Time Out

Septième Art 29 novembre 2011 Laisser un commentaire

Il y a quelques jours (et après un passage éclair au Marks & Spencer où le rayon nourriture a été pris d’assaut et dévalisé, et où je n’ai donc pas pu mettre un pied…) je suis allé voir Time Out.

Bon alors, tout d’abord, j’aimerais comprendre pourquoi les distributeurs de films en France décident de remplacer, parfois, un titre anglais de film.. Par un autre titre, également en anglais?! Décidément, ça me dépasse, et il est grand temps que je bosse dans la distribution pour remédier à ce problème de taille.

Je disais donc… Oui, je suis allée voir Time Out. Non sans appréhender quelque peu le côté grand spectacle/Hollywoodien du film (je rappelle que j’avais vu Les Immortels deux jours plus tôt). Contre toute attente, j’ai été surprise. Mais d’abord, un bref résumé s’impose.

Le film se joue dans un futur où le temps a remplacé l’argent. Les hommes naissent tous génétiquement modifiés, programmés pour vivre 25 ans minimum. Au delà de ces vingt-cinq années, le temps se gagne, se joue, et se perd aussi.

Les plus riches ont des milliers d’années devant eux, tandis que les plus pauvres, eux, vivent au jour le jour. Will (Justin Timberlake), injustement accusé de meurtre, va tenter de changer les choses et ce à l’aide de Sylvia (Amanda Seyfried), d’abord son otage, mais qui deviendra très vite son alliée.

Bon. Le fait est que l’idée à l’origine du film était plutôt bonne. Un monde futuriste où le temps a remplacé l’argent. D’accord. Le problème c’est que l’idée a été très mal développée, ou plutôt assez peu, ce qui donne au spectateur la sensation d’être resté sur sa faim. Tellement de choses auraient pu être développées!

Expliquer les « time zones » par exemple, chose qui manque cruellement. (Les « time zones » sont les zones d’accès aux habitants de chaque ville (?) d’après leurs revenus. Les pauvres sont confinés au ghetto, tandis que les riches vivent à New Greenwich et peuvent circuler librement entre les zones.) Ou encore exploiter les décors, costumes et autres éléments visuels qui manquent complètement de futurisme. Et c’est bien dommage pour un film qui se veut futuriste.

Vraiment, l’idée était originale, et le film aurait vraiment pu être très bon. (D’où ma surprise initiale..) Mais le scénario devient très vite prévisible, tout comme les dialogues.

Justin Timberlake semble avoir un bon potentiel d’acteur (eh oui, j’ai trouvé), or ce film ne lui donne qu’un rôle convenu d’un Robin des Bois des temps modernes, avec pour Belle Marianne à ses côtés une Amanda Seyfried qui joue les riches rebelles, trop heureuse d’être sortie de sa prison dorée. (Et à qui la coupe au carré ne va vraiment pas. Ah c’était un élément futuriste?…) Coucou les clichés!

Ajoutons à cela un flic légèrement désabusé (Cillian Murphy), un petit méchant à l’accent britannique (évidemment)(Alex Pettyfer) et un grand méchant riche, accessoirement père de la belle (Vincent Kartheiser).

C’est donc malgré un début prometteur et surprenant que Time Out se révèle être un film sans grandes surprises.

Bon, alors je critique, et plutôt violemment, mais ça ne m’a pas empêché d’avoir passé un bon moment. Le film n’est pas très approfondi (euphémisme), mais il n’en reste pas moins divertissant. C’est uniquement après coup qu’on se dit que mince quoi, il aurait pu être mille fois mieux!

Le grand spectacle l’aura encore une fois emporté sur le scénario…

Et vous, vous l’avez vu? Dites-moi tout!

Passez une belle journée!

+ Par contre j’ai vu la bande-annonce de Shame, et j’ai très, très hâte de le voir. Trois raisons: Michael Fassbender, Carey Mulligan et Michael Fassbender. (Bah quoi?)

