Tomboy

Septième Art 3 mai 2011 Laisser un commentaire

Hier, après le travail et au lieu d’aller bosser sur mon exposé je suis allée, un peu sur un coup de tête, au cinéma avec une amie, pour voir Tomboy.

Alors, il faut savoir que j’avais lu le synopsis en diagonale (visiblement) parce que j’ai cru que c’était un film anglais, qui se passait en Angleterre. (Ou alors l’Angleterre ne me manque plus que je ne croyais.) Mais que nenni, malgré son titre anglais, ce film est bel est bien « made in France ».

Bon, d’accord, mais de quoi ça parle? Eh bien ça parle de Laure qui a 10 ans, et qui est un garçon manqué. Alors qu’elle vient d’arriver dans un nouveau quartier, elle laisse croire à Lisa et sa bande, ses nouveaux amis, qu’elle est en réalité Michael. Mais Lisa tombe amoureuse de « Michael » et alors que l’été touche à sa fin, les choses se compliquent…

Par où commencer? Tout d’abord, j’ai trouvé ce film très touchant – la question de l’identité sexuelle et du genre est traitée avec beaucoup de finesse, d’intelligence et de simplicité. Le film ne regorge pas de dialogues inutiles, la caméra suit Laure dans ses aventures avec sa nouvelle bande, comme devant sa glace, alors qu’elle se demande si passer pour un garçon est possible.

C’est simple et efficace. Rien n’est de trop, et tout est traité avec une certaine pudeur. Par moments, on peut penser que le rythme du film est un peu lent – mais j’ai tout de même été relativement curieuse de savoir comment allait se résoudre l’histoire.

Un rythme quelque peu plus soutenu aurait sans doute enlevé une part de réalisme à ce film qui sonne très juste.

J’ai trouvé l’interprétation de Zoé Héran (Laure/Michael) très touchante, elle a su interpréter avec finesse une enfant qui se cherche  une identité. Quant à Malonn Lévana (Jeanne) qui interprète sa petite sœur, elle est tout simplement adorable. Les scènes des deux sœurs sont tantôt drôles, tantôt émouvantes. De beaux moments.

J’ai par ailleurs beaucoup aimé les scènes de famille, de Laure avec ses parents. On sent qu’elle est aimée, et aussi que ses parents (bien qu’on puisse croire le contraire au début) ne la jugent pas. J’ai trouvé que les clichés ont plutôt bien été évités.

En somme, je suis très contente d’avoir vu ce film, qui reste un des meilleurs que j’ai pu voir récemment. Courrez le voir! (Bon, sauf si vous n’aimez que les films aux rythmes soutenus hein.)

Pour peut-être vous donner encore plus envie, voici la bande-annonce du film (qui est déjà en salles depuis le 20 avril)…

 

(Et dans les bande-annonces que j’ai pu voir, j’ai quand même très envie de voir The Tree of Life, La Ballade de l’Impossible – Norwegian Wood et De l’Eau Pour les Eléphants – malgré son titre ridicule, et non, pas (vraiment) pour les beaux yeux d’Edwa.. euh, Robert Pattinson, mais pour Christoph Waltz et la mise en scène du triangle amoureux…)

Et vous, vous avez vu Tomboy?

Bonne journée!

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

6 Commentaires

  • Répondre cherrylou 3 mai 2011 at 12 h 36 min

    Ça a l’air très bien Tomboy, même si ce n’est pas le genre de film qui m’attire. Par contre je meurs d’impatience de voir The Tree Of Life, et la Ballade de L’impossible m’attire beaucoup aussi.

  • Répondre Luxe & Vintage 3 mai 2011 at 13 h 51 min

    A priori pas le genre de film que j’irais voir au ciné, mais toutes les bonnes critiques entendues (dont la tienne) ont émoustillé ma curiosité ^_^

  • Répondre Bleu Marine 3 mai 2011 at 14 h 34 min

    Tiens, j’ai pensé la même chose que toi : un film anglais qui se passe en Angleterre! L’affiche m’a laissé une impression de « Billy Elliot ».

    Ca a l’air d’être une jolie histoire, je note pour une prochaine sortie ciné! :)

  • Répondre Lilith 9 mai 2011 at 23 h 02 min

    J’espère qu’il sera encore en salle quand je rentrerai en France!

  • Répondre Lilith 27 mai 2011 at 20 h 33 min

    Vu ce matin et j’ai trouvé ce film très beau, délicat et tendre.

  • Répondre Fanny 22 novembre 2017 at 11 h 18 min

    J’ai beaucoup aimé ce film, et comme tu dis, il n’y a pas de cliché, il est simple…et très touchant!