Bel Ami

Septième Art 22 juillet 2012 Laisser un commentaire

J’aime éperdument les films costumés – encore plus quand il s’agit d’adaptations d’œuvres littéraires. C’est donc sans surprise que j’ai voulu voir Bel Ami quand j’ai vu qu’il était à l’affiche.

En quelques mots, et pour ceux qui n’auraient aucune idée de quoi il en retourne dans ce récit de Maupassant, il s’agit de l’ascension sociale d’un jeune homme ambitieux à la fin du 19e siècle à Paris. Ce jeune homme c’est Georges Duroy et c’est Robert Pattinson qui l’interprète. Mais pour accéder à cette société bourgeoise qui le fascine, il compte sur les femmes sur lesquelles il exerce ses charmes. Arriviste et avide de reconnaissance, Georges Duroy ne recule devant rien.

Pour tout vous dire, je n’ai pas lu Bel Ami – j’en connaissais l’histoire, vaguement, mais c’est tout. Ne comptez donc pas sur moi pour vous parler de la fidélité (ou non) de cette adaptation. (Et de toute façon, quand on étudie une adaptation, ce n’est pas sur la fidélité qu’on aime s’attarder, mais plutôt sur la façon dont laquelle l’œuvre originale a été interprétée.)

Bel Ami est un beau film. Visuellement je veux dire. Les décors sont beaux, soignés. Les costumes aussi le sont, et de façon générale, le film est très lisse, un peu académique dans sa photographie. C’est le premier film des réalisateurs Declan Donnellan et Nick Ormerod me semble-t-il, peut-être que ceci explique cela?

Les acteurs sont très beaux aussi, mais surtout très bons. Christina Ricci interprète Clotilde de Marelle, celle qui pardonne toujours tout à Bel Ami, tout en sensibilité alors qu’Uma Thurman, qui incarne Madeleine Forestier, est la femme forte. Kristin Scott Thomas n’est pas en reste, mais je l’ai trouvée plus effacée que les deux autres héroïnes.

C’est Robert Pattinson qui est au cœur de ce film, et encore une fois, je l’ai trouvé très bon dans son interprétation de Georges Duroy. Arriviste et ambitieux, c’est un intrigant avide de richesses et de pouvoir alors qu’il n’a rien. Je ne sais pas bien comment est décrit le personnage dans le roman de Maupassant, mais j’ai trouvé que Pattinson lui a conféré une aura assez particulière. En tant que spectatrice, j’ai tour à tour été touchée puis dégoûtée par ce personnage.

Tout au long du film, Pattinson a l’air torturé, souffrant presque physiquement sous le poids de son ambition. Peut-être même qu’il en fait trop parfois. Mais par moments, il est charmant. En sortant du cinéma, j’ai pensé que cette interprétation était assez proche d’un Dorian Gray – charmant et adorable aux yeux de tous, pourrissant et avili en réalité.

Robert Pattinson est donc, encore une fois, parfait en personnage méprisant et méprisable.

Bel Ami souffre toutefois de longueurs – ce qui est assez paradoxal car j’ai l’impression que l’intrigue n’a pas été suffisamment approfondie. C’est un film que j’ai trouvé vraiment sombre et intense, mais qui flirte parfois avec la caricature.

Il vous plaira si vous aimez les films d’époque, si quelques longueurs ne vous effraient pas, et si vous n’avez pas Robert Pattinson en horreur (son visage torturé est une des images qui m’est le plus restée en tête).

Pour moi c’est un bon film, mais pas un chef d’œuvre. A voir donc.

Vous l’avez vu? Et si oui, qu’en avez-vous pensé?

Bonne fin de week-end et bonne semaine!

+ Evidemment, le prochain film du genre que j’ai en ligne de mire c’est Jane Eyre. Parce que Michael Fassbender (surtout)(mais pas que).

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

2 Commentaires

  • Répondre Elodie (La P'tite Bulle d'Elo) 23 juillet 2012 at 18 h 33 min

    Coucou! je n’ai pas vu le film, mais j’ai lu plein de critiques, positives comme négatives :) Le trailer fait envie en tout cas :) Bonne soirée!

  • Répondre Leeley 28 juillet 2012 at 17 h 39 min

    J’aime beaucoup les récits de Maupassant ainsi que les films d’époque alors forcément j’avais vraiment envie de le voir et je ne regrette pas.
    Moi aussi je veux absolument voir Jane eyre ,j’ai déjà vu la version avec Charlotte Gainsbourg ,j’avais adoré!!