Brooklyn

Septième Art 7 mars 2016 Laisser un commentaire

Brooklyn

Cela faisait bien longtemps que je n’avais été aussi silencieuse par ici… Mais me revoilà aujourd’hui, reposée, pour (enfin) vous parler du film Brooklyn, qui sort en salles ce mercredi 9 mars et que j’ai eu la chance de voir en avant-première il y a quelque temps déjà.

Quand je suis allée le voir, je ne savais pas grand chose de ce film. Tout juste qu’il s’agissait d’un mélodrame qui jouait dans les années 50′ et que les critiques étaient plutôt bonnes. (Et vous savez, quand on me dit « années 50′ », je suis déjà à moitié conquise!)

Je vous livre donc ici un rapide synopsis, pour compléter un peu cette maigre description…

Dans Brooklyn, on suit le destin d’Ellis (Saoirse Ronan, déjà vue dans The Grand Budapest Hotel) une jeune femme qui quitte son Irlande natale pour espérer une vie meilleure à New York, de l’autre côté de l’Atlantique. Sa vie à Brooklyn est d’abord émaillée par un profond mal du pays et une grande solitude, mais Ellis retrouve bientôt le sourire suite à sa rencontre avec Tony (Emory Cohen, vu dans The Place Beyond the Pines).

Mais quand une tragédie survient dans sa famille, elle se doit de retourner quelque temps en Irlande, où sa vie est sur le point de basculer…

Brooklyn

J’ai tout simplement été bouleversée par ce film qui m’a tantôt fait sourire, soupirer et donné les larmes aux yeux. (Comparses émotifs, vous voilà prévenus!)

Au delà d’une histoire d’amour (qui ne tombe par ailleurs jamais dans le sirupeux), Brooklyn est avant tout une histoire qui parle d’immigration – impossible de rester insensible devant la tristesse et la solitude d’Ellis quand elle arrive à Brooklyn, emplie de nostalgie pour son pays, regrettant sa famille et ses amis. Et l’une des scènes les plus touchantes (je trouve) est celle où un homme se met à chanter, à capella, une chanson irlandaise, de l’émotion plein la voix. (Chair de poule garantie.)

Je ne pense pas qu’il faille avoir vécu ce type de situation soi-même pour ressentir de l’émotion face à cette mélancolie, mais il est certain que tous ceux qui auront vécu, d’une façon ou d’une autre, un « déracinement » similaire, n’en seront que plus touchés…

Dans le rôle d’Ellis, Saorise Ronan est tout à fait merveilleuse dans un jeu d’une grande subtilité et sincérité. Quant à sa métamorphose, d’une jeune fille peu confiante, triste et un peu gauche à une jeune femme pleine d’assurance et plus sophistiquée, elle est plus que réussie. À vrai dire, elle éclipse presque tout à fait tout le reste du casting, qui a, par ailleurs, été très bien choisi.

Emory Cohen a complètement fait fondre mon petit cœur romantique tant son rôle est parfaitement adorable (bien qu’il présente un certain manque de profondeur, malgré tout) et Domhnall Gleeson (un de mes acteurs favoris depuis About Time) est tout aussi charmant et sincère dans son jeu. Quant aux seconds rôles, ils apportent souvent beaucoup de légèreté à l’intrigue, et les dialogues sont parfois très savoureux!

Concernant les décors et les costumes, il s’agit, encore une fois, d’une belle réussite – l’ambiance des 50’s est parfaitement retranscrite et je me suis rêvée plus d’une fois dans les tenues d’Ellis et de ses amies… Du côté de la bande originale, aux notes rappelant l’Irlande, elle accompagne avec douceur l’émotion du film.

Ma seule réserve concerne peut-être quelque peu le rythme du film. L’histoire se déroule avec une certaine lenteur et par moments, j’ai trouvé ça un tout petit peu trop lent justement. Peut-être que c’est mon impatience qui m’a fait défaut, mais je serais en tout cas curieuse d’avoir votre ressenti! (Mes amies qui ont vu le film avec moi n’ont pas été touchées par ce rythme, alors bon…)

(Si vous voulez vous garder un tant soit peu de surprise – je crois que je n’en ai pas trop dit de mon côté – évitez de regarder la bande annonce qui suit, et qui montre beaucoup de choses!)

Il est donc certain que Brooklyn fait partie de mes coups de cœurs cinématographiques de ce début d’année. C’est un film beau, touchant, plein de grâce, qui parle d’amour, avec justesse et subtilité, et d’immigration, avec émotion et nostalgie. Sans oublier qu’il est servi par de formidables acteurs et que l’ambiance 50’s ne peut que vous emporter dans un autre temps!

Est-ce que vous comptez aller voir Brooklyn? Avez-vous lu le livre de Colm Toibin dont le film est tiré?

Ce sera l’une de mes prochaines lectures (enfin, quand j’aurai enfin avancé sur d’autres livres…) et je me demande même si je ne retournerai pas au cinéma revoir le film quand il sera sorti…

Quant à moi, je vous dis à demain, pour une nouvelle revue d’articles favoris à lire sur le web!


