Articles de la catégorie

Beauté

Couleurs d’été avec UNE Beauty

Beauté 1 août 2015 Laisser un commentaire

UNE Beauty

Pardonnez ma redondance, car oui, je ne me maquille pratiquement qu’avec des produits UNE Beauty, saison après saison… Et comme c’est l’été, je vous fais jeter un coup d’œil sur leurs nouveautés joliment vitaminées!

En réalité, j’avais prévu de publier une nouvelle édition de mes Jolies Choses (j’ai pas mal de petites choses à vous montrer) mais hier soir, un peu fatiguée de ma semaine, je n’ai pas vu le temps passer et j’ai préféré faire mon sac pour mon week-end au vert/ranger mon appartement/snapchatter quelques achats (et mon chat)(mon pseudo sur Snapchat est « laurelasgold »).

À la place, je vous présente donc quelques nouveautés estivales du côté de chez UNE Beauty, une marque qui domine donc largement dans ma trousse de toilette. Inutile de vous reparler de leurs compositions clean et naturelles, ni de leur philosophie – si vous me suivez, vous connaissez tout ça par cœur.

Au programme? De jolis blushs, une poudre bronzante et un joli vernis à ongles!

UNE Beauty

Pour l’été, UNE Beauty nous a concocté trois nouvelles teintes de blush qui sont plus chaudes et plus estivales, avec toujours une texture crème-poudre qui se fond à merveille au teint pour donner de l’éclat tout en subtilité.

Mon préféré est sans conteste le B07, un rouge-rose foncé (mais pas trop) que j’aime porter quand je mets du vrai rouge sur les lèvres (donc assez souvent en somme) – il donne des joues de poupée, et c’est du plus bel effet.

J’aime beaucoup, beaucoup aussi le B13 qui est un corail-orangé, tout doux, qui s’accorde à merveille à un rouge à lèvres un peu plus clair (dans les mêmes tons dans l’idéal) et à des ongles corail également. Je pensais que sur une peau aussi claire que la mienne, ça n’irait pas du tout, mais au contraire, il se fond parfaitement à ma carnation, sans me donner l’air livide.

Quant au B18, je dois bien avouer n’être pas sûre de le maîtriser, côté couleur. Il est plus foncé que les deux premiers, un sorte de brun-orangé, et cette fois, je crois que ça irait beaucoup mieux à quelqu’un qui aurait une peau plus mate que la mienne… Et je le trouve un poil moins lumineux que les deux autres aussi. À tester quand j’aurai pris des couleurs! (Si ça arrive un jour…)

UNE Beauty

En attendant, pour me donner de la couleur, je compte sur la nouvelle édition de la poudre minérale Sun Radiance (en teinte R05, spéciale peaux claires).

J’avais déjà beaucoup aimé la poudre bronzante d’UNE Beauty l’an dernier, qui elle était mate. Cette nouvelle version est en effet légèrement irisée, juste assez pour donner un peu d’éclat au teint. Je trouve d’ailleurs le résultat très, très subtil, et beaucoup plus léger que le Sun Radiance de l’été dernier.

Ce qui n’est pas pour me déplaire d’ailleurs – cette poudre est la touche finale, légèrement illuminatrice, de mon maquillage quotidien. En revanche, si vous cherchez un résultat plus prononcé, je ne suis pas sûre que vous trouviez votre bonheur avec ce produit…

Du côté des ongles, la nouvelle teinte de vernis, la C14 est très vite devenue LA teinte de mon été, et je l’ai déjà portée à plusieurs reprises. C’est un rose-lait-corail, tout doux, ni terne ni flashy et qui est parfait pour la saison. À essayer d’urgence!

Avez-vous déjà adopté certains de ces nouveaux produits? Utilisez-vous UNE Beauty?

Quant à moi, vous l’aurez compris, je passe le week-end au vert, comme un doux prélude à mes vacances qui arrivent à grands pas et je compte bien profiter du soleil (et de la chaleur) qui revient dans nos contrées…

Je vous dis donc à très bientôt, et vous souhaite un beau week-end!

*Tous les produits m’ont été offerts, mais mon enthousiasme est réel. 

