Links I Love #67

Links I Love 14 juillet 2015 Laisser un commentaire

Links I Love

Les semaines passent et se ressemblent un peu – tout se fond sous une torpeur estivale qui me donne l’impression d’être un petit peu en vacances, du moins dans ma tête, et pour une fois, je trouve les journées longues (sans que cela ne soit une mauvaise chose).

Ma sélection de liens de la semaine reflète un peu tout cela. J’ai l’impression qu’il y a comme un vent de vacances et de calme qui souffle sur les blogs (ou alors je n’aurais pas été follement inspirée, au choix) et tant mieux, il s’agit tout de même de lâcher du lest parfois.

Je me suis d’ailleurs interrogée sur ce phénomène de la blogueuse en vacances, qui semble ne pas pouvoir se défaire de son smartphone et qui regarde les paysages environnants à travers la lentille de son appareil photo… Instagram, Snapchat maintenant, Twitter et compagnie, sont tant de réseaux desquels il semble difficile de se détacher, même en vacances visiblement.

Et pourtant! Je plaide coupable la première, jonglant sans cesse entre mon iPhone, mon appareil photo (voire mes appareils photo quand j’emmène un de mes petits appareils argentiques) et mes différentes applications – et quand je prends un peu de recul, ça me met devant le ridicule de la situation. 

Parce que parfois, juste profiter, ça semble quand même tellement plus évident. Mais dans ce monde de partage(s) et de création de souvenirs, impossible de ne pas laisser s’immiscer l’appareil photo, et de montrer, ne serait-ce qu’un peu, ce qu’on fait, là tout de suite, même en vacances.

Mais mes plus jolis souvenirs de vacances, c’était notamment en Bretagne il y a deux ans et tous ces autres moments, au vert ou ailleurs, où je laissais mon téléphone dans mon sac et ou, juste, je vivais le moment au lieu d’essayer de le capturer. C’est un peu comme oublier pour mieux se souvenir…

Vous en pensez quoi, vous, de tout ça?

Sinon ma semaine aura été douce, entre beaucoup de travail et quelques verres entre amis. Et puis, comme je vous l’avais dit la semaine passée, je suis allée voir les Minions au cinéma, et c’était drôle, mais loin d’être inoubliable (et sans ma carte illimitée, je n’y serais sûrement pas allé).

Ah, et j’ai failli oublier de vous parler de mon regain d’envies saines. Davantage de salades, un peu d’exercice et même de la méditation! Espérons que mes bonnes résolutions ne se seront pas envolées d’ici quelques jours…

Je vous laisse avec ma (petite) sélection de cette semaine:

1. De jolies photos fleuries et fraîches de Carrie. (wishwishwish.net)

2. Il faut absolument que je mange mes premières pêches de l’année, et depuis l’été dernier, j’adore les manger en salade. Yummy! (loveandlemons.com)

3. La réponse de Taous à l’édito anti-féministe du magazine Causeur est tout simplement parfaite. (terrafemina.com)

4. Sur la route du bien-manger, quelques pistes que Marina partage avec nous. (leblogbleu.com)

5. Et si au lieu d’acheter des pots de glace trop sucrés, on se fabriquait ses propres glaces? C’est simple, promis. (tokyobanhbao.com)

6. Petit rappel anti-complaisance dans une relation de couple. Qui, je trouve, s’applique à tout type de relation d’amitié aussi. (garancedore.fr)

7. En voilà un DIY qui en jette! Et en plus, ça n’a pas l’air siiii compliqué que ça. (cupcakesandcashmere.com)

8. J’aime toujours bien lire Virginie, et elle m’a donné envie de lire (et regarder le film) Duff. Attention, spoiler alert. (virgoblog.com)

9. Encore une salade de tomates + pêche, mais là c’est la sauce à base de tofu soyeux qui m’intrigue… (emiliemurmure.com)

Est-ce que cette mini-sélection vous a plu? N’oubliez pas que vous pouvez cliquer sur le petit cœur en bas de l’article pour montrer que vous avez aimé me lire!

Je vous souhaite un bon 14 juillet, et vous dis à très vite!