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

22

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

16 Commentaires

  • Répondre Claire la paillette 7 mars 2016 at 10 h 08 min

    Yasmine! C’est toujours un tel plaisir de te lire! Tes critiques sont décidément l’une des choses qui me plaisent le plus sur ton joli blog! Tu m’as sacrément donné envie de le voir! Tu trouves toujours des mots tellement justes que même lorsque je n’ai pas vu le film, je ressens déjà l’ambiance. Je n’ai pas lu le livre mais promis, je regarde Brooklyn très très prochainement et je reviendrai sans doute ici te partager mon avis ;). Passe une excellente journée! :)

    • Répondre Laurelas 8 mars 2016 at 22 h 39 min

      Oh ce que tu es chou <3 merci pour ton commentaire qui m’a fait bien chaud au coeur :)
      Et du coup j’ai hâte de lire ce que tu en auras pensé quand tu l’auras vu!

      Belle soirée et merci <3

      • Répondre Claire la paillette 11 mars 2016 at 20 h 58 min

        Me re voilà! :) C’est vrai que j’étais assez intriguée par ce film et ta critique m’avait vraiment donné envie de le voir! J’ai moi aussi été touchée et émue par ce film (et j’ai même eu les larmes aux yeux, j’avoue!). Quant au rythme, je ne l’ai pas trouvé lent, en tout cas, ça ne m’a pas paru long :) Je trouve que tout était bien dosé et juste. Comme tu le dis, l’histoire d’amour est loin du sirupeux. C’est tout en retenue et c’est très agréable :) J’ai aussi pensé à toi au moment de la chanson irlandaise haha! ;) Et sinon, je suis bien d’accord (encore une fois!), Domhnall Gleeson va sans doute devenir un de mes acteurs préféré surtout par le choix de ses films (About Time m’avait aussi beaucoup plu d’ailleurs!).Comme d’habitude, ta critique est excellente et je me retrouve toujours dans tes impressions. Passe une très bonne soirée Yasmine! :)

        • Répondre Laurelas 21 mars 2016 at 12 h 07 min

          Merci pour ton retour post-visionnage, je suis ravie que l’on partage le même point de vue général (décidément pour cette histoire de rythme, il va falloir que je le revoie je crois haha!) <3

  • Répondre Apolline 7 mars 2016 at 10 h 59 min

    J’ai découvert la bande annonce de ce film vendredi dernier, qui me tente vraiment! Je ne savais pas du tout que c’était tiré d’un livre, merci pour l’info! Je vais m’empresser de le rajouter dans ma wishlist de livres ! :)

    • Répondre Laurelas 8 mars 2016 at 22 h 38 min

      Hihi, je t’en prie, j’espère que le livre (et le film si tu vas le voir!) te plaira :)

  • Répondre Margaux 7 mars 2016 at 13 h 02 min

    Je l’ai vu hier et moi aussi il m’a bouleversé, l’histoire m’a touché, ainsi que les personnages. Un gros coup de coeur.

    Et je suis tout à fait d’accord avec toi, le passage du chant irlandais m’a donné des frissons, c’était tout simplement magnifique. Mais je crois que le moment qui m’a le plus émue, je ne spoilerais personne, c’est ce qu’il se passe avec sa soeur.
    Je ne savais pas que c’était tiré d’un livre (merci !), je vais le mettre dans ma liste de livre à lire.

    • Répondre Laurelas 8 mars 2016 at 22 h 38 min

      Oui, tristesse et émotion là aussi… Je compte lire le livre (un jour) pour me retrouver dans cette chouette ambiance, je suis sûre qu’il est très bien aussi :)

      (j’aime toujours mieux lire les livres après leurs adaptations ciné, c’est plus enrichissant que le contraire je trouve :))

  • Répondre auroreinparis 7 mars 2016 at 22 h 09 min

    La BA m’a donné envie de le voir, mais j’accumule du retard niveau ciné, même en allant voir deux films par semaine !, et je ne sais pas si j’aurai le temps de le voir aussi !

    • Répondre Laurelas 8 mars 2016 at 22 h 36 min

      Quelle chance qu’il ne sorte que demain! Je suis sûre que tu auras le temps de le voir si tu le souhaites :)

  • Répondre Stephanie - Il Etait Une Fois...Cocotte 8 mars 2016 at 11 h 22 min

    J’ai beaucoup aimé l’ambiance du film. L’histoire est prenante même si je trouve qu’elle aurait pu être un peu plus approfondie. J’ai eu l’impression que le film était trop court…

    Bisous

    • Répondre Laurelas 8 mars 2016 at 22 h 36 min

      Je comprends ton sentiment (et le partage un peu aussi, les personnages masculins auraient mérité un peu plus de développement…) – merci pour ton commentaire :)

  • Répondre Alicia 23 mars 2016 at 10 h 05 min

    Un film qui m’a bouleversée et que je suis allée voir deux fois au cinéma (chose rare ^^).
    J’avais lu le livre au préalable, et même s’il est excellent, j’ai une préférence pour le film !

    • Répondre Laurelas 12 avril 2016 at 17 h 04 min

      Ah oui? C’est rigolo, d’habitude on préfère les livres aux films dans le cas d’une adaptation, surtout ceux qui ont lu le livre avant! Je serais bien retournée le voir moi aussi (mais ce manque de temps, toujours…)
      Bises!

  • Répondre Brooklyn, – Emerveilleuse 29 juin 2016 at 21 h 53 min

    […] découvert la critique du film Brooklyn sur le blog de Yasmine, je n’ai pas pu résister à le regarder le plus vite possible. Et je me devais […]

  • Répondre Juillet 2017 | Arlandria 31 juillet 2017 at 19 h 00 min

    […] de parler d’un film qui nous touche autant, donc je vous invite à lire également la critique de Yasmine, qui est à l’origine de mon envie de voir ce film Mais notez bien que je n’ai pas du […]