Kingsman

Septième Art 25 février 2015 Laisser un commentaire

Kingsman

Who doesn’t love a good action movie? Je viens juste de voir Kingsman, et il faut absolument que je vous en parle – c’était tout simplement FOR-MI-DABLE.

En allant voir ce film, j’ignorais qu’il avait été réalisé par Matthew Vaughn, auquel l’on doit déjà le merveilleux X-Men: First Class, ainsi que le génial Kick-Ass. Et pourtant, impossible de ne pas reconnaître son énergie et son anti-conformisme.

Kingsman réinvente le style du film d’espionnage en suivant le jeune Eggsy (Taron Egerton) recruté par Harry, alias Galahad (Colin Firth) pour peut-être intégrer l’élite de l’espionnage britannique, les Kingsmen. Après un entraînement de haut vol, Eggsy saura-t-il être un véritable Kingsman, et vaincre Richmond Valentine (Samuel L. Jackson), le génie de la technologie aussi survolté que dangereux?

Kingsman

Mais alors, par où commencer? (C’est à dire que là, tout de suite, je retournerais avec plaisir revoir le film tellement j’ai adoré.)

Absolument jouissif, Kingsman est un savant mélange d’énergie empruntée aux films de super-héros, d’humour britannique et de violence graphique que l’on retrouve joyeusement dans n’importe quel film de Tarantino. Imaginez la classe d’un James Bond, l’énergie d’un X-Men et le graphisme d’un Kill Bill, et vous obtenez Kingsman.

On ne s’ennuie pas une seule seconde, entre les scènes de combat parfaitement exécutées au millimètre près (et qui sont d’une beauté!) et la course contre la montre impliquée par la scénario – autant vous dire que moi, qui adore me plonger corps et âme dans un film, j’ai été servie côté sensations fortes et suspense.

Parce que Matthew Vaughn est très fort ici pour créer la tension et nous faire peur jusqu’au tout dernier moment. (Jouissif je vous dis!)

Alors évidemment, malgré la perfection de la mise en scène et du rythme du film, il ne serait que peu de choses sans les prestations de ses acteurs, et évidemment, Colin Firth est incroyable, comme souvent. Je ne l’aurai jamais vu dans un rôle aussi différent de ses habitudes, et je dois dire que ça lui va plutôt bien ce mélange d’élégance britannique (auquel il nous a habitué) et de violence brute.

Taron Egerton, qui incarne notre jeune héros Eggsy, aura été une révélation de justesse, d’humour et de classe, malgré un rôle peut-être un peu convenu et sans surprises. (Et c’est peut-être bien le seul reproche que je ferai à ce film. Après tout, difficile de sortir entièrement des schémas de genre préétablis depuis des années…)

Quant à Samuel L. Jackson, il est absolument formidable en antagoniste mégalomane et excentrique et qui, malgré ses sombres desseins pour l’humanité, ne peut supporter la vision du sang. (L’écriture de ce personnage est du pur génie. Et c’est d’ailleurs Matthew Vaughn qui a co-écrit le scénario de Kingsman…)

Mention spéciale également à Mark Strong que j’apprécie de plus en plus (et que l’on a récemment pu voir dans Imitation Game notamment), Michael Caine, qui incarne avec sobriété la vieille école du cinéma d’espionnage britannique et Sophie Cookson (Roxy) et Sofia Boutella (Gazelle), les deux personnages féminins qui n’ont rien à envier aux hommes.

L’esthétique du film, entre élégance rétro et ultra-technologie pop est également très réussie. Et enfin, un dernier mot sur la bande originale, co-écrite par Henry Jackman (dont j’ai immédiatement reconnu le style, et qui a aussi composé la BO de Big Hero 6) et Matthew Margeson et qui nous entraîne efficacement au cœur de l’action tout au long du film.

