Now You See Me

Septième Art 1 août 2013 Laisser un commentaire

Now You See Me

Vous savez, je cherche toujours quelqu’un qui voudra bien m’employer à aller voir des films toute la journée. Aller au cinéma (et pas seulement regarder des films.. c’est différent!) est quelque chose que j’aime infiniment – et à chaque fois que je ressors d’une salle de cinéma, je me demande pourquoi je n’y vais pas (encore) plus souvent.

(Bon, il est vrai que ça arrive seulement quand j’ai vu un film qui m’a plu.)(Quand j’ai vu Upside Down, j’ai couru le plus vite possible HORS du cinéma, ça je vous l’assure.)

Bref, l’autre jour je suis allée voir Insaisissables (Now You See Me en VO) et je suis sortie de la salle de cinéma avec le sourire. C’était un chouette film, et je vais vous dire pourquoi.

Mais d’abord, une mise en situation s’impose. Dans Now You See Me, on suit quatre magiciens et illusionnistes qui se font appeler les Quatre Cavaliers, se produire lors d’incroyables spectacles de magie dans lesquels ils dérobent réellement de l’argent, pour le redistribuer au public.

Ces Robins des Bois modernes ne passent cependant pas inaperçus (et d’ailleurs, ils ne le veulent pas) et ils sont donc suivis par le FBI de très près, notamment par Dylan Rhodes (Mark Ruffalo) qui fait équipe avec une agent d’Interpol, Alma (Mélanie Laurent). Commence alors une course contre la montre entre les magiciens braqueurs et les forces de l’ordre…

Now You See Me

Si vous cherchez un film divertissant, à la fois drôle et haletant, allez voir Insaisissables. C’est aussi simple que ça.

Dès les premières secondes du film, le spectateur se trouve happé par l’intrigue et fait connaissance avec les quatre magiciens, les fameux Quatre Cavaliers. Et ce rythme effréné se s’essoufflera pas à une seule seconde du film – de spectacles de magie grandioses jusqu’aux courses-poursuites en plein cœur de New York, en passant par des révélations cruciales, le spectateur n’a pas le temps de s’ennuyer. Vraiment.

C’est véritablement le point fort du film. Ce rythme soutenu est d’ailleurs très bien accompagné par une bande-son tout aussi rythmée – elle a été composée par Brian Tyler qui a récemment aussi écrit la bande-son d’Iron Man 3 (il est aussi connu pour avoir composé des bandes-son de jeux vidéo et autres blockbusters). Bref, vous voyez le genre.

Insaisissables est définitivement à mettre dans la case des blockbusters Américains… Ce qui fatalement, conduit à quelques défauts propres à ce « genre ».

D’une part, le soin apporté aux images – car le film en met plein les yeux, évidemment – se fait quelque peu au détriment d’éléments qui sembleraient essentiels d’ordinaire: le scénario et le traitement des personnages.

Bien que le scénario soit ambitieux et plutôt original, il peine à être totalement inventif. J’ai personnellement trouvé le tout très bien ficelé, mais pas entièrement surprenant non plus… Vous me suivez? Je me suis complètement laissé emporter par le film, par l’intrigue, mais en prenant un petit peu de recul, je me suis rendue compte que j’aurais pu voir certaines choses avec davantage de lucidité, disons. (Mais c’est ça aussi que j’apprécie au cinéma: me laisser aller et mettre de côté toute réflexion le temps d’un film..)

Quant aux personnages, finalement, on les aborde en surface, et c’est un peu dommage. Et bien qu’ils soient au cœur de l’intrigue, on ne sait pas bien qui sont ces quatre Robin des Bois – Jesse Eisenberg, Isla Fisher (très belle), Woody Harrelson et Dave Franco resteront jusqu’au bout assez mystérieux… Difficile de parler de leur prestations!

Les personnages qui se laisseront le mieux approcher, sont ceux de Mark Ruffalo et Mélanie Laurent, même si eux non plus ne sont pas dotés d’une très grande profondeur.

En somme, Insaisissables est un très, très bon divertissement, haletant et tout de même relativement inventif (si on met de côté la romance inévitable et qui arrive un peu comme un cheveu sur la soupe… franchement, le film aurait pu s’en passer, mais vous verrez, ça n’entrave en rien l’intrigue).

La bande-annonce m’avait donné très envie de le voir, et je n’ai vraiment pas été déçue. Ne vous attendez pas à un film incroyablement réfléchi, c’est tout. (Mais après tout, qui s’attend à voir du Godart en allant voir un blockbuster?)

