Wish I Was Here

Septième Art 3 septembre 2014 Laisser un commentaire

Wish I Was Here

Il semblerait que le mardi soir devienne officiellement dédié au cinéma et avec au programme cette semaine, le dernier film de (et avec) Zach Braff: Wish I Was Here. (Le Rôle de ma Vie en VF)

Comme souvent, j’y suis allée avec la simple intuition que ça allait me plaire, sans même avoir vu de bande-annonce, attirée par un vague souvenir de synopsis parcouru à la va-vite et par une affiche un peu différente de ce que l’on voit d’habitude. Et comme souvent, mon intuition a fait mouche car c’est un film que j’ai beaucoup, beaucoup aimé.

Quelques mots tout de même en guise de synopsis… Aidan Bloom (Zach Braff), acteur raté, se trouve confronté à la fois à la maladie qui emporte doucement mais sûrement son père (Mandy Patinkin) et à la prise en charge de l’éducation de ses deux enfants, forcés de quitter l’école privée juive où ils étudiaient jusqu’alors. Malgré tout le support de son épouse (Kate Hudson), Aidan peine à s’en sortir, entre un frère absent et un père parfois trop dur… Réalisera-t-il enfin ses rêves?

WISH I WAS HERE

Entre le drame et la comédie, Wish I Was Here est avant tout un film profondément simple et authentique. Oscillant sans cesse entre humour et mélancolie, l’univers de ce film a quelque chose de magique, et pas seulement à cause des quelques incursions de l’imaginaire d’Aidan à l’écran…

C’est avec beaucoup de tendresse et de simplicité que sont abordés des thèmes tels que la relation père-fils, l’imaginaire enfantin, les rêves et la difficulté à les atteindre et même la spiritualité. Mais attention, Zach Braff les aborde avec beaucoup d’auto-dérision, sans jamais se prendre au sérieux et par conséquent, il en ressort une grande sagesse. (Et c’est très habile.)

On pourrait croire à première vue qu’il s’agit d’un film un peu fourre-tout, sans véritable fil conducteur, mais il serait dommage d’en arriver à cette conclusion, un peu simpliste, quand on a sous les yeux un film profondément humain qui place la famille et l’amour au cœur de son propos.

Et c’est sans doute ça qui m’a tant plu, cette façon de dépeindre la famille avec tendresse, justesse et simplicité. (C’est beau.)

Les acteurs sont absolument formidables et à aucun moment leur jeu ne sonne faux. Zach Braff incarne avec beaucoup de sensibilité (et d’humour!) le personnage un peu perdu d’Aidan tandis que Kate Hudson, plus discrète et pourtant dans un rôle fort, ne m’a jamais semblé aussi authentique.

Gros coup de cœur également pour Joey King qui incarne avec beaucoup de talent et de sensibilité, leur fille Grace.

Mention spéciale à la bande originale du film, un brin indie (coucou l’euphémisme) qui colle parfaitement aux images – vous y trouverez notamment Bon Iver, The Shins et The Head and The Heart.

J’ai appris que le film avait été financé en partie grâce à Kickstarter, les géants d’Hollywood ayant été trop frileux pour accorder les fonds nécessaires à Zach Braff pour réaliser son film… Et ç’aurait vraiment été dommage de nous priver d’un si joli film.

Wish I Was Here est un film que je re-regarderai avec plaisir car c’est un véritable feel-good movie, optimiste, beau et sincère. C’est un film qui vous fera rire autant qu’il vous touchera, et je vous le conseille de tout cœur avant qu’il disparaisse de nos écrans! (Il est sorti le 13 août dernier.)

Et si jamais vous hésitez encore, n’oubliez pas que Zach Braff a déjà réalisé Garden State (petit bijou de poésie) il y a près de dix ans, et qu’il a à la fois réalisé et joué dans Scrubs (une série que je me suis toujours promis de découvrir un jour..) – alors, convaincus?

Mais peut-être avez-vous déjà vu Wish I Was Here? Je serais curieuse de lire vos impressions!

Passez une excellente journée ♡

1

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Stéphanie 3 septembre 2014 at 11 h 18 min

    Aaaah il est sorti!
    Garden State était si chouette, une approche non larmoyante de la dépression.

    A bientôt

  • Répondre auroreinparis 3 septembre 2014 at 13 h 30 min

    J’aime énormément Zach Braff et je ne voulais pas louper ce second rdv après Garden state mais je dois avouer qu’il m’a légèrement déçue dans sa seconde partie.

    • Répondre Laurelas 5 septembre 2014 at 23 h 06 min

      Oh c’est vrai? Dommage, moi il m’a plu du début à la fin :)

  • Répondre Anne&Dubndidu 4 septembre 2014 at 8 h 45 min

    Tu m’as donné très envie de le voir (en outre de la bande-annonce)