The Tree of Life

Septième Art 18 mai 2011 Laisser un commentaire

Avant de me lancer dans l’écriture de cet article, j’ai longuement hésité; en effet, une de mes premières pensées en sortant de la salle de cinéma après avoir vu The Tree of Life fut « mais comment diable vais-je réussir à écrire sur ce film?! » (et un homme s’est retourné vers moi, semblant approuver mes dires).

24h plus tard, je crois que je suis en mesure de vous parler de ce film absolument hors du commun.

De quoi s’agit-il? On y rencontre une famille moyenne des États-Unis des années 50-60, dont la figure imposante du père autoritaire (Brad Pitt) contraste avec celle de la mère douce et aimante (Jessica Chastain). C’est l’enfance de leurs trois fils, mais plus particulièrement de l’aîné, Jack, et de ses difficultés à comprendre son père et à s’affirmer, qui nous est donnée à voir dans une grande partie du film.

Mais le film ne se résume pas qu’à cela.

La vie, la mort, l’origine du monde, la foi… Voilà de quoi se compose The Tree of Life. La première partie du film, qui doit bien durer 20 à 30 minutes, n’est qu’images. La nature, la création de l’univers, la ville gigantesque dans laquelle un Jack adulte (Sean Penn) erre misérablement…

J’ai trouvé ce film magnifique, visuellement parlant. La vie, la nature, tout y est dépeint de façon vraiment très belle, et la bande originale, constituée d’une majorité de morceaux classiques y joue pour beaucoup aussi. Le film mériterait amplement l’Oscar de la meilleure photographie.

Et puis les acteurs interprètent leurs rôles avec beaucoup de justesse. Brad Pitt, en père autoritaire, et artiste raté. Sean Penn, hanté par ses souvenirs, et qui semble porter la misère de la terre entière sur son dos. Mais la révélation du film, c’est Jessica Chastain, rayonnante de douceur et d’amour. Je l’ai trouvée absolument sublime.

Mais le film est très long aussi, très contemplatif, et ça ne plaira pas à tout le monde. Ce film n’est, à mon humble avis, pas un film fait pour tout le monde. Car ce n’est pas un film comme les autres.

La bande-annonce ne présageait pas du tout le ton du film – quand on voit la bande-annonce, on s’attend à une histoire, avec un début et une fin. The Tree of Life offre, je pense, une fin très ouverte, et finalement très mystérieuse. Que retenir de ce film? C’est une bonne question.

Le film évoque un petit peu trop la religion à mon goût… Il est en effet ponctué à de nombreuses reprises de questions métaphysiques. (C’est très Américain je pense.) Il est aussi envahi de symboles, certains dont on ne sait que faire. Tout au long du film, je me suis souvent demandé « mais pourquoi? » (ça c’est ma façon élégante de dire que j’ai beaucoup pensé « WTF?! » dans ma tête). Et je crois que je n’aurai jamais une idée claire de ce que ce film signifie, ce que Terrence Malick a voulu signifier.

Mais je crois que chacun peut y trouver une signification propre, et c’est peut être ça la richesse de The Tree of Life. Moi, par exemple, j’en retiens cette (magnifique) ligne: « Unless you love, your life will flash by. » (que l’on peut entendre dans la bande-annonce si je ne m’abuse..)

Il suffit de se laisser aller à la beauté des images et de la musique, et peut être que vous trouverez quelque chose qui vous parle au plus profond de vous-même à travers ce film.

The Tree of Life est, je pense, un film à voir, car il est absolument unique en son genre, et très beau. Mais attention, je ne le conseille pas à tout le monde, et je pense qu’il peut sembler quelque peu prétentieux par moments – car trop ambitieux? Ce n’est pas un film léger, ce n’est pas un film drôle. C’est un film sur le destin d’une famille, sur le destin du monde (rien que ça, et oui). C’est un grand film.

Vous voilà avertis. Si vous l’avez vu, je serais très curieuse de savoir ce que vous en avez pensé – je reste extrêmement dubitative face à ce film, encore maintenant. Et je ne sais pas si, un jour, j’arriverai à en saisir le sens… Je pense bien qu’il n’y en a pas qu’un, et que c’est à chacun d’y trouver un sens propre.

