Gangster Squad

Septième Art 27 février 2013 Laisser un commentaire

Ryan Gosling & Emma Stone

J’ai un ami que j’adore auquel je pense toujours quand il s’agit d’aller voir des films « de garçons mais pas seulement » – le premier film qu’on a vu ensemble cet été, après tout, c’était Abraham Lincoln, chasseur de vampires (eh oui, en VF qui plus est..).

Avec lui, je vais voir le genre de film où je vais forcément grimacer un peu devant une scène de violence un peu crue. Et Gangster Squad, c’est exactement le film badass que je voulais aller voir avec lui. On a fini par trouver le temps d’y aller… Et c’était plutôt chouette.

Mais alors, Gangster Squad, c’est un film de gangsters? Dans l’idée, oui, c’est ça.

Je vous plante le décor: Los Angeles, 1949, la ville est dirigée par Mickey Cohen (Sean Penn), un parrain de la mafia qui gagne en puissance de jour en jour et ambitionne de contrôler toute la côte ouest. Il s’est offert toute la ville et ses alentours: flics, politiciens, magistrats… Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille, et le chef de la police, Bill Parker (Nick Nolte) charge le sergent O’Mara (Josh Brolin) de diriger en toute discrétion une équipe pour contrer le puissant malfrat.

Dans cette équipe on retrouve Jerry Wooters (Ryan (mon amour) Gosling), qui flirte avec le danger en se rapprochant de la belle Grace (Emma Stone) qui « appartient » pourtant à Mickey Cohen…

Sean Penn & Josh Brolin

Eh bien, le moins qu’on puisse dire, c’est que dans Gangster Squad on en prend plein les mirettes. Pur film d’action, les personnages sont plus badass les uns que les autres, on en ressort avec les pétarades des mitraillettes encore dans les oreilles, et des étincelles dans les yeux.

Car le gros point fort du film, et on s’en doutait un peu, c’est le visuel, la photographie extrêmement soignée – c’est beau, c’est bien monté (mis à part pour quelques scènes d’action où l’on se perd un peu entre deux coups de feu) et, à l’image de la bande-annonce, ça fait rêver.

Les décors, l’ambiance si typiquement 50’s que j’aime tant, les costumes… C’est soigné, c’est presque trop lisse, mais c’est surtout très bien fait. Ajoutez à cela une bande originale (que j’écoute alors que je rédige cet article) qui colle parfaitement à l’ambiance du film et voilà: un film parfait, ou presque.

Voici venu le moment de nuancer tout ça, parce qu’effectivement, le film a beau avoir des qualités visuelles évidentes, il en faut plus que ça pour avoir un film réellement parfait… Parlons du scénario par exemple, c’est quand même quelque chose d’essentiel, non? Disons simplement que le scénario de Gangster Squad tient en un mouchoir de poche, et c’est un peu dommage.

L’histoire est très convenue, sans réels rebondissements, et peuplée de personnages-types – le flic rebelle, le beau gosse, la femme fatale, le grand méchant complètement fou, et le quota étranger, un noir et un mexicain. Si les clichés vous irritent, vous voilà servis. On sait à peu près tout ce qu’il va se passer, et la fin du film n’a rien à envier aux meilleurs films Disney (j’espère que je ne vous aurai pas réellement spoilé en disant ça, hein?).

C’est dommage, mais en fait, c’est pas si grave que ça.

Et puis il faut dire que les acteurs sont de qualité. Bien sûr, Ryan Gosling est encore une fois le parfait mélange du badass choupinou (oui, oui) tandis que Sean Penn excelle en gangster totalement dérangé. Par contre que lui est-il arrivé? J’hésite entre l’arrivée de la vieillesse, ou un maquillage très réussi pour lui donner une gueule d’ancien boxeur bien amoché. (Il fait peur.)

Emma Stone n’a pas un rôle très.. consistant disons, mais elle est resplendissante. A votre avis, pourquoi est-ce que j’ai envie de devenir rousse?

Tout le reste du casting est très bon aussi, et tout le monde remplit son rôle comme il le faut, de façon un peu caricaturale parfois, mais qu’importe!

C’est un film qu’il faut, évidemment, prendre au second degré. Et qu’il faut savoir apprécier pour sa qualité de divertissement. Tout simplement. Certaines répliques font mouche, d’autres m’ont fait beaucoup rire tandis que certaines situations ont failli me faire détourner la tête (vous savez, la violence, tout ça..). On rit, on tremble, on jubile.

Avouez quand même que cette bande-annonce est parfaite et donne SACRÉMENT envie d’aller voir le film, non?

Donc pour résumer, un film visuellement parfait, à l’ambiance 50’s délicieusement retranscrite, de l’action à tout va, de beaux et bons acteurs et le tout raconté à un rythme soutenu – je ne sais pas vous, mais moi je pardonne le manque de profondeur du scénario et des personnages tant j’en ai pris plein les yeux.

Et après tout, c’était bien le but de Gangster Squad: me faire kiffer, comme disent les jeunes…

Et vous l’avez-vous vu? Qu’en avez-vous pensé? Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous le conseille, je le redis, c’est un excellent divertissement!

Bonne journée!

+ Prochain film dans cette veine à (peut-être) aller voir? Spring Breakers. Pour voir ce que James Franco fiche là. (Mais je doute un peu de la qualité du spectacle tout de même. Gangster Squad me fait beaucoup plus rêver…)

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Isa tout simplement ... 28 février 2013 at 14 h 58 min

    J’hésite depuis quelques jours … il n’y a pas eu une super promo pour ce film et du coup , je ne sais que trop en penser mais bon… je vais surement me laisser tenter ce week-end !

  • Répondre Un carnet sans pages 2 mars 2013 at 21 h 36 min

    Comme toujours, tes critiques me donnent envie d’aller voir le film ;)
    Et sinon rien à voir mais ça fait un moment que l’idée me traversait de porter des strass dans les cheveux, et à voir Emma Stone sur la première photo, je me dis que ça rend drôlement bien :)

    • Répondre Laurelas 4 mars 2013 at 0 h 03 min

      Oui, c’est très joli, pour une soirée par exemple :)

  • Répondre Zadig 3 mars 2013 at 13 h 54 min

    Trop trop trop trop envie de voir ce film!