Oh summer, I miss thou

Journal de Bord 25 août 2011 Laisser un commentaire

A l’heure où je vous écris, je suis encore éprise d’une torpeur propre aux vacances – je suis peut être revenue à Paris tout à l’heure, mais mon esprit est encore ailleurs. Pourtant je ne suis pas partie loin. A deux heures de Paris, à la campagne – chez papa-maman-petite sœur. Et c’était très chouette.

J’ai la chance de m’entendre à merveille avec mes parents (du moins la plupart du temps) et passer quelques jours à la maison est toujours un plaisir. En repartir est donc toujours un peu (beaucoup) triste. Au point de presque me faire regretter mes années lycée…

Et puis c’est toujours plus drôle de vivre dans une grande maison remplie d’animaux et d’animation, plutôt que seule à Paris (même si maintenant j’ai Fanfan). Non? L’idéal serait de prendre ma maison, avec mes animaux, ma famille, le jardin, et tout mettre au beau milieu de Paris. (Haha!)

En tout cas, cette fois-ci, j’avais encore moins envie de rentrer à Paris car.. C’est la rentrée. Il faut que je m’attelle à diverses réinscriptions, projets de mémoire et autres choses administratives. Et dieu sait que je hais la paperasse. (Qui aime ça?!) Ah et j’oubliais: je dois trouver un nouvel appartement. Ô joie!

Les enfants, profitez de votre jeunesse, et d’être entretenus par vos parents. J’ai beau être plutôt fière et heureuse de mon indépendance, la vie de grande n’est pas toujours drôle.

Ah ah, allez, j’arrête ma complainte – je crois que savez tous maintenant à quel point j’ai le syndrome de Peter Pan.

Ma semaine de vacances se résume à peu de choses… Beaucoup de promenades avec les chiens, avec ma sœur. Beaucoup (euphémisme) de temps passé à jouer à Sims3 (j’avoue tout). Et puis du soleil! Enfin! Même si ce n’était que pendant une poignée de jours, et que l’orage aura pris le dessus, c’est tout ce que j’attendais. Pouvoir lire à l’ombre d’un arbre, en short et en tongs, et AVOIR CHAUD. (Dans le bon sens du terme. Avoir chaud dans la ligne 4 du métro, non merci.)

Et puis chez mes parents, on mange tellement bien – une chance que mon jean m’aille encore. Des crèmes glacées faites maison, des crumbles de fruits, des salades en veux-tu en voilà, des spaghettis al pesto (maison!), de vrais, gros petits-déjeuners…


Cette photo ne rend en rien justice à ce crumble et cette glace vanille absolument divine.

On a fêté les 14 ans de ma petite sœur, on a écouté du jazz et regardé Whatever Works, ce savoureux Woody Allen à qui je dois le titre de mon blog, mais aussi Merlin, une série britannique sur la jeunesse d’Arthur et Merlin (l’enchanteur, oui) dont je vous parlerai peut être, qui est assez amusante. On a fait du yoga avec ma maman et ma soeur. (Et même que je suis la plus souple!) Les chats se sont promenés avec ma sœur, mes chiens et moi, et Antoinette, la rate, m’a mordu très fort.

Je n’ai pas tant pris de photos que ça, même si je me suis mise à utiliser Instagram beaucoup plus qu’avant. (Suivez-moi! Vous me trouverez sous le pseudo de Laurelas, comme d’habitude.) Et j’ai à peine touché le Nikon de ma maman. (Et ça m’étonne beaucoup d’ailleurs.) Côté futilités, j’ai pu mettre du vernis à ongles (HAHA) et apprendre à ma sœur comment mettre de l’eye-liner.

Tout ça et bien plus, ça m’a fait oublier, le temps de quelques jours, ma fatigante vie parisienne. (J’exagère, oui…)


Je ne pouvais pas finir sans vous montrer une photo du plus beau de tous les temps, Stewart ♥

En voilà un article bien décousu. Un peu comme ma vie, mes vacances et mes humeurs en somme. Et puis, après tout, je l’aime aussi ma vie parisienne. Tout ira juste beaucoup mieux quand j’aurai trouvé un appartement.

Petit bonus: Une mini-vidéo de Stewart-le-plus-beau, qui s’amuse avec Fedora – en vrai ils sont amoureux et se font toujours plein de câlins. Tout le monde l’aime ce chat, c’est fou!

Bon week-end!

NB: Toutes les photos illustrant cet article sont de moi, merci de ne pas les reproduire sans me citer.

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

10 Commentaires

  • Répondre Anne-Laure 26 août 2011 at 9 h 46 min

    Bon courage pour cette rentrée !
    Pour te remonter le moral, dis-toi que ce petit paradis bourré de calme, de sérénité et de gourmandises est à 2 portes. Et qu’en cas de déprime, un petit coup de train lors d’un prochain week-end et les batteries sont rechargées ! :)

    • Répondre Laurelas 28 août 2011 at 14 h 22 min

      Je risque d’y retourner plus tôt que prévu en effet :) mais le retour à Paris est trop souvent morne. Merci ♥

  • Répondre Isa 27 août 2011 at 12 h 34 min

    A lire ton billet, ta rentrée risque d’être difficile !
    Douceur de vivre , repos et gourmandise , le pied !

    • Répondre Laurelas 28 août 2011 at 14 h 25 min

      On va essayer de faire en sorte que ça ne le soit pas trop, difficile!

  • Répondre Lilith 27 août 2011 at 21 h 25 min

    Je suis actuellement à 2h de Paris chez mes parents. De même, je m’entends à merveille avec eux, et on mange aussi très bien ici, mais je serai incapable de rester là plus de 2-3 jours. Paris et ma chère solitude me manquent rapidement.

    (moi aussi je passe trop de temps sur les Sims3)

    • Répondre Laurelas 28 août 2011 at 14 h 26 min

      La solitude, bien que nécéssaire par moments, n’est pas ma plus grande amie.

  • Répondre marjorie 30 août 2011 at 14 h 49 min

    ARGH! Isis a 14 ans?!!! Déjà? Mais d’où? (la claque, le coup de vieux, je m’exprime)

    • Répondre Laurelas 30 août 2011 at 19 h 27 min

      Eh oui, ça me fait tout bizarre aussi, petite sœur qui devient grande..

  • Répondre Luxe & Vintage 1 septembre 2011 at 11 h 46 min

    C’est sur la vie d’adulte indépendante n’est pas toujours facile, et je repense souvent au temps béni où je n’avais qu’à me préoccuper de moi (et encore) chez mes parents. Mais quelque part, je suis bien contente de travailler maintenant, de gagner mon propre salaire lorsque je vois certaines de mes amies encore empêtrées dans les études, à réviser tout leur été et avoir une mine décomposée :o

    • Répondre Laurelas 8 septembre 2011 at 21 h 38 min

      Je fais les deux moi, boulot et études (bien que on est d’accord, c’est un job étudiant) et mon dieu que c’est fatigant, à la longue!