La Guerre est Déclarée

Septième Art 11 octobre 2011 Laisser un commentaire

Il faut que je vous parle de ce film, La Guerre est Déclarée, même si ça fait belle lurette qu’il est sorti. Il faut que je vous en parle, au moins un peu.

L’histoire, vous la connaissez tous, non? Pour les retardataires, je vous la résume très rapidement, très simplement. C’est Roméo (Jérémie Elkaïm) qui rencontre Juliette (Valérie Donzelli) et qui s’aiment, tellement, que très vite naît Adam, leur fils. Très vite aussi, on lui diagnostique une tumeur au cerveau.

C’est un combat contre la maladie qui commence, et c’est unis que Roméo et Juliette vont y faire face.

Je ne vais pas tant faire la critique du film que donner mes impressions. (Un peu comme toujours en somme.) J’ai lu de tout et n’importe quoi à propos de ce film. Mal filmé, trop encensé, plein de clichés, et j’en passe…

Moi, ce que j’ai gardé en tête, c’est que c’est une histoire vraie. Et pire encore, une histoire que les deux acteurs principaux ont vécu, tous les deux, ensemble. (Le petit garçon qui joue Adam à la fin du film est par ailleurs leur véritable fils, Gabriel.) Et j’ai trouvé impressionnant qu’ils aient décidé d’en faire un film, et de revivre en quelque sorte ce qu’ils ont déjà vécu ensemble auparavant.

Mais ça fonctionne, peut être comme une sorte de catharsis. Et le film est loin d’être l’histoire triste d’un couple face au cancer de leur enfant. C’est une histoire pleine de vie, pleine d’amour surtout. Une magnifique histoire.

Le narrateur qui nous raconte leur histoire, et donne à ce film une dimension de conte (n’oublions pas les références à Shakespeare, voire à la Genèse… Roméo, Juliette, Adam?) met une certaine distance entre l’histoire et leur histoire à eux. Et pourtant, comme c’est la leur, les acteurs ont une profondeur incroyable – ils sont vrais et touchants. (Et très beaux aussi. Surtout Jérémie Elkaïm… Ahem.)

La bande-son est parfaite, chaque morceau, complètement différent du précédent, illustre à merveille chaque moment du film pour lequel il a été choisi. Et comme à mon habitude, depuis que je suis sortie de la salle, j’écoute l’album en boucle.

Et il y a une certaine simplicité dans la mise en scène. Enfin, ce que je veux dire, c’est qu’on nous montre une vie, un quotidien, un combat, et voilà. Il n’y a, je pense, aucune réplique de trop, aucune longueur, de l’émotion, mais pas trop, de l’humour, juste assez aussi. En somme, un très beau film, une belle histoire (d’amour).

Il me semble pourtant, d’après ce que j’ai lu ici et là, que soit on adore, soit on déteste. J’y suis allée suffisamment tard pour m’être débarrassée de mes attentes après avoir lu les critiques élogieuses du début, à sa sortie, et assez tôt pour avoir encore envie de le voir.

Je vous le conseille, évidemment, si vous ne l’avez pas déjà vu… En espérant qu’il vous plaise aussi. :)

On finit avec ma chanson favorite du film, que j’aime d’amour et pourrais écouter encore et encore…

The Bell Tolls Five – Peter Von Poehl
(lien Spotify)

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

8 Commentaires

  • Répondre Mrs CoOp3r 11 octobre 2011 at 18 h 40 min

    ah j ne connais pas mais il m’allair bien ;) des bises

  • Répondre Anne-Laure 16 octobre 2011 at 13 h 48 min

    J’ai été le voir il y a une dizaine de jours et il m’a retournée. :) J’ai eu du mal au début avec le jeu des acteurs comme s’ils le poussaient trop, si c’était surfait. Mais après 15 min, j’ai compris que c’était le ton du film et je me suis laissée emporter dans par une vague d’émotions.

  • Répondre Coral and Mint 17 octobre 2011 at 2 h 07 min

    Je suis tombée sur ton blog en cherchant des infos sur ce film que je meurs d’envie de voir, mais je sais qu’il risque pas de sortir au cinéma là où je vis… Ton blog est une chouette découverte en tout cas, j’ai ajouté quelques films à voir dans ma liste grâce à toi

    • Répondre Laurelas 17 octobre 2011 at 22 h 19 min

      Merci beaucoup et contente d’avoir pu t’inspirer ;)

  • Répondre Envie de cinéma | ~ Everything Is Lovely ~ 19 octobre 2011 at 12 h 49 min

    […] d’un couple qui se bat contre la maladie de leur enfant. Et c’est encore à cause de Laurelas […]

  • Répondre Ana Toy 19 octobre 2011 at 21 h 41 min

    Un moment magique. On peut dire que j’ai beaucoup aimé le film.

    Je découvre ton blog en me baladant par-ci par-là.
    J’aime beaucoup aussi :)

    • Répondre Laurelas 19 octobre 2011 at 22 h 42 min

      Merci! ♥

  • Répondre Julia 2 avril 2012 at 21 h 16 min

    c’est un film qui me tient particulièrement à cœur et personnellement je ne pourrais pas en parler, j’appréhendais du coup de lire ton article mais je trouve que tu as le ton juste ! c’est une belle critique et c’est aussi ma chanson préférée dans la BO …

    Julia