9

Vous aimerez aussi

Routine de Soins – Matin & Soir

Beauté 3 juillet 2015 Laisser un commentaire

Routine de soins

Ça fait à peu près des millions d’années (au moins) que j’ai en tête de vous présenter ma routine de soins actuelle, testée et approuvée depuis quelques mois maintenant. D’ailleurs, j’ai même terminé certains produits que je vais vous présenter, et c’est une routine qui me va si bien que je rachèterai sûrement ces produits en question…

Avant de vous la présenter en détail, je vais vous parler rapidement de ma peau, histoire de mettre en contexte. Ça fait quelque temps maintenant (plus d’un an en fait) que ma peau fait un peu des siennes. Est-ce que c’est lié aux hormones? Au stress? Ou est-ce que j’ai toujours eu une peau comme ça, mais ne m’en étais pas autant souciée avant? (Avant de travailler dans l’univers de la beauté.)

Je ne me l’explique pas vraiment, mais quoi qu’il en soit, j’ai des imperfections un peu plus souvent qu’avant, souvent sur le menton, parfois sur les joues et le front. Rien de dramatique, réellement, mais qui ne rêve pas d’une peau nette?

Mais comme j’ai une peau normale/mixte, fine et relativement sensible, pas question de l’agresser encore davantage. Après des mois de tests divers et variés, pour trouver des produits doux mais néanmoins purifiants juste ce qu’il faut, j’ai enfin (à peu près) trouvé mon bonheur. Je vous montre?

Matin

Quand je me lève, je ne me nettoie pas entièrement la peau – je me contente de réveiller mon teint (et me réveiller par la même occasion) avec de l’Hydrolat de Lavande, ici d’Aroma Zone, qui purifie et apaise en même temps. J’aime alterner les hydrolats, et utilise parfois aussi un hydrolat à la rose ou même tout simplement de l’eau thermale (généralement d’Avène).

Après cette première étape, place au sérum! J’ai utilisé quelque temps le Sérum à l’Acide Hyaluronique de la marque Simon & Tom* et j’étais plutôt contente de ce dernier qui a une texture proche de l’aloe vera (sans pour autant en contenir) et qui semblait donner un coup de jeune à ma peau. Cela dit, quand j’ai remarqué qu’il contenait des silicones, je me suis mise à l’utiliser occasionnellement seulement…

Et je suis donc passée au Gel Anti-acné de Lulu & Boo* à la composition beaucoup plus naturelle et apaisante, bio de surcroît. Il contient entre autres de l’aloe vera hydratante et apaisante, du tea tree et de l’échinacée qui sont antibactériens et de l’hamamélis, très apaisant et astringent naturel. À savoir qu’en cas de piqure d’insecte, ça marche aussi!

Pour le contour de l’œil, le matin, je ne jure plus que par le Sérum pour les yeux à la Graine de Persil d’Aesop* qui est léger et apaisant, formulé sur une base d’aloe vera et qui est très riche en antioxydants naturels et en vitamines. Et pour un effet décongestionnant, rien de tel que de garder le flacon au frigo.

Enfin, pour hydrater, j’utilise la Crème Hydratante à l’Onagre, d’Aesop* également. Elle est hydratante et nourrissante juste ce qu’il faut, très apaisante aussi grâce à l’huile essentielle de lavande notamment et riche en acides gras essentiels qui donnent bonne mine. En plus, j’aime beaucoup sa texture « cocon », pas entièrement mate, enveloppante sans laisser de sensation grasse.

Bon, avec la chaleur qu’il fait en ce moment, je vous avoue que le matin je ne me contente plus que d’un sérum hydratant léger à base d’aloe vera, et je reprendrai ma crème quand il cessera de faire presque 40ºC…

Hop, après tout ça je me maquille et c’est fini!

Routine de soins

Soir

Le soir, je n’oublie plus jamais de me démaquiller et de nettoyer ma peau correctement, c’est essentiel pour garder une peau nette après tout…

Je commence par me démaquiller les yeux avec une eau micellaire en général (j’alterne entre celle de Bioderma, d’Avène ou même A-Derma) ou de l’huile (Remove d’Aesop par exemple) mais je limite mon utilisation de l’eau micellaire à ce seul usage.

