X-Men Days of Future Past

Septième Art 25 mai 2014 Laisser un commentaire

X-Men Days of Future Past

Je ne vous ai pas parlé de cinéma depuis fort longtemps – à vrai dire, il n’y a que X-Men Days of Future Past qui m’ait vraiment donné envie de me ruer dans une salle obscure ces derniers temps.

C’est triste, mais il ne se passe rien de très passionnant au cinéma ces jours-ci, non? J’ai vu The Best Offer en début de mois, qui m’a plu, dérouté et dérangé, mais je n’ai pas trouvé le temps de vous en parler (d’autant qu’il n’est pas resté bien longtemps en salles) puis Arthur Newman, intéressant et plutôt pas mal, mais qui ne m’a pas suffisamment passionné pour avoir envie d’écrire à son sujet.

Si je pouvais me consacrer à mon blog à plein temps, j’aurai sûrement écrit au sujet de ces films, mais comme ce n’est pas le cas, je sélectionne… Et, en bonne nerd de Marvel que je suis (un peu), je préfère vous parler d’un blockbuster, certes, mais qui a le mérite de créer en moi un enthousiasme enfantin que j’affectionne particulièrement.

Rapidement, situons un peu l’action de ce nouvel opus de la saga des X-MenOn commence le film dans une atmosphère de futur apocalyptique (et proche, car ce n’est « que » en 2023) où le monde est dominé par les Sentinelles, sortes de robots ultra-perfectionnés qui ont pour seul but d’anéantir les mutants mais qui ont fini par persécuter les humains aussi. Bref, c’est pas vraiment la joie sur Terre, et pour remédier à tout ça, un groupe de mutants survivants, composé du Professeur X* (Patrick Stewart), de Magneto (Ian McKellen), Wolverine (Hugh Jackman), Tornade (Halle Berry), etc, décident d’envoyer un des leurs dans le passé, en 1973 très exactement, pour empêcher Raven/Mystique (Jennifer Lawrence) d’assassiner le Professeur Trask (Peter Dinklage), un évènement qui aurait précipité la persécution des mutants.

C’est Wolverine qui est chargé de cette mission, et qui va notamment devoir faire entendre raison aux jeunes Professeur X (James McAvoy) et Magneto (Michael Fassbender) qui sont encore à cette époque bien différents de ceux qu’ils vont devenir…

X-Men Days of Future Past

X-Men Days of Future Past est peut-être l’épisode qui mettra tout le monde d’accord tant la saga X-Men aura été inégale en terme de qualité… Malgré mon enthousiasme permanent pour ce monde de mutants, j’ai personnellement été assez déçue du dernier opus mettant en scène Wolverine, intitulé The Wolverine (et pourtant, dieu sait que j’aime d’amour ce personnage), et X-Men: The Last Strand n’était pas très fameux non plus, si mes souvenirs sont bons…

Mais cette fois, c’est Bryan Singer qui reprend les rênes de la franchise, pour notre plus grand plaisir… (C’est déjà lui qui avait signé les deux premiers épisodes de la saga.)

X-Men Days of Future Past réussit à concilier avec brio intrigues du passé et du présent, redéfinissant au passage l’histoire entière de nos mutants favoris. C’est presque un peu trop complexe au début, mais on retombe vite sur nos pattes, et cela même si l’on n’est pas un fan aguerri de l’univers des X-Men.

C’est l’une des grandes forces du film: réussir à captiver le spectateur ignorant des intrigues passées, et satisfaire les fans de la franchise en glissant de nombreux clins d’œils et caméos tout au long du film. C’est assez jouissif et ça m’a donné envie de me replonger dans l’univers de plus belle.

Côté intrigue, il s’agit toujours de sauver l’avenir des mutants face à des humains ignorants et effrayés – les grands thèmes de la saga sont repris (la différence, l’espoir, la vengeance, l’oppression…) et développés sensiblement de la même manière que dans les opus précédents. Cela dit, j’ai trouvé que l’avenir apocalyptique qui nous est montré, notamment au tout début du film, est d’une noirceur extrême… Une noirceur à laquelle les précédents films ne nous avaient pas habitués.

Le casting de X-Men Days of Future Past est impressionnant, et parsemé de grands acteurs. On retrouve avec plaisir Hugh Jackman tellement parfait en Wolverine**, bestial, impulsif et charismatique, mais aussi Michael Fassbender qui interprète avec toujours autant de prestance un Magneto jeune et arrogant. Jennifer Lawrence, quant à elle, donne beaucoup de profondeur et d’humanité au personnage de Mystique, et j’ai beaucoup aimé sa prestation.

On garde le meilleur pour la fin avec James McAvoy, un acteur qui ne cesse de me subjuguer par son talent. A la fois drôle, émouvant et intense, son interprétation est un sans-faute qui donne complexité et profondeur à un personnage qui a toujours semblé un peu lisse.