Et pour rester dans le ton, ce morceau magnifique, qui apparaît dans la bande-annonce, et qui a beaucoup joué dans mon envie de voir ce film…

Ma Vlast (My Fatherland): N°2: Vltava (Moldau) – Bedřich Smetana
(lien Spotify)

Bonne semaine!

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

11 Commentaires

  • Répondre cherrylou 18 mai 2011 at 12 h 17 min

    Et bien j’ai toujours autant envie de le voir. (mais je me rends compte que je marque ces mots à chaque fois que tu parles de cinéma et que je n’arrive pas pour autant à voir plus de films…) Mais celui-là je ne le raterais pas, non. Je suis prête pour le voyage.

    • Répondre Laurelas 20 mai 2011 at 12 h 39 min

      Il faudra que tu me dises ce que tu en penses!

  • Répondre Littlepretty_S 18 mai 2011 at 12 h 34 min

    Je suis allée le voir hier, et idem, je ne sais pas trop quoi écrire dessus… Un début un peu WTF avec la partie sur les dinosaures et d’autres beaucoup plus… poétiques, et justes. Qui amènent à réfléchir sur la façon d’élever un enfant…

    • Répondre Laurelas 20 mai 2011 at 12 h 41 min

      SPOIL! Hum, oui voilà, c’est ça, ente autres :)

  • Répondre Porcelaine 18 mai 2011 at 18 h 30 min

    Elle est super cette citation « Unless you love, your life will flash by. », moi celle que j’ai retenu c’est « aimer nous rend heureux ».

    En tout cas je suis ressortie de ma séance d’hier soir, surprise ! Je ne m’attendais pas à ça.
    Beaucoup de bonnes choses, et quelques autres qui m’ont dérangées (certaines longueurs, même si elles ont leur importance).

    J’ai aussi fait un article sur mon blog, si ça intéresse les curieux.

  • Répondre Anne-Laure 19 mai 2011 at 10 h 01 min

    Je t’avoue que je suis restée quelque peu dubitative devant la bande-annonce… Mais au final, elle m’a intriguée. Je me lancerai peut-être (après avoir vu tous les autres que je veux voir), conditionnée par ton bel article !

  • Répondre Lilith 19 mai 2011 at 23 h 41 min

    J’ai hâte de rentrer à Paris pour me faire une orgie ciné et ce film est sur ma liste!

  • Répondre Lilith 5 juin 2011 at 23 h 02 min

    Ca y est! je l’ai vu aujourd’hui!
    Et bien, saches que je suis plutôt de ton avis, sur tous les points.
    C’est un film assez déconcertant mais au moins, il pousse à la réflexion. Et chacun y voit ce qu’il veut.
    De même, je vais essayer d’écrire à son sujet, mais c’est un vrai défi!!

    (Je suis tombée amoureuse de Jessica Chastain) :)

  • Répondre Morgane 6 juin 2011 at 18 h 59 min

    Quand j’ai lu ton article je me suis dit « voilà c’est tellement ça! »
    Je suis allée le voir hier et j’étais vraiment sceptique. On a tellement dit qu’il était bizarre voire « nul » que je me suis demandée si je faisais bien et j’ai bien fais :)
    Le film est vraiment beau, les images parlent d’elles même et j’ai trouvé très agréable que les dialogues ne soient pas omniprésents.
    J’ai aussi adoré la séquence de la grossesse puis la naissance et le petit Jack qui grandit <3
    Cela dit comme toi j'ai trouvé qu'il évoquait un peu trop la religion mais j'étais prévenue!

  • Répondre Lilith 8 juin 2011 at 13 h 31 min

    Voici ce que j’ai finalement réussi à écrire sur le film, si ça t’intéresse : http://accessaccess.over-blog.com/article-the-tree-of-life-75987010.html

  • Répondre Luxe & Vintage 13 juin 2011 at 22 h 35 min

    TOUJOURS pas vu, shame on me. Mais pourquoi n’habite-je pas à côté d’un UGC ? ma vie serait plus simple avec un abonnement mensuel illimité >_<