En effet, une eau micellaire contient des tensio-actifs, plus ou moins concentrés, et pas question de les laisser sur mon visage en utilisant uniquement ce type de produit pour me démaquiller et nettoyer la peau. J’invoque souvent un exemple un peu bête et pourtant parlant: vous nettoyer uniquement à l’eau micellaire revient à laisser votre vaisselle pleine de liquide vaisselle et ne jamais la rincer…

Après le démaquillage de mes yeux, je nettoie d’abord mon visage avec l’Huile Nettoyante et Démaquillante à la Graine de Persil d’Aesop* qui est tout simplement fabuleuse. Elle s’émulsionne à l’eau et permet de nettoyer et parfaire le démaquillage tout en douceur, sans agresser la peau grâce notamment à la présence d’huile végétale d’avocat et d’amande douce. Et en plus, elle est riche en antioxydants, alors c’est parfait.

Je nettoie ensuite la peau une dernière fois avec le Gel Nettoyant Fabuleux d’Aesop* encore, qui porte lui aussi très bien son nom. Il est très doux, ne contient pas de sulfates en abondance (d’où une mousse très légère), purifie sans agresser et ne contribue pas à la déshydratation de la peau grâce à la présence d’aloe vera.

Comme vous le voyez, je nettoie ma peau en deux étapes (trois si on compte le démaquillage), à la façon asiatique, et figurez-vous que ma peau ne s’en porte que mieux, même si je rince ma peau à l’eau du robinet après chaque étape.

Et justement, pour apaiser la peau qui a été rincée à l’eau (calcaire) de Paris, j’applique systématiquement un tonique qui va équilibrer, parfaire le nettoyage, préparer ma peau à être hydratée et donc enlever les traces de calcaire. Mon préféré depuis quelques mois, c’est le Tonique à l’Orange Amère d’Aesop*, qui a eu un effet incroyablement purifiant sur ma peau – adieu imperfections!

N’ayez pas peur de la présence d’alcool dans sa composition, il reste doux (bien qu’astringent) grâce à une grande quantité d’hamamélis, sous forme d’hydrolat et d’extrait végétal.

Place ensuite à l’hydratation! Je commence par le contour de l’œil, avec la Crème pour les yeux à la Graine de Persil d’Aesop*, le pendant plus riche, mais tout aussi apaisant du sérum que je vous ai déjà présenté plus haut. (Parce que je fais partie de celles qui préfèrent nourrir la peau avec des choses plus riches pendant la nuit.)

Pour le visage, j’applique ensuite le Sérum Anti-imperfections de Pai* qui est léger comme tout, très apaisant et qui a fait lui aussi une assez grande différence sur ma peau, niveau imperfections. J’ai fini le flacon il y a peu, et je crois que je vais craquer et le racheter…

Et pour finir (enfin!) pour nourrir et purifier j’applique une noisette d’Huile de Nigelle avec une ou deux gouttes d’Huile Essentielle de Tea Tree, tous deux d’Aroma Zone, en me massant le visage et le cou. L’huile de nigelle est connue pour ses propriétés anti-bactériennes et anti-inflammatoires et le tea tree, vous le savez déjà, est anti-bactérien et anti-acné.

Avec ce mélange d’huiles, je me réveille toujours avec une peau plus nette, apaisée et presque lumineuse (et toute douce!).

Et voilà, vous savez tout! Ou presque… Car une fois par semaine j’effectue aussi un nettoyage en profondeur qui allie gommage et masque, pour purifier et éliminer les cellules mortes. Mais ça je vous en parlerai une prochaine fois, car j’ai également fait quelques bonnes découvertes dans ce domaine.

Est-ce que vous connaissez déjà les produits dont je viens de vous parler? Ma routine vous inspire-t-elle?

Je vous souhaite une belle journée et un beau week-end!

*Les produits marqués d’un astérisque m’ont été offerts sauf les produits Aesop auxquels j’ai accès car j’y travaille. (Et je tenais tout de même à vous le préciser!)

10

Vous aimerez aussi

Cure de minceur avec Osoya

Beauté 15 juin 2015 Laisser un commentaire

Osoya

Cela fait quelque temps que je voulais vous parler un petit peu d’Osoya, ce centre d’amincissement sur mesure, dans lequel j’ai testé la cryothérapie, une technique qui élimine les cellules graisseuses par… le froid!

