TV Shows I Loved (Recently)

Small Screen Love 11 août 2016 Laisser un commentaire

TV Shows I Loved

Vous le savez sans doute déjà, mais outre aller au cinéma, j’aime énormément regarder des séries… et vu le nombre de séries qui sortent à tout bout de champ (Netflix n’ayant rien arrangé à tout cela) ma liste de séries « à voir » ne fait que grandir de jour en jour! (Un peu comme ma pile à lire…)

C’est ainsi souvent avec du retard que je découvre de nouvelles séries (et aussi très souvent sur recommandation de mes geeks de parents) – veuillez donc m’excuser de ne pas vous parler de vraies nouveautés… (Mais la série du moment, il paraît que c’est Stranger Things.. que je me réserve pour plus tard!)

Laissez-moi donc aujourd’hui vous parler de trois séries que j’ai beaucoup aimé suivre ces derniers mois et qui font toutes trois partie d’un registre différent… Comme ça il y en a pour tous les goûts!

White Collar

White Collar (FBI: Duo Très Spécial en VF)(6 saisons disponibles)

Quand Neal Caffrey (Matt Bomer) s’échappe de prison pour retrouver son grand amour, il est très vite retrouvé par l’agent du FBI, Peter Burke (Tim DeKay), qui l’avait déjà envoyé en prison précédemment… Mais cette fois, il lui propose de passer un accord avec le FBI: sa liberté (ou presque) en échange de son aide pour traquer d’autres criminels. Mais Neal arrivera-t-il à mettre son passé de faussaire derrière lui..?

Si White Collar est construit sur le schéma ordinaire d’une série policière (un épisode = une affaire résolue et une saison = une grosse affaire qui se dénoue petit à petit) elle se démarque tout de même des autres séries du genre grâce à l’élégance du gentleman-cambrioleur qu’est Neal Caffrey… aussi intelligent et ingénieux qu’il n’est séducteur!

La légèreté de ton de la série est rafraichissante (quand je trouve que beaucoup de séries policières se prennent bien trop au sérieux…) et les personnages attachants. Mention spéciale à Mozzie, le meilleur ami nerd et un peu étrange de Neal ainsi qu’à Peter Burke, auquel on finit par s’attacher aussi, malgré une fâcheuse tendance à la suspicion permanente… (Ça doit faire partie du job d’agent du FBI!)

Évidemment le charisme et le charme de Matt Bomer qui campe ce criminel plein d’élégance, personnage presque anachronique dans ses manières désuètes, contribuent grandement au plaisir de regarder cette série… Mais les intrigues sont souvent bien ficelées et l’univers dans lequel la série nous plonge (à savoir celui de la contrefaçon d’œuvres d’art) est aussi très intéressant.

Si j’ai un peu moins apprécié les deux dernières saisons (si me souvenirs sont bons) ça aura été, dans l’ensemble, une série que j’ai beaucoup aimée, même s’il ne s’agit pas de LA série à ne manquer sous aucun prétexte…

En somme, White Collar est une série divertissante, parsemée de personnages attachants, au rythme plutôt effréné dans l’ensemble et agréablement légère – à découvrir, ne serait-ce que pour l’élégance et la classe du personnage de Neal! 

Ce trailer semble venir tout droit des années 80′, mais j’ai pas trouvé mieux – pardon!

Avez-vous déjà vu White Collar? N’hésitez pas à partager vos impressions avec moi!

Jane the Virgin

Jane the Virgin (2 saisons disponibles – en production)

Jane Villanueva (Gina Rodriguez) est une jeune femme qui s’est promise de rester vierge jusqu’au mariage… ce qui ne devrait pas s’éterniser vu qu’elle est fiancée à Michael (Brett Dier) et que tout va pour le mieux. Enfin, jusqu’à ce qu’elle soit inséminée artificiellement (et par accident) avec le sperme de Rafael Solano (Justin Baldoni), à la fois son employeur et ancien crush de jeunesse, qui, à la suite d’un cancer, n’avait plus que cette unique chance d’avoir un enfant… 

Je suis à peu près certaine qu’à la lecture de ce synopsis vous vous êtes demandé jusqu’où pouvait aller l’absurdité du scénario de Jane the Virgin… et je vous promets que vous êtes bien loin du compte!

La série est une adaptation d’une telenovela vénézuélienne et a gardé sa forme originelle à des fins parodiques. Tout y est: narrateur omniscient (ou presque) aux remarques aussi savoureuses qu’explicatives (c’est un personnage à part entière!), scénario improbable, bourré de rebondissements et de retournements de situation et personnages caricaturaux à souhait.

Mais alors au delà de l’aspect purement divertissant, drôle et absurde de Jane the Virgin, il y a autre chose… Il y a d’abord beaucoup de bienveillance (comme l’avait déjà souligné Pauline) aussi bien entre les personnages (qui ne laissent jamais une dispute s’enliser dans le temps, par exemple) qu’envers les personnages. La tolérance est omniprésente et le jugement absent, et ça c’est drôlement rafraichissant mine de rien. 

