Quartet

Septième Art 24 avril 2013 Laisser un commentaire

Quartet

C’est terrible à quel point je suis à la traîne pour vous raconter ce que j’ai pensé de tous les films que j’ai vus au cinéma ces derniers temps… La faute à mon prenant mémoire!

Si vous saviez comme j’ai hâte de le terminer, pour de bon – j’ai une pile de livres à lire, un million de blogs à lire aussi, des milliers d’épisodes de séries à rattraper, des tas de films à voir… Je me réjouis d’avance de tout ce que je pourrai faire quand j’aurai fini, bientôt…

En attendant, je viens vous parler un petit peu du dernier film que j’ai vu au cinéma, Quartet, le premier film de Dustin Hoffman en tant que réalisateur – un film que j’ai trouvé éminemment charmant.

L’intrigue se déroule en Angleterre, à Beecham House, une paisible pension où se retrouvent musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite. Alors que tout le monde se prépare avec ferveur au grand gala annuel, arrive une nouvelle pensionnaire, Jean Horton (Maggie Smith). Elle retrouve à Beecham House d’anciens amis avec lesquels elle avait autrefois chanté le quartet de Rigoletto: Reginald (Tom Courtenay), Wilfred (Billy Connolly) et Cissy (Pauline Collins).

Est-ce que Jean se laissera convaincre de reformer le quartet le temps du gala? Rien n’est moins sûr.

Quartet

En ce moment, il y a beaucoup de films que j’aimerais voir, et celui-ci n’était pas tout en haut de ma liste, et pourtant quand je suis allée le voir, je savais que je passerais forcément un bon moment.

Comme je l’ai déjà dit, c’est un film vraiment charmant, et comme l’a si bien dit une amie, très malicieux. D’aucuns lui trouveront sans doute quelques longueurs, mais enfin! Qui attend de Quartet que ce soit un film d’action, hein?

Le scénario ne brille pas exactement par sa complexité, mais ce n’est pas bien grave, tant le film invite à la contemplation. D’ailleurs, c’est un film vraiment très beau. Je me suis régalée devant les paysages de campagne anglaise, ou encore devant les intérieurs raffinés de Beecham House. Et c’est sans surprise que je vous apprends que le film est également d’une véritable beauté musicale…

Pour peu que l’on apprécie la musique classique, bien entendu! Car, comme vous l’aurez compris, elle se situe au cœur de l’intrigue, et accompagne le spectateur tout au long du film, avec légèreté et beaucoup de joie. Si j’étais musicienne, je rêverais qu’une telle maison de retraite, uniquement dédiée aux musiciens et mélomanes, existe vraiment – cela me donnerait presque envie de vieillir!

La vieillesse, et la mort sont des thèmes qui se retrouvent en filigrane – sans vraie gravité, et surtout sans pathos, le sujet est plutôt abordé avec une certaine sérénité et une grande joie de vivre, et je tenais à le souligner. Ce n’est pas un film dont on ressort en se disant que vieillir c’est mourir. Au contraire!

Le casting m’a enchantée, de Maggie Smith, égale à elle-même (parfaite) à Michael Gambon, qui ne semble pas avoir quitté son costume de Dumbledore depuis la fin de la saga Harry Potter et qui est excellent en exécrable personnage.

J’ai aussi adoré Billy Connolly, qui joue Wilfred, formidable en vieux charmeur malicieux et joyeux. Si, comme moi, vous tombez sous le charme des accents, vous allez savourer son délicieux accent écossais! (C’est d’ailleurs lui qui a doublé le père de Merida dans Rebelle.)

Quartet est donc un film chaleureux et émouvant, mais aussi drôle et léger – un très beau premier film en somme.

Si vous aimez la campagne anglaise, et tout ce que produit la BBC, et que vous cherchez un film calme et agréable pour vous réconforter et sourire: Quartet est fait pour vous!

En tout cas, moi j’ai beaucoup aimé. C’était une parfaite façon de terminer un après-midi ensoleillé et paresseux…

Et vous, l’avez-vous vu? A très vite!

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

6 Commentaires

  • Répondre Frélie 24 avril 2013 at 13 h 11 min

    Très belle critique, mon ressenti à propos de ce film a été exactement le même. Un beau film, calme, doux et drôle !

    • Répondre Laurelas 24 avril 2013 at 20 h 10 min

      Merci :) et merci pour ton premier commentaire (je crois?) sur mon blog, à bientôt!

  • Répondre Charlotte 24 avril 2013 at 16 h 12 min

    Ravie de lire ton article aujourd’hui ! Tu as parfaitement résumé l’esprit du film, un beau divertissement printanier au charme irresistible (et si classe!).

    • Répondre Laurelas 24 avril 2013 at 20 h 11 min

      C’est ça, printanier est aussi un bon mot pour décrire le film. Rien que d’y repenser, j’ai envie de me promener dans la campagne anglaise, ou de me prélasser sous un arbre en écoutant un air d’opéra (je fonctionne par clichés je crois) hihi ;)

  • Répondre vivelaroseetlelilas 24 avril 2013 at 19 h 34 min

    J’ai super envie de le voir mais un emploi du temps absolument incompatible avec le ciné pour l’instant… ;(

    • Répondre Laurelas 24 avril 2013 at 20 h 12 min

      Quel dommage! Si tu as l’occasion de le voir un jour, et si ce genre d’ambiance/de film te plaisent, n’hésites pas en tout cas :)

      A bientôt!