Mes Dernières Lectures #10

Dans ma bibliothèque 26 mars 2017 Laisser un commentaire

Mes dernières lectures #10

Me revoilà pour vous parler d’une partie de mes dernières lectures… Je voulais d’abord vous parler du livre de Martin Page, Les Animaux ne sont pas Comestibles, et puis je me suis souvenue que j’étais toujours aussi en retard dans mes chroniques littéraires, alors Martin Page attendra! (D’autant qu’il aura son article dédié, le chanceux.)

Alors avant de vous parler de mes lectures de ce début d’année, je reviens sur celles qui m’ont accompagnée en fin d’année dernière, où, en pleine période de Noël (intense à tous points de vue) il me fallait des livres courts et relativement faciles à lire.

J’avais donc jeté mon dévolu sur deux recueils de nouvelles (le format idéal pour lire dans le métro), une réécriture de conte et un grand classique de la littérature britannique. Vous me suivez?

Mes dernières lectures #10 - A. Bioy Casares, Nouvelles Fantastiques

Nouvelles Fantastiques – A. Bioy Casares*

« J’ai toujours aimé Pauline. Je la revois – c’est un de mes premiers souvenirs – avec moi à l’ombre d’une tonnelle de lauriers, dans un jardin où il y avait deux lions de pierre. »

Premier ouvrage d’Adolfo Bioy Casares que je n’ai jamais lu, j’étais particulièrement attirée par l’idée de lire des nouvelles fantastiques qui me rappelleraient peut-être celles d’Edgar Allan Poe, que j’aime énormément. Vous le savez si vous me lisez depuis un moment, le genre fantastique et gothique est un genre que j’affectionne tout particulièrement, et si vous l’ignoriez, j’aime aussi beaucoup le format de la nouvelle (parce que c’est court, et que ça se termine presque toujours de façon inattendue, voire étrange, allant merveilleusement de pair avec le gothique!).

Mais je digresse. Les Nouvelles Fantastiques de Casares font évoluer leurs personnages dans un Buenos Aires étrange, un hôtel en Suisse ou encore un bistrot africain, dans des atmosphères très différentes du fantastique que j’aime. Les situations, quant à elles, sont parfois totalement surréalistes, parfois complètement banales, mais évidemment, le fantastique s’immisce au tournant de chacune d’entre elles…

Pour tout vous dire, j’ai mis très longtemps à terminer ce recueil, pourtant relativement court, par simple manque d’intérêt. Les atmosphères argentines étranges ne m’ont pas touchées, peut-être parce que c’est un pays que je ne connais pas et auquel j’ai des difficultés à m’identifier… Et je ne me suis pas intéressée outre-mesure aux personnages, dont certains m’ont paru carrément antipathiques!

Par ailleurs, beaucoup de nouvelles ont une structure narrative en abyme, on découvre des histoires au sein d’autres histoires, et ça m’a parfois un peu perdue ou tout simplement paru inutile. Peut-être que c’est aussi ça qui m’a donné une impression de langueur, de lourdeur à la lecture de ces nouvelles… Une impression peut-être liée à la plume de l’auteur que j’ai parfois trouvée alambiquée. (Mais c’est toujours délicat à juger lorsqu’il s’agit d’une traduction.)

Alors si quelques nouvelles çà et là tirent leur épingle du jeu, ça n’a pas suffi pour que je garde un très bon souvenir de cette lecture – tant pis, c’est le jeu!

Est-ce que vous avez lu des œuvres d’Adolfo Bioy Casares que vous me conseillez davantage?

Mes dernières lectures #10 - Comme une respiration..., Jean Teulé

Comme une respiration… – Jean Teulé*

« (…) et cette maison qui fait cui-cui au printemps… Sur la même terre, tant de beauté et de laideur à la fois. »

Je crois que j’aime assez la plume de Jean Teulé, et pourtant je n’ai lu qu’un autre de ses livres, et il y a fort longtemps en plus (Le Magasin des Suicides). J’ai donc lu très rapidement, et plutôt avec plaisir, ce très court recueil de nouvelles, parfois même illustrées.

Il y a de tout – des histoires mignonnes, loufoques, insensées mais aussi tristes et touchantes, mais toujours racontées avec une plume malicieuse. L’auteur s’est amusé à raconter des anecdotes et autres histoires (réelles ou non?) avec une légèreté qui fait sourire.

Ou du moins qui m’ont fait sourire. C’est peut-être un recueil qui se lit vite, qui s’oublie vite, mais dont il suffit d’ouvrir de nouveau les pages pour retrouver, parfois, un soupçon de légèreté qui fait du bien.

À découvrir!

Mes dernières lectures #10 - Beauty, Robin McKinley

Beauty – Robin McKinley

« Cannot a Beast be tamed? »

Alors que La Belle et la Bête est au cinéma en ce moment (et j’ai bien hâte de le voir!) laissez moi vous présenter Beauty, une réécriture du conte qui a été sélectionnée dans le cadre du club de lecture de Mango & Salt au mois de décembre dernier.

Inutile, je pense, de vous faire le résumé d’une histoire que tout le monde connaît déjà sûrement, notamment grâce à Disney… Il faut savoir que de mon côté, je n’ai jamais été particulièrement attachée à ce conte, et le dessin animé n’était pas celui que j’avais le plus regardé quand j’étais petite (je doute même avoir été en possession de la K7, mais mes souvenirs sont un peu flous!).

