Testament of Youth

Septième Art 3 octobre 2015 Laisser un commentaire

Testament of Youth

Même si ma semaine est très chargée (et que je rêve de passer une journée entière chez moi, en pyjama), je n’ai pas pu résister à l’appel de la séance de cinéma et j’ai entraîné une amie à aller voir Testament of Youth (Mémoires de Jeunesse en VF).

Et qu’est-ce que c’était beau. Et bouleversant. (Je suis bien contente d’avoir suivi mon instinct.)

Testament of Youth est une adaptation des mémoires de jeunesse de Vera Brittain, une jeune femme dont le caractère aura en partie été forgé par l’épreuve de la Première Guerre Mondiale et qui aura par la suite été une figure du mouvement pacifiste et féministe Outre-Manche. Je n’avais jamais entendu parler de cette femme, ni de son œuvre, véritable trésor de l’histoire de la Grande Bretagne et poignant témoignage, mais une chose est sûre, son livre a déjà rejoint ma pile (incroyablement grande) de livres à lire.

Le film retranscrit donc ces quatre années de la vie de Vera, interprétée par Alicia Vikander, entre ses études à Oxford, son histoire d’amour avec Roland (Kit Harington), son engagement en tant qu’infirmière, l’amour sans faille qu’elle entretient avec son frère (Taron Egerton) et ses ambitions d’auteure.

Testament of Youth

Testament of Youth m’a plu pour de multiples raisons. D’abord pour son histoire, belle, poignante et vraie. Je pense qu’on peut dire que je suis un peu férue d’histoire quelque part, car j’aime lire des livres, ou regarder des films qui sont plus ou moins ancrés dans le réel. (Et j’aime les films costumés, c’est un fait.)

Ici, l’histoire prend donc place durant la Première Guerre Mondiale et le ton est de ce fait dramatique, mais sans mièvrerie, sans abus de bons sentiments. Le destin de Vera et de ses proches est raconté avec beaucoup de délicatesse et de réalisme.

Du côté des décors et des costumes, j’ai également trouvé le film très réussi et parfaitement ancré dans les années 1910-1920. Et puis on y trouve des décors de campagne anglaise, un peu brumeuse, à la fois froide et bucolique, à laquelle je suis très, très sensible.

J’ai d’ailleurs trouvé que la photographie du film était un de ses points forts – elle a ce petit côté suranné, un peu laiteux (mais sans être terne) qui confère une ambiance nostalgique au récit et qui, finalement, est en adéquation parfaite avec son propos…

J’ai également trouvé que c’était un film sensuel. (Sans connotation sexuelle, le film appelle aux sens, tout simplement.) On y voit beaucoup de plans rapprochés sur la peau des personnages, leurs mains qui effleurent quelque chose, des fleurs, des lettres… C’est aussi ce parti-pris dans la prise de vue qui confère beaucoup de délicatesse au film.

Peut-être que dans un autre film, autant de gros plans et autres plans rapprochés, de mouvements de caméra parfois abrupts m’auraient agacé, mais pas ici, parce que c’est cohérent et que ça correspond au film.

Testament of Youth est donc le récit de la vie de Vera pendant ces quatre années de guerre, et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est une femme qui avait de la force de caractère. Le film ne se concentre donc pas uniquement sur la guerre, ses horreurs et conséquences sur la vie de Vera (et le reste du monde) mais aussi sur les ambitions « originales » (pour l’époque bien entendu) de cette jeune femme qui rêve d’aller étudier à Oxford plutôt que de se marier.

Vera est ainsi un personnage féminin passionnant, entre féminisme, pacifisme et courage – et honnêtement, ça fait du bien de voir de plus en plus ce type de femme à l’écran.

Du côté des acteurs, Testament of Youth se démarque par leur qualité. Alicia Vikander (vue récemment dans Agents Très Spéciaux, Code U.N.C.L.E et aussi Anna Karenina entre autres) est une véritable révélation. Elle incarne le personnage de Vera avec sincérité, détermination et émotion, sans jamais trop en faire – et qu’est-ce qu’elle est belle!

Les personnages masculins ne sont pas en reste avec Roland, interprété par Kit Harington (vu dans Game of Thrones évidemment) qui est à la fois touchant et séduisant, et Edward, le frère de Vera, joué par Taron Egerton (vu dans Kingsman) parfait dans le rôle du petit frère et confident à l’amour infaillible. On retrouve aussi Colin Morgan (qui a joué dans Merlin) qui interprète Victor avec charme et simplicité.

Enfin, la bande originale, composée par Max Richter, accompagne à merveille et avec délicatesse le récit.

[youtube https://youtu.be/0tP7k4wqVJo]

Rien qu’en regardant la bande-annonce, j’ai les larmes qui me montent de nouveau aux yeux… J’ai vraiment été touchée par ce film, par cette histoire tragique qui pourtant se termine sur une note d’espoir et de souvenir. Alors si en plus vous ajoutez de bons acteurs, la nature (et l’accent!) britannique et une photographie tout en douceur… je ne peux être que conquise.

Mon amie en revanche n’a pas été aussi enthousiaste que moi, moins sensible à ce type d’images et de films alors si vous allez le voir, pensez-y… De même, je suis certaine que certains ne se laisseront peut être pas assez emporter par le récit et le trouveront un peu long par moments.

Testament of Youth est donc un film à ne pas mettre entre toutes les mains, mais définitivement un film que je vous recommande, surtout si vous avez la même sensibilité que moi…

Est-ce que vous l’avez vu? Qu’en avez-vous pensé?

Si vous avez aimé me lire, n’oubliez pas de cliquer sur le petit cœur situé sous l’article et surtout n’hésitez pas à partager vos ressentis sur le film si vous l’avez vu. J’ai lu çà et là des avis parfois très divergents, du coup ça m’intéresse!

Bon week-end à tous et à très vite…

20

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

5 Commentaires

  • Répondre Apolline 3 octobre 2015 at 10 h 52 min

    Je me disais que je ne pouvais passer à côté de ce film, avec Kit Harington comme acteur. Mais alors là, ton article et la bande annonce (très émouvante il est vrai) me donnent plus qu’envie d’aller le voir. Maintenant, tout de suite! (peut-être demain :) )

    • Répondre Laurelas 4 octobre 2015 at 19 h 59 min

      J’espère qu’il te plaira alors :)

  • Répondre Ted 6 octobre 2015 at 18 h 04 min

    J’ai vu ce film et je le trouve plutôt lent et je n’aime pas du tout le jeu d’Alicia Vikander, Kit Harington et Taron Egerton. Le seul, à mon sens, qui a fait une belle prestation, c’est Colin Morgan. Il a su rester simple et émouvant en même temps et puis il est crevant de réalisme, surtout dans la scène où il est aveugle et discute avec Alicia.

  • Répondre Margaux 7 octobre 2015 at 15 h 12 min

    J’ai beaucoup aimé moi aussi ce film, il m’a bouleversé, je l’ai trouvé triste mais tellement réel. Alicia Vikander joue à la perfection, même les garçons, sa fait du bien de voir Kit Harington jouer un autre personnage que Jon Snow !
    Je m’en vais de se pas acheter le livre !

    • Répondre Laurelas 11 octobre 2015 at 19 h 34 min

      Tu m’en diras des nouvelles! Il est sur ma wishlist, mais vu mon rythme de lecture, je ne suis pas prête de m’y mettre :x