Ange et Gabrielle

Septième Art 7 novembre 2015 Laisser un commentaire

Ange et Gabrielle

Un article rapide pour vous donner mes impressions sur le film Ange et Gabrielle que j’ai pu découvrir en avant-première cette semaine… et où j’ai aussi pu rencontrer Patrick Bruel en chair et en os!

Bon, rencontrer est un grand mot, il s’est contenté de nous présenter le film et nous raconter quelques anecdotes, mais c’était drôle de le voir « sorti de l’écran » – je crois que je serais toujours un peu intimidée ou émerveillée de voir des artistes et personnalités « en vrai ». (Comme quand Catherine Deneuve est venue dans ma boutique un jour.)

Bref. Pour être honnête, je ne sais pas si je serais allée voir ce film de moi-même à sa sortie (il sort la semaine prochaine, le 11 novembre), ayant une liste de films longue comme ça (au moins) de films à aller voir en ce moment, mais je dois bien admettre que ce fut une jolie surprise!

Une fois n’est pas coutume, voici le synopsis, extrait de la fiche du film sur Allociné

« Gabrielle (Isabelle Carré) élève seule sa fille Claire (Alice de Lencquesaing). À 17 ans celle-ci est enceinte de Simon (Thomas Soliveres) qui refuse de se voir imposer ce bébé. Gabrielle prend les choses en main et décide de demander de l’aide au père de Simon. Elle débarque donc dans le bureau d’Ange (Patrick Bruel), mais celui-ci, célibataire endurci et grand séducteur, n’a jamais assumé sa paternité et n’a aucune intention de le faire. C’est une première rencontre explosive mais Gabrielle ne manque ni de charme, ni de détermination. »

Ange et Gabrielle

Ange et Gabrielle est donc un film qui porte bien son étiquette de « comédie romantique » – j’ai beaucoup ri devant l’absurdité des situations et grâce aux dialogues qui font mouche, et j’ai souri car l’histoire est douce et attendrissante.

Il est également utile de noter que le film est une adaptation d’une pièce de théâtre de Murielle Magellan, l’Eveil du Chameau. C’est un détail qui a son importance, car j’ai trouvé que le film avait gardé une saveur particulièrement théâtrale, à travers des dialogues qui m’ont semblé davantage déclamés que parlés, parfois à la frontière de la caricature même et à travers la gestuelle des acteurs, parfois exagérée.

J’ignore si ça a été un choix conscient ou une simple conséquence de l’adaptation des planches aux studios… Mais, en somme, ça donne une certaine dynamique au film, et qui a d’ailleurs été loin de me déplaire! (J’ai beaucoup ri, oui.)

L’intrigue n’échappe pas au clichés du genre (je t’aime, moi non plus) mais je n’ai pas trouvé que le film se complaisait dans la niaiserie et c’était au contraire plutôt léger et mignon, bien que totalement prévisible. Il faut aussi dire que le sujet de la parentalité, qui prend beaucoup de place dans le film, à différents niveaux, est également intéressante à découvrir.

Évidemment, les acteurs ont beaucoup contribué à la légèreté de ton, et j’ai trouvé que le duo Bruel-Carré fonctionnait plutôt bien. Isabelle Carré est tout en délicatesse, charme et sensibilité, et malgré un petit côté névrosé, on s’attache plutôt rapidement au personnage.

Patrick Bruel, lui, campe le « vieux playboy », sans attaches et très heureux comme ça… mais qui se révèle petit à petit en manque d’amour. Et puis il faut dire qu’il a un certain charme dans sa maladresse qui se révèle plutôt touchante. 

Un dernier mot aussi sur la photographie dont il se dégage une certaine douceur, quelque chose de chaleureux et soigné (à l’image de l’affiche aux tonalités chaudes et automnales) qu’il est très agréable à regarder…

[youtube https://youtu.be/3iqOD8koJQI]

Sans être LE film à ne pas manquer en cette fin d’année (allez voir Crimson Peak par exemple, pour la beauté du set design, et pour trembler un peu, voire beaucoup…) j’ai tout de même passé un très bon moment devant Ange et Gabrielle, une comédie romantique légère, amusante et tendre qui vous fera sourire à coup sûr..!

Et vous, est-ce que vous comptez aller voir Ange et Gabrielle? Aimez-vous les comédies romantiques?

N’oubliez pas que vous pouvez cliquer sur le cœur situé sous cet article pour me dire que vous avez aimé me lire, et n’hésitez pas à me dire ce que vous aurez pensé du film, si jamais vous vous laissez tenter à sa sortie.

Quant à moi, j’ai pas mal d’autres films à aller voirPan, que je vais voir ce soir, The Lobster qui m’intrigue beaucoup, Madame Bovary, parce que j’ai adoré le roman de Flaubert (si, si!) et que les acteurs choisis sont prometteurs, peut-être Seul sur Mars… Et bientôt Spectre aussi!

Les jours à venir seront, je l’espère, très cinématographiques et d’ici à ce que je vous parle de tout ça (peut-être), je vous souhaite un beau week-end ♡

15

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  • Répondre Marine 8 novembre 2015 at 16 h 13 min

    Tu me dira ce que tu as pensé du Lobster, je l’ai vu hier soir !

    • Répondre Laurelas 17 novembre 2015 at 11 h 22 min

      Très étrange, dérangeant, je n’ai pas aimé, ni détesté, c’est un film très particulier dont je ne suis pas sûre de vouloir parler. (Mais qui est bien construit, rien à dire)

  • Répondre Aurore 9 novembre 2015 at 13 h 26 min

    L’affiche ne me tentait pas mais la bande annonce est bien faite, je me laisserai peut être tenter au retour des vacances.

    • Répondre Laurelas 17 novembre 2015 at 11 h 21 min

      Tu me diras si le film t’a plu!