C’est la première fois que je me rendais dans un institut dans l’optique (et l’espoir) de gommer quelques zones disgracieuses, et je m’y suis rendue avec une certaine appréhension (et du scepticisme, il faut bien l’avouer) – la surprise d’en repartir avec quelques centimètres de tour de cuisse de moins n’en fut que plus grande!

La cryothérapie, en réalité, qu’est-ce que c’est? Comme son nom l’indique, c’est une technique qui utilise le froid pour éliminer les cellules graisseuses profondes à travers un choc thermique. Si mes souvenirs sont bons, la machine « gèle » les graisses à -8ºC!

Mais alors ça ne veut pas dire qu’on a l’impression de plonger les jambes dans un bac de glaçons, pas du tout. L’embout avec lequel travaillent les expertes Osoya est relativement petit, et la sensation n’est pas aussi désagréable qu’on peut se l’imaginer. (Et on ne grelotte pas de froid non plus, par conséquent.)

De plus, le froid va favoriser la circulation sanguine, et donc rendre la peau plus ferme et tonique. Adieu peau d’orange! (Oui, enfin presque.)

Personnellement, j’aurai fait trois séances de cryothérapie sur le haut de mes cuisses. Alors que la première séance fut d’une douceur extrême, la deuxième fois je crois que je suis tombée sur une personne extrêmement zélée et j’ai un peu grincé des dents. À priori c’est une technique d’amincissement qui n’est pas douloureuse, et mis à part cette seconde séance, je peux effectivement en attester.

Bon, et le résultat? En trois séances, j’aurai donc perdu en tout et pour tout entre 4 et 5 centimètres de tour de cuisse, et de façon durable. (J’ai de nouveau mesuré mon tour de cuisse à l’instant, alors que ma dernière séance date d’il y a presque un mois.) Plutôt cool non?

Pour de meilleurs résultats, il est évidemment conseillé de faire davantage de séances (entre 6 et 14 pour un résultat optimal) mais ça, ce sera quand j’aurai économisé un peu, car tout ceci a un coût! En effet, comptez par exemple 420€ pour cinq séances de cryothérapie, et 1080€ pour un parcours de 14 soins, toutes techniques confondues.

Ah! J’ai oublié de vous parler du diagnostic Osoya qui est réalisé en amont de la première séance et qui m’a un peu bluffée. Une petite machine que l’on pose sur le talon, et que l’on tient d’une certaine façon, va mesurer avec précision votre composition corporelle, notamment la masse graisseuse, musculaire et hydrique.

C’est ainsi que j’ai découvert que ma masse musculaire était plutôt correcte (pour la non-sportive que je suis), que ma masse graisseuse était un peu trop élevée (sans surprise…) et que j’étais relativement déshydratée. Depuis cette piqure de rappel, j’essaie de boire beaucoup, beaucoup plus d’eau (et de tisanes) que d’habitude, et c’est pas plus mal.

En plus de la cryothérapie, lors de ma première séance j’aurai pu tester la Vibration par Osoya, qui tonifie et raffermit tout en purifiant l’organisme en éliminant les toxines – et en plus, c’est drôlement relaxant. Enfin, avant une de mes séances de cryothérapie, j’ai également testé le drainage et c’était… particulier.

Enveloppée des pieds à la taille dans la machine, celle-ci exerce des pressions sur différentes zones du corps, de haut en bas. D’abord les pieds, puis les mollets, les cuisses, la taille… C’est un peu comme si vous étiez dans un tensiomètre géant, et les sensations, bien qu’elles ne soient pas désagréables, sont assez étranges. Claustrophobes, s’abstenir!

Après cette poignée de soins, j’ai définitivement laissé de côté mon scepticisme – la cryothérapie ça marche! Mais ça a un coût, et ce n’est définitivement pas une dépense qui rentrerait dans mon budget actuel. Alors en attendant, je mange des salades, des soupes froides et je marche, et qui sait, peut-être qu’un jour, après avoir économisé, je me laisserai de nouveau tenter par quelques séances…

À savoir qu’il existe chez Osoya un parcours découverte à 90€ qui permet de tester deux soins comme je l’ai fait. C’est peut-être une bonne idée de cadeau pour vos mamans ou vos amies, et mine de rien, c’est plutôt chouette de voir qu’au bout d’une séance, on a déjà perdu quelques centimètres!

