Lana del Rey

Laurelas18 février 2012
Lana del Rey

Je crois qu’à moins d’avoir passé ces derniers mois au fin fond d’une forêt en Sibérie, vous n’êtes pas sans connaître Lana Del Rey. Et encore, qui sait, peut-être que même en Sibérie on a entendu parler d’elle…

Lana Del Rey, on l’aime ou on la déteste me semble-t-il. Symbole d’une Amérique déchue, elle emprunte à l’imagerie Hollywoodienne et est métaphore de nostalgie. Pour certains elle n’est qu’un produit marketing, sans talent réel (à l’image de sa performance lors du Saturday Night Live il y a peu, qui a beaucoup fait parler d’elle) et pour d’autres elle est une vraie et belle voix indie.

Si je vous en parle aujourd’hui c’est avant tout pour parler de sa musique. Born to Die est son premier album, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a été très attendu. Sorti le 30 janvier me semble-t-il, il faut bien que je l’avoue : je l’aime beaucoup.

Et pourtant Lana Del Rey ne m’a jamais trop séduite. Le personnage m’agace, sa moue, ses lèvres (et son visage) refaites, son attitude, ses ongles ô combien longs… Même son nom de scène m’insupporte presque. Je trouve extrêmement dommage que la Lizzie Grant qu’elle était, est devenue cette sorte de poupée qu’est Lana Del Rey.

Bien que le personnage m’agace, force est de constater que son album tourne en boucle dans mon iPod, ou presque.

Born to Die est un album plutôt cohérent, extrêmement mélancolique et empreint de nostalgie. La voix de Lana Del Rey, tantôt suave et chaude, tantôt fragile nous chante l’amour (beaucoup) : l’amour et la mort (“Dark Paradise”), l’amour et la tragédie (“Born to Die”), l’amour et l’argent (“Million Dollar Man”), l’amour nostalgique (“Summertime Sadness”)…

A ceci, ajoutons une petite pincée de rêve Américain, de glamour, le tout saupoudré d’un petit quelque chose qui rappelle une imagerie vintage, un peu comme si Lana Del Rey était à la musique ce qu’Hipstamatic est à la photo aujourd’hui.

De la musique de fille” comme me disait un ami récemment, cet album de Lana Del Rey n’en reste pas moins réussi à mon sens. Et oui, effectivement, ça ne plaira sans doute pas à tout le monde. A ne pas forcément écouter quand on est au fin fond d’une dépression non plus… Mais quoi qu’il en soit, qu’on aime Lana Del Rey, le personnage et son univers, ou pas, on ne peut nier que l’album possède de belles qualités.

Lana Del Rey - Born To Die (Official Music Video)

Pour ma part j’aime beaucoup, beaucoup “Born to Die”, “Off to The Races”, “Lucky Ones” et “Dark Paradise”. L’album est bien entendu disponible à l’écoute sur Spotify.

Et vous, que pensez-vous de l’album de Lana Del Rey ?

Bon week-end !


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le  ♡ situé sous cet article – merci !

 

Commentaires (4)

  • Victoria

    18 février 2012 at 13h33

    Très belle critique, au contraire! J’aime ta capacité à passer outre le personnage pour te concentrer sur la musique, chose que peu de gens ont réussi à faire, manifestement. Parce que dire que l’album est nul, c’est quand même pas très objectif. Elle a une voix particulière, un style particulier, mais un manque de talent sûrement pas. J’aime beaucoup toutes les chansons que tu cites, et je crois que Born to Die est ma préférée :)
    Bisous ma jolie ♥

  • cherrylou

    19 février 2012 at 20h43

    Ton article décrit très bien le personnage. J’étais aussi très dubitative concernant ce personnage, ne supportant pas ses ongles et sa moue bizarroïde, et en même temps attirée par son univers. Ça n’a pas manqué, son album fait partie de ce que j’écoute le plus en ce moment. J’aime beaucoup Video Games (même si elle commence à être tellement populaire qu’elle passe à la radio), Born to die, Blue Jeans, The Lucky Ones ♥
    Bonne semaine ma poulette!

  • NinaSotteFille

    3 mars 2012 at 19h14

    Parfaitement d’accord!

  • Julia

    4 mars 2012 at 16h33

    Bon avant tout je trouve ton article très bien écris et assez objectif sur le personnage qu’est Lana del Ray. Si je devais donner mon avis pour le coup moi je nai pas assez de recul sur ce qu’elle fait car c’est vrai qu’elle m’agace énormément. Je n’ai entendu que sa chanson ‘vidéo games’ peut être qu’il faut que je pousse un peu plus la curiosité pour écouter le reste de l’album mais en tout cas, cette voix me rappelle énormément Alela Diane à écouter si tu aimes ce genre de musique un peu langoureuse et cette voix suave :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

2011 en 365 images

Article suivant

Extremely Loud... (Concours terminé!)