Les Garçons et Guillaume, à Table!

Laurelas20 janvier 2014

Les Garçons et Guillaume, à Table!

Même si cela fait longtemps maintenant (un mois) que j’ai vu Les Garçons et Guillaume, à Table!, il me semblait assez injuste de ne pas vous en parler, ne serait-ce qu’un peu… Et pour la simple et bonne raison que ce film fait sans nul doute partie de mes films favoris de l’an dernier.

La promotion du film ayant été assez efficace, je doute fort que vous n’en ayez pas entendu parler.. mais voici tout de même de quoi vous rafraîchir la mémoire, et une fois n’est pas coutume, j’ai repris le synopsis qu’on retrouve sur Allociné:

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : “Les garçons et Guillaume, à table !” et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : “Je t’embrasse ma chérie” ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus. » 

Les Garçons et Guillaume, à Table!

Le premier long-métrage de Guillaume Gallienne est aussi l’adaptation sur grand écran de son spectacle éponyme – spectacle dans lequel il incarnait tous les personnages à la fois. Dans le film, il se contente simplement de son propre rôle, et de celui de sa mère.

Je dis son propre rôle car, pour ceux qui l’ignoraient, Les Garçons et Guillaume, à Table! est hautement autobiographique… Et c’est donc l’histoire de Guillaume, un jeune homme en pleine quête de son identité, trop longtemps resté dans les jupes de sa mère, une femme qu’il vénère et qu’il adore.

C’est un récit d’une grande sincérité, raconté avec beaucoup de pudeur, de candeur, mais aussi d’insolence et d’humour. Avec beaucoup de grâce, Guillaume Gallienne célèbre la différence, sa différence et se questionne sur le regard que son entourage porte sur lui. Mais ce film est aussi une déclaration d’amour… pour sa mère, qui aura été la première femme de sa vie.

Alors évidemment, Guillaume Gallienne est irréprochable dans son propre rôle, très drôle et touchant à la fois, il ne peut laisser personne indifférent. Mais c’est aussi avec beaucoup de tendresse qu’il s’est glissé dans le rôle de sa propre mère, et c’est vraiment très réussi. (Et puis après tout, Gallienne est issu de la Comédie Française…)

La mise en scène aussi est atypique, mêlant apartés sur scène, rappelant au spectateur le format initial de l’histoire, et récit cinématographique. Parfois on ne sait pas très bien si on se trouve dans les pensées de Guillaume, ou dans la réalité et on glisse souvent de ses rêveries au monde réel. (Bon, j’aurais dû vous en parler plus tôt, mes souvenirs du film, du moins, les détails, commencent à m’échapper.)

J’ai aussi le souvenir d’une bande-son très rythmée, et très bien choisie qui semble tenir une place à part entière dans la mise en scène et participe grandement à l’éloquence des propos.

D’une énergie et d’une élégance rare, cette tragi-comédie de Guillaume Gallienne est un de mes plus bons souvenirs cinématographiques de l’année dernière. Elle dépeint avec force, humour et sensibilité la recherche de l’identité – c’est presque une apologie de la différence, et c’est jubilatoire.

Et puis c’est surtout très beau, car très sincère. Les Garçons et Guillaume, à Table! est encore en salles, du moins à Paris, et du coup si vous ne l’avez pas encore vu, je vous conseille vivement de vous rattraper, ce serait vraiment dommage de passer à côté!

L’avez-vous vu, et autant aimé que moi?

Joyeux lundi à tous 

2

Commentaires (4)

  • Pergamina

    20 janvier 2014 at 10h03

    J’ai adoré ce film.
    Ce qui est totalement fou, c’est que je n’ai pas compris de suite qu’il jouait le rôle de sa mère. Cet homme est un électron libre !

    Je suis sortie de cette séance toute bouleversée et pleine de questions sur l’identité. Véritablement un succès à mon humble avis :)

  • Elynor

    21 janvier 2014 at 11h32

    Haaaaan j’ai tellement adoré ce film. Galienne est ma grande découverte de cette année. J’attends la sortie DVD avec impatience pour le montrer à ma grand mère qui a raté la sortie ciné mais mars c’est long. Alors je suis allée le revoir pendant la semaine du cinema avec ma sœur :)

  • mob

    21 janvier 2014 at 16h25

    On ne peut que recommander ce film !! Drôle, sensible et d’une grande finesse … Allez le voir !!

  • Marion

    21 janvier 2014 at 17h49

    Je ne l’ai pas vu, je regrette :/

    Bisous!

    M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article précédent

Loin du froid de décembre... en Instagrams.

Article suivant

How I could spend all my money on... Society6