Et vous, ça vous tente la cryothérapie? Êtes-vous déjà adepte de ce type de soins?

Je vous souhaite un bon lundi et vous dis à demain pour ma nouvelle sélection de liens!

Le parcours découverte et les deux séances de cryothérapie + de drainage m’ont été offerts, mais mon avis n’en reste pas moins objectif.

Photo

7

Vous aimerez aussi

UNE Beauty – Les Petits Derniers

Beauté 4 mai 2015 Laisser un commentaire

UNE Beauty

À force de vous parler de cinéma, j’en ai complètement oublié de tenir ma rubrique « Beauté » à jour, et pourtant, les produits de beauté, ce n’est pas ce qui manque dans ma salle de bains..!

Je commence donc par vous présenter mes derniers coups de cœur de la marque UNE Beauty à laquelle je fais confiance depuis de nombreuses années maintenant et dont les valeurs me sont chères. (Je ne vous refais pas un point là-dessus, mais si ça vous intéresse, vous pouvez lire leur manifeste par-ici.)

Côté teint, j’utilise depuis quelques mois la BB Cream Max, dans sa teinte la plus claire, en alternance avec ma BB Crème Nuxe Bio (qui semble être sans fin).

Je l’applique au beauty blender, plutôt qu’au doigt, et j’en suis plutôt satisfaite même si je dois prendre garde à bien hydrater ma peau au préalable, ce produit ayant une fâcheuse tendance à marquer les endroits un peu plus secs de mon visage (notamment sur le front).

Côté couvrance, c’est plutôt correct, relativement modulable, et donne un aspect velouté et unifié au teint de façon très naturelle. Si vous cherchez quelque chose de très couvrant en revanche, passez votre chemin.

Le petit plus? Le fini poudré et le SPF 10, qui n’est pas négligeable.

BB Cream Max – 24,90€*

UNE Beauty

Toujours du côté du teint, j’utilise aussi le Stick Concealer Anti-Fatigue pour camoufler mes imperfections – plutôt efficace avec sa texture crémeuse, je me demande s’il ne le serait pas encore davantage si j’utilisais un stick correcteur vert juste avant… (Idée à creuser!)

Il fait également office d’anti-cernes, et encore une fois, sa texture crémeuse est un atout, contrairement à des produits à la texture plus liquide (cela dit, je ne l’utilise que très rarement à cet effet, la nature m’ayant généreusement épargné des cernes…!).

Stick Concealer Anti-Fatigue – 13,90€*

Pour mes yeux, je ne jure depuis des années que par les mascaras UNE Beauty et Bourjois, et dans ma petite collection, j’aime bien utiliser le mascara Eyes Only les jours où je cherche du volume tout en subtilité. 

Sa brosse, à utiliser en deux temps, garantit du volume depuis la base même des cils, sans pour autant alourdir le regard – que demander de plus?

Comme tous les mascaras UNE, il se démaquille aussi très facilement. En revanche, sachez qu’il contient du miel dans sa composition, ce qui n’en fait donc pas un mascara vegan…

Eyes Only Mascara – 18,50€*

UNE Beauty

Pour maquiller mes sourcils, j’ai définitivement adopté le Eyebrow Duo, qui se compose d’une cire à utiliser pour redessiner doucement la ligne naturelle des sourcils et d’une poudre qui va fixer la cire, tout en comblant les zones « vides ».

J’utilise pour ma part les deux teintes, selon mon humeur et mes envies du jour. La B01 (davantage destinée aux blondes) va simplement redessiner mes sourcils avec beaucoup de naturel, tandis que la B02 (plutôt destinée aux brunes) va me permettre de dessiner des sourcils ayant un peu plus de caractère, sans pour autant me donner l’air trop sévère (et surtout, sans que cela ne se voie).

