The Ides of March

Septième Art 24 octobre 2011 Laisser un commentaire

La semaine dernière, c’était un peu la semaine Ryan Gosling pour moi. Entre Drive (qui m’obsède, enfin, dont la bande-son m’obsède, et que je veux revoir très vite) et The Ides of March, que j’ai vu en avant-première, j’ai été servie.

Qu’est-ce que The Ides of March? Stephen Meyers (Ryan Gosling) est un jeune conseiller de campagne du gouverneur Morris (George Clooney). Honnête et idéaliste, il s’engage à faire gagner son candidat, qu’il juge être le meilleur. Mais face aux manipulations, si nombreuses dans le milieu, Stephen va devoir s’adapter. Désillusions, tentations, trahisons…

Je suis sortie de la salle, un peu dubitative. Que dire de ce film?

Mise en scène impeccable, acteurs formidables… Mais dans le fond, l’histoire, le scénario est léger. J’ai trouvé qu’il s’agissait bien plus d’un tableau d’ensemble de l’état (actuel) de la politique que d’un film dont la trame nous tient en haleine. C’est un film hautement réaliste finalement.

Car c’est l’histoire d’un homme, Stephen, idéaliste, mais qui finit par aller de désillusion en désillusion, et que la politique aura endurci, corrompu.. Et Ryan Gosling est très fort. Sa transformation est visible tout au long du film, lentement, mais sûrement. Encore une fois, il prouve qu’il peut être le point fort d’un film, et pour ça, je l’aime de plus en plus. (Oups, digression!)

Dans The Ides of March, le dialogue est roi, et attention de ne pas vous perdre parmi toutes ces conversations politiques (je me suis trouvée un peu perdue à certains moments, je dois bien l’admettre). Donc si la politique ça ne vous dit rien, n’y allez pas. Sauf si vous tenez à (re)voir Gosling au meilleur de sa forme. (Digression, bis.)

Mon avis est donc mitigé. Beaucoup de choses en font un très bon film, la mise en scène, les acteurs (comment ça je me répète?) – et pas seulement Gosling, mais aussi Philip Seymour Hoffman (à la loyauté sans faille), mais ce n’est pas un film que j’irai revoir. Enlevons-lui l’intrigue mélodramatique Hollywoodienne (dont Evan Rachel Wood est une des pièces) et on pourrait presque penser qu’il s’agit d’un film documentaire. Presque.

Peut-être que tout simplement, la politique ça ne m’intéresse pas assez?

PS: Si vous allez le voir, je serais extrêmement curieuse d’avoir votre avis… A bon entendeur!

+ Dans une autre registre, la semaine dernière j’ai aussi vu Les Trois Mousquetaires. Loin d’être un grand film, il est divertissant et parfait pour un mercredi après-midi d’ennui. (Adolescente j’aurais sûrement adoré…)

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

10 Commentaires

  • Répondre Serena 24 octobre 2011 at 22 h 57 min

    Pour moi c’est un excellent film, on sent bien la touche de Clooney, pas de détails à profusion, ENFIN on ne prend plus le spectateur pour un bourrin à qui il faut tout rappeler par des flashback. Peu de dialogues, juste ce qu’il fau à mon sens. Sans oublier la prestation de Ryan Gosling qui est époustouflante.
    Mais il faut dire qu’étant en sciences po je m’intéresse énormément à la politique, donc ce film a été pour moi véritablement passionnant.
    Et je ne sais pas pour toi, mais la dernière minute, les derniers plans étaient pour moi parfaits.

    • Répondre Laurelas 29 octobre 2011 at 20 h 45 min

      Je suis assez d’accord avec toi sur tous ces points, mais pour moi il n’a juste pas été passionnant, c’est tout :)

      • Répondre Serena 29 octobre 2011 at 23 h 08 min

        Je comprends, il faut clairement aimer le monde politique pour le trouver passionnant :)

  • Répondre Veso 25 octobre 2011 at 1 h 15 min

    Si tu regardes crazy stupid love tu vas plus le lâcher Ryan Gosling!

    Mais j’avoue qu’il m’épate ce mec, il a une aura de taré et un talent fou, je suis jaloux!

    • Répondre Laurelas 29 octobre 2011 at 20 h 47 min

      Gnihihi, je l’ai vu hier, et en effet, Ryan est le meilleur truc de ce film plutôt naze outre mesure :)

  • Répondre Lindanita 25 octobre 2011 at 16 h 04 min

    Moi qui voulais voir le film, tu m’as un peu cassé mon envie! Enfin on verra, si je le trouve en stream sur le net pourquoi pas!
    Des bises

    • Répondre Laurelas 29 octobre 2011 at 20 h 48 min

      Oh, j’en suis navrée :( si tu as l’occasion de le voir, n’hésites pas, peut être qu’il te plaira plus qu’à moi!

  • Répondre Seyfried 25 octobre 2011 at 18 h 13 min

    Pas vu, mais pas envie de le voir (du moins pas envie de payer 10 euros pour une place de ciné). J’attendrai de le choper sur la toile !
    Et si tu aimes Ryan Golsing, je te conseille de voir Blue Valentine : un petit bijou ! http://studioreview.canalblog.com/archives/2011/10/12/22313040.html (ma critique) ;)

    • Répondre Laurelas 29 octobre 2011 at 20 h 49 min

      C’est en effet le film qui manque à l’appel, ayant vu beaucoup d’autres films avec Gosling :)

  • Répondre Loïc Gonsolin 3 novembre 2013 at 17 h 15 min

    Passionné et étudiant de science politique, le film a été un régal pour moi.

    Très réaliste, il montre ce qui se passe derrière le rideau en politique. C’est vrai qu’un minimum de connaissances en science po aide la compréhension et l’interprétation de certains faits.

    « Peu importe si vous vous intéressez, ou non, à la politique; elle, s’intéresse à vous. »

    Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche.