Water for Elephants

Septième Art 11 mai 2011 Laisser un commentaire

Lundi aura été une journée particulièrement chouette, d’abord parce que j’ai revu Victoria (et que c’était super ♥) et ensuite parce que je suis allée voir De l’Eau Pour les Éléphants avec une amie – une bien belle façon de terminer une jolie journée.

J’avais un petit peu peur que le film soit trop.. Niais? Mais que nenni.

Mais d’abord, de quoi s’agit-il? 1931, aux États-Unis, c’est la Grande Dépression (oui avec des majuscules). Jacob (Robert Pattinson) apprend le jour de son examen final en école vétérinaire que ses parents sont morts dans un accident. Il décide de tout quitter, et se retrouve parmi la troupe du cirque Benzini Brothers tout à fait par hasard.

Engagé par August, l’imprévisible directeur du cirque (Christoph Waltz), Jacob devient le vétérinaire du cirque. Il tombe rapidement sous le charme de Marlena, la femme d’August (Reese Witherspoon) avec laquelle il partage l’amour des animaux. Quand Rosie, une éléphante fort attachante, rejoint la troupe, August y voit une promesse de prospérité, tandis que Jacob et Marlena se rapprochent l’un de l’autre…

Oui, ce n’est pas un « grand » film. C’est une histoire d’amour comme on les aime, avec en prime les paillettes du monde du cirque, monde des apparences, et le jazz des années 30′. Ce n’est pas un grand film, mais c’est un film dont on ressort avec le sourire. C’est un film qui fait rêver, qui tient en haleine aussi (un peu) et donne furieusement envie de sauter dans sa Delorean direction l’Amérique des années folles.

Christoph Waltz est effrayant de talent. Ce sourire menaçant, ses accès de furie… Il est véritablement intimidant. La scène qui m’a marquée comme étant abominable est celle où il bat Rosie, l’éléphante. Évidemment, on ne voit rien (et ça n’a rien de réel) mais la scène est glaçante. (Je suis ultra-sensible à la souffrance animale aussi, il faut le reconnaître.)

Je dois dire que les moments de tension dans le film étaient assez réussis – je veux dire, ce n’est pas uniquement un film d’amour, loin de là. Le personnage d’August, de par son imprévisibilité et sa cruauté, m’a assez marqué. (Je me suis un peu tortillée sur mon siège, mal à l’aise face à certaines scènes.)(Quand je regarde un film, et qu’il me plaît, oui, je suis très « prise » par l’intrigue.)

L’univers du cirque, les années 30′ (ah les coiffures et costumes de Reese Witherspoon!), et puis la musique, tout ça m’a fait rêver. Et Robert Pattinson? Il est craquant certes, mais j’ai surtout été étonnée de le voir jouer de façon convaincante. La saga Twilight m’avait presque donné l’impression du contraire. (Mais en fait c’est Kirsten Stewart que je trouve désolante de nullité.) Bref, ne nous éloignons pas du sujet!

J’ai appris par la suite que ce film était en réalité une adaptation du roman éponyme, écrit par Sara Gruen, sorti en 2006 et qui a, apparemment, remporté un vif succès. Je n’en avais jamais entendu parler, mais le film m’a donné envie de lire le livre – ce qui est souvent un gage de réussite pour une adaptation!

En quelques mots donc, des paillettes, du rêve, de bons acteurs (surtout Christoph Waltz, mais ça, vous l’aurez compris), une belle bande-son, des décors magnifiques… Un chouette mélodrame au charme suranné en somme.
Je vous le conseille, en espérant qu’il vous fera rêver ♥

PS: Il y a tellement de films (notamment dont j’avais parlé ici) que je n’ai toujours pas eu le temps de voir (je les verrai sans doute en DVD..) mais demain j’ai déjà prévu d’aller voir le nouveau Woody Allen, dont j’ai enfin vu la bande-annonce et qu’est-ce que j’ai hâte!

1

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

6 Commentaires

  • Répondre cherrylou 11 mai 2011 at 11 h 38 min

    Voilà qui me donne vraiment plus envie de voir ce film! J’avais aussi un peu peur que ce soit gnangnan. Mais me voilà convaincue!

  • Répondre Victoria 11 mai 2011 at 13 h 17 min


    Bon, je voulais le voir mais je n’étais pas sûre qu’il soit bien, maintenant tu m’as convaincue, j’irai ce weekend :)

  • Répondre Jessica 13 mai 2011 at 8 h 33 min

    J’attendais justement un avis pour aller le voir, tu m’as convaincue, j’irai sous peu :)

    xx.

  • Répondre Lilith 13 mai 2011 at 23 h 34 min

    J’ai la même appréhension sur la niaiserie du film, surtout avec Reese et Patinson au casting. Mais rien que pour Waltz et l’univers du cirque, je reste tentée!

  • Répondre Laurelas 13 mai 2011 at 23 h 52 min

    @ toutes: j’espère que si vous le voyez, vous ne serez pas déçues et ne le trouverez pas (trop) niais (ne me jetez pas des pierres si oui, au contraire!) ♥

  • Répondre Whatever Works » Blog Archive » Salmon Fishing in the Yemen 23 juin 2012 at 0 h 56 min

    […] En voilà un film au nom improbable! Des Saumons dans le Désert… (Chaque année, un film au titre long et animalier? Souvenez-vous, l’an dernier, De L’eau Pour les Éléphants.) […]