La tête dans les nuages

Journal de Bord 14 mai 2011 Laisser un commentaire

Un petit interlude, la tête dans les nuages.

Ces temps-ci, je vais bien je crois. Le temps passe vite, mais mes journées sont tellement remplies que je trouve le temps long – dans le bon sens du terme. Deux semaines sont passées et j’ai l’impression que c’était bien plus en réalité. Je me remets sérieusement à l’écriture de mon mémoire, et ne sais pas bien comment je trouve le temps d’aller au cinéma, de voir mes amis et de dormir en plus de travailler.

C’est magique.

L’adorable Isabella, du blog So Oh Cliché m’a mis au défi de révéler sept choses sur moi, et je crois que le ton de cet article s’y prête plutôt bien…

#1 Je crois que je ne sais toujours pas bien ce que je veux faire quand je serai grande, mais je crois que j’ai vraiment envie que ce soit dans le domaine de l’image. Cinéma, photo, ou pourquoi pas les deux?

#2 Mon éclectisme musical me surprend moi-même parfois. (Ce soir je suis passée du jazz à l’électro’ obscure en passant par de la musique classique).

#3 Je suis très paradoxale, voyez plutôt… Je suis très ouverte et plutôt gentille je pense, ce qui ne m’empêche pas d’avoir des accès de misanthropie et de paraître froide (surtout dans le bus aux heures de pointe). Et c’est à peu près comme ça tout le temps…

#4 .. Mais je suis très optimiste et regarde la vie du bon côté (la plupart du temps). Je souris toute seule en repensant à un bon moment. Je ne m’inquiète qu’à moitié lorsqu’une situation épineuse s’offre à moi. C’est aussi beaucoup dû à mon côté rêveur, la tête dans les nuages, perdue dans mes pensées, mes rêveries… A quoi bon être négatif et/ou se faire des soucis à longueur de temps? Whatever works… Et tout ira bien.

#5 Je ris beaucoup. Tout le temps. Facilement. (Trop facilement?)

#6 Je tombe amoureuse très souvent aussi. Ou en tout cas, je le crois. Je suis ce que l’on appelle un cœur d’artichaut. Mais pas que..

#7 .. En fait, je crois que j’aime vraiment ce que je deviens, ce que je fais, ce qui m’attend, même si au fond, je ne sais pas trop ce que c’est, ni qui je suis. Simplement, il est fort possible que pour la première fois de ma vie, j’arrive à appliquer la philosophie du carpe diem. Bien plus qu’avant du moins. (Car si vous saviez à quel point j’aime me complaire dans le passé au lieu de profiter de l’instant présent…)

Voilà. Vous en savez peut être un peu plus sur moi maintenant… Libre à vous de perpétuer cette chaîne, et en attendant, je vous souhaite un merveilleux week-end! ♥

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

10 Commentaires

  • Répondre Victoria 14 mai 2011 at 13 h 06 min

    T’es tout comme moi, mais genre tout tout tout ♡ (moi aussi je tombais amoureuse comme un artichaut, même).

  • Répondre Camille 14 mai 2011 at 14 h 03 min

    Il est chouette cet article : je suis un peu pareille sur plein plein de points. Et puis j’aime les nuages.

  • Répondre cherrylou 14 mai 2011 at 14 h 55 min

    J’aime ce que tu dis et ce que tu es, et je n’ai aucun doute sur ce que tu vas devenir: une fille magique <3

  • Répondre Pinupapple 14 mai 2011 at 17 h 35 min

    J’aime beaucoup cet article ! Et on a plusieurs points communs, moi aussi je suis une fille très gentille mais pas partout, je suis une vraie teigne dans le bus ou le métro, du genre à pousser les gens qui s’approchent trop près de moi ! ;)
    Et je tombais beaucoup amoureuse avant aussi !

    Bisous :)

  • Répondre Laurelas 14 mai 2011 at 22 h 28 min

    Vous êtes des amours, merci ♥

  • Répondre Anne-Laure 17 mai 2011 at 14 h 10 min

    J’ai adoré en découvrir un peu plus sur toi, et cela ne me fait que t’apprécier davantage ! ^^

    • Répondre Laurelas 17 mai 2011 at 21 h 34 min

      Oh c’est gentil ♥

  • Répondre Morgane 17 mai 2011 at 22 h 09 min

    Je trouve que ce que tu dis est beau et joliment écris <3 Je me reconnais beaucoup sur certains points :)
    bisous!

    • Répondre Laurelas 20 mai 2011 at 12 h 32 min

      Merci ♥

  • Répondre Lilith 19 mai 2011 at 23 h 39 min

    J’ai le même problème avec la misanthropie latente… !