Enfin, côté effets spéciaux, c’est bien évidemment grandiose et visuellement parfait, mais surtout, j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune surenchère d’action, ce qui laisse la part belle à l’intrigue et aux personnages. Ça confère une certaine authenticité au film, et le démarque quelque peu des autres productions du genre (et c’est très bien).

Mention spéciale à la séquence d’évasion de Magneto, où l’on assiste à un slow-motion jubilatoire mettant en scène le mutant Quicksilver…

Alors évidemment, le film n’est pas dénué de défauts*** – je lui ai trouvé quelques longueurs, et peut-être que l’abondance de personnages y est pour quelque chose… (Pourtant, se concentrer sur le quatuor Wolverine-Magneto-Professeur X-Mystique est plutôt une bonne chose.) Et j’ai personnellement été moins emballée par la bande-son, très sombre, que par celle de First Class (que je trouve plus spectaculaire).

Mais X-Men Days of Future Past est vraiment très bon, divertissant, parsemé d’un humour justement dosé et d’émotion. Le dénouement, même s’il est sans surprises (enfin presque), nous délivre d’une tension qui s’escalade tout au long du film et qui laisse le souffle coupé.

Bref, je vous le conseille vivement, c’est le seul film qui m’a fait vivre autant d’émotions récemment au cinéma. Et surtout, restez jusqu’à la fin du générique, où les connaisseurs reconnaîtront l’annonce du prochain film de la franchise…

Et vous, aimez-vous les X-Men? Avez-vous déjà vu X-Men Days of Future Past?

Bon dimanche ♡

*Pour comprendre comment et pourquoi il est revenu à la vie après X-Men: The Last Strand, il faut avoir vu le film avec les commentaires des cinéastes qui l’expliquent lors de la séquence qui se trouve après le générique… (Ou chercher la réponse directement via Google!)

** Hugh Jackman aurait déclaré vouloir cesser d’interpréter ce rôle après Wolverine 3 prévu en 2017. (Ce serait si triste…)

*** Même s’il efface certaines incohérences des opus précédents, il en crée au moins une nouvelle: comment Wolverine, dans le présent du film (donc 2023) a-t-il récupéré ses griffes en adamantium? Bon, encore une fois, une recherche Google suffit à trouver une explication de la part de Bryan Singer, mais quand même.

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

6 Commentaires

  • Répondre Flavour beans 25 mai 2014 at 19 h 08 min

    Un article très détaillé et intéressant comme d’habitude ! Je n’ai pas encore eu le temps d’aller le voir, mais j’en ai encore plus envie maintenant ! Tes articles 7ème art sont vraiment très bien :).

    • Répondre Laurelas 25 mai 2014 at 23 h 38 min

      Merci beaucoup, ton commentaire me fait très, très plaisir <3

  • Répondre Alex Effect 26 mai 2014 at 12 h 30 min

    Hello !

    Je découvre ton blog grâce à la Une Hellocoton avec plaisir, je me suis abonné dans la foulée, je pense que j’y aurais de bonnes lectures :)

    Concernant l’article c’est drôle, je dois en publier un demain sur mon blog traitant de ce film également. Je partage pour beaucoup ta vision, mais pour autant les nombreuses incohérences et maladresses vis-à-vis des autres épisodes m’ont frappé et un peu empêcher de profiter à 100% du film.

    J’ai souvent eu l’impression d’un « on efface tout et on recommence » et ça m’a souvent bloqué.

    Sinon concernant tes notes, il me semble avoir lu très récemment que Hugh Jackman était revenu sur sa décision concernant son rôle de Wolverine, et que finalement il remettrait le couvert :)

    • Répondre Laurelas 27 mai 2014 at 1 h 42 min

      Ah là c’est sûr, ils effacent tout pour mieux recommencer :)

      Et ouf, me voilà rassurée pour Hugh! En tout cas, merci de ton passage, j’irai jeter un oeil à ton avis également.

      A bientôt :)

  • Répondre Lindanita 27 mai 2014 at 10 h 09 min

    Merci pour ce chouette article qui me donne vraiment envie d’aller le voir au ciné, même en allemand (imagine un peu! ^^). Mais il faut qu’on trouve une nounou car the Husband ne sera pas d’accord que je le laisse tout seul pour aller voir autant de beaux garçons sur écran géant! ;)

  • Répondre cherrylouise 27 mai 2014 at 17 h 19 min

    J’apprécie toujours tes articles cinéma, même si pour le coup je m’empêche souvent de les lire avant de voir le film! Non pas que tu spoiles, au contraire, mais j’aime bien avoir ton avis après visionnage ^_^
    J’aime d’amour les supers héros, mais il faut bien avouer que tous ne sont pas égaux sur le grand écran! Le prequel d’X:Men m’avait beaucoup plu (je me souvient de ton article de l’époque sur le film et sa BO de dingue) et celui n’a pas dérogé à la règle des films qui me font craquer: des acteurs magiques, des clins d’oeil nerd comme je les aime, et des scènes grandioses (non mais la libération de Magnéto!). Oui, j’ai adoré!