Un petit mot peut-être sur le fond du film dont j’ai discuté brièvement avec un ami après avoir vu le film – l’irrévérence totale de Vaughn, à travers cette haine contre les riches, puissants et politiques de ce monde, ce qui en fait un film sur la lutte des classes (en quelque sorte) peut faire tiquer, quand on y regarde de plus près, c’est vrai. (Et je ne vous en dis pas trop pour ne pas spoiler, mais disons qu’on en reparlera quand vous aurez vu la fin du film, entre autres…)

Mais Kingsman est avant tout un divertissement incroyablement efficace, superbement mis en scène et aux acteurs plus formidables les uns que les autres. C’est d’une énergie folle, tout à fait jubilatoire et parfaitement impertinent.

Il s’est d’ores et déjà hissé parmi mes films favoris de l’année et je retournerais bien le voir une seconde fois… (Je dis ça, je dis rien.)

C’est un film empli d’énergie brute qui m’a fait vibrer, trembler et rire au point de me faire oublier ma fatigue. J’en suis ressortie avec le sourire aux lèvres, et moi-même emplie d’énergie. C’est aussi pour ça que j’aime le cinéma avec passion et que je me dis tous les jours un peu plus qu’il faudrait que j’arrive à trouver un job qui me permette de vivre de cette passion…

Je me suis encore une fois laissée emporter par mon enthousiasme dans l’écriture de cet article et j’espère qu’il aura été communicatif et que si vous allez voir ce film, vous l’aimerez autant que moi!

Est-ce que vous avez déjà vu Kingsman? Si oui, qu’en avez-vous pensé?

Bonne journée et à très vite!

5

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

5 Commentaires

  • Répondre Charlotte 25 février 2015 at 10 h 39 min

    C’était ma séance ciné d’hier, et tout comme toi je me suis follement amusée ! Une très bonne surprise que ce Kingsman, même si j’avais eu de très nombreux échos positifs je gardais quelques réserves… (je ne partage pas toujours l’engouement des critiques). Mais je dois avouer que moi aussi j’ai envie d’en faire d’élogieux commentaires, je partage donc ton avis ! A voir, et à revoir.

    • Répondre Laurelas 26 février 2015 at 0 h 00 min

      Oui, j’avais vu sur Twitter que tu y allais quand j’en sortais – je suis contente que tu aies aimé toi aussi!
      J’ai déjà hâte de le revoir en fait, l’énergie de ce film a été complètement galvanisante.

      A voir et revoir comme tu dis :)

  • Répondre Rosana 6 avril 2015 at 16 h 02 min

    Bonjour Yasmine!
    Tout d’abord je veux te féliciter pour ton blog, je l’ai découvert assez récemment et je l’adore déjà ! J’avais passé totalement à côté de ce film mais, suivant tes conseils, ce weekend je suis allée la voir avec mon amoureux, et nous ne le regrettons absolument pas ! C’est un excellent film qui mélange merveilleusement l’action, la violence façon Kill Bill, le suspense, l’humour, l’élégance… Donc je ne peux que partager ton enthousiasme ! Du coup, maintenant j’ai très envie de voir Cendrillon ; au début j’étais très dubitative, mais en lisant ta dernière critique je suis sûre que je ne vais pas être déçue :)

    • Répondre Laurelas 12 avril 2015 at 0 h 54 min

      Merci beaucoup pour cet adorable commentaire Rosana et je suis ravie que Kingsman vous ai tant plu! (je suis retournée le voir hier, alors c’est dire à quel point moi je l’ai aimé…)

      Et j’espère que si tu vas voir Cendrillon, le film sera à la hauteur de tes attentes (j’ai un peu la pression maintenant haha)

      A bientôt :)

  • Répondre Aurélie 20 février 2016 at 0 h 49 min

    Un des coups de coeur de l’année 2015! Je partage ton enthousiasme pour le film que j’ai également revu deux fois afin de percevoir les subtilités du film. C’est ça que j’apprécie avec le cinéma c’est regarder un film plusieurs fois et remarquer les détails manqués! Et pour finir, clin d’oeil très juste au message de la lutte des classes sous-jacent !
    Ps: pour la passion, effectivement, faire quelque chose avec passion c’est passer ses journées à vibrer pour ce qu’on aime, et ça mérite d’y dédier beaucoup d’énergie pour trouver la perle :-)