1

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

12 Commentaires

  • Répondre Clara 30 novembre 2011 at 13 h 14 min

    Qu’est ce qu’elle est belle l’actrice principale, je ne l’avais vu jouer que dans un autre film je crois mais je n’ai pas encore vu time out, il faudra que je teste pour me faire mon propre avis. Merci, biz

    Clara

  • Répondre Lalex 30 novembre 2011 at 14 h 03 min

    Il n’ y a pas un bouquin à l’origine du scénario du film ? parce que du coup, les trucs y seraient peut-être mieux expliqués / plus détaillés…

  • Répondre VirginieBe 30 novembre 2011 at 18 h 53 min

    Je n’ai pas vu le film mais je suis d’accord, la coupe ne va PAS DU TOUT à Amande Seyfried ! Je me suis demandée « Pourquoi? » en voyant la bande annonce…
    Puis pour les titres de films anglais changé en France pour un titre anglais mais différent WTF ? Je m’énerve à chaque fois que je vois ça ! « Very Bad Trip » alors que « The Hangover » c’était vraiment un bon titre par exemple !

  • Répondre Effies 30 novembre 2011 at 19 h 39 min

    J’ai pensé EXACTEMENT la même chose. C’est dommage parce que le concept était super cool à la base. Le film tourne trop en rond.

  • Répondre Likely-proust 30 novembre 2011 at 21 h 39 min

    Je vois qu’on a les mêmes arguments pour Shame XD

  • Répondre petite parisienne 30 novembre 2011 at 23 h 22 min

    Oh mais oui il est déjà sorti ! Celui là me disait beaucoup. Assez décevant apparemment. Je ne suis plus sûre de le voir du coup ;-) (quoique si j’ai envie de me changer les idées au ciné ! )

  • Répondre helene d'avril 1 décembre 2011 at 6 h 46 min

    la bande annonce donne vraiment envie de la voir .
    c’est vrai aussi que c’est toujours les meilleures scènes qui sont mises en avant dans les bandes annonces .
    l’idée n’est pas si mauvaise que ca , même si on restes sur notre fin et que le film aurait pu être mieux développé comme tu le dis.
    je pense aller le voir quand même .

  • Répondre Natasha 1 décembre 2011 at 9 h 42 min

    Tres belle photo!!!!!!

  • Répondre Luxe & Vintage 6 décembre 2011 at 15 h 04 min

    Pas encore vu mais ça ne saurait tarder, l’homme l’a télé*chargé en assez bonne qualité :)

  • Répondre Anne-Laure 8 décembre 2011 at 0 h 07 min

    Ok, je le garde sous le coude en cas de grosse envie « soirée pop-corn » !

  • Répondre Lunkya 24 décembre 2011 at 17 h 06 min

    Je l’ai vu le jour de sa sortie, au Gaumont de Montparnasse, et on devait être a peine 20 dans la salle. C’est la première chose qui me fait dire que ce n’est pas un blockbuster américain. Quelques jours après l’avoir vu, j’ai lu quelque part (surement allociné) qu’enfait ils n’avaient vraiment pas un gros budget, d’où les décors très simplistes. C’est ce qui explique aussi je pense la sobriété du « chrono » que j’apprécie vraiment.

    Pour moi le concept est vraiment original. Par rapport à la masse de film qui sort chaque année, ce concept là sort vraiment du lot. Et pourtant il est simple: le temps c’est de l’argent, et si tu es pauvre vit au jour le jour.

    Je trouve enfait que finalement leur petit budget les a aidé à ne pas en faire trop, et que donc le concept n’est pas noyé sous des choses superflues.

    C’est donc une bonne surprise pour moi.

  • Répondre Alexiane 28 décembre 2011 at 14 h 18 min

    Aaaah l’amoureux veut aller le voir!
    Ce n’est pas trop mon genre de film mais pourquoi pas, je lui ferais part de ta critique en tout cas, après peut-être, histoire de le laisser avoir son propre jugement :)
    Je te raconterais! ;)