After, de la webfiction à la réalité

Dans ma bibliothèque 11 mai 2015 Laisser un commentaire

After

Est-ce que vous avez entendu parler de After, la série de romans écrits par Anna Todd?

Pour être honnête, avant que l’on m’envoie un livre pour me faire découvrir la série, je n’en avais pas vraiment eu vent et j’étais complètement passée à côté. (Il faut dire que je suis assez peu au fait des sorties littéraires, et je découvre toujours certains livres mille ans après tout le monde…)(Sauf quand il s’agit de livres de cuisine végétale, qui allongent ma wishlist de jour en jour!)

Pourtant, After est une série de livres en cinq tomes qui a connu un certain succès (euphémisme) et ce dès la sortie à l’automne 2014 du premier tome – mais il faut savoir que le succès de cette série s’est d’abord déclaré sur internet…

Tout comme 50 Shades of Grey, la série After a d’abord été publiée sur une plateforme de webfiction où le texte a été téléchargé… plus d’un milliard de fois! Ça semble complètement fou, non?

La série se concentre autour de deux personnages que tout oppose: Tessa, jeune étudiante Américaine promise à un bel avenir et Hardin, le bad boy venu tout droit d’Angleterre, aussi sombre qu’ingérable. Évidemment, vous vous en doutez, ces deux-là vont finir par se tourner autour et développer une passion dévorante l’un pour l’autre.

Dans le tome 5 (celui que j’ai reçu mais dont je ne suis pas encore venue à bout)(plus de 500 pages tout de même!) qui est en librairies depuis le 7 mai, on retrouve Tessa et Hardin en proie à des secrets familiaux et à des tragédies – mais est-ce que leur amour sera plus fort que tout? (Ahah!)

After

After est donc, vous l’aurez un peu compris, un savant mélange de chick-lit et de roman érotique (très édulcoré – on est, je pense, loin de 50 Shades of Grey, mais que je n’ai pas lu) qui fera rougir vos petites sœurs.

Car même si c’est un livre qui plaira sans doute à des publics (féminins majoritairement) de tous âges, le ton employé et les situations semblent s’adresser davantage à un public adolescent/jeune adulte et peut-être que je me serais davantage tourné vers cette série de livres quand j’étais un peu plus jeune…

Même si je vous l’avoue, je n’ai jamais été extrêmement friande de ce type de littérature un peu trop légère et « facile » dont les schémas manichéens et les stéréotypes me lassent vite… Cela dit, l’été, en vacances, j’emmènerais volontiers After à la plage!

Ah, et saviez-vous que le personnage d’Hardin a été basé sur le chanteur Harry Styles (du groupe One Direction)? La fan-base du groupe étant très puissante, nul doute que cela aura appuyé le succès du roman sur internet…

La genèse de After me fascine un peu je dois bien l’avouer. D’abord écrite sur son smartphone, l’histoire d’Anna Todd aura ensuite fait le tour du web, pour ensuite être publiée et bientôt, adaptée sur grand écran. (Paramount Pictures aurait acquis les droits de l’œuvre peu avant sa sortie en librairies en 2014.) C’est incroyable, non?

Et vous, vous connaissiez la série After? Que pensez-vous de ces néo-auteurs? 

Ce sujet mériterait d’ailleurs d’être davantage creusé – l’influence de ces nouveaux auteurs issus du web sur la pop-culture.. et inversement – mais comme je n’ai nullement envie de vous assommer de mes réflexions (qui méritent également de mûrir) je vais m’en tenir à ce que j’ai évoqué plus haut. (Mais on peut en parler dans les commentaires si vous voulez..!)(Par exemple: et si le titre de la série était meta sans même s’en rendre compte? After = après la littérature telle qu’on l’a connue jusqu’ici..?)

Sur ce, je vous laisse, un nouveau chapitre m’attend!

Information: Billet sponsorisé Hugo&Cie® via TINKERSTYLE. Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur et ne reflètent pas les opinions ou les positions de Hugo&Cie®

5

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

3 Commentaires

  • Répondre Clarisse 11 mai 2015 at 13 h 41 min

    Je suis un peu du même avis. Je n’ai lu que le premier que j’ai trouvé trop « ado » pour mes 28 printemps du coup pas tellement tentée par la suite de la saga.

  • Répondre Flavour Beans 11 mai 2015 at 17 h 54 min

    Alors je les ai lu en anglais (du coup on avait la fin avant la sortie française) et j’ai tout de suite adoré… Et ça m’a totalement obsédée! En une semaine, j’avais lu les 4 pavés (en anglais, il y en a que 4) x)

  • Répondre Apolline 11 mai 2015 at 21 h 18 min

    J’ai entendu parler d’After il y a un moment déjà, dès ses débuts je crois et voir des collégiennes, voire lycéennes, hystériques devant cette saga m’a laissée un peu perplexe. Je me suis dit que c’était vraiment un livre d’ados en effet, trop nian nian. Mais là, tu me mets le doute. Surtout que des amies se mettent à le lire. Bon, je testerai sûrement par curiosité :).