Sous couvert de légèreté, la série distille donc autre chose, un message beaucoup plus profond et positif, presque sans qu’on s’en rende compte – et ça, c’est chouette!

Les personnages sont quant à eux tous très attachants (ou hilarants)(ou les deux) et ma tendresse envers Rogelio de la Vega est infinie. J’ai aussi beaucoup aimé voir évoluer les relations mère-fille entre les trois générations de Villanueva qui vivent sous le même toit (Jane vit avec sa maman et sa grand-mère)… Et puis je serai #teamrafael quoi qu’il arrive.

Pour être honnête, le personnage de Jane m’a souvent passablement agacé et j’ai passé une grande partie de la seconde saison à ne pas être très contente de la tournure que prenait le scénario… Mais la saison s’est terminée avec un tel cliffhanger que je n’attends qu’une chose: que la série reprenne cet automne!

Si vous cherchez une série légère et drôle, je ne peux que vous conseiller Jane the Virgin de tout cœur – on ne s’ennuie pas une seconde devant son intrigue rocambolesque et il me semble impossible de ne pas s’attacher aux personnages.

À découvrir de toute urgence, pour rire (beaucoup) et verser une petite larme d’émotion (parfois)(souvent dans mon cas)!

(Ce trailer est très long, de quoi offrir un résumé bien complet de la situation au début de la série!)

Regardez-vous Jane the Virgin? Plutôt #teamrafael ou #teammichael…?

Dickensian

Dickensian (1 saison disponible – en production)

Et si tous les personnages des romans de Dickens se retrouvaient ensemble, dans la même histoire? Peu avant Noël, l’inspecteur Bucket (Stephen Rea) est chargé de trouver qui a tué Jacob Marley… et ce ne sont pas les suspects qui manquent! 

Cette série, découverte l’hiver dernier (oui, oui, j’ai du retard) sera parfaite à découvrir quand l’automne reviendra – l’ambiance froide et pourtant chaleureuse du 19e siècle de Charles Dickens se savoure au mieux sous un plaid, avec un chocolat chaud!

Évidemment, Dickensian va s’adresser aux férus de littérature anglaise et autres amateurs de séries costumées, mais nul besoin d’avoir lu les œuvres de Dickens pour s’y retrouver ici. Les intrigues se croisent, ressemblent à celles des livres, mais l’ensemble est relativement original pour se laisser prendre au jeu. (De mon côté, incroyable mais vrai, je n’ai jamais lu de Dickens, et ça ne m’a pas gâché le plaisir, loin de là.)

La série est relativement drôle, les personnages sont très bien interprétés et l’univers de Dickens est fidèlement retranscrit à l’écran à travers les décors et les costumes – un vrai bonheur pour tout anglophile!

Mention spéciale à l’inspecteur Bucket, probablement le personnage le plus attachant de la série…

Vivement la deuxième saison ! Et vous, connaissez-vous déjà Dickensian

J’espère que cette petite présentation rapide de ces trois séries vous aura plu – j’ai l’impression que j’aurais pu (que j’aurais du?) vous en dire davantage, mais le temps a joué son tour contre mes souvenirs et je ne me souviens (hélas!) déjà plus de tous les détails qui font que j’ai aimé suivre ces séries… D’où l’importance d’écrire ses impressions à chaud!

Quoi qu’il en soit, peut-être aurez-vous découvert quelques nouvelles séries à vous mettre sous la dent? Je vous les recommande en tout cas toutes les trois pour leur légèreté et leurs univers atypiques… n’hésitez pas à me faire part de vos impressions si vous les avec vues également!

Belle journée et à bientôt ♡


Si vous avez aimé me lire, vous pouvez me le faire savoir, sans même commenter, en cliquant sur le   situé sous cet article – merci!

14

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Myriam 11 août 2016 at 13 h 56 min

    C’est vrai que le pitch de Jane The Virgin n’est pas très attirant. Alors, j’ai été surprise d’adorer cette série si rafraichissante et bien plus fine que je ne m’y attendais. Et je suis indéniablement #teamrafael ;)

    Pour les deux autres, je ne les connais pas. Mais je les note soigneusement dans ma loooonnng liste de séries à regarder.

  • Répondre Claire la paillette 12 août 2016 at 22 h 00 min

    Tu m’as donné envie de regarder White Collar! Et Stranger Things, c’est à la hauteur de sa réputation! Tu as aimé Super 8? Je trouve que c’est un peu le même univers ;)
    Bises!

    • Répondre Laurelas 29 septembre 2016 at 13 h 34 min

      Oui, j’avais bien aimé Super8 à l’époque, je finirai bien par me laisser tenter :)

  • Répondre MamzelDree 15 août 2016 at 0 h 51 min

    Ah Jane the virgin, cette série me fait bien marrer ! :)