The Second Law

Dans mes oreilles 25 septembre 2012 Laisser un commentaire

MUSE

Vous savez, en matière de musique, tout comme dans la vie de façon générale, j’aime beaucoup de choses, toutes plus différentes les unes que les autres, mais avec beaucoup de force. Je peux écouter une même chanson en boucle des semaines durant. Puis l’oublier un peu. Et la redécouvrir quelques mois plus tard, et l’aimer toujours autant.

J’aime beaucoup d’artistes, de chansons, d’albums très, très fort, mais MUSE c’est un peu le groupe de ma vie. (Rien que ça.)

Eh oui. Je ne sais pas bien quelle est l’image du groupe à vos yeux, mais moi j’ai un peu grandi avec eux. Je les ai découverts assez tard, alors qu’ils en étaient à leur troisième album, Absolution – et je suis tombée amoureuse, instantanément. (Grâce à leur chanson « New Born » si vous voulez tout savoir, qui reste une des chansons que je préfère au monde.) J’étais au lycée je crois, ou je venais d’y rentrer, quelque chose comme ça.

Je les ai tellement écoutés, si vous saviez. Et chaque album suivant Absolution me rappelle une période de ma vie. J’ai par exemple beaucoup écouté The Resistance quand je vivais en Angleterre, et du coup, à chaque fois que je l’écoute, je me retrouve transportée à Nottingham.

Bref. Comme lors des prémices d’une histoire d’amour, les premières écoutes d’un album qui nous est inconnu sont délicieuses – on ne connaît pas encore toutes les chansons sur le bout des doigts, on découvre encore.

(J’étais amoureuse de Dominic dans ma folle jeunesse ♡)

MUSE sort donc un nouvel album, The 2nd Law, le 1er octobre – ce qui est tout bientôt! Ces derniers mois vous avez déjà pu découvrir « Survival« , qui avait été choisi pour les JO de Londres, « Madness » ou encore « Unsustainable« , délire dubstep assez surprenant.

Mais depuis hier, ce nouvel album est en écoute exclusive sur le site du Parisien – et évidemment, dès que j’ai su ça, je me suis précipitée dessus. Verdict?

Je ne l’ai pas écouté assez pour avoir un avis tranché, mais je crois que j’aime beaucoup, beaucoup. (Surprise hein.) C’est frais, innovant, et malgré tout, ça reste du MUSE. Il y a peut-être deux, trois chansons qui ne m’ont pas vraiment plu à première écoute, mais c’est tout. Et à vrai dire, je suis assez surprise du résultat.

MUSE a toujours été pour moi un groupe formidablement innovant, qui a su rester soi-même tout en intégrant de nouvelles influences. Et puis qu’on retrouve toujours un peu le background « musique classique » de Matthew Bellamy dans leur univers, moi ça m’enchante. Quoi qu’en disent les fans déçus et autres sévères critiques, il est fort possible que je continue ad vitam aeternam de m’enthousiasmer sur ce qu’ils produisent.

Et je suis particulièrement contente ce soir parce que j’ai réussi à avoir une place pour les voir mardi prochain à… l’Olympia! Je ne les ai vus qu’une fois, au Stade de France, il y a deux ans, alors je suis bien heureuse de les revoir dans une salle de concert à taille humaine.

Si ça vous tente aussi, il reste quelques places, qui seront mises en vente ce jeudi 27 septembre, à partir de 10h sur le site de l’Olympia. Le groupe a également ajouté de nouvelles dates de concert, notamment à Paris, à Bercy le 18 octobre. (Toutes les informations sont disponibles sur leur site officiel.)

« Madness » n’est pas vraiment ma chanson préférée de ce nouvel album, mais qu’importe.

Et oui, cet article était donc une déclaration d’amour. Et vous, vous aimez MUSE?

+ Écoutez leur nouvel album sur LeParisien.fr
+ Suivez leurs dates de tournée sur leur site officiel 

0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

2 Commentaires

  • Répondre Isa tout simplement ... 26 septembre 2012 at 7 h 16 min

    Je suis également une fan inconditionnelle , l’album est déjà pré commandé sur itunes… merci pour ce morceau , de bon matin, cela fait du bien, c’est exactement ce qu’il me fallait !

  • Répondre sybille 27 septembre 2012 at 11 h 58 min

    Muse, j’en suis également totalement fan ! The resistance m’avait beaucoup plu :)