Et je ne me passe plus non plus de la brosse à sourcils et de son goupillon qui me permet de discipliner mes sourcils, avant et après application de l’Eyebrow Duo. L’astuce étant de toujours brosser vos sourcils vers le haut, mais je pense que je ne vous apprends rien…

Eyebrow Duo – 14,90€*

Enfin, parmi les petites nouveautés UNE Beauty que j’utilise, il y a aussi la Denim Eye Palette qui regroupe les fards à paupières S25, S13 et F14. Mais pour être tout à fait honnête, je suis très loin de l’utiliser à son potentiel maximum…

Je vais très certainement passer un après-midi à regarder les tutoriels de Jessica Grandoni sur la chaîne Youtube de UNE un de ces jours, parce que mine de rien, j’aimerais bien savoir utiliser des fards à paupières pour de vrai.

Cette palette je l’utilise donc uniquement pour sa teinte F14 pour le moment, que j’applique dans le coin interne de mes yeux, les jours où j’y pense, afin d’agrandir le regard. Voilà, vous savez tout.

Denim Eye Palette – 19,50€*

J’espère que cette revue rapide vous aura donné envie d’essayer les produits UNE Beauty, si jamais vous n’en avez jamais testé encore! Quant à celles qui utilisent UNE, quel est votre produit favori de la marque?

N’hésitez pas à me montrer que vous avez aimé mon article en cliquant sur le petit cœur en bas de l’article, si tel est le cas, évidemment..!

Quant à moi, je vous donne rendez-vous demain, pour ma nouvelle sélection de liens favoris du web!

Bonne journée 

+ En ce moment et jusqu’au 10 mai, vous disposez de -20% sur la boutique en ligne avec le code GREEN. Chouette non?

Les produits marqués d’un astérisque m’ont été offerts.

14

Vous aimerez aussi

Sur mes lèvres… Le Rouge Édition 12 Heures de Bourjois

Beauté 20 novembre 2014 Laisser un commentaire

Rouge Édition 12 Heures Bourjois

Et si on parlait un peu beauté? Aujourd’hui je vous présente le Rouge Édition 12 Heures de Bourjois, mon dernier coup de cœur côté rouge à lèvres que j’ai déjà adopté depuis quelques semaines.

Le rouge à lèvres, c’est un peu ma grande passion, et si du côté des yeux je reste fidèle à mon trait d’eye-liner caractéristique, sur les lèvres j’aime bien changer de couleur suivant mon humeur, ou suivant ce que je porte, tout simplement.

Cela dit, je préfère un rouge bien rouge, et une texture matte qui tient généralement mieux et sera moins tape à l’œil (surtout pour un rouge très vif) qu’une texture glossy ou irisée…

Je suis déjà extrêmement fidèle au Rouge Edition Velvet de Bourjois (dont j’ai presque toutes les teintes!) qui tient à merveille et sans trop dessécher les lèvres, alors quand est sorti le nouveau Rouge Édition 12 Heures, j’avais quelques réserves, d’autant que j’avais été assez déçue du Rouge Edition de Bourjois…

Rouge Édition 12 Heures Bourjois

Et pourtant, très bonne surprise!

Le Rouge Édition 12 Heures est un semi-mat, très crémeux et facile à appliquer. Il est confortable, ne file pas (ma hantise!) et a une très bonne tenue – même si, n’exagérons rien, il ne tient pas douze heures. (Bon, sauf si vous vous abstenez de boire, manger ou embrasser quiconque!)

Je porte assez régulièrement le n°30 « Prune Afterwork » qui, comme son nom l’indique, est un prune mais assez clair, tirant sur le vieux rose et le n°33 « Pêche Cocooning », une couleur un peu plus joyeuse, un pêche foncé juste ce qu’il faut. Et pour ce qui est du vrai rouge, il s’agit du n°34 « Cherry my cherie » – un classique dont je ne me lasse pas.

Et sinon, je ne l’ai pas encore porté, mais le n°35 « Entry VIP », un rose presque fuchsia mais qui tend vers le rouge, me paraît assez prometteur – peut-être davantage quand le printemps reviendra? 

Le Rouge Édition 12 Heures de Bourjois existe en huit teintes, et est au prix de 12,95€. 

Et vous, vous l’avez essayé ce nouveau rouge à lèvres de Bourjois? Vous aimez les textures mattes?

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à très vite!

1

Vous aimerez aussi