

J’ai beaucoup aimé me replonger dans l’univers de Christelle Dabos et retrouver Ophélie. Si j’ai un peu regretté l’ambiance glaciale et familière du Pôle, où se déroulait jusqu’à présent l’intrigue, j’ai aimé découvrir Babel, un arche beaucoup plus tropicale, colorée et d’apparence tranquille. (Mais seulement d’apparence!)

Avec la découverte de Babel, on découvre aussi de nouveaux personnages et esprits de famille, plus ou moins bienveillants et mystérieux… Mais j’ai parfois déploré qu’on n’en sache pas davantage sur eux – l’univers de la saga est déjà extrêmement riche et détaillé, mais ça ne m’empêche pas d’en vouloir encore plus!

Quant à certains « anciens » personnages, j’aurais beaucoup aimé en savoir davantage sur leurs aventures, en parallèle de celle d’Ophélie…

Il est en tout cas indéniable que l’intrigue s’étoffe tout au long de la Mémoire de Babel, et qu’Ophélie évolue et grandit tout autant. Ce n’est plus la « môme » du tout début de la saga, bien qu’elle ait toujours une propension incroyable à se retrouver au cœur des situations les plus délicates, bien malgré elle.

Comme dans les tomes précédents, la plume de l’auteur est délicieuse, entre humour et noirceur, pleine d’une imagination qui me semble sans limites – une fois plongé dans le livre, difficile d’en ressortir!

La Mémoire de Babel est un excellent troisième tome, et il me tarde d’en savoir plus et de résoudre (enfin!) les intrigues qui se mettent en place et qui sont bien loin de se trouver résolues à la fin de ce tome… Vivement qu’on y voie plus clair.

Est-ce que vous avez lu la Mémoire de Babel? Qu’en avez-vous pensé de votre côté?

Ce Cœur Changeant – A. Desarthe

« Les instants parfaits, il valait mieux les rêver, car ainsi on ne les perdait pas. »

Si vous vous souvenez bien, c’est le livre que j’avais reçu dans ma Kube il y a quelques mois, mais que je n’ai lu que bien après l’avoir reçu… ce qui n’aura pas été d’une grande importance, étant donné que je ne suis pas bien certaine d’avoir aimé ce livre.

On y suit les aventures de Rose, une jeune femme qui ne sait jamais trop ce qu’elle veut, ni où elle va. On la suivra dans l’opulence comme dans la misère, tandis qu’elle cherche sa place dans un monde en plein changement (l’intrigue se situe au début du 20e siècle à peu près).

C’est plus exactement au travers d’ellipses temporelles qu’on suit le destin de Rose, de façon très hachée, entre tragédie, désespoir, richesse, nostalgie et sensualité. Il m’a pourtant semblé très difficile de s’attacher à ce personnage qui n’a que peu de substance et qu’on voit balloté de situation en situation sans qu’elle paraisse avoir de volonté propre, ni même de caractère très affirmé…

De manière générale, aucun personnage de ce roman ne m’a paru sympathique et il m’a semblé impossible de s’attacher à cette galerie de personnages creux, froids et parfois même repoussants.

L’intrigue n’est pas totalement dénuée d’intérêt, bien qu’elle m’ait parfois parue manquer de réalisme (à moins que je ne fasse preuve ici de naïveté) et on dirait presque que le livre entier n’était qu’un prétexte à un exercice de style plus ou moins réussi

Et pourtant, je me souviens avoir été habitée par l’histoire de Rose quelques jours après avoir refermé le livre, comme si, après tout, il avait tout de même réussi à toucher quelque chose en moi.

Il me faut également souligner que je n’étais peut-être pas dans les meilleures dispositions pour lire Ce Cœur Changeant – c’était peu après mon emménagement, uniquement dans le métro (et je trouvais qu’il était particulièrement désagréable de lire dans la ligne 2 du métro, toujours bondée…) alors que mon propre esprit était encore un peu trop agité.

Quoi qu’il en soit, Ce Cœur Changeant ne m’a pas séduite et c’est bien dommage.

L’avez-vous lu? Je serais curieuse de lire l’avis de quelqu’un qui l’a apprécié!

L’Ombre du Vent – C. L. Zafón

« Rien ne marque autant un lecteur que le premier livre qui s’ouvre vraiment un chemin jusqu’à notre coeur. Ces premières images, l’écho de ces premiers mots que nous croyons avoir laissés derrière nous, nous accompagnent toute notre vie et sculptent dans notre mémoire un palais ou tôt ou tard – et peu importe le nombre de livres que nous lisons, combien d’univers nous découvrons -, nous reviendrons un jour. »

Voilà un de livre que j’ai adoré découvrir, et dont l’intrigue restera en moi un petit moment…

Dans l’Ombre du Vent, on suit Daniel Sempere, dès son enfance, où son père l’emmène dans le cimetière des livres oubliés pour choisir un livre qu’il devra « protéger » tout au long de sa vie. Évidemment, le livre qu’il choisira changera cette dernière et l’entraînera dans un labyrinthe de mystères et de secrets enfouis en plein cœur de Barcelone.

À la fois roman d’apprentissage, livre historique, intrigue policière et récit fantastique, ce livre possède mille facettes toutes plus fascinantes les unes que les autres, et j’ai très vite été happée par cette intrigue mystérieuse qui se dévoilait au fil des pages, sans jamais s’essouffler.

Je me suis aussi grandement attachée aux personnages, qu’il s’agisse du narrateur Daniel (même si ses agissements ne m’ont pas toujours paru très sensés) ou encore de Firmin (qui est très drôle).