C’est donc sans grandes attentes que je me suis plongée dans ce livre, que j’ai lu en pleine période de Noël, et que j’ai beaucoup aimé en fin de compte.

Il y avait quelque chose de réconfortant à se plonger dans un conte de fées à l’atmosphère feutrée pendant cette période hivernale… Les descriptions diverses et variées (notamment du château de la Bête) et extrêmement détaillées ont été d’une grande aide pour se plonger dans l’intrigue et pour s’imaginer les décors dans lesquels évoluent les personnages.

Quant à ces derniers, je les ai trouvés très riches et intéressants, loin de l’image lisse de certains personnages que l’on rencontre parfois dans les contes, et j’ai notamment beaucoup aimé les relations qu’entretient Belle avec sa famille, qui différent de celles du conte originel, de même que le personnage de Belle lui-même, auquel je me suis très vite attaché.

Si j’ai beaucoup apprécié ce livre dans l’ensemble, j’ai (comme beaucoup au sein du club) été un peu déçue d’une fin qui est arrivée un peu trop vite, et qui aurait mérité davantage de développement – mais c’est aussi (peut-être) le propre d’un conte de fées après tout!

C’est un livre que je vous conseille, peur peu que vous soyez amateurs du genre et que vous aimez le conte de la Belle et la Bête. Par ailleurs, la plume de l’auteur me semble suffisamment claire et fluide pour que vous vous lanciez dans une lecture en VO, même si vous n’êtes pas bilingues!

Et vous, vous avez lu cette réécriture de la Belle et la Bête? Si non, est-ce que cela vous tente?

Mes dernières lectures #10 - A Christmas Carol, Charles Dickens

A Christmas Carol – Charles Dickens

« There is nothing in the world so irresistibly contagious as laughter and good humor. »

Ici encore, est-il nécessaire de rappeler l’histoire de A Christmas Carol? On y rencontre Ebenezer Scrooge, un vieil homme avare et solitaire, se complaisant dans une attitude misanthrope qui reçoit, la veille de Noël, la visite de trois fantômes représentant Noël passé, présent et futur… 

Figurez-vous qu’en bonne anglophile que je suis, je n’avais encore jamais rien lu de Charles Dickens, même si évidemment, bon nombre de ses histoires me sont tout de même familières. Alors après Noël, alors que je venais de finir Beauty, j’ai emprunté ce petit livre de Noël à ma sœur, pour prolonger un peu la magie de cette période.

Et c’était plutôt efficace! C’est un livre qui se lit rapidement, avec plaisir, malgré le style parfois un peu dense de Dickens. Conte moral à l’atmosphère mystérieuse, A Christmas Carol vous réchauffe le cœur et enseigne des valeurs qui traversent les âges.

Ebenezer Scrooge est taciturne et il est de prime abord difficile de se prendre d’affection pour lui, mais on finit par se laisser emporter par la magie de ce conte hivernal et à assister à sa transformation non sans laisser échapper un sourire à cette lecture.

À lire pendant la période de Noël, évidemment, et à tout âge.

Quel livre de Dickens me conseillez-vous pour la prochaine fois?

En ce moment je lis The Loving Spirit, qui est le livre du mois de mars du club de lecture de Victoria, et aussi mon premier roman de Daphné du Maurier (décidément). Il me reste une centaine de pages à lire, et je vous en reparlerai en temps voulu, mais j’aime beaucoup l’ambiance de la petite ville en bord de mer, Plyn, où se jour l’intrigue, même si je me trouve assez peu attachée aux personnages dans l’ensemble… À suivre!

Et vous, que lisez-vous en ce moment? 

Je vous souhaite un beau dimanche et vous dis à très vite!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

Merci à Robert Laffont de m’avoir fait parvenir les ouvrages marqués d’un astérisque. 

Les liens des livres Amazon sont affiliés, ce qui permet de soutenir mon activité, mais rien ne vous empêche d’aller acheter vos livres chez votre libraire favori! 

8

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

2 Commentaires

  • Répondre Aline 26 mars 2017 at 21 h 39 min

    Je viens de terminer New-York odyssée que j’ai beaucoup aimé (et dans lequel j’avançais assez vite et ça se voyait). Une histoire d’amitié plus ou moins forte, un drame et l’ébranlement que ça amène. Un sujet classique en fin de compte mais qui m’a marqué tant l’amitié est ici montrée. J’entame désormais le Miss Péregrine et ses enfants particulier. J’ai vu le film et me tâtais à lire le livre de base. J’espère qu’il sera bien: c’est la 1ère fois que je fais le combo livre/film dans ce sens!
    La couverture du Dickens est tellement jolie que ça me brancherais presque de le lire en VO. Penses-tu que c’est facilement accessible à une débutante en ce domaine?
    Bonne fin de we!

    • Répondre Laurelas 26 mars 2017 at 23 h 56 min

      Ah j’ai bien envie de lire Miss Peregrine un de ces jours, j’espère que ça te plaira :)
      Quant à Dickens en VO je pense que c’est faisable, j’ai plus le bouquin chez moi, mais mis à part quelques tournures de phrases ou de blocs de texte un peu denses parfois, ça se lit sans trop de difficultés. D’autant qu’il est très court! À tester je pense :)
      (et même moi, qui suis plutôt bilingue, j’ai parfois recours au dico pour vérifier le sens de certains mots)

      Bonne nuit :)