17

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Julie / hors du temps 14 juillet 2015 at 11 h 49 min

    C’est toujours très compliqué de se séparer de ses appareils photos en vacances … le seul moyen reste d’oublier la carte mémoire de l’appareil – et de prendre des photos dans le vide … jusqu’à ce que l’on se rende compte de l’absurdité de la situation – (je suis tellement tête en l’air … que ça m’est arrivé plusieurs fois!) Et finalement, c’est assez agréable de profiter juste du moment présent, d’en prendre juste plein les yeux, juste pour soi.
    (Jolie sélection !)

    • Répondre Laurelas 19 juillet 2015 at 16 h 52 min

      Exactement, même si prendre des photos ça sera toujours comme une seconde nature pour moi… Juste peut-être en prendre moins, et profiter encore plus :)

      Merci en tout cas :)

  • Répondre Guylaine 14 juillet 2015 at 18 h 06 min

    Très intéressante ta réflexion sur la photo et les vacances ! Pour ma part je supporte de moins en moins ça … A chaque année, à chaque été, je me fais le coup, je me dis « Allez fais un effort prends des photos, garde des souvenirs et blabla bla » Je commence sérieusement et au bout de deux jours je craque, j’abandonne, ça me prend tellement toute mon attention que j’ai l’impression de passer complétement à côté du moment présent. Ca m’agace d’autant plus que je suis pas une personne à photos à faire absolument pour ne rien oublier, j’ai une bonne mémoire pour ça, je prête beaucoup d’attention à ce que je ressens, aux sentiments que je vis, ressens et dans mon cas ça me semble infiniment plus important à retenir que des photos. Et depuis longtemps j’aime ouvrir ouvrir ouvrir grand les yeux pour garder chaque détail en mémoire et ça me suffit amplement. Au printemps dernier, je suis partie à l’étranger sans mon réflex (Et mes épaules me remercient ^^), j’ai aucun souvenir photo et pourtant malgré tout ça je sais que c’est une semaine que je garderai fort fort en moi pendant longtemps. Parfois j’ai l’impression que si on ne prends pas de photos, ça rend les choses moins importantes, moins intéressantes. Que t’as pas vécu, qu’on ne profite pas. J’ai déjà eu ce genre de remarques quand je suis revenue de voyages avec peu de photos ou pour les concerts. Je fais beaucoup de concerts et pour certaines personnes, j’ai l’impression d’être une alien quand je dis que je fais pratiquement jamais de photos. Pour les rares fois où j’en ai fais comme pour les voyages, ça me prend toute mon attention et je déteste ça parce que j’ai un rapport particulier aux concerts que je vis de manière très intense et je préfère ce rapport-là plutôt que les photos. Il y a des concerts que j’ai fais il y a des années et même sans photos je m’en souviens comme si c’était hier (Mais littéralement) parce que je les ais vécus de manière si forte et si présente que les souvenirs sont encore là. Et puis il y a d’autres façons de partager aussi … Parfois (Sans dénigrer le travail qu’il peut y avoir derrière une photo), j’ai l’impression que c’est une solution de facilité… Enfin bref tout ça pour dire que parfois j’ai un peu de mal avec le rapport aux photos, les réseaux sociaux, le fait d’être là ou pas, enfin surtout celles que tu évoques, bref je m’embrouille un peu et ce commentaire est déjà beaucoup trop long alors je vais m’arrêter là ^^.

    • Répondre Laurelas 19 juillet 2015 at 16 h 50 min

      Ahah, je te suis dans tes réflexions, et pourtant je suis toujours en train de prendre des photos, ou presque.

      Mais par exemple, en concert, je me souviens de certains concerts (de MUSE huhu) où je passais une chanson à filmer/prendre en photo, alors qu’au final (en plus avec l’iPhone) c’est pas assez « bien » pour être exploitable, et j’ai l’impression de m’être « gâchée » la chanson, de ne pas en avoir profité comme il se doit.

      Similairement, même si faire une photo de ce que je mange reste un de ces nouveaux réflexes (Instagraaaaam) je le fais de moins en moins car 1) le plat refroidit s’il est chaud 2) j’ai pas envie de me mettre en spectacle au restaurant en passant dix minutes à photographier mes plats 3) je préfère profiter de mes amis. J’exagère hein, parce que souvent une photo me prend deux secondes, et je la travaille/poste plus tard, mais parfois « I can’t be bothered ».

      Bref, vaste question, mais qui revient quand même à dire: prenons un peu moins de photos, et vivons plutôt l’instant présent :)