Quant à l’intrigue Juliàn Carax, elle m’a tenue en haleine juste ce qu’il faut et est elle aussi peuplée de personnages intéressants et/ou attachants, à leur manière… (Je n’ose trop vous en dire!)

La plume de l’auteur est un régal, et je n’oublierai pas non plus l’ambiance délicieusement gothique du récit, l’atmosphère sombre et étouffante d’une Barcelone d’après-guerre ou encore l’hommage vibrant rendu aux livres et à leur place dans nos vies.

L’Ombre du Vent aura été pour moi une lecture prenante, tragique, drôle, émouvante… et par-dessus tout, très puissante. Je vous le recommande de tout cœur!

Le livre m’a été prêté par une amie, mais je contemple l’idée de me l’offrir, tant je l’ai aimé. Et je sais aussi que c’est un de ces livre que je prendrai plaisir à relire, dans quelques années.

Et vous, avez-vous lu l’Ombre du Vent? Qu’en avez-vous pensé?

Ces temps-ci je suis bien souvent plongée dans un livre – peut-être parce que j’ai tant lu cet été, l’habitude m’est quelque peu restée? Et l’automne approchant, j’ai de nouveau envie de lire des livres mystérieux, un peu sombres, aux ambiances un peu gothiques… (Même si, quoi qu’il arrive, c’est un de mes genres de prédilection, ne nous le cachons pas!)

Je me répète sûrement, mais je suis follement heureuse d’avoir remis la lecture au cœur (ou presque) de ma vie, ça me fait du bien, et qui sait si un jour je ne finirai pas par ouvrir ma propre petite librairie? C’est un de ces rêves un peu fous que je garde au creux de mon cœur…

Mais tout ça ne rend pas plus simple le fait de vous parler des livres que j’ai lus! C’est d’autant plus étrange que les livres que j’ai le plus aimés me semblent les plus difficiles à chroniquer. (Sans compter sur ma mémoire défaillante quand il s’agit d’écrire sur un livre lu il y a plusieurs mois…)

Mais enfin, ceci est une autre histoire… Et vous, que lisez vous ces temps-ci?

Je vous souhaite une belle journée et avec un peau d’avance, un très bon week-end!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

Les liens des livres Amazon sont affiliés, ce qui permet de soutenir mon activité, mais rien ne vous empêche d’aller acheter vos livres chez votre libraire favori.

13

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

9 Commentaires

  • Répondre heyimManon 8 septembre 2017 at 11 h 21 min

    Ahhh et dire que je n’ai toujours pas lu le tome 3 de la Passe-Miroir ! Il est pourtant sorti en juin ! Mais je compte bien l’acheter ce mois-ci et découvrir enfin la fin de cette merveilleuse saga !
    J’entends beaucoup parlé des ouvrages de Daphné du Maurier, ils me tentent vraiment, du coup je vais en ajouter un ou deux sur ma liste d’envie ;)

    • Répondre Laurelas 11 octobre 2017 at 0 h 15 min

      Mais c’est pas fini! Il restera un quatrième tome (en cours d’écriture) alors, vivement!

  • Répondre Madimado 8 septembre 2017 at 13 h 28 min

    Pas très original mais j’ai super envie de lire le tome 3 de La passe-miroir. Dès que j’en ai fini avec la rentrée littéraire, je fonce en librairie l’acheter !

  • Répondre Samsha 8 septembre 2017 at 21 h 46 min

    J’ai beaucoup aimé « La mémoire de Babbel » et je suis très impatiente de découvrir le dernier volet des aventures d’Ophélie!! L’ombre du vent me tente beaucoup. Dernièrement j’ai lu « Sucre noir » de Miguel Bonnefoy et j’ai beaucoup aimé…

    • Répondre Laurelas 11 octobre 2017 at 0 h 14 min

      Merci, je note la recommandation :)

  • Répondre Julie Dionaea 9 septembre 2017 at 12 h 22 min

    Mes amis lecteurs me conseillent depuis pas mal de temps déjà L’Ombre du Vent, il faut absolument que je saute la pas !

    • Répondre Laurelas 11 octobre 2017 at 0 h 14 min

      J’espère que ça te plaira autant qu’à moi :)

  • Répondre Julia 14 septembre 2017 at 19 h 10 min

    Coucou ! Je crois c’est la première fois que je laisse un commentaire sur ton blog, j’aurais dû me lancer avant ! Je ne connaissais pas du tout la saga Passe Miroir, il va falloir que je m’y plonge.
    Quant à « L’Ombre du Vent » que puis-je dire ? Je l’avais lu quand j’avais 15 ans et j’avais adoré ! Il y a encore quatre livres qui reprennent l’histoire de différents personnages (dont Fermín dans « Le Prissonier du Ciel », je te le recommande si tu l’as bien aimé). Mon coup de coeur de cet été est « The Handmaid’s Tale » de Margaret Atwood et là je regarde la série, elle est vraiment géniale…

    Belle soirée à toi

    • Répondre Laurelas 11 octobre 2017 at 0 h 14 min

      Mais oui, lances-toi, les commentaires ça fait aussi vivre un blog :)
      Et si tu aimes la fantasy, tu ne devrais pas être déçue de la saga de la Passe Miroir!

      Quant à la « suite » de l’Ombre du Vent, je ne sais pas si je m’y plongerai de suite, je n’ai pas forcément lu beaucoup de bien dessus de la part de toutes les critiques, mais bon, c’est toujours personnel un ressenti sur un livre alors.. un jour peut être!

      Je me plongerai un jour dans The Handmaid’s Tale aussi, quand j’aurai un peu fait baisser ma PAL à vrai dire, ahah…