Insaisissables est donc incroyablement bien rythmé, drôle et vous en mettra plein les yeux, promis.

Alors, ça vous dit? Il est sorti hier en salles, et je vous le conseille de tout cœur – c’est le divertissement estival par excellence.

A très vite!

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

17 Commentaires

  • Répondre emotionwizard 1 août 2013 at 11 h 44 min

    Je savais à l’instant ou j’ai vu la bande annonce que je voulais voir ce film !!! j’ai tellement hâte!!! il à l’air super et lire ton avis me conforte dans mon idée!

  • Répondre Nyxlapolicecomicsansms 1 août 2013 at 14 h 17 min

    Jusqu’ici, il ne me tentait pas mais alors là, je dois dire que tu as su générer un changement d’avis fulgurant en moi. Je note les petits défauts dont tu parles mais retiens surtout le côté visiblement très « efficace » de ce divertissement et c’est ce que je recherche en ce moment !

    Bref, je vais tâcher d’y aller (quand la température sera redescendue toutefois parce que si je m’y risque aujourd’hui, je pense décéder sur le trajet ;).

    • Répondre Laurelas 6 août 2013 at 0 h 08 min

      Tu me diras ce que tu en as pensé, hein dis? Ton avis sur le cinéma m’importe toujours :)

      • Répondre Nyxlapolicecomicsansms 6 août 2013 at 9 h 53 min

        Bien sûr, par contre, comme je pars en vacances, faut espérer qu’il sera encore en salles en septembre !

  • Répondre Mariiine 1 août 2013 at 17 h 52 min

    Ce film ne me tentait pas plus que ça, mais là, j’ai bien envie de le voir oui :)

    • Répondre Laurelas 6 août 2013 at 0 h 09 min

      Je suis ravie d’avoir pu éveiller cette envie en toi!

  • Répondre Sophie 1 août 2013 at 20 h 46 min

    Ce film me tente énormément depuis que j’ai vu sa bande-annonce. Pas certaine de pouvoir le découvrir au cinéma car les sorties ciné sont réduites depuis l’arrivée de bébé. Mais comme toi, visionner un film dans les salles obscures et regarder un film chez soi, n’a rien à voir. J’adore cette sensation en sortant de la salle, toujours le sourire aux lèvres (il est rare que je me plante dans le choix des films).

    • Répondre Laurelas 6 août 2013 at 0 h 10 min

      Tout pareil – ces sensations, en sortant du cinéma, ne sont jamais les mêmes. Ca dépend de l’endroit, du film bien sûr, des gens avec lesquels on a vu le film.. etc, mais c’est toujours un moment de flottement que j’aime énormément.

  • Répondre Lilith 1 août 2013 at 21 h 35 min

    Trop hâte de voir ce film ! Ne serait-ce que pour le casting (Marc Ruffalo quoi!) *_*

    • Répondre Lilith 7 août 2013 at 13 h 15 min

      Après l’avoir vu, je plussoie ta critique. J’ai adoré me laissé emporter par le film, me laisser berner aussi, mais j’aurais aimé en savoir d’avantage sur les personnages.
      En revanche, j’adorerai le revoir maintenant que je connais la fin ;)

  • Répondre LEcritiquedepub 1 août 2013 at 21 h 48 min

    Pour lire la critique de l’affiche d’Insaisissables, c’est par ici http://www.lecritiquedepub.com/insaisissables/

  • Répondre James Blonde 2 août 2013 at 10 h 52 min

    Je voulais aller voir ce film qui a l’air d’être un bon divertissement.

    Jolie critique bien construite !

    • Répondre Laurelas 6 août 2013 at 0 h 11 min

      Merci beaucoup! :)

  • Répondre Alexiane 2 août 2013 at 16 h 57 min

    Après avoir lu ton article je suis allée voir le film et j’ai bien aimé. Très divertissant.
    Merci pour ton article

    Bises

    • Répondre Laurelas 6 août 2013 at 0 h 11 min

      Oh, je suis ravie de t’avoir poussé à aller le voir, et surtout, qu’il t’ait plu! A bientôt :)

  • Répondre pandamned 7 août 2013 at 11 h 43 min

    Je suis du même avis que toi concernant les personnages, surtout pour celui interprété par Dave Franco qui est trop souvent resté dans l